background preloader

Actualités du numérique - Point d'étape de la mise en oeuvre de la stratégie numérique

Actualités du numérique - Point d'étape de la mise en oeuvre de la stratégie numérique
Faire entrer l'école dans l'ère du numérique : pourquoi ? Réduire les inégalitésDévelopper des pratiques pédagogiques efficacesRenforcer le plaisir d'apprendre et d'aller à l'écolePermettre aux élèves de s'insérer dans la société en tant que citoyens et dans la vie professionnelleFavoriser l'implication des parents dans la scolarité de leurs enfants Onze nouveaux services pour faire entrer l'École dans l'ère du numérique 2 services pour les enseignants Ma formation en ligne: un service de formation continue en ligne avec tutorat pour les professeurs des écoles, complémentaire des dispositifs actuels, qui propose une vingtaine de parcours de formation avec des mises en situation interactives sur l'apprentissage de la lecture, la tenue de classe ou la prise en compte du handicap ;EduThèque : l'accès à un bouquet de ressources pédagogiques des grands établissements culturels et scientifiques publics 2 services pour les élèves de primaire 5 services pour les élèves de collège et lycée Related:  Veille TICE

Numérique : ce qui va changer dans les écoles, collèges et lycées Le ministre de l’Éducation nationale Vincent Peillon a présenté hier en compagnie de Fleur Pellerin, ministre déléguée à l’Économie numérique, un « premier point d’étape de l'entrée de l'École dans l'ère du numérique ». Ils ont ainsi détaillé ce qui allait changer dès la rentrée prochaine dans les écoles, collèges et lycées de France. Des précisions qui constituent le pendant des annonces faites en décembre dernier par le locataire de la Rue de Grenelle et les suites du projet de loi pour la refondation de l’école de la République. Au total, ce sont une dizaine de services qui ont été présentés hier par les deux ministres. Pour les élèves de primaire « Les fondamentaux ». Pour les collégiens et lycéens « D’Col » est un service d’accompagnement interactif personnalisé, qui ne concernera que certains élèves en difficulté (30 000 jeunes en 2013) sur proposition de leur établissement et avec l’accord des parents.« Prep’exam ». Pour les parents d’élèves « S’inscrire au lycée ». « ÉduThèque ».

Point d'étape de l'entrée de l'École dans l'ère du numérique Rappel de la stratégie présentée le 13 décembre 2012, ce qui change à la rentrée dans les classes, la logique de conception et de mise en œuvre partenariale, le soutien à la structuration de la filière et une loi d’orientation, le panorama de l'offre de services numériques disponibles à la rentrée 2013. Vincent Peillon, ministre de l'éducation nationale a présenté un premier point d’étape de l'entrée de l'École dans l'ère du numérique, lundi 10 juin 2013 au lycée Diderot à Paris, en présence de Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des petites et moyennes entreprises, de l'innovation et de l'économie numérique. Rappel de la stratégie présentée le 13 décembre 2012 Faire entrer l’École dans l’ère du numérique : pourquoi ? Faire entrer l’École dans l’ère du numérique : comment ? Une offre de service pour mieux enseigner et pour mieux apprendre Une approche partenariale mobilisant l’intégralité des acteurs de la communauté du numérique éducatif Deux services pour les élèves de primaire

Point d'étape de l'entrée de l'École dans l'ère du numérique Rappel de la stratégie présentée le 13 décembre 2012, ce qui change à la rentrée dans les classes, la logique de conception et de mise en œuvre partenariale, le soutien à la structuration de la filière et une loi d’orientation, le panorama de l'offre de services numériques disponibles à la rentrée 2013. Vincent Peillon, ministre de l'éducation nationale a présenté un premier point d’étape de l'entrée de l'École dans l'ère du numérique, lundi 10 juin 2013 au lycée Diderot à Paris, en présence de Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des petites et moyennes entreprises, de l'innovation et de l'économie numérique. Rappel de la stratégie présentée le 13 décembre 2012 Faire entrer l’École dans l’ère du numérique : pourquoi ? Faire entrer l’École dans l’ère du numérique : comment ? Une offre de service pour mieux enseigner et pour mieux apprendre Une approche partenariale mobilisant l’intégralité des acteurs de la communauté du numérique éducatif Deux services pour les élèves de primaire

École numérique > Politique éducative > École numérique Le numérique à l'école L'utilisation du numérique à l'École Vers une généralisation du numérique à l'ÉcoleRessources et usages du numérique à l’ÉcoleLe développement des compétences numériques, l’éducation aux médias et à l’information pour un usage responsable du numériqueLa formation des enseignants au numérique L'évaluation des compétences numériques L'évaluation des compétences numériques à l'école, au collège et au lycéePIX, un service public pour évaluer et certifier les compétences numériques Des ressources pour enseigner avec le numérique Des ressources pour enseigner avec le numérique La protection des mineurs sur internet La protection des internautes : le filtrage des contenus dans les établissementsLa responsabilisation des élèves La protection des mineurs sur internet, services numériques et cadre de confiance Des services pour les enseignants, les élèves et leurs parents Suivez l'actualité #EcoleNumerique sur Twitter Plan numérique Nous suivre

Framapad en SVT : retour d'expérience Il y a peu, nous publiions le billet Framapad de plus en plus utilisé dans l’éducation qui fut l’occasion d’entrer en contact avec un certain nombre d’enseignants utilisant notre libre service. Un professeur de SVT (Sciences de la Vie et de la Terre) de l’académie de Créteil nous livre ici son témoignage. SVT et Framapad : Retour d’expérience Depuis la rentrée dernière (septembre 2012), j’utilise Framapad avec mes élèves de 6e au quotidien. En Sciences de la Vie et de la Terre, nous l’utilisons principalement pour construire la synthèse collaborative de nos activités scientifiques, avant, pendant et après la classe. Le premier est celui de la motivation. Enfin, en un clic, il est facile de créer un « pad ». Avec le développement du numérique à l’école et la réception en octobre 2012 d’ordinateurs portables[1] distribués à tous les élèves de 6 e de mon département, Framapad s’inscrit dans une démarche pédagogique innovante que je trouve bénéfique pour les élèves. »

L'Agence nationale des Usages des TICE Choisissez votre Atelier Canopé préféré Vous pourrez ainsi : Visualiser rapidement les horaires et coordonnées de votre Atelier Canopé Découvrir les événements et services proposés près de chez vous Bénéficier de la livraison gratuite dans votre Atelier Canopé Atelier préféré Canopé is disabled.Authorize cookies to access this functionality. Pour choisir votre Atelier Canopé, sélectionnez votre académie ou saisissez votre code postal Sélectionnez votre académie Sélectionnez votre académieAix-MarseilleAmiensBesançonBordeauxCaenClermont-FerrandCorseCréteilDijonGrenobleGuadeloupeGuyaneLa RéunionLilleLimogesLyonMartiniqueMayotteMontpellierNancy-MetzNantesNiceNouvelle-CalédonieOrléans-ToursParisPoitiersReimsRennesRouenSt-Pierre-et-MiquelonStrasbourgTom Polynésie FrançaiseTom Wallis et FutunaToulouseVersailles Valider list

OPPIDUM, modèle de gouvernance pour les territoires Comment éviter les pertes d’argent public engendrées par des choix d’équipements inadaptés aux besoins des enseignants, aux configurations des écoles, à l’accompagnement pédagogique que l’Education Nationale est susceptible de délivrer ? C’est l’une des problématiques pour lesquelles le dispositif OPPIDUM, Observatoire des Pratiques Pédagogiques Innovantes et Des Usages du Multimédia, a été conçu et mis en place par la maire adjointe aux usages numériques de Saint Maur des Fossés (Val de marne), Pascale Luciani-Boyer, par ailleurs en charge des questions Education et Numérique pour l’AMF, et membre du Conseil national du Numérique. par Marie-France Bodiguian, Cabinet AMO-TICE Réfléchir avant d’agir, en impliquant tous les acteurs concernés « Les achats d’équipements restant du ressort des collectivités, il était légitime que celles-ci se posent la question de l’efficience avant de faire les choix d’investissement avec le fruit de l’impôt collecté. Avis aux lecteurs de cette rubrique :

Synthèse des travaux sur la veille La place de la veille dans l’activité du professeur-documentaliste fait débat. Comme outil pédagogique, également. Il est d’autant plus intéressant de se pencher sur la façon dont chaque BEF s’est emparé du sujet. 1) Un intérêt certain pour le thème Le sujet, qui était vaste et pouvait apparaître comme marginal au regard des activités déjà multiples du professeur documentaliste, a éveillé une curiosité certaine et un appétit palpable pour les nouveaux outils disponibles sur le Web de même que pour les nouveaux outils de collaboration Pearltrees sur la veille de Sophie Bocquet. 2) Des inquiétudes exprimées Elles tiennent au fait que certains ont rapproché le thème de la veille, d’une certaine idée du "LC" (devenu 3C depuis), et s’inquiètent de voir croître la dimension de "service" du métier au dépens de l’enseignement. 3) Les notions abordées Je ne cite ci-dessous que les plus importantes ou les plus nouvelles : le pull et le push ou les deux "faces" de la veille, Conclusion Cécile Jouquan.

Les lundis TICE » Blog Archive » Avec les TICE, les enseignants doivent travailler plus ! Devenir des e-enseignants, comme les nouveaux e-managers dans les entreprises. C’est le point de vue de Jean-Michel Rolland, spécialiste de l’enseignement à distance et auteur d’un ouvrage qui place les TIC au cœur de la problématique organisationnelle : « Manager les e-comportements ». Il nous fait partager son analyse sur un monde qui e-change. Un monde qui e-change, ça veut dire quoi précisément ? Il y a un changement de fonctionnement dans la communication des individus. Et ce changement est dû aux technologies qui favorisent des ruptures au niveau de la relation et des échanges. Dans votre ouvrage, vous avancez que manager à distance s’impose comme l’enjeu central des TIC. Le développement des entreprises se fait désormais sur un mode projet dans un contexte international. Comme le e-manager, l’enseignant doit-il devenir un e-enseignant ? Je pense que oui. Vous évoquez « l’utilisabilité » en matière de TIC : un concept qui va au-delà des usages et de l’utilité des technologies.

La France joue sa carte numérique La cause a été classée priorité nationale… ou presque. Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a rallongé mardi l'enveloppe consacrée au numérique. Il récoltera 615 millions de plus au titre des investissements d'avenir. "La proximité physique est importante pour créer des synergies et du business, rapporte la ministre de l'Économie numérique, Fleur Pellerin. La consigne est claire : pas question de laisser le monopole du numérique à Londres, réputé pour sa Tech City, ou à Berlin et New York, souvent cités comme les "nouvelles Silicon Valley". Autre étage de la fusée française : les "visas entrepreneurs". Les grands patrons l'ont bien compris, qui se mobilisent pour vanter les qualités du numérique français. Camille Neveux - Le Journal du Dimanche

Veille informationnelle — Documentation (CDI) Veille informationnelle et outils du Web 2.0 Intervention de Brigitte Mulat, Académie de Besançon Brigitte Mulat présente, au travers de cette intervention, ce qui est le reflet d’une pratique professionnelle « multitâches » nécessitant une mise à jour constante des connaissances mais dont la veille n’est pas l’élément central. Son intérêt s’est porté sur certains outils du Web 2.0 pour trois fonctionnalités essentielles : la personnalisation des interfaces, le partage du travail et la facilité d’utilisation. Elle précise que la démarche de veille doit prendre en compte trois éléments : l'analyse des besoins, la prise en compte des conditions de travail, le choix des outils en fonction de ses besoins et de ses conditions de travail. Qu'est-ce que la veille ? Des pratiques ...à la veille scientifique et technologique Pratiques de veille

TaDaweb : nouvel outil de veille Ça fait quelques temps que TaDaweb est passé devant nos radars, depuis que Outils froids en a parlé, mais faute de temps, nous n’avons pas vraiment pu le tester. Le mois de Juillet a donc été mis à profit pour explorer plus avant ce nouveau venu dans la panoplie des outils de veille. Ça tombe bien, ça fait un an qu’il existe (naissance : Juillet 2012, au Luxembourg). En fait, au service Veille & Analyses, chacun a développé sa propre organisation, nous n’utilisons pas tous les mêmes outils pour notre veille quotidienne. C’est là que TaDaweb nous a semblé intéressant. Les fonctionnalités font penser à Yahoo Pipes que j’ai essayé de prendre en main, mais sans succès. un logiciel et un service web Pour créer des Tadas, il faut télécharger le logiciel sur son poste de travail, et l’installer. Le logiciel est complété par une plateforme web 2.0 qui permet de publier et partager les créations, avec la possibilité de suivre l’activité des personnes de son choix. des TaDas … et des Journals

Cette page nous informe sur une actualité récente (juin 2013) concernant les réflexions menées sur l’entrée du numérique dans le milieu scolaire. by laetitiasellom Dec 19

Related: