background preloader

Le cerveau des victimes de violences sexuelles serait modifié : ce n'est pas irréversible

Le cerveau des victimes de violences sexuelles serait modifié : ce n'est pas irréversible
Image d'un cerveau humain aux rayons X (PURESTOCK/SIPA). Une étude récente menée par une équipe de chercheurs internationaux (allemands, américains et canadiens), et publiée début juin 2013 dans l'"American Journal of Psychiatry", a mis en évidence des modifications anatomiques visibles par IRM de certaines aires corticales du cerveau de femmes adultes ayant subi dans l’enfance des violences sexuelles. Fait remarquable, ces aires corticales qui ont une épaisseur significativement diminuée par rapport à celles de femmes n’ayant pas subi de violences sont celles qui correspondent aux zones somato-sensorielles des parties du corps ayant été touchées lors des violences (zones génitales, anales, buccales, etc.). Et l’épaisseur de ces zones corticales est d’autant plus diminuée que les violences ont été plus graves (viols, plusieurs agresseurs,…). Comprendre les dysfonctionnements sexuels des victimes Des modifications génétiques observées Le rôle de la mémoire traumatique de l’événement

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/889153-le-cerveau-des-victimes-de-violences-sexuelles-serait-modifie-ce-n-est-pas-irreversible.html

Related:  CerveauMaladies émergentes / environnementales / etc.Traumatisme

Comment est organisé votre Cerveau ? Que diriez-vous de voir en détail de quoi est constitué votre cerveau ? Visite guidée à l’intérieur de votre tête … Cet article est plus compliqué qu’à l’ordinaire. Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à la poser dans les commentaires. J’espère que les schémas vous aideront à y voir plus clair. Thérapie naturelle des maladies chroniques: cancers, allergies, maladies inflammatoires - aquabiovet@net I)Principes généraux de la Cell Symbiosis Therapy (CST) I-A- fusion de deux types bactériens D'après les travaux de l'archéobiologie, il semble que les cellules eucaryotes résultent de la fusion de deux types bactériens: -les archea, les plus anciennes, que l'on retrouve encore dans les milieux extrêmes, dont le métabolisme repose entre autres possibilités sur l'utilisation du glucose par dégradation anaérobie puis par fermentation de l'acide pyruvique obtenu.

Agression dans le métro de Lille: ce qui a poussé les passagers... à ne rien faire Pendant 30 minutes, une jeune femme s'est fait agresser sous les yeux des passagers de la rame de métro.(OLIVIER MORIN/AFP) Nous sommes sous le choc de cette information concernant une jeune femme qui a été agressée sexuellement à Lille dans le métro sous le regard de nombreux passagers par un homme ivre sans que personne ne vienne à son secours, ni n’appelle la police. Au fait, quelles différences entre sunnites et chiites ? Que viennent faire les questions religieuses dans la crise que traverse l'Irak ? Que recouvre la division entre chiites et sunnites ? Les points-clés pour y voir plus clair. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Maxime Vaudano

Le neurologue, spécialiste du cerveau Ce spécialiste est consulté le plus souvent sur l'avis du médecin traitant mais il reste en accès direct selon la nouvelle réforme de la Sécurité Sociale. Il s'intéresse à des domaines sensibles tels que le système nerveux central (cerveau et moelle épinière) ou périphérique. Ses compétences vont des troubles de la mémoire au sommeil en passant par les migraines. 1 - Qu'est ce que la neurologie ? La neurologie traite les pathologies touchant le cerveau, la moelle épinière ainsi que les nerfs et leurs racines. Evénements de vie, stress quotidien et maladies auto-immunes : Silla Consoli Unité Médico-Psychologique, Hôpital Broussais, 96 rue Didot 75 014 PARIS Résumé : Les maladies auto-immunes constituent un des champs les plus fertiles pour la recherche sur les interactions psychoneuroimmunologiques. Les troubles psychiatriques, et en particulier la dépression, sont fréquents dans les maladies de système, notamment le lupus, la polyarthrite rhumatoïde et la sclérodermie, et inversement, une exacerbation de l'auto-immunité naturelle a été constatée au cours des syndromes dépressifs.

Dernier article de Muriel Salmona avec de nombreuses références récentes : Mémoire traumatique et conduites dissociantes" février 2012 Mémoire traumatique et conduites dissociantes Dr Muriel Salmona, in Traumas et résilience, Dunod, 2012 Trier, jeter, donner, troquer, revendre : 25 sites pour réussir ses rangements de printemps Image : mackapar.blogspot.fr Côté météo, le nord de la France a encore tout d’un glaçon géant. Mais si j’en crois mon calendrier, le printemps est bientôt là et il est temps de penser à ranger sa maison et à effectuer un grand ménage de circonstance, n’est-ce pas ?

Comment fonctionne le cerveau quand on apprend ? Le comportement du cerveau pendant l’apprentissage demeure aujourd’hui un grand mystère pour nombre d’éducateurs. Cependant, si l’émergence de la neuro-pédagogie a déjà permis de lever le voile sur certains des aspects du fonctionnement du système nerveux et cérébral de l’être humain pendant le processus d’apprentissage, plusieurs zones d’ombre demeurent encore. Comment fonctionne véritablement le cerveau pendant le processus d’apprentissage ? De quelle manière l’environnement et les différents milieux de vie de l’apprenant influencent-ils son processus d’apprentissage ? De la diversité des cerveaux et de leurs modes de fonctionnement Les théories sur le fonctionnement du cerveau et de ses hémisphères sont légions, se contredisant parfois les unes les autres.

La fatigue chronique, une maladie biologique La fatigue chronique est une maladie biologique et non psychologique, qui peut être identifiée par des marqueurs dans le sang, selon une étude publiée vendredi, qui nourrit l’espoir de mieux la traiter. Cette découverte constitue « la première preuve physique solide » que ce syndrome est « une maladie biologique et non un désordre psychologique » et que la maladie comporte « des étapes distinctes », affirment les auteurs de cette recherche de la Mailman School of Public Health, à l’université Columbia. L’étude est publiée dans le journal Science Advances. Sans cause ni traitement connus, le syndrome de la maladie chronique –connu sous le nom d’encéphalomyélite (ME/CFS)– a longtemps laissé les scientifiques perplexes.

Syndrome de la guerre : lorsque le psychisme ne cesse de rappeler - Shqipe BUJUPI Pour pouvoir déterminer qu'un sujet présente un ESPT ou un syndrome psychotraumatique, les professionnels doivent se baser sur l'apparition de certains symptômes, particulièrement de réviviscences, qui sont repris dans le tableau clinique du DSM IV ou dans le tableau clinique de la psychiatrie française. Différentes symptômes inscrits sous le tableau clinique « syndrome psychotraumatique » nous permettrons de comprendre un peu mieux ce que subissent les victimes et les désordres psychiques qui en découlent. Nous nous appuyons sur le tableau clinique français car il nous paraît plus complet. Il inclut les états pathologiques (n'incluant donc pas le stress adapté ou dépassé qui se sont résolus sans séquelles) de la phase immédiate, de la post-immédiate et de la phase différée et chronicisée141(*). Ce tableau inclut aussi les troubles psychosomatiques, les troubles non spécifiques et une explication plus large sur les troubles de la personnalité qui ne sont pas repris par le DSM IV

Astuces pour un nettoyage de printemps..écolo! Réagissez : Partagez : Ça y est, les beaux jours reviennent, c’est le moment de faire le grand ménage chez soi, sans polluer la planète. Selon l’EPA, les niveaux des polluants de l’air d’intérieur peuvent être de deux à plus de 100 fois plus élevés qu’à l’extérieur… De plus, sous une apparente propreté se cachent souvent des résidus chimiques, du chlore, de l’amoniaque, des phtalates….en bref, une vérité bien pire que la poussière et l’odeur de renfermé après un long hiver. La première étape pour le nettoyage de printemps est d’ouvrir ses fenêtres et laisser ces polluants sortir !

Related: