background preloader

Protégeons les abeilles

Protégeons les abeilles

NON aux projets fous de Christiane Taubira | Institut pour la Justice Madame Monsieur, Manifestement, une personne très haut placée au gouvernement en veut à votre vie. Il s'agit de Christiane Taubira, ministre de la Justice. Depuis qu'elle est arrivée, elle a multiplié les décisions, consignes et circulaires ministérielles visant à éviter la prison à des individus dangereux condamnés à de la prison ferme. Je n'exagère pas. Tout ceci ne doit rien au hasard. Défendez-vous ! Car le pire est à venir : Christiane Taubira prépare pour le mois de septembre une nouvelle série de mesures pour diminuer encore les peines des récidivistes. Signez de toute urgence la pétition ci-dessous pour lui faire barrage. En effet, chaque année en France sont commis plus de 120 000 vols avec violences, plus de 365 000 cambriolages et près de 400 000 agressions physiques violentes. Face à cette marée affolante, qui laisse au bord du chemin des centaines de milliers de victimes traumatisées chaque année, nous avons moins de 60 000 places de prison. Et ce n'est toujours pas fini :

15 arbres parmi les plus beaux de la planète, une vraie bouffée d'air frais Chers arbres, permettez-moi de vous conter ; vous absorbez le dioxyde de carbone pour produire l'oxygène que nous respirons, vous séquestrez le carbone et fournissez un abri pour de nombreuses créatures. Il y a plusieurs raisons pour lesquelles nous devrions tous être comme des hippies à pleurer chacun de vos morts, mais dans le cadre de cet article, nous allons nous concentrer uniquement sur les plus incroyables d'entre vous. Certes, tous ces arbres étonnants ne sont pas QUE des arbres (le wisteria est une liane, le rhododendron un arbuste, et le bambou appartient techniquement à la famille des graminées), mais nous allons leur donner un laissez-passer pour cette fois-ci, tellement ils sont incroyables, immenses et magnifiques. Ce Rhododendron âgé de 125 ans - Canada Ce n'est techniquement pas un arbre - la plupart sont considérés comme des arbustes Ce wisteria de 144 ans au Japon Y-fu Ces arbres balayés par le vent en Nouvelle-Zélande Seabird-Nz falcor88 Tom Schwabel Drew Hopper Daniela Duncan

Adopter la loi n° 1248 pour le référendum d’initiative citoyenne Pour une vraie démocratie . Le projet de loi : Tout en respectant le principe de la démocratie représentative, telle que définie à l’article 3 de la Constitution, disposant que la souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par la voie de ses représentants, il convient d’instituer un nouveau mode d’expression populaire, le référendum d’initiative citoyenne. Tel est l’objectif de la proposition de loi que je me permets de soumettre ici à votre attention. Article 1er Le premier alinéa de l’article 3 de la Constitution du 4 octobre 1958 est ainsi rédigé : « La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum, soit à l’initiative du Président de la République, soit à la demande de 10 % des citoyens inscrits sur les listes électorales. » Article 2 Une loi organique fixe les modalités d’organisation de ce référendum d’initiative citoyenne. Voici les mails des membres de cette commission (total : 70 députés).

Arrêtez la surveillance de masse, protégez nos données et nos lanceurs d'alertes! Arrêtez la surveillance de masse, protégez nos données et nos lanceurs d'alertes! Nous, vos concitoyens, sommes préoccupés car nous voyons que nos droits fondamentaux ont été violés. Nous ne souhaitons pas vivre dans une culture de surveillance massive dans laquelle nous sommes tous placés sous suspicion généralisée. Nous, vos concitoyens, sommes préoccupés car nous voyons que nos droits fondamentaux ont été violés. 1. 2. 3. 4. 5. Cordialement. L’avenir des océans profonds est entre nos mains Appel pour le droit d'habiter autrement Appel pour le droit d'habiter autrement Les usagers des yourtes et des autres habitats démontables appellent à défendre le droit d'habiter librement la terre, dans le respect de l'environnement naturel et humain. En ces temps de crises écologique et économique sans précédent, ces installations sont une réponse exemplaire dès lors qu'elles respectent la Charte des habitats légers et... En ces temps de crises écologique et économique sans précédent, ces installations sont une réponse exemplaire dès lors qu'elles respectent la Charte des habitats légers et écologiques. Ces habitats écologiques appliquent concrètement les directives du Grenelle de l'environnement, et l'Etat se doit de favoriser leur développement. Aujourd'hui les parlementaires s'apprêtent à légiférer sur les habitats légers. Nous demandons la reconnaissance de la légitimité d'habiter la terre autrement. C'est pourquoi, au-delà de toute considération de partis politiques : Résumé de la Charte des habitats légers et écologiques :

Video business de la sécurité routière Tout ce que vous devez savoir sur (pour accéder directement à la Consultation Nationale sur la Sécurité Routière, cliquez ici ) Comme beaucoup de conducteurs, vous vous êtes peut-être déjà fait flasher par un radar dans un endroit qui, de toute évidence, n'avait rien de dangereux. Peut-être même avez-vous fait l'expérience d'un excès de zèle manifeste des forces de l'ordre, sans que vous en compreniez vraiment la raison. La communication des pouvoirs publics affirme que ce système ultra-répressif permet de faire baisser la mortalité routière. L’année dernière, 15,5 millions d'avis de contravention ont été dressés (sans compter le stationnement], le bilan est de plus en plus lourd pour ceux qui prennent la route souvent. Face à une répression de plus en plus étouffante, le mécontentement grandit et la résistance s'organise du côté des usagers comme des policiers. Qui sont donc ces mécontents de la répression routière? 3 avril 2012. Et où la sécurité n'est pas un but, mais un prétexte.

Le tigre menacé par la Deutsche Bank Les tigres ont besoin de vastes territoires pour survivre (photo: D. Mukherjee / Greenpeace) Le tigre du Bengale est en grand danger ! La compagnie minière Coal India veux détruire plus d'un million d'hectares de forêts directement à proximité de son habitat naturel pour exploiter d'immenses mines de charbon. L'entreprise publique indienne Coal India a engagé la Deutsche Bank et trois autres établissements financiers internationaux afin de pouvoir mettre en œuvre ses projets miniers pharaoniques. Coal India n'est pas seulement le plus grand producteur de charbon de la planète, c'est aussi l'un de ses pires entrepreneurs : non content d‘expulser les populations locales et de détruire l'habitat naturel du tigre du Bengale, le groupe minier fait même travailler les enfants. Treize mines et de nombreuses centrales à charbon sont projetées dans l'Inde Centrale. Mandaté par une des filiales de Coal India pour répondre aux questions environnementales, M. Début de l'action : 20 sept. 2013

PETITION - Projet de ferme-usine des 1000 vaches : Non merci ! Signez l'appel «Nous avons le droit de savoir» Signez ici l'appel lancé avec Mediapart par plus de quarante titres de presse, associations de défense des libertés, syndicats, et des dizaines de personnalités politiques et de la société civile, pour défendre la liberté de l'information. Nous avons le droit de savoir La liberté de l’information n’est pas un privilège des journalistes mais un droit des citoyens. Dans une démocratie vivante, le pouvoir du peuple souverain suppose le savoir d’un public informé. Être libre dans ses choix et autonome dans ses décisions nécessite de connaître ce qui est d’intérêt public, c’est-à-dire tout ce qui détermine et conditionne nos vies en société. S’agissant des affaires publiques, la publicité doit donc être la règle et le secret l’exception. C’est pourquoi il importe de défendre les journalistes professionnels, les sources d’information et les lanceurs d’alerte ayant permis la révélation de faits d’intérêt général qui, sans leur travail et leur audace, seraient restés inconnus du public. Radio.

L'OLIVIER: SAUVER LE TRAIN JAUNE | OBTENIR DES BUDGETS EXCEPTIONNELS Monsieur Le Président du Conseil Régional, Vous avez récemment déclaré dans la presse : « Aujourd’hui le Train jaune est surtout menacé de disparition. Il est totalement obsolète, qu’il s’agisse de la voie ou du matériel roulant ». A qui la faute ? N’avez-vous pas été député de la circonscription ? A qui la faute ? Il faut agir en empruntant la même direction que celle prise par les collectivités territoriales de Haute-Savoie, région Rhône-Alpes en tête. Nous voulons des actes et d’abord des actes budgétaires. Une fois le budget exceptionnel voté pour mettre en état les voies et le matériel roulant (sujet sur lesquels les études et les chiffrages sont déjà entre vos mains), L'Olivier et tous ses adhérents et soutiens vous proposent de participer activement à la réflexion portant sur le devenir du Train Jaune. Le préalable de cette démarche reste le vote de ce budget exceptionnel sur lequel nous avons demandé à nos participants et soutiens d'associer leur signature.

Related: