background preloader

Pour une autre innovation

Pour une autre innovation
Comme le dit Bluetouff, le scandale Prism c’est effectivement comme si on se réveillait d’une gueule de bois qui a duré 12 ans, comme si il nous avait fallu tout ce temps pour digérer l’amère poussière de l’effondrement des tours du World Trade Center. Les scandales Prism et Verizon ne posent pas seulement la question de la surveillance d’Etat, mais de la surveillance tout court, celle dont nous sommes l’objet à l’heure des très grandes masses de données, des Big Data, des algorithmes et des traitements. Ce n’est pas seulement la confiance dans nos Etats qui est en cause, mais également la confiance dans les grands opérateurs de l’internet et dans nos fournisseurs d’accès. C’est la confiance dans une société organisée par et pour la surveillance. Comme le soulignait très bien Eric Sadin dans les Matins de France Culture, le problème repose bien sur l’indifférenciation de la récolte des données. Alors, comment arrête-t-on cette machine ? Une autre innovation est possible. Hubert Guillaud Related:  L'innovationIdeas

"En innovation, tout est dans l’exécution" – avec Pierre Yves Chaltiel Suite des notes prises lors de ma visite à Telecom Paristech du 13 juin 2013. Après la théorie, la pratique, avec cette mini-conférence donnée par Pierre Yves Chaltiel. Celui-ci a 57 ans et 32 ans d’expérience. Pierre-Yves Chaltiel : “de l’expérience, mais pas de certitudes” Parcours d’un innovateur Pierre-Yves Chaltiel a travaillé à Londres après avoir fini Supelec, puis il est revenu en France, à une époque où on « s’arrachait les ingenieurs ». Il a ensuite intégré Thomson CSF dont il a été patron de la division communication et sécurité (crypto et paiements) et mobiles et réseaux pour les militaires. Plus que la loi de Moore “Le calcul est devenu une denrée rare” a dit Pierre Yves Chaltiel et “Bull est un des seuls fabricants mondiaux capable de sortir des calculateurs de plusieurs pétaflops”. image IT Espresso Qu’est-ce qui fait l’innovation ? Out of the box… Selon M. Avant de développer des « processus » d’innovation qui ne marchent pas ! Le profit de Samsung proche du CA de Thales

Enseigner à code à l'école ? Vraiment ? 2013: The Year in Ideas Below, 15 themes that ran through TED Talks in 2013. Photo: Ryan Lash In 2013, TED published more than 250 talks, each with an idea worth spreading. And yet, certain ideas seemed to resonate throughout the year, as if speakers at different events were singing parts of the same choral symphony. As 2013 draws to a close, here is a look at some of the big ideas we parsed this year. Consider it the rousing finale to the year. Humans and machines can work together to supersize growth.At TED2013, Robert Gordon asked: Could it be that humanity’s greatest innovations are behind us? Identity can’t be as simple as ‘this’ or ‘that.’ DeExtinction is a real thing. The US government is broken.2013 began with the United States confronting the fiscal cliff, and partisan head-butting only seemed get worse from there. Drones will destroy us – or maybe save us.On many minds this year: unmanned aerial vehicles. What’s the next frontier of 3D printing? Is there such a thing as a good end of life?

6 Ways To Create A Culture Of Innovation This year's Consumer Electronics Show brought 170,000 people to the city of Las Vegas to peruse the latest tech offerings under the fluorescent lighting of the Las Vegas Convention Center. For technology companies, the trade show offers a chance to show off what they've been working on. For fans, it's an early glimpse at the products that will grace store shelves this year. For designers? Yet we went digging for interesting and beautiful design objects, through thousands of booths and among dozens of LED screens, too-loud ambient music, blinking robots, and hoards of glassy-eyed, lanyard-clad people, all in the middle of one of the loudest, brightest cities on earth. Sony Is Back One name we heard a lot at CES from designers? This year, the company released a wafer-thin Bravia OLED TV, which measures just a few millimeters thick and mounts onto a wall. Speakers require a certain amount of volume in order to move air around as part of the process that produces sound.

Jean-Louis Missika : Mutations numériques et mutations cognitives, de l'écriture au web Mardi 22 novembre dernier, j'ai eu l'occasion, parmi beaucoup d'autres d'assister à la leçon inaugurale de la Chaire "économie et gestion des industries numériques et des nouveaux médias" prononcée par Jean-Louis Missika. Le thème en était "Mutations numériques et mutations cognitives, de l'écriture au web", c'est-à-dire la manière dont des technologies cognitives, comme l'écriture, ou le web, modifient le travail même de la pensée.Jean-Louis me fait l'amitié de m'autoriser à reporter cette conférence sur ce blog, ce qui me permet d'avoir le plaisir de la partager avec vous. Les illustrations, en revanche, sont de mon cru. J’ai choisi de faire cette leçon sur un sujet très classique : la relation entre cette catégorie très particulière de technologies qu’on nomme technologies cognitives et les pratiques culturelles au sens large, notamment dans les domaines politiques et scientifiques. L’écriture donc, et son invention. Comment les choses se passent-elles dans le champ politique ?

Jeremy Rifkin plaît beaucoup, mais il maîtrise mal ce dont il parle Tribune Jeremy Rifkin, économiste américain, est l’auteur de « La Troisième révolution industrielle ». Très à la mode dans les milieux politiques (de gauche comme de droite), il se fait rémunérer des sommes non négligeables pour des « master plan » qui promettent un avenir meilleur. Jeremy Rifkin, devant la Chambre des députés, pour le premier Forum sur les politiques industrielles, à Mexico le 28 mai 2013 (CARLOS PEREDA/NEWSCOM/SIPA) L’auteur Bertand Cassoret est ingénieur et docteur en génie électrique, maître de conférences à l’université d’Artois depuis 1996. Le discours de Jeremy Rifkin plaît aux politiques parce qu’il est optimiste et fait rêver. La technique n’est pas son problème Le livre de Jeremy Rifkin explique comment « le pouvoir latéral va transformer l’énergie, l’économie et le monde ». A ce niveau du livre, 58e page sur 380, on attend de la suite des explications sur la façon dont ce miracle va se mettre en place et un minimum d’informations techniques chiffrées. J.

Qu’est-ce qu’une innovation? (1/2) Poser la question de la définition de l’innovation demande de distinguer le terme d’innovation d’autres termes dont le sens peut être voisin, tel que le terme de « gadget » ou le terme « invention ». I/ En quoi l’innovation est-elle différente du gadget ? InnovationDroits d’auteur: CyberSudoe Pour moi, le gadget c’est un objet : nouveaudifférent des autres objetsqui utilise une technologie nouvelle ou… qui utilise une technologie existante mais d’une nouvelle façon Mais, dans l’idée de gadget, il n’y a pas que l’idée de nouveauté; il y a aussi l’idée d’artificiel. II/ Le gadget ne s’inscrit pas dans notre quotidien de façon durable Ainsi, ci-dessous, quelques exemples de gadgets qui sont très créatifs mais que nous n’utilisons pas quotidiennement. Exemples de gadgets: balles antistress, boule à neige, écran magique Par exemple, il y a 10 ans, je me suis acheté un logiciel de retranscription. Donc, innovation et le gadget ont en commun la nouveauté. III/ Un exemple d’innovation, le GPS

La légende noire du monde électronique Roger Chartier, Collège de France, 10 janvier 2013, cliché DL Entretien avec Roger Chartier, professeur au Collège de France Première partie : La légende noire du monde électronique La période contemporaine ressemble à bien des égards au 18e siècle. On peut croire ou souhaiter qu’advienne un mouvement mondial comparable à ce que furent les Lumières en Europe. Des Lumières numériques sont un axe d’inspiration que l’Europe pourrait adopter pour offrir le meilleur d’elle-même au monde en devenir. Que peut en dire un historien des Lumières ? Séquence 1 : Analogie 18e/21e du fait des flux d’information écrite Dominique Lacroix : Les flux d’information et de communication écrites n’ont jamais été aussi abondants et accessibles. Roger Chartier La surabondance et la perte, deux angoisses de longue durée La première remarque est qu’on retrouve une crainte de longue durée. Il y a ces deux éléments, qui me paraissent très liés l’un à l’autre. Nouveauté : l’information détachée de son support

La recette d'une journée parfaite: 106 minutes de sexe Chacun a son idée personnelle de la journée idéale. La science, elle, a trouvé à quoi ressemblerait en pratique le jour parfait, et celui-ci comprend 106 minutes de sexe, relaie le site Quartz. Le site se fonde sur une étude récemment publiée par deux chercheurs, Sebastian Pokutta et Christian Kroll, intitulée «Juste un jour parfait? Développer un emploi du temps optimisé pour le bonheur», qui retrace les activités journalières et le temps qui leur est consacré selon la satisfaction optimale qu'elles procurent. Les Anglo-saxons mesurent habituellement la perception de la qualité de vie selon la mesure du Subjective Well-Being («bien-être subjectif», SWB), qui se définit comme «les évaluations cognitives et affectives d’une personne sur sa vie». En se fondant sur l'étude de 2004 créant la DRM, qui avait répertorié les activités journalières et le bien-être ressenti chez 909 femmes, la nouvelle étude présente un nouvel emploi du temps optimisé sur une journée de 16 heures. publicité

Related: