background preloader

Collège et Lycée: la pédagogie coopérative

qu'est-ce que cela change ? Par Myriam Ménager Comment l'approche par compétences peut changer la vie des enseignants et des élèves. Au collège Jean Monnet de Janzé (35), Myriam Ménager, professeure de français, témoigne de 3 années d'expérience. Les élèves du collège Jean Monnet (Janzé, Ille et Vilaine) présentent des profils variés parfois même contrastés du point de vue des origines sociales (45,7% de Professions et Catégories Socioprofessionnelles (PCS) défavorisées en 2010, 28,6% pour le département), des niveaux scolaires, du rapport à l'école et aux apprentissages, des parcours personnels, de la maturité? - Comment favoriser les apprentissages de tous les élèves ? - Quels dispositifs pédagogiques mettre en place pour renforcer l'autonomie, la motivation et éviter le désintérêt ou même le décrochage ? Trois années après la mise en place du projet, voici un « état des lieux » qui précise les axes de travail adoptés par les équipes pédagogiques. Travailler par compétences Conclusion

http://www.occe03.com/232+college-et-lycee-la-pedagogie-cooperative.html

Related:  Diversité des courants pédagogiques

Qu'est-ce que le connectivisme ? Les théories et les modèles de l'apprentissage se suivent et ne se ressemblent pas forcément; chacun présente une approche spécifique avec ses avantages et ses limites et on n'a pas toujours intérêt à adopter inconditionnellement l'une ou l'autre de ces approches. Le modèle transmissif où l'enseignant est le détenteur du savoir et s'évertue à le transmettre à un apprenant qui aspire à correspondre à un modèle a vu ses beaux jours décliner quoiqu'il soit encore appliqué dans des bastions réfractaires tels que certains espaces universitaires traditionnels (et les xMoocs). Le béhaviorisme, avec le balisage de l'apprentissage du plus simple au plus complexe avec force renforcements, positifs et/ou négatifs, des informations fournies juste à temps à l'apprenant et les remédiations pertinentes qui récupèrent tout retardataire vivra encore de très beaux jours et amènera des réussites ponctuelles satisfaisantes.

Reportage dans un collège expérimental : Clisthène, ou l’innovation (...) Raoul Pantanella s’est rendu dans ce collège expérimental qui fait vivre nombre des idées que les Cahiers proposaient déjà il y a quarante ans. Clisthène, sous les barres de la cité du Grand Parc à Bordeaux Si vous êtes attristés par les élèves, les collègues, les copies, si vous avez comme le sentiment de ne plus exercer un des plus beaux métiers du monde, si vous croyez que décidément dans l’école telle qu’elle est on ne peut rien faire, rien créer de neuf, si vous constatez avec amertume que rien ne change depuis longtemps dans votre pratique quotidienne, allez donc faire un tour du côté du collège expérimental Clisthène [1] , au Grand Parc, à Bordeaux. ( Une classe sans notes Le texte est issu d'un entretien entre Hélène Pico et Lucie Chanu Lucie : Dans ton collège la Principale te propose un projet de classe sans note, peux-tu nous en dire plus ? Hélène : Elle a en effet répondu à une proposition institutionnelle d’une classe sans note pour la rentrée 2014.

Réinventer la manière d'enseigner Le cours classique tel qu'on le connaît depuis des siècles s'épuise doucement. Avec l'irruption du numérique, une nouvelle façon d'enseigner s'installe. Le métier d'enseignant n'est-il pas totalement en train de changer ? Pourquoi avons-nous autant de mal à penser cette évolution ? Et comment nos voisins font-ils ?

La pédagogie coopérative Au début de l'année je distribue du matériel à chaque élève. Souvent certains n'en prennent pas soin, l'abime, le perde, l'oublient chez eux. Pour lutter contre cela de façon originale j'essaye cette année un système où les élèves échangent des points qu'ils gagnent contre du matériel. Les élèves ne peuvent que gagner des points pour leur groupe. Pourquoi-comment : La pédagogie Freinet au collège et au lycée - 1997 Télécharger le texte au format RTF Sommaire Avant-propos Travailler autrement- Pour répondre avec efficacité aux exigences institutionnelles- Pour placer l’enfant, l’adolescent au centre de l’apprentissage- Pour se donner le moyen de gérer efficacement l’hétérogénéité des élèves dans une classe- Pour ne pas enfermer l’enfant ou l’adolescent - Pour intégrer des outils, médiateurs d’apprentissages méthodologiques fondamentaux- Pour contribuer à la professionnalisation

8 concepts pour une pédagogie ouverte et hybride Au travers de mes nombreuses lectures sur la pensée et l’apprentissage à l’heure du numérique, 8 concepts semblent revenir : Cognition : avec les avancées de l’imagerie cérébrale, impossible aujourd’hui de ne pas tenir compte des processus mentaux qui se rapportent à la fonction de connaissance, de mémorisation, du langage, du raisonnement et de l’apprentissage dans la construction de dispositif pédagogiques. Communication : l’acte d’apprendre reste un acte social et d’échange. Jeu coopératif sur la "Danse macabre" de saint-Saëns Jeu coopératif La classe est partagée en îlots. 1 ordinateur ou une tablette par îlot avec casques ou écouteurs, ou encore un ou plusieurs téléphones portables avec écouteurs dans le cadre du BYOD (jeu accessible par QR code) Après qu'un membre de l'îlot ait tiré au hasard une carte de couleur, chaque îlot reçoit trois cartes de la couleur obtenue. Chaque couleur correspond aux couleurs des signets du jeu numérique dont il faut classer les extraits musicaux. Pour faire le bon choix de vidéo, les élèves peuvent se servir des indices présents sur les cartes qui leur ont été distribuées.

Related: