background preloader

Dossier scolaire de l'élève

Dossier scolaire de l'élève
La finalité du dossier scolaire est de disposer d'informations sur l'élève, sur son(ses) responsable(s) légal(aux), ainsi que sur l'historique de sa scolarité. Ces données, dont le contenu et le traitement sont de la responsabilité du chef d'établissement, sont nécessaires au suivi de sa scolarité et à la gestion administrative et financière de son dossier.Il ne s'agit pas du livret scolaire de l'école élémentaire et du collège, récemment redéfini (arrêté du 31 décembre 2015) à l'article D311-7 du code de l'éducation. 1. Le dossier scolaire de l'élève se présente communément sous les deux formats suivants : le format "papier" et le format numérique. a) Le dossier "papier" Le contenu du support "papier" varie selon les académies et surtout selon les établissements, mais à titre d'exemple on peut y trouver les éléments suivants : identité de l'élève, fiche d'inscription, renseignements relatifs aux droits parentaux, exeat. Chaque dossier doit être tenu à jour. c) L'inscription 3. 4. 5. Related:  éducation nationale documents ressources

Fournitures scolaires - 18 juin 2015 Dans la continuité des orientations formulées les années précédentes tant pour réduire les charges financières qui pèsent sur les familles à la rentrée scolaire que pour alléger de façon conséquente le poids du cartable, la liste des fournitures individuelles demandées par chaque enseignant doit impérativement être limitée et faire l'objet d'une concertation la plus large possible au sein des équipes pédagogiques, en relation avec les représentants élus des parents d'élèves. Dans les écoles et les établissements, la procédure d'élaboration de la liste des fournitures demandées aux élèves doit respecter les principes mentionnés dans la présente circulaire. Les inspecteurs d'académie-directeurs académiques des services de l'éducation nationale (IA-Dasen) doivent sensibiliser les chefs d'établissement, les inspecteurs de l'éducation nationale et les directeurs d'école à la nécessité de se référer à la liste-modèle de fournitures scolaires annexée à la présente circulaire. Annexe

Conseil de discipline 1. Rôle Le conseil de discipline est compétent pour prononcer à l'encontre des élèves l'ensemble des sanctions prévues par la réglementation en vigueur et inscrites dans le règlement intérieur de l'établissement public local d'enseignement (EPLE). Rappels : les punitions ne relèvent pas du conseil de discipline ;la politique de prévention est à dissocier de la convocation de conseils de discipline : cette politique est élaborée et définie dans le cadre du projet d'établissement. La décision de réunir le conseil de discipline, à la demande d'un membre de la communauté éducative ou de sa propre initiative, appartient au chef d'établissement. S'il rejette une demande de saisine, le chef d'établissement notifie par écrit à l'intéressé sa décision de refus motivée. La décision d'engagement ou de refus d'engagement par le chef d'établissement d'une procédure disciplinaire n'est pas susceptible de faire l'objet de recours en annulation devant le juge administratif. 3. 5. 7. 8. Principes Déroulement

Évaluation administrative des personnels enseignants et d'éducation par les chefs d'établissement Tous les fonctionnaires font l'objet d'une évaluation (décret n° 2002-682 du 29 avril 2002). Les personnels d'enseignement et d'éducation font, désormais, l'objet d'une évaluation à des moments précis de leur carrière, évaluation qui s'appuie sur les référentiels métiers de 2013.Ils font aussi l'objet d'un accompagnement tout au long de leur parcours professionnel. Ces dispositions s'inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du protocole PPCR (parcours professionnel, carrières et rémunérations) qui concerne toute la fonction publique. 1. Les finalités de l'évaluation des personnels L'évaluation des personnels doit déboucher sur une véritable gestion des ressources humaines, comprenant des préconisations en matière de formation, d'évolution et de mode d'exercice des fonctions. 1.1. 1.2. Pour le chef d'établissement, il s'agit de reconnaître et de valoriser l'engagement et la mobilisation des personnels. 1.3. 2.1. 2.2. 2.3. 3.1. 3.2. 3.3. Il peut prendre différentes formes :

Le guide juridique du chef d'établissement Seules sont accessibles les fiches ayant déjà fait l'objet d'une actualisation : fiches 2, 3, 4, 5, 7, 8, 13, 14, 18, 21, 27, 30, 31, 34, 39 et 43. Le service public de l'éducation Fiche 1 - Le service public de l'éducation : les principes Les organes de l'établissement Fiche 2 - L'établissement public local d'enseignement : un établissement public administratif (mise à jour : juin 2008) Fiche 3 - Le conseil d'administration (mise à jour : février 2009) Fiche 4 - La commission permanente (mise à jour : février 2009) Fiche 5 - Le chef d'établissement (mise à jour : septembre 2009) Fiche 6 - Le gestionnaire Fiche 7 - Le conseiller principal d'éducation (mise à jour : juin 2008) Fiche 8 - L'agent comptable (mise à jour : juin 2009) L'administration et la gestion Fiche 9 - Le règlement intérieur de l'établissement Fiche 10 - Les actes administratifs de l'établissement public local d'enseignement Fiche 11 - Le budget de l'établissement public local d'enseignement Fiche 12 - Les personnels enseignants

Conseil de classe Le conseil de classe a pour missions : de traiter les questions pédagogiques intéressant la vie de classe, et notamment les modalités d'organisation du travail des élèves ;d'examiner les résultats scolaires individuels des élèves en proposant un bilan et des conseils et, le cas échéant, de proposer des aménagements d'évaluation ;d'émettre un avis sur les vœux d'orientation exprimés par les familles et les élèves, et le cas échéant faire d'autres propositions ;d'émettre un avis éclairant le jury d'examen (pour les classes à examen) ;d'émettre un avis sur les vœux de poursuites d'études post-bac.1. 2.1. Préparation avec les parents Le chef d'établissement peut réunir les parents qui auront été désignés par lui à partir des listes fournies par les élus au conseil d'administration pour siéger en conseil de classe; en tenant compte du résultat des élections afin de rappeler le fonctionnement de l'instance et le rôle des représentants de parents (pdf 255 Ko). 2.2. 2.3. 3. 4. 5. 6.

Projet d'établissement Rendu obligatoire par la loi d'orientation du 10 juillet 1989, réaffirmé par la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école du 24 avril 2005 et la loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République du 8 juillet 2013, le projet d'établissement définit, au niveau de l'EPLE, les modalités particulières de mise en œuvre des orientations, des objectifs et des programmes nationaux, ainsi que du projet académique. En vertu du principe d'autonomie des EPLE, le projet d'établissement exprime et fixe les choix pédagogiques et la politique éducative de l'établissement pour une durée comprise entre 3 et 5 ans. Élaboré par les différents partenaires et acteurs de la communauté scolaire, particulièrement au sein du conseil pédagogique, il est adopté par le conseil d'administration. Il sert à exprimer la volonté collective d'une communauté particulière et à assurer la cohérence de ses actions avec ses valeurs et le contexte de l'établissement. 1.1. 1.

Programmes personnalisés de réussite éducative - PPRE Différentes étapes essentielles sont nécessaires pour répondre aux besoins de l'élève concerné. Quelques pistes sont proposées ici afin d'aider les équipes à organiser efficacement sa mise en place. Objectifs du PPRE Répondre à la diversité des élèves La diversité des élèves accueillis dans les écoles et collèges est une réalité qui doit être prise en compte dans l'élaboration des séances d'apprentissage. Des propositions de différenciations doivent permettre à chaque élève de maitrîser les compétences attendues dans le socle commun de connaissances, de compétences et de culture. La mise en œuvre d'actions pour aider un élève à développer ses connaissances peut prendre la forme d'un PPRE. Dans le cadre de la réforme du collège et des nouvelles modalités mises en oeuvre à la rentrée 2016, l'accompagnement personnalisé ne se substitue pas à un PPRE. En savoir plus Pour l'élève Pour les équipes pédagogiques et éducatives Pour la famille Modalités d'organisation Repérer les élèves Évaluer le PPRE

Conseil d'administration L'établissement public local d'enseignement (EPLE), personne morale de droit public, est administré par un conseil d'administration (CA) qui constitue l'assemblée délibérante de l'établissement. Ses compétences sont actuellement fixées par l'article L421-4 et les articles R421-20 à R421-24 du code de l'éducation. Il fixe, dans le respect des dispositions législatives et réglementaires en vigueur et des objectifs définis par les autorités compétentes de l'État, les principes de mise en œuvre de l'autonomie pédagogique et éducative dont disposent les établissements et, en particulier, les règles d'organisation de l'établissement. Au-delà de ses compétences réglementaires, le conseil d'administration est une instance privilégiée de dialogue et d'échanges. Le chef d'établissement, président du conseil d'administration, dirige les débats, tout en favorisant l'expression de chacun des membres qui le composent. A - Son fonctionnement 1. 2. Consulter les fiches : 3. 4. 5. En début de séance : 6. 1.

Associations dans l'EPLE Les associations créées au sein des établissements publics locaux d'enseignement (EPLE) ont pour but essentiel de prolonger l'action éducative de l'éducation nationale en développant, entre autres, le sens des responsabilités de l'élève, en faisant de lui un acteur dans la construction de son environnement immédiat. Ces associations sont un véritable vecteur de l'éducation à la citoyenneté, en permettant aux élèves et étudiants de s'engager dans des projets.Elles permettent la mobilisation autour des valeurs de la République et offrent un prolongement à certaines actions éducatives. C'est pourquoi il est souhaitable que leur action s'articule avec le projet d'établissement et le contrat d'objectifs qui tient compte de celui-ci. Aspects réglementaires Les associations concernant les élèves relèvent toutes de la loi du 1er juillet 1901 relative au contrat d'association. Elles constituent des personnes morales de droit privé, distinctes de l'établissement scolaire. 1. Obligations : 2. 3. 4.

Coordonnateur / Coordinateur Pour désigner la personne qui a la charge de coordonner diverses initiatives ou actions, de mettre bon ordre dans des éléments dispersés, le substantif coordonnateur (avec deux o et deux n) a été régulièrement formé sur le verbe coordonner (1), tout comme ordonnateur l'est sur ordonner. Il peut s'employer adjectivement. Je vous présente la coordonnatrice du projet. Un esprit coordonnateur. Depuis le milieu du XXe siècle, ce terme est concurrencé par le néologisme coordinateur (avec deux o et un seul n), formé sur coordination ou emprunté de l'anglais coordinator, et de même sens (2) : « Personne qui coordonne diverses initiatives ou actions, qui met de l'ordre dans des éléments dispersés. » Hanse recommande le premier, tout en reconnaissant le second. Remarque : Le préfixe co- (qui signifie « avec » ou « en même temps ») se joint en général sans trait d'union au mot qui suit (coopter, coéquipier, copilote, etc.). (source :

Le souvenir de la traite négrière et de l'esclavage/Bordeaux Place du négociant Ravezies (3 expéditions en 1789,1791,1792). Cette place porte son nom car il donna 15000m2 de terrain à la ville ! Cours journu-Auber , du nom de Bernard Journu (1748-1815), négociant et armateur négrier (3 expéditions négrières), colon esclavagiste important à Saint-Domingue, fils du riche marchand Bonaventure Journu . Les Journu sont une simple famille de droguistes catholiques , originaire de Lyon, devenus armateurs dans la 1/2 moitié du 18ème. Cours Balguerie-stuttenberg en hommage à Pierre-Balguerie-Stuttenberg, issu d'une riche famille d'armateurs, de négociants négriers et de colons esclavagistes à Saint-Domingue. Passage Feger du nom de la famille bourgeoise du même nom arrivés au 17ème siècle de Bretagne qui participa sur plusieurs générations à la traite négrière. Passage Jean-Auguste Sarget du nom du Baron qui s'associe avec Pierre Balguerie pour fonder la maison Balguerie, Sarget et Cie, fossés du Chapeau Rouge. Rue Daniel Guestier (1755-1847) .

Bordeaux, la difficile mémoire de l'esclavage Un mascaron représentant le visage d’une africaine sur une façade à Bordeaux (Wikipedia) Samedi 10 mai, une cérémonie commémorative de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions, se tient à Bordeaux, conformément à la loi Taubira. Deuxième port négrier de France, la ville a mis du temps à s’interroger sur ses responsabilités. La commémoration de l’abolition de l’esclave a un goût spécial à Bordeaux. « On pourrait le résumer en une phrase. Chemins d’esclaves Une conférence-colloque intitulée « Chemins d’esclaves » se tiendra ce samedi 10 mai à la bibliothèque Mériadeck. Organisée avec la LICRA, dans le cadre du cycle des Cafés LICRA, cette rencontre sera animée par Olivier Caudron, directeur de la Bibliothèque municipale de Bordeaux depuis septembre 2013. Samedi 10 mai 2014, à 15h30, à l’Espace Bordeaux et l’Aquitaine, Bibliothèque Mériadeck, 85 cours du Maréchal-Juin 33000 Bordeaux, tél : 05 56 10 30 00 « Alain Juppé se refuse à traiter sérieusement la question de l’esclavage ».

Traite négrière à Bordeaux Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La traite négrière à Bordeaux est à l'origine de la déportation de plus de 130 000 esclaves noirs vers les possessions françaises. Avec 508 expéditions négrières, Bordeaux se place en deuxième position des ports français pour l'ensemble de la période concernée. Si la traite négrière contribua à développer la puissance économique de Bordeaux, c'est essentiellement le commerce des denrées coloniales, produites par les esclaves, qui a enrichi la ville. Contexte[modifier | modifier le code] La traite atlantique, faite par les Européens et les Américains, a déporté 12 à 13 millions de Noirs, dont l'essentiel à partir de la fin du XVIIe siècle. La France métropolitaine arma environ 4 220 navires négriers et se classe au troisième rang des nations négrières après la Grande-Bretagne et le Portugal[2]. Chronologie de la traite bordelaise[modifier | modifier le code] L'histoire de la traite négrière à Bordeaux débute au XVIe siècle.

La circulaire de rentrée 2015 au Bulletin officiel La rentrée de septembre 2015 sera la troisième rentrée scolaire de la refondation de l’École de la République. Une circulaire publiée au Bulletin officiel du 4 juin 2015 en fixe les priorités. L'année scolaire 2015-2016 sera celle de la mise en œuvre du programme de l’école maternelle, de l’enseignement moral et civique et des parcours éducatifs. La circulaire de rentrée 2015 détaille les priorités pour l'année scolaire 2015-2016 : Construire une École plus juste pour offrir à chaque élève un parcours de réussite Renforcer l’acquisition du socle commun notamment grâce à la maîtrise des langagesTenir compte des spécificités de chaque élève pour permettre la réussite de tous Favoriser l’insertion professionnelle et sociale Développer les compétences des élèves avec le numérique Garantir l’égalité et développer la citoyenneté Former et accompagner les équipes éducatives et enseignantes pour la réussite des élèves Circulaire de rentrée 2015 Liste des fournitures scolaires pour la rentrée 2015

Related: