background preloader

Regards sur la cyberdépendance

Regards sur la cyberdépendance
Annick Ouattara Problèmes de définition Pour Hayez (2006), les signes de la cyberdépendance s’enracinent dans une recherche continuelle de plaisir, une passion incontrôlée pour certaines applications, la perte de la liberté et une vie totalement désincarnée [1]. Pour Valleur (2009), la question de l’addiction au virtuel peut être abordée sous deux axes : s’il estime « qu’il n’y a pas de vraie définition objective possible de l’addiction. » [2], par contre, au plan subjectif, il considère que l’addiction consiste en l’incapacité pour la personne d’arrêter même quand sa raison et sa volonté le lui commandent, d’où une souffrance qui légitime l’intervention [3]. Cette contribution, fondée sur une étude récente de la littérature, vise à présenter un état sommaire de la question. Les hommes, une population sensible Pour de nombreux chercheurs, l’addiction au virtuel est une situation rare qui touche beaucoup plus « les grands jeunes », particulièrement les garçons de 17 à 20 ans [5]. [1] Cf. Related:  Cyberdépendanceles comportements addictifs liés à l'usage du numériquemansuy_groupeb_psy

Cyberdépendance ? Réalité clinique ou invention psychopathologique ? Depuis plusieurs années, être connecté à internet est devenu la règle, que ce soit dans le milieu familial, professionnel ou encore en matière d’éducation. En effet, nous aurions du mal à nous passer de ce nouveau média, quasi indispensable au quotidien. Suite au développement des technologies de l’information et de la communication, des scientifiques se sont penchés sur la question des dépendances aux nouvelles technologies et plus spécifiquement à Internet. Ces dernières années, les politiques ont été interpellés à ce sujet que ce soit par le monde scolaire, professionnel ou encore par les acteurs psychosociaux de terrain. Cet article a pour but de présenter quelques chiffres qui illustrent l’augmentation de l’utilisation d’Internet. Depuis les années 2000 jusqu’à aujourd’hui, le nombre de foyers en Belgique disposant d’une connexion à internet n’a fait qu'augmenter. Et qu’en est-il des jeunes ?

Notre identité numérique sur les réseaux sociaux : Cours complet Comment aborder la notion d’identité numérique ? Comment sensibiliser à cette notion, en particulier, des publics jeunes ? Le Réseau CERTA (dispositif ressource de la Direction Générale des Enseignements Scolaires – DGESCO – Ministère de l’Éducation nationale) a mis en ligne à la fin de l’été 2016 un cours complet avec ressources sur l’identité numérique : Notre identité numérique sur les réseaux sociaux avec 2 composantes à télécharger : Destiné à des terminales (lycées), ce dispositif peut aussi être utilisé par des EPN. Scénario pédagogique sur l’identité numérique Ce dispositif pédagogique permet de découvrir que l’ensemble des données qu’on communique sur les réseaux sociaux est visible par les contacts mais également exploitées à des fins commerciales. En se plaçant du côté de l’internaute puis du côté opposé, ce cours essaye d’apprendre à exploiter le potentiel caché de ces outils pour en tirer parti. Les notions d’identité numérique et d’e-réputation sont également mobilisées. I.

La cyberdépendence, un mal silencieux. Définitions... Internet addiction - cyberd pendance - cyberaddiction - jeux video - sexe Cyberaddiction, nouvelle "toxicomanie sans drogues" Rsume : LInternet offre des multiples possibilits dans les domaines du travail, de l'ducation, ou dans la communication. Pourtant il y a des personnes qui dpassent les limites dune connexion "normale" et qui vont dans le sens dune conduite addictive, perdant tout contact avec la vie relle. L'adaptation de la grille des critres de l'addiction selon le DSM-IV prouvent le bien fond d'une telle affirmation. Mots-cls : Internet - addiction - cyberaddiction polyaddiction - addiction communicationnelle - ralit virtuelle Summary : The Net offers a lot of possibilities for working, education, game and communication. Key words : Internet - addiction - cyberaddiction polyaddictive behavior - communicationnal addiction - virtual reality " ..Une illusion cre par le cerveau pour se dlester des actions animales et permettre au cortex de se concentrer sur ce pour quoi il a t fait. Dans larticle de Ph. 1. Liste bibliographique : Bailly D., Venisse J.

untitled 1- Apprenez à mieux connaitre les réseaux sociaux Facebook Création : 2004 Le réseau social le plus connu. Il permet à ses utilisateurs de publier du contenu (images, photos, vidéos, fichiers…) et d’échanger des messages et d’interagir sur les messages des autres utilisateurs. Facebook en quelques chiffres: 48% des enfants entre 8 et 17 ans sont connectés sur Facebook. Lien : Lien : Controle parental pour Facebook Twitter Création : 2006 Plateforme de microblogging. Twitter en quelques chiffres : Nombre d’utilisateurs actifs mensuels : 313 millions Nombre d’utilisateurs actifs mensuels sur mobile : environ 82% Nombre d’utilisateurs actifs quotidiens : environ 100 millions 500 millions de tweets sont envoyés chaque jour 300 milliards de tweets ont été envoyés depuis le 21 mars 2006 Lien : Lien : Nouveau centre de sécurité Twitter YouTube Création : 2005 Plateforme de partage de vidéos appartenant à Google. Snapchat Snapchat en quelques chiffres :

APTA - Association de Psychothérapeutes pour le Traitement des Addictions Les traitements Le premier pas pour stopper l'évolution négative, consiste avant tout à accepter de parler ouvertement du problème et de ses conséquences. Demander de l'aide est trop souvent une étape difficile à entreprendre, elle est cependant décisive. Différentes approches thérapeutiques peuvent être prises en considération pour le traitement des addictions. Dans tous les cas, une évaluation est nécessaire pour adapter la prise en charge aux difficultés et aux ressources de la personne ainsi qu'au type de dépendance. Le modèle motivationnel de Di Clemente et Prochaska distingue différents stades de conscience du problème. A certains stades, des entretiens individuels fréquents avec un thérapeute spécialisé seront nécessaires. Le groupe n'est pas obligatoire. motivation et soutien à l'abstinence codépendance douze étapes estime de soi affirmation de soi thérapie cognitivo-comportementale pour la boulimie et l'hyperphagie boulimique psycho-éducatif.

Bienvenue sur cette page dédiée à l'addiction au numérique.... Je suis accro à Internet, Accros Internet. Les dangers d'Internet [ risque Internet ] Internet est présent partout aujourd’hui, mais son utilisation massive présente des risques pour la santé. Il existe plusieurs profils d’Internautes qui s’estiment très accros à Internet et ceci en fonction de leur activité principale sur le web : jeux (poker, jeux concours, etc.), jeu en réseau (Wow, Counter-Strike, etc.), chat, forum, messagerie instantanée, blog du type Skyblog, réseau social du type MySpace, Facebook, échange de vidéo du type YouTube et Dailymotion etc. Le fait de passer tout son temps libre derrière un écran à développer des relations virtuelles risque fort de porter préjudice aux rapports entretenus avec les autres dans la vraie vie car l’on consacre moins de temps à ces dernières. Des études montrent que les internautes accros passent beaucoup plus de temps seul que les non-internautes, à contexte social ou démographique équivalent. Globalement les accros du web passent moins de temps à travailler, réfléchir ou effectuer des travaux domestiques. Des maux de tête.

Médias sociaux : Apprendre à les utiliser Un nouveau guide vient de paraitre : Utiliser les médias sociaux, dossier pratique réalisé par le portail du voisinage européen (projet soutenu par l’Union Européenne). Il cible les projets financés par l’Union Européenne et vise à leur offrir une compréhension de base sur ce que sont les médias sociaux, leurs spécificités et leur type d’utilisation. Ce manuel propose des exemples et des conseils. Bien que destiné à des projets de ce type, ce dossier intéressera notamment les associations, collectivités, institutions, établissements scolaires et TPE-PME qui travaillent dans le domaine interculturel. Se mettre aux médias sociaux En préambule, il est indiqué l’utilité de la présence sur les réseaux sociaux et le guide vise à « apporter une meilleure compréhension de ces nouvelles techniques de communication » avec des conseils et des exemples utiles. 8 étapes pour un projet de présence sur les médias sociaux … en n’omettant pas la constante des 4C des réseaux sociaux :

Dépendances et addictions | PROJET SANTÉ Triste palmarès pour les conduites addictives qui constituent la 1ère cause de décès évitables… elles interviennent également dans environ 30% de morts prématurées. Les chiffres sont renversants et pourtant bien réels ! Nous serions 90% de la population mondiale à être concernés par les addictions, lesquelles sont directement responsables de 100.000 décès chaque année, dont 40.000 par cancers. pour 35% des jeunes de moins de 17 ans il s’agit d’alcool ou de cannabis, pour 1 milliard de terriens c’est le tabac, pour 2 millions de français les boissons alcoolisées. Plus de 200.000 personnes ont des troubles du comportement alimentaire ; pour une personne sur deux c’est aux jeux d’argent qu’ils sont dépendants, pour des millions, envisager un déplacement sans leur ordinateur ou leur téléphone portable relève de l’impossible ! Regardez ce film d’animation, tout y est… L’addiction est un processus, un cheminement progressif vers la dépendance.

Comment vaincre la cyberdépendance ? (Satisfaction ou compulsion) D. Comment "décrocher" Même lorsqu'on en fait un usage tout à fait compulsif, Internet n'est donc qu'un moyen. 1. La première chose à faire est d'identifier l'insatisfaction, le manque ou la faiblesse à laquelle Internet cherche à répondre. Mais parfois, la réponse est déjà claire en nous et nous n'avons qu'à la prendre en considération. Dans la plupart des cas, la réponse n'est pas déjà claire. (1) Le désir de savoir Il faut d'abord faire un effort réel de lucidité. Cette sensibilité est moins facile qu'on pourrait le croire à première vue. (3) L'exploration active La troisième condition est la plus facile à obtenir car elle s'appuie surtout sur une décision consciente et un effort de volonté. Les premières réponses sont souvent peu utiles: on découvre surtout l'angoisse qui monte en nous à cause de l'arrêt qu'on impose à notre action. 2. Car c'est bien parce qu'Internet répond un peu (mais pas entièrement) au besoin que l'usage devient compulsif. 3.

Dépendance à Internet La dépendance à Internet (aussi nommée cyberdépendance, cyberaddiction, usage problématique d'Internet ou UPI, trouble de dépendance à Internet et TDI) est un trouble psychologique entraînant un besoin irrésistible et obsessionnel d'utiliser Internet. L'expression addiction à Internet fut employée pour la première fois par la psychologue américaine Kimberly Young, lors d'un colloque de l'American Psychological Association (APA) à Toronto en 1996. C'est Otto Fenichel (1949), qui a soulevé le premier la question des toxicomanies sans drogues. Cependant c'est un canular produit par le docteur Ivan K. Goldberg : la dépendance à Internet est un symptôme et non un trouble à proprement parler. Le docteur Goldberg s'est inspiré de la dépendance aux jeux d'argent pour sa description de l'hypothétique dépendance à Internet. Causes et symptômes allégués Selon le psychiatre américain, Ivan K. On parle de dépendance à Internet quand les symptômes apparaissent : Symptômes psychologiques allégués [3] 1.

Identité numérique : Comprendre, apprendre et agir Dans la lignée du document de travail sur l’identité numérique élaboré par le groupe de travail Doc TICE de l’Académie de Créteil – Réseau Canopé, dossier évoque sur NetPublic en février 2015, le même réseau met nouvellement à disposition un dossier en 3 volets invitant à décrypter et analyser cette thématique : Comprendre et aborder la question de l’identité numérique en classe ainsi qu’une infographie : Maîtriser sa présence numérique (voir à la fin de cette article). Présence numérique et compétences numériques en filigrane Il est précisé qu’il s’agit d’un enjeu majeur s’inscrivant dans les compétences numériques d’aujourd’hui : « Apprendre à agir au sein des environnements numériques, prendre part aux échanges dans l’Internet social pour s’informer, comprendre et apprendre, tout en maîtrisant sa présence numérique, relève du défi éducatif. » Gérer son identité numérique importe tout comme la compréhension de comment les systèmes informatiques gardent traces de nos navigations.

Adjectif Analyses est un groupe de recherches sur les TICE, là il s'agit en l'occurence d'un article sur la cyberdépendance. Une partie décrit les différents profils de cyberdépendants. Les chercheurs préconisent tout de même de faire attention à la notion de consommation excessive, elle ne veut pas forcément signifier que c'est de la cyberdépendance. by rives_groupe2_psy Mar 22

Related: