background preloader

« Apprendre l'art du filtrage » dans le secondaire, intervention d'Alexandre Serres.

« Apprendre l'art du filtrage » dans le secondaire, intervention d'Alexandre Serres.
Ce vendredi 24 mai, le Café pédagogique a publié un compte rendu des interventions, ateliers et posters qui ont animé la conférence sur les Cultures numériques, éducation aux médias et à l’information, les 21 et 22 mai 2013 à l’Ifé de Lyon. Un travail de qualité, s’il n’était l’omission de la communication d’Alexandre Serres. Jean-Michel Le Baut, auteur de cet article, précise dans un tweet que "des soucis techniques expliquent quelques oublis, dans un compte rendu qui ne pouvait pas être exhaustif". De quoi rester perplexe, il faudra y revenir. Mais avant cela, plus essentiel, il convient de rapporter les propos d’Alexandre Serres. Alexandre Serres pose la question de l’évaluation de l’information, essentielle selon lui dans le cadre des apprentissages. Alexandre Serres met en garde contre l’illusion techniciste et contre l’illusion sociale, posant la nécessité de relativiser les compétences informationnelles des élèves, qui s’avèrent en réalité très limitées. Related:  Outils et techniques de recherche d'informationssharbalArticle Collection

Responsabilités des auteurs, éditeurs et hébergeurs | Internet responsable Page mise à jour le 01 septembre 2011 Reconnaitre les différents acteurs et comprendre les conséquences juridiques de ses actes et des autres intervenants sur Internet. Cas concrets Un élève rédige un article sur le site internet de son établissement scolaire : il est l’auteur de l’article, mais les responsabilités sont partagées ; l’éditeur du site internet (le directeur de publication, c’est-à-dire le chef d’établissement), les parents de l’élève mineur sont aux yeux de la loi responsables à différents égards des propos irrévérencieux tenus et/ou des contenus contrefaisants mis en ligne par l’élève. Un internaute décide d’utiliser une vidéo offerte au téléchargement sur une plateforme. Présentation La loi pour la confiance dans l’économie numérique définit les régimes juridiques applicables sur Internet : Témoignages Alexandre, 17 ans : « Lors d’une journée au lycée, j’ai fait le pari que je pourrais filmer un cours de français avec mon téléphone.

Contexte et enjeux de l'évaluation de l'information sur Internet Contexte général : la société de l’information La numérisation généralisée du savoir et de l'information Les enjeux : les risques de "l'info-pollution" Quels enjeux pour les usagers ? Quels enjeux pour les professionnels de l'information ? La montée en force d'une problématique Contexte général : la "société de l’information" Pourquoi l'évaluation de l'information est -elle devenue aujourd'hui une question centrale ? Deux premiers ensembles de raisons doivent être évoqués : Tout d'abord, le constat (déjà ancien) du rôle-clé de l'information et des enjeux de sa maîtrise : enjeux majeurs, aux multiples dimensions (sociales, politiques, économiques, etc). "La maîtrise du savoir et de l'information sera vraisemblablement un facteur crucial dans les 15 prochaines années" (selon une réflexion, faite en 1985, par les experts du rapport France, An 2000) ⇒ Le déluge informationnel sur Internet rend cette activité d'autant plus difficile et cruciale. haut de page La virtualisation du texte Le savoir mobile

Snow Fall: The Avalanche at Tunnel Creek - Multimedia Feature Nos livres Outils pour l'identification et l'évaluation de l'information Quelques outils utiles pour l'identification d'auteurs, de sites web, ou pour aider à l'évaluation d'un site : 1/ Pour affiner les résultats sur les moteurs de recherche : Search Cloudlet : - extension Firefox, disponible sur : (link is external) ou sur (link is external)- fonctionne sur les résultats de Google, Yahoo et les messages de Twitter ;- création de nuages de tagsà partir du lot de résultats ;- permet de créer un nuage de tags et d'affiner sur : les mots-clés : Tagsles sites : Sitesles noms de domaine : Net> Utilisation pour l'identification et l'évaluation de l'information : - filtrage sur le thème par le nuage de tags sur les mots-clés- repérage des sites les plus importants sur le sujet : par filtrage sur Sites- repérage des acteurs par filtrage sur les noms de domaine : Net 2/ Pour identifier un site, une page web : 3/ Pour mieux identifier une personne, un auteur :

Licence Art Libre Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Logo de la Licence Art Libre Description[modifier | modifier le code] Elle autorise tout tiers (personne physique ou morale), ayant accepté ses conditions, à procéder à la copie, la diffusion et la transformation d'une œuvre, comme à son exploitation gratuite ou commerciale, à condition qu'il soit toujours possible d'accéder à sa source pour la copier, la diffuser ou la transformer. Elle a été rédigée en juillet 2000 grâce aux contributions de la liste de diffusion <copyleft_attitude Cette licence est consultable sur le site artlibre.org[2] ; elle est également disponible en anglais[3], en allemand[4], en espagnol[5], en italien[6] et en portugais[7]. Soumise au droit français, elle est valide dans tous les pays ayant signé la Convention de Berne ; cette convention établit une norme juridique internationale sur la propriété littéraire et artistique. Historique[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code]

10 conseils d'utilisation de Facebook en tant que journaliste par... facebook Chez Facebook, Vadim Lavrusik est “Journalist Program Manager” : il trouve, sélectionne et crée pour nous les pages permettant de mieux comprendre comment utiliser le réseau social en tant que journaliste. De passage à Londres, le blog journalism.co.uk l’a interrogé. De leur rencontre est sortie une liste de 10 bonnes pratiques qui sont à la source de ce billet et que nous avons adaptées aux usages français. Où l’on se rend compte à quel point facebook va sur les terres de Twitter… 1. Utilisez la fonctionnalité “Abonnement” – A la Twitter Le principe : autorisez les utilisateurs à s’abonner à vos mises à jour sans avoir besoin de devenir votre ami. Comme vous pouvez le constater ci-dessous, je n’ai pas (encore !) 2. Depuis novembre 2011 Facebook permet de poster des articles allant jusque 63 000 caractères. 3. Facebook aime les apps et cherche par tous les moyens à les promouvoir. 4. 5. 6. 7. 8. 9. Rien de bien neuf, pour le coup, mais les exemples sont toujours bons à prendre. 10.

La boîte à merveilles numériques des bibliothèques Les bibliothèques, centres de documentation et autres pôles de ressources imprimées et numériques accueillant du public en présentiel ou en ligne diversifient leurs pratiques en matière de médiation numérique (mise en valeur, diffusion et dissémination des contenus, services de références, promotion d'outils numériques). La Bibliobox constitue l'une des ces initiatives qui s'inscrit dans le cadre de « l'utopie pragmatique » des biens communs de la connaissance. Une « boîte magique » de ressources numériques La BiblioBox inventée par Jason Griffey est une déclinaison (parmi d'autres) de la Piratebox imaginée par David Darts. Une carte de recensement des BiblioBox installées dans les bibliothèques françaises est proposée sur BiblioBox.net, plateforme communautaire de mutualisation de compétences, d’expériences et de ressources dédiées à la BiblioBox et à ses différentes versions. Sources

La paresse cognitive contre la sagesse des foules Voici un livre bienvenu, écrit à contre-courant par un démocrate sincère qu’un certain quiétisme démocratique inquiète – entendons par ce mot la confiance pas assez discutée de tous ceux qui misent sur les vertus de la participation, de la "foule intelligente" ou des lumières critiques dont seraient automatiquement porteuses les nouvelles technologies, et au premier chef internet. Le grand mérite de Gérald Bronner est de discuter sur chaque point en apportant un matériau ou un terrain, multiplicité de cas ou d’enquêtes longuement développés pour mieux comprendre les biais, les paradoxes ou les vices d’une "information" qui se nourrit aussi de sophismes en faisant fond sur notre avarice cognitive, ce principe d’économie par lequel nous remplaçons assez souvent une connaissance méthodique par le mol oreiller de la croyance. En d’autres termes et plus généralement, pourquoi préférons-nous la croyance à la connaissance ?

La taxonomie de BLOOM La classification des objectifs en catégories est ce que l'on appelle la « Taxonomie des objectifs ». L'intérêt d’une taxonomie est qu'elle permet d'identifier la nature des capacités sollicitées par un objectif de formation et son degré de complexité. Cette information, parmi d’autres, permet d’adapter la méthode de formation. De ses travaux Benjamin Bloom , psychologue en éducation, a fait émerger une classification des niveaux de pensée importants dans le processus d'apprentissage. Vis à vis du domaine cognitif, Bloom identifie 6 types d'activités, du plus simple au plus complexe, comprenant chacune un ou plusieurs sous-domaines : Bloom fait l'hypothèse que les habiletés peuvent être mesurées sur un continuum allant de simple à complexe. La taxonomie des objectifs éducationnels de Bloom est composée des six niveaux suivants : la connaissance, la compréhension, l'application, l'analyse, la synthèse et l’évaluation. 1-Retenir des connaissances Il peut s’agir de : Il peut s’agir de

Le web-documentaire Raconter la réalité Raconter la réalité avec les moyens mis à disposition par les nouvelles technologies est un privilège que peu encore ont su mettre à profit. Le web-documentaire est un genre qui n’est pas encore défini, qui est multiple et qui dépasse au niveau de la narration tous les médias précédemment utilisés. Le web-documentaire n’est qu’un moyen comme un autre pour raconter la réalité. Aspects généraux Le web-documentaire puisqu’il n’est pas clairement défini est certainement un exercice né avec le web. Les principales caractéristiques identifiées pour les web- documentaires sont tout d’abord une audace dans le sujet abordé. Aspects logistiques Modèle économique De la même manière que le documentaire classique, le web-documentaire n’est pas très facile à financer. Questions techniques Le web-documentaire, par sa complexité d’association de différents medium (sons, images, vidéos, graphiques) rend l’utilisation de Flash souvent obligatoire.

Troncature - Les opérateurs de recherche Parfois appelée aussi « joker », « masque », wildcard », elle sert à remplacer une ou plusieurs lettres d’un mot et est souvent représentée par l’astérisque « * », ou par le « ? ». Il existe trois formes de troncatures : La troncature à droite : placée au début d’un mot, la troncature à droite permet d’élargir la requête aux pluriels (chev* donnera cheval, chevaux), aux termes ayant le même préfixe, etc.

Related: