background preloader

Ces métiers créés par le Big Data

Ces métiers créés par le Big Data
Data Scientist, Data Analyst... Qui sont ces maîtres de la donnée ? Qui les recrute, pour quelles missions ? Zoom sur de nouvelles compétences IT de plus en plus recherchées, et particulièrement bien rémunérées. "Le Big Data est une notion encore assez jeune, dont la définition peut aussi varier. Mais aux Etats-Unis, un métier lié au Big Data commence à s'imposer : celui de Data Scientist, aujourd'hui considéré outre-Atlantique comme l'un des profils IT les plus recherchés – et parmi les mieux payés. Fournisseur pas mal placé pour parler du Big Data, IBM a essayé de définir ce métier émergent de Data Scientist. Les métiers du Big Data déjà en France Mais s'ils commencent à être connus outre-Atlantique, ces métiers liés au Big Data ne sont désormais plus réservés aux Etats-Unis. Data Analyst ou Data Scientist ? "Le Data Scientist, doit faire parler les données" La définition d'IBM insiste aussi sur ce dernier point. Profils recherchés : "des appétences plus que des compétences"

Business plan : définition et synonymes - Fiche pratique Définition du mot Business planLe business plan est un document écrit permettant de formaliser un projet d'entreprise. C'est la seconde étape du processus de création d'une société qui est réalisée après l'évaluation du projet. Le business plan peut également être utilisé lors du développement de nouvelles activités dans une société préexistante. Il est essentiellement utilisé afin de collecter des financements auprès des investisseurs.Pour être compris par tous, le business plan doit être à la fois concret et cohérent. Il doit présenter l'ensemble des actions qui seront conduites par l'entreprise (où elle va), les moyens utilisés pour y parvenir (comment elle y va) et la période estimée pour atteindre les objectifs fixés. Il appuie également sur les spécificités du projet afin de le démarquer des autres business plans reçus par les investisseurs potentiels.Le business plan peut également être présenté à un banquier pour justifier et appuyer une demande d'emprunt.

La commission « Innovation 2030 » met l’accent sur le Big Data 01net le 11/10/13 à 13h12 Présidée par Anne Lauvergeon, la commission « Innovation 2030 » vient de rendre son rapport sur l’avenir de l’innovation française. Après six mois de réflexions et de labeur, les vingt membres de la commission ont identifié sept domaines technologiques dans lesquels la France devrait concentrer ses efforts en matière d’innovation. Selon la commission, l’exploitation de grandes masses de données peut, en effet, générer d’importants gains de productivité dans un grand nombre de secteurs : santé, environnement, agriculture, tourisme, éducation, relation client, culture, etc. Les Français sont bons en mathématiques Néanmoins, la France dispose d’un certain nombre de points forts, permettant de jouer un rôle important dans ce domaine. Un autre point fort est, selon la commission, l’organisation centralisée de l’Etat français. Droit à l’expérimentation La commission met également en avant la CNIL et « sa gestion raisonnée des données personnelles ».

REFONTE DU SITE INTERNET DE LA COMMUNE DE MILLAU-CONCEPTION, MAINTENANCE ET HEBERGEMENT, MILLAU Avis de marché Département(s) de publication : 12 Annonce No 16-69356 Services - Nom et adresse officiels de l'organisme acheteur : Ville de Millau. Correspondant : M. Objet du marché : refonte du site internet de la Commune de Millau - conception, Maintenance et Hébergement. Caractéristiques principales : marché public passé en procedure adaptee en application de l'article 27 du Décret nº2016-360 du 25 Mars 2016 Quantités (fournitures et services), nature et étendue (travaux) : refonte complète de l'arborescence et développement du site internet de la ville de Millau ainsi qu'hébergement et maintenance du site. Critères d'attribution : Offre économiquement la plus avantageuse appréciée en fonction des critères énoncés ci-dessous avec leur pondération. - valeur technique : 30 %; - esthétique charte graphique : 50 %; - prix des prestations : 20 %. Type de procédure : procédure adaptée. Date limite de réception des offres : 6 juin 2016, à 12 heures.

Cahier d’exploration "MesInfos" En 2012, la Fing a commencé avec un grand nombre de partenaires un projet de recherche-action : "MesInfos". Elle publie aujourd’hui le résultat des travaux menés au cours de cette première année, le Cahier d’Exploration, et lance une grande expérimentation. Dans le cadre du projet MesInfos, la Fondation Internet Nouvelle Génération (Fing) lance en 2013 une expérimentation inédite qui va voir de grandes entreprises (AXA, Google, Orange, les Mousquetaires, la Société Générale…) partager avec un panel de clients des informations personnelles qu’elles détiennent sur eux. L’expérimentation : une première mondiale 300 individus volontaires accéderont à leurs données personnelles restituées par les organisations partenaires du projet Une plate-forme personnelle de données sécurisée leur permettra de visualiser et de manipuler leurs données. Une année de recherche synthétisée dans le “cahier d’exploration”

Services rémunérés - Proposer ses services sur internet Proposez vos services sur internet et gagnez de l'argent en aidant les personnes à la recherche d'assistance, qui peuvent être effectués en ligne ou hors ligne. Traduction de documents, soutien scolaire, jardinage, repassage, audiolecture, conseils, dépannage informatique, etc. Sélection de sites de services rémunérés : Lancé en 2010, fiverr est plateforme sur laquelle chacun peut mettre en vente ses services en ligne (graphisme, voix off, codage, traduction, dessin, rédaction, vidéo, etc.). » Visiter fiverr Needelp est une plateforme de mise en relation entre particuliers et jobbers (déménagement, petite réparation, montage de meubles…). » Visiter Needelp En devenant conseiller sur le site Wengo vous êtes rémunérés pour chaque services que vous rendez, le tout en ligne. » Visiter Wengo | » Plus d'infos sur Wengo Allokang vous permet de générer des revenus en proposant vos compétences par téléphone (aide juridique, traduction, coaching, dépannage informatique, voyance, etc.). » Visiter Allokang

Sept grandes questions sur l’avenir de la cybersécurité Note de veille, 18 février 2013 Les 28 et 29 janvier 2013 s’est tenu le Forum international de la cybersécurité à Lille. Il a réuni les acteurs publics (ministère de la Défense, Gendarmerie nationale, l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information — ANSSI) et privés (SOGETI, Thalès, Orange, entre autres) de la cybersécurité. Ce forum, qui a été lancé en 2007 sur une initiative de la Gendarmerie nationale, se réunit une fois par an pour débattre des enjeux stratégiques de cybersécurité et de cyberdéfense. À l’issue des débats de la session 2013, sept grandes questions émergent concernant l’avenir de la cybersécurité. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. ConclusionToutes ces questions montrent combien la prospective est nécessaire pour penser les questions de cybersécurité à un niveau stratégique, d’autant plus que les acteurs techniques de la cybersécurité sont souvent pris dans des logiques très court-termistes de produits ou de services très vite périmés. Sources :

Cv_freelance_webmestre L’abandon des DRM au Royaume-Uni À compter du 1er juin 2014, la mise à jour du droit d’auteur au Royaume-Uni va autoriser les particuliers à disposer librement des contenus culturels qu’ils achètent pour un usage privé. Ainsi, CD, DVD, livres numériques pourront désormais être librement transférés sur d’autres supports pour un usage personnel. Le site officiel de l'IPO (Intellectual Property Office) explique cette décision qui devrait accélérer la réflexion sur l'abandon des DRM (Digital Rights Management, Gestion des droits numériques) en Europe. Lire la suite : Le Royaume-Uni légalise la copie personnelle à usage privé, Hervé Bienvault, Aldus, 31 mars 2014. DRM, par Noah Hall, CC BY 2.0 Pour aller plus loin : Piratage numérique des livres, Le dictionnaire, enssib, 2014.Journée internationale contre les DRM, brève de l’enssib, Anne-Laurence Margérard, 4 mai 2011.Du livre enchaîné au DRM : les freins à la diffusion du savoir au temps des livres électroniques, Alain Jacquesson, BBF, 2011, n°3.

Related: