background preloader

La Domination Masculine [Français]

La Domination Masculine [Français]
Related:  Genre et sciences (humaines)Réflexion

Introduction. Sous la bioéthique, la bio-politique « Le football, c’est simple : vingt-deux joueurs courent après un ballon pendant 90 minutes, et à la fin, c’est l’Allemagne qui gagne. » Ce mot d’un joueur anglais, après une défaite douloureuse, pourrait servir de modèle pour éclairer la révision des lois de bioéthique. C’est simple : pendant des mois, divers points de vue s’échangent avec passion, et à la fin, c’est l’immobilisme qui l’emporte. Ce trait semble caractériser le « grand débat » à la française : beaucoup de bruit pour rien… Le colloque qu’avec Daniel Borrillo nous avions organisé les 21 et 22 mai 2010, à l’université Paris 2 et à l’École normale supérieure, avec le soutien de nos laboratoires respectifs, le CREDOF et l’IRIS, intitulé « La bioéthique en débat : angles vifs et points morts » [1], précédait la révision des lois dites de bioéthique ; en revanche, la publication de ce dossier, qui reprend une part des contributions, intervient après. Ce que cache la bioéthique, et ce qu’elle donne à voir Sexe, race et nation

Penser est un sport de combat Numéro coordonné par Evelyne Pieiller Lire le compte rendu de ce numéro, paru dans Le Monde diplomatique d’octobre 2014. « Loin de l’impuissance mélancolique »Evelyne Pieiller I. Avec l’aide de l’histoire « On ne sait jamais de quoi hier sera fait » — cette maxime cynique attribuée à l’ère stalinienne a une valeur générale. L’histoire est écrite par les vainqueurs Howard Zinn Pourquoi le tiers-monde a disparu Immanuel Wallerstein Miroir fêlé où Europe et monde arabe se regardent Maxime Rodinson L’Asie existe-t-elle ? Les braises de la mémoire Eduardo Galeano Mai 68 et ses vies ultérieures Kristin Ross Une enquête rationnelle Eric Hobsbawm Nul n’est hors de son temps, pas même Camus Edward W. II. En toute logique, la grande crise du néolibéralisme aurait dû susciter un élan vers la gauche. L’indigence de la gauche européenne Slavoj Zizek Le dernier tabou, la démocratie José Saramago Quand Dieu n’a plus de concurrent Jacques Bouveresse Au nom de quoi refuser la loi en place ? III. Iconographie Revues

À la découverte des intellectuelles Des DOI (Digital Object Identifier) sont automatiquement ajoutés aux références par Bilbo, l'outil d'annotation bibliographique d'OpenEdition.Les utilisateurs des institutions abonnées à l'un des programmes freemium d'OpenEdition peuvent télécharger les références bibliographiques pour lesquelles Bilbo a trouvé un DOI. Le service d'export bibliographique est disponible pour les institutions qui ont souscrit à un des programmes freemium d'OpenEdition.Si vous souhaitez que votre institution souscrive à l'un des programmes freemium d'OpenEdition et bénéficie de ses services, écrivez à : access@openedition.org. Les Cahiers du Grif, Automne 1990, « Savoir et différence des sexes ». CHAPERON Sylvie, 2000, Les années Beauvoir 1945-1970, Paris, Fayard. CHARLE Christophe, 1999, « Les femmes dans l’enseignement supérieur. COLLIN Françoise, (dir.), 1992, « Le sexe des sciences », Autrement, n° 6, octobre. DAVID Deirdre, 1987, Intellectual Women and Victorian Patriarchy, London, Mac Millan.

Purge à la française, par Martine Bulard (Le Monde diplomatique, septembre 2014) «Mon véritable adversaire, c’est le salaire. » Bien sûr, ce type de conviction ne s’affiche pas publiquement, et le président de la République française ne s’exprime pas ainsi. Mieux vaut clamer son rejet de la finance pour gagner, à gauche, une élection. Mais, une fois les urnes vidées, le dogme du « coût du travail » trop élevé a dicté la conduite de M. Il ne lui a pas fallu un mois après son arrivée à l’Elysée pour en faire la démonstration. Selon l’un de ces « visiteurs du soir » que semble priser l’hôte de l’Elysée, cette « hausse limitée » vise à « préserver les entreprises » (2). Mais l’attaque va bien au-delà. Chez Renault, par exemple, l’accord a conduit à augmenter le temps de travail en réduisant le nombre de jours de congé (de 16 % en moyenne), à bloquer les salaires selon le mot d’ordre « travailler plus pour gagner moins », tout en entérinant une réduction des effectifs de 15 %. Les expériences précédentes ne laissaient d’ailleurs planer aucun doute.

feministfrequency Content Warning: This educational episode contains graphic sexual and violent game footage. In this episode we explore the Women as Background Decoration trope which is the subset of largely insignificant non-playable female characters whose sexuality or victimhood is exploited as a way to infuse edgy, gritty or racy flavoring into game worlds. These sexually objectified female bodies are designed to function as environmental texture while titillating presumed straight male players. Sometimes they're created to be glorified furniture but they are frequently programmed as minimally interactive sex objects to be used and abused. Full transcript, links and resources available at: ABOUT THE SERIESThe Tropes vs Women in Video Games project aims to examine the plot devices and patterns most often associated with female characters in gaming from a systemic, big picture perspective.

Livres Esther Newton Esther Newton (born 1940, New York) is an American cultural anthropologist best known for her pioneering work on the ethnography of lesbian and gay communities in the United States. Newton was born in New York. She studied history at the University of Michigan and received her BA with distinction in 1962 before starting graduate work in anthropology at the University of Chicago under David M. Schneider.[1] Her PhD dissertation, "The drag queens; a study in urban anthropology" (1968), examined the experiences, social interactions, and culture of drag queens, or (mostly gay-identified) men who dressed and performed as women in various kinds of theatrical settings or as an expression/performance of their sexual identity. She is the daughter of Saul Newton. References[edit] ^ Jump up to: a b Rubin, Gayle (2002) "Studying Sexual Subcultures: excavating the ethnography of gay communities in urban North America." Select bibliography[edit] External links[edit]

Les épisodes | SideWays Strictly Moneyless Vivre sans argent ? Ils sont une dizaine en Occident à avoir décidé de vivre sans utiliser l’argent. Voir l’épisode (auto-financé) Acheter des logements ensemble Le concept innovant de Toit à Moi pour réinsérer les sans-abri. Quatre-vingt personnes donnent 20€ par mois pour acheter un logement qui sera donné à un sans-abris. Voir l’épisode La voie de la Sérénité Elektra Wagenrad est une hackeuse allemande. En plus de son activité qui la rapproche des ondes électromagnétiques, elle possède une philosophie universelle. Voir l’épisode La forêt comestible Découvrez la forêt comestible de Juan Anton et son message : l’indépendance, c’est la liberté ! A 78 ans, Juan Anton n’est pas prêt à se reposer… Il souhaite par-dessus tout que ce monde change et que plus personne n’ait faim… Voir l’épisode €1 087 reçus Souhaités €1 050 Aller au crowdfunding Un boulanger qui réinvente son travail Daniel, le boulanger qui réinventa son métier pour se libérer ! Voir l’épisode €1 659 reçus Souhaités €1 441

Diane Torr Performance Artist | Diane Torr – Performance Artist Diane Torr Diane Torr is a performance artist working in dance, drag king performance, installation, film and video. Download Diane’s complete resume here. Originally from Aberdeen, Scotland, after graduating from Dartington College of Arts, England, Diane moved to New York in 1976. Over 30 years, Diane Torr developed her artistic career as an integral part of New York’s lively downtown art scene. During that time, Diane created over 35 original performance works, videos and installations, and her work was presented in downtown spaces such as Franklin Furnace, The Kitchen and also in New York clubs including The Mudd Club and Danceteria. Diane Torr now lives and works in Glasgow where she has a studio and continues her performance art practice. In 2002, she co-directed and co-curated, together with Berlin artist, Bridge Markland, the godrag! Diane has written a book about her work co-authored by Stephen Bottoms.

Changement climatique en images On June 28, 2016, a 4,000-foot-high mountainside in Glacier Bay National Park and Preserve collapsed, dropping rocky debris equivalent to 60 million mid-size SUVs onto nearby Lamplugh Glacier. Seismologists estimated that the material tumbled down the mountain for nearly one minute and then continued to slide along the glacier for another 6 miles. The southeast corner of Alaska, where this event took place, is geologically active and considered a hotspot for such landslides. Images taken by the Operational Land Imager onboard Landsat 8. Source: U.S. Download images: image 1 • image 2 Gayle Rubin Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Gayle Rubin Biographie[modifier | modifier le code] Née en Caroline du Sud où elle a grandi, Gayle Rubin s'installe à Ann Arbor en 1966 pour faire ses études à l'Université du Michigan. Ses nombreuses recherches dans les domaines de l'anthropologie, du féminisme, du sadomasochisme, de la prostitution, de la pédophilie, de la pornographie et de la littérature lesbienne en ont fait l'une des théoriciennes majeures du féminisme et de la sexualité. Œuvre[modifier | modifier le code] « Le marché aux femmes »[modifier | modifier le code] Au début des années 1970, alors qu'elle termine son premier cycle universitaire, Gayle Rubin suit un cours de l'anthropologue Marshall Sahlins. Gayle Rubin constate d'entrée de jeu qu'il manque un système théorique satisfaisant pour comprendre l'oppression des femmes. Rubin poursuit son analyse en utilisant Claude Lévi-Strauss et "Les Structures élémentaires de la parenté" alors tout récemment traduites en anglais.

Judith Butler « Repenser le genre ouvre à de nouvelles possibilités politiques » Dans Trouble dans le genre (1), vous évoquez un « nouveau départ pour la théorie politique féministe ». Quel serait ce nouveau départ ? Judith Butler. Vos travaux s’appuient sur la critique de nombreuses théories (Beauvoir, Witting, Bourdieu, Freud, Derrida, Foucault, Laqueur...) et rejettent les deux voies antagonistes du féminisme en débat jusque dans les années 1990. Judith Butler. Tel le travesti, le queer (traduire étrange ou bizarre) est la base de votre remise en cause qui introduit les études du genre dans la théorie de ce siècle nouveau. Judith Butler. Le féminisme constituerait une subversion de l’identité de genre. Judith Butler. Votre démarche s’inscrit alors dans une contestation de l’ordre établi patriarcal. Judith Butler. Que faites-vous de la marchandisation et l’exploitation capitaliste qui touchent tous les pans de notre planète, y compris le vivant et le corps humain ? Judith Butler. Judith Butler. Judith Butler. Judith Butler. Judith Butler.

COP 23 : sept batailles que l'humanité a déjà…

Documentaire simple et didactique qui présente succinctement les différentes facettes du patriarcat. by regard_noir Aug 26

Related: