background preloader

Thym : culture, entretien, taille et récolte du thym

Thym : culture, entretien, taille et récolte du thym
Le thym est à la fois une belle petite vivace et une formidable plante aromatique. L’entretien et la taille sont des petits gestes qui participeront à la bonne croissance du thym. En résumé, ce qu’il faut savoir : Nom : Thymus Famille : Lamiacées Type : Plante condimentaire Hauteur : 20 à 40 cm Exposition : Ensoleillée Sol : Léger, bien drainé Feuillage : Persistant Floraison : printemps Récolte : Janvier à décembre Semis et plantation du thym: On peut aussi bien semer du thym que planter de jeunes plants achetés en godet. Bien semer le thym : Pour le semis, il faut procéder à un semis en pépinière au printemps. Semer le thym avec du terreau spécial semis.Recouvrir légèrement les graines.Arroser en pluie fine de manière à maintenir le substrat légèrement humide.La levée a lieu en général 2 à 3 semaines après le semis.Vous pourrez mettre en place 5 à 6 semaines après la levée Bien planter le thym : Multiplication du thym : Taille et entretien du thym : Maladies et parasites qui touchent le thym : Related:  Jardim / Hortanagib_heli19

Taille des concombres au potager : un travail de professionnel Légumes et potager | 22/06/2011 Issus de la même plante, concombre et cornichons ont été sélectionnés et améliorés au fil des années, pour aboutir à des variétés aux saveurs très différenciées. Contrairement aux cornichons, il est préférable de tailler les concombres. Taille de concombres - F. En taillant le concombre vous limiterez le développement des plantes et obtiendrez plus rapidement la formation de fleurs femelles et donc ensuite de fruits. Les bons gestes Taille du concombre J. Attendre que la tige principale porte 4 vraies feuilles (sans compter les cotylédons, les toutes premières feuilles, qui tombent naturellement), et couper après la deuxième ou troisième feuille. Oublié de tailler ? Couper tous les rameaux inutiles qui ne portent pas de fruits et une partie de ceux qui fructifient.

1 / Cueillette des herbes sauvages comestibles « mois après mois » - . Teneur moyenne en protéines de quelques végétaux sauvages en g/100g Ortie 8 et 40 sechée / faînes 22 / chénopode et bourse à pasteur 4.2 Teneur en glucide. Châtaignes 42 / glands de chênes 60 / mûres 14.Teneur en lipides Noisettes 62 / faînes 50 / glands 22 Teneur en vitamine c mg/100g Cynorrhodon 500-4000 / feuilles de violettes 210 / feuilles de fraisier 230. A titre d’exemple orange 50 mg Plantes de février mars. La doucette « ou Mâche sauvage »Un régal de salade Nombril de venus ( umbilicus rupestris ) Crassulacée vivace, charnue d’un vert vif, les feuilles sont comestibles crues, en mélange dans les salades ou en décoration, les feuilles après avoir retiré l’épiderme ont des propriétés vulnéraires. Egopode ( aegopodium podagraria ) Ombellifère vivace, très aromatique, à pétiole de section triangulaire, la plante est stimulante, diurétique, et vulnéraire, utilisation culinaire jeunes pousses en salade, ou cuites à l’eau comme des épinards, en gratin... L’ail des ours Le pissenlit Alliaire

How To Battle Pests And Insects Naturally With Hot Pepper and Garlic Spray (Recipes Included) It’s the question we get more than any other this time of year : “What can I use in the garden to naturally control insects like beetles, aphids, and more?” If you’re like us, the last thing you want to do is to start spraying all types of chemicals and concoctions onto the very food you are trying to grow in order to eat healthier. The good news is you don’t have to. In many cases – with proper crop rotation and watering techniques – you can keep pest problems to a minimum without ever spraying a single drop of anything on them other than water. (See Our 4 Part Series On Garden Set-up And Maintenance) But as we all know too well – sometimes that just isn’t enough…and when your plants begin to show significant damage from marauding pests – there are ways to control them safely with natural ingredient remedies. Don’t Jump The Gun – Before You Do Anything – Make Sure You Actually Need To Spray… Remember that there are just as many good insects (if not more) than bad at work in your garden.

Limaces, Lutte biologique impression contenu Alerte aux limaces… Quelques idées pour un jardin potager respectueux de la Nature Avec le début du printemps, ceux qui ont la chance de posséder un potager vont être confrontés au problème que peuvent poser les limaces. Voici quelques trucs qui protègent à la fois nature et récolte. Les limaces peuvent être considérées à juste titre comme un des pires ravageurs qui soient au potager. Par contre, les plus petites limaces, les Limaces grises et horticoles, qui se délectent de vos jeunes pousses et qui passent assez souvent inaperçues, sont elles à la base de bien des désagréments. Distinguons-les : La limace grise (Deroceras agreste) mesure de 0,5 à 5 cm, sa couleur va du gris au beige plus ou moins tacheté, elle secrète un abondant mucus (bave) blanchâtre laissant des traces brillantes, on ne la rencontre normalement pas au nord du sillon Sambre et Meuse. A ce prix-là, la salade que l'on a pu préserver dans son potager est tout bonnement hors prix. Trucs anti-limaces

Le vinaigre blanc, herbicide écologique Mai 2013 : l'allée a été traitée au vinaigre en juin et septembre 2012. Elle le sera de nouveau en juillet et septembre 2013. Le vinaigre blanc : oui, nous parlons bien de la même chose. Le liquide transparent (le fameux « cristal » en bouteille plastique) qui sert à tout : faire des cornichons, détartrer, nettoyer… C’est un mélange d’eau (92 %) et d’acide acétique (8 %). Rappelons que l’acide acétique, partie active du vinaigre, est issu de la transformation du sucre par fermentation, c’est-à-dire par un phénomène biologique naturel mettant en œuvre des bactéries. Le vinaigre est comestible, même s’il pique (on dit plutôt qu’il est irritant pour la peau et les yeux). D’origine naturelle et biodégradable Evidemment, avec du vinaigre comme avec du Roundup, on utilise un pulvérisateur, et on grille des mauvaises herbes. Mode d’emploi On applique 100 ml de produit dosé à 10 % d’acide acétique par mètre carré, soit 0,1 litre par mètre carré, ou encore 1 litre pour 10 m2.

Pas-à-pas : Fabriquer de l’eau de lavande sur Deco.fr “ Un parfum « maison » dans votre maison ! ” Que diriez-vous de conserver quelque temps les odeurs de votre jardin en flacon afin de prolonger le plaisir de ces fragrances estivales qui vous remplissaient de bonheur. La difficulté principale est de se procurer un peu d'alcool éthylique (éthanol), c'est-à-dire, neutre et pur. Difficulté : facile Coût : 1,5€ (30ml d'alcool en pharmacie) Outillage nécessaire : - Brins de lavande - 30ml d'alcool éthylique (neutre et non dénaturé) - Flacon(s) hermétique (s) - Une ou des étiquettes (s) - Casserole, torchon, cafetière, ciseaux. Etape 1 : Faites chauffer de l'eau Remplissez la casserole (environ 1 litre d'eau) et ajoutez-y les têtes des brins de lavande. Etape 2 : Portez à ébulittion Faites bouillir la préparation quelques minutes. Etape 3 : Laissez infuser Laissez infuser une petite heure en recouvrant la casserole d'un torchon. Etape 4 : Filtrer la préparation Filtrez la préparation en versant le contenu de la casserole dans le filtre à café.

Tout ce qu'il faut savoir sur le bouturage des plantes sur Deco “ Bouturer sans erreurs ” Chacun sait que bouturer (du vieux français bouter, pousser, germer) est une nécessité, pour tous les jardiniers en herbe ou confirmés, afin de conserver, rajeunir ou multiplier les plantes préférées du jardin ou de la maison. Rien de plus simple et de plus facile à mettre en œuvre, à condition de soigner quelques détails qui augmentent les chances de réussite. Le bouturage permet de reproduire une plante à partir d'un morceau de tige, de feuille ou de racine. Je réunis les conditions favorables au bouturage La principale époque pour bouturer est sans doute la fin de l'été, de fin juillet à fin septembre. Je me lance dans le bouturage La pratique du bouturage s'applique à de nombreux cas, selon les caractéristiques des plantes et la période de prélèvement. Les boutures herbacées (beaucoup de plantes d'intérieur) sont les plus simples. Des prélèvements semi-aoûtés ou aoûtés s'effectuent sur un morceau de tige au milieu d'un rameau de l'année. Claire Schutz-Croué

Comment fabriquer soi-même ses huiles essentielles Toutvert Nous autres amoureux de la nature apprécions beaucoup les huiles essentielles, ces produits faits maison recommandés pour notre bien-être comme celui de notre intérieur. Pour extraire les huiles, les laboratoires spécialisés procèdent soit par distillation à la vapeur (d’eau), soit par centrifugeuse (à pression pour les agrumes, au regard de leurs écorces). Processus compliqués et difficilement transposables chez soi. Le matériau végétal est humidifié par la vapeur ; ses tissus végétaux se rompent, libérant l’huile essentielle ; la vapeur emporte l’huile essentielle ; toutes deux sont ensuite refroidies dans un échangeur, et se séparent alors facilement. SUR LE MÊME THÈME : Recettes de shampoing à base de pois chiches et de poudre d’argile Par facilité, partons d’une huile d’olive, disponible dans toute cuisine qui se respecte, et d’une tasse de 250ml pour nos mesures. DÉCOUVREZ : Comment fabriquer son savon écologique et bio ! En ce qui concerne la méthode à froid : Préparation.

Related: