background preloader

« Apprendre l'art du filtrage » dans le secondaire, intervention d'Alexandre Serres.

« Apprendre l'art du filtrage » dans le secondaire, intervention d'Alexandre Serres.
Ce vendredi 24 mai, le Café pédagogique a publié un compte rendu des interventions, ateliers et posters qui ont animé la conférence sur les Cultures numériques, éducation aux médias et à l’information, les 21 et 22 mai 2013 à l’Ifé de Lyon. Un travail de qualité, s’il n’était l’omission de la communication d’Alexandre Serres. Jean-Michel Le Baut, auteur de cet article, précise dans un tweet que "des soucis techniques expliquent quelques oublis, dans un compte rendu qui ne pouvait pas être exhaustif". De quoi rester perplexe, il faudra y revenir. Mais avant cela, plus essentiel, il convient de rapporter les propos d’Alexandre Serres. Alexandre Serres pose la question de l’évaluation de l’information, essentielle selon lui dans le cadre des apprentissages. Alexandre Serres met en garde contre l’illusion techniciste et contre l’illusion sociale, posant la nécessité de relativiser les compétences informationnelles des élèves, qui s’avèrent en réalité très limitées.

http://www.docpourdocs.fr/spip.php?article501

Related:  Sites, Auteurs, Textes SICOutils et techniques de recherche d'informationssharbalArticle Collection

Différence entre un projet CDI et une politique documentaire Réponse: Vous voulez savoir quelle est la différence entre un projet CDI et une politique documentaire. La notice Politique documentaire du dictionnaire de l'enssib donne la définition suivante : Responsabilités des auteurs, éditeurs et hébergeurs  Page mise à jour le 01 septembre 2011 Reconnaitre les différents acteurs et comprendre les conséquences juridiques de ses actes et des autres intervenants sur Internet. Cas concrets Un élève rédige un article sur le site internet de son établissement scolaire : il est l’auteur de l’article, mais les responsabilités sont partagées ; l’éditeur du site internet (le directeur de publication, c’est-à-dire le chef d’établissement), les parents de l’élève mineur sont aux yeux de la loi responsables à différents égards des propos irrévérencieux tenus et/ou des contenus contrefaisants mis en ligne par l’élève. Un internaute décide d’utiliser une vidéo offerte au téléchargement sur une plateforme.

Contexte et enjeux de l'évaluation de l'information sur Internet Contexte général : la société de l’information La numérisation généralisée du savoir et de l'information Les enjeux : les risques de "l'info-pollution" 10 conseils d'utilisation de Facebook en tant que journaliste par... facebook Chez Facebook, Vadim Lavrusik est “Journalist Program Manager” : il trouve, sélectionne et crée pour nous les pages permettant de mieux comprendre comment utiliser le réseau social en tant que journaliste. De passage à Londres, le blog journalism.co.uk l’a interrogé. De leur rencontre est sortie une liste de 10 bonnes pratiques qui sont à la source de ce billet et que nous avons adaptées aux usages français. Où l’on se rend compte à quel point facebook va sur les terres de Twitter… 1. Utilisez la fonctionnalité “Abonnement” – A la Twitter

Critique des Actus/ Analyse Culture de l’Information Didactique et Education aux médias De nouveau en collège, je tâtonne dans la mise en oeuvre d’un enseignement dont je souhaite qu’il soit modulaire. Mais je reviendrai ultérieurement sur le module de cours en information-documentation que j’ai donné cette année aux élèves de sixième. D’ici là, je vous propose, dans ce billet, la préparation des séances 5 et 6, formalisées… Après plusieurs mois sans publication, mea culpa mea maxima culpa, mais il est vrai que j’ai changé d’établissement pour passer d’un contexte de lycée à celui d’un collège, je trouve enfin la faveur d’un instant pour Cactus acide.

Outils pour l'identification et l'évaluation de l'information Quelques outils utiles pour l'identification d'auteurs, de sites web, ou pour aider à l'évaluation d'un site : 1/ Pour affiner les résultats sur les moteurs de recherche : Search Cloudlet : - extension Firefox, disponible sur : (link is external) ou sur (link is external)- fonctionne sur les résultats de Google, Yahoo et les messages de Twitter ;- création de nuages de tagsà partir du lot de résultats ;- permet de créer un nuage de tags et d'affiner sur : les mots-clés : Tagsles sites : Sitesles noms de domaine : Net> Utilisation pour l'identification et l'évaluation de l'information : - filtrage sur le thème par le nuage de tags sur les mots-clés- repérage des sites les plus importants sur le sujet : par filtrage sur Sites- repérage des acteurs par filtrage sur les noms de domaine : Net 2/ Pour identifier un site, une page web : 3/ Pour mieux identifier une personne, un auteur : 4/ Pour en savoir plus sur le référencement d'un site web :

Licence Art Libre Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Logo de la Licence Art Libre Description[modifier | modifier le code] Elle autorise tout tiers (personne physique ou morale), ayant accepté ses conditions, à procéder à la copie, la diffusion et la transformation d'une œuvre, comme à son exploitation gratuite ou commerciale, à condition qu'il soit toujours possible d'accéder à sa source pour la copier, la diffuser ou la transformer. Marc L*** Mis en ligne le mercredi 7 janvier 2009 ; mis à jour le mardi 28 avril 2009. Bon annniversaire, Marc. Le 5 décembre 2008, tu fêteras tes vingt-neuf ans. Tu permets qu’on se tutoie, Marc ? Tu ne me connais pas, c’est vrai.

Noam Chomsky, Le bien commun 1Le bien commun regroupe une série d’entretiens réalisés par le journaliste américain David Barsamian avec Noam Chomsky. Ils traitent essentiellement de l’approche politique et critique de Chomsky à travers les différents écrits qu’il a publiés et les conférences qu’il a données. Ainsi, nous retrouvons dans cet ouvrage les questions principales qui irriguent la pensée de l’auteur : l’économie capitaliste est-elle synonyme de liberté ? Les États-Unis - et plus largement les pays se caractérisant par une économie de marché - sont-ils réellement des démocraties comme cela est prétendu de manière systématique ?

La paresse cognitive contre la sagesse des foules Voici un livre bienvenu, écrit à contre-courant par un démocrate sincère qu’un certain quiétisme démocratique inquiète – entendons par ce mot la confiance pas assez discutée de tous ceux qui misent sur les vertus de la participation, de la "foule intelligente" ou des lumières critiques dont seraient automatiquement porteuses les nouvelles technologies, et au premier chef internet. Le grand mérite de Gérald Bronner est de discuter sur chaque point en apportant un matériau ou un terrain, multiplicité de cas ou d’enquêtes longuement développés pour mieux comprendre les biais, les paradoxes ou les vices d’une "information" qui se nourrit aussi de sophismes en faisant fond sur notre avarice cognitive, ce principe d’économie par lequel nous remplaçons assez souvent une connaissance méthodique par le mol oreiller de la croyance. En d’autres termes et plus généralement, pourquoi préférons-nous la croyance à la connaissance ?

La taxonomie de BLOOM La classification des objectifs en catégories est ce que l'on appelle la « Taxonomie des objectifs ». L'intérêt d’une taxonomie est qu'elle permet d'identifier la nature des capacités sollicitées par un objectif de formation et son degré de complexité. Cette information, parmi d’autres, permet d’adapter la méthode de formation. 8 questions pour en finir avec les clichés sur la théorie de l’évolution Un entretien avec Jean-Sébastien Steyer Jean-Sébastien Steyer est paléontologue au CNRS et rattaché au Muséum national d'histoire naturelle. Avec l'astrophysicien Roland Lehoucq, l'archéologue Jean-Paul Demoule et l'écrivain de science-fiction Pierre Bordage, il vient de co-signer Exquise Planète (éditions Odile Jacob, 190 p., 19 €), un livre où, sur le principe du cadavre exquis, les auteurs imaginent une planète où se développe la vie, en suivant les lois de la physique et de la biologie. L'exercice permet de réinterroger la théorie de l'évolution, souvent déformée par une série d'idées reçues que j'ai demandé à Jean-Sébastien Steyer de décrypter pour les lecteurs du Monde.fr.

Related: