background preloader

Liberté de la presse

Liberté de la presse
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La liberté de la presse est l'un des principes fondamentaux des systèmes démocratiques qui repose sur la liberté d'opinion, la liberté mentale et d'expression. Ainsi, l'article 11 de la Déclaration française des droits de l'homme et du citoyen de 1789 dispose : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre à l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi. » L'article 19 de Déclaration universelle des droits de l'homme aussi dispose la protection de la liberté de la presse. Histoire de la liberté de la presse[modifier | modifier le code] Les grands principes du droit de la presse[modifier | modifier le code] La protection des sources d'information des journalistes, sans exceptions ni restrictions, est considérée comme « l'une des pierres angulaires de la liberté de la presse »[4].

http://fr.wikipedia.org/wiki/Libert%C3%A9_de_la_presse

Related:  8. La diversité des médiascharlie hebdo

Liberté de la presse Archives - L'Observatoire des médias Ce billet est la troisième partie de la série « Pourquoi l’Italie de Berlusconi est-elle un danger pour l’Europe ?», que Jean-Marie Le Ray a publié sur son blog, Adscriptor. Le premier étant consacré à la démocratie, le second à l’environnement, et ce dernier à la justice. I. Pourquoi cette « réforme de la justice » ? Reporters sans frontières L’édition 2014 du « Classement mondial de la liberté de la presse » révèle l’impact négatif des conflits sur la liberté de l’information et ses acteurs. Le rang d’un certain nombre de pays est également affecté par une interprétation trop large et abusive du concept de la protection de la sécurité nationale, aux dépens du droit d’informer et d’être informé. Cette dernière tendance constitue une menace croissante au niveau global, dangereuse pour la liberté de l’information jusqu’au cœur des « États de droit ». La Finlande conserve son rang de meilleur élève, en occupant pour la quatrième année consécutive la première place du classement.

Le Scorpion et la Grenouille Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Scorpion et la Grenouille est une fable dans laquelle un scorpion demande à une grenouille de le transporter sur l'autre rive d'une rivière. D'abord effrayée par son aiguillon venimeux, la grenouille accepte cependant, puisque la piquer les conduirait tous deux à leur perte. Au milieu de la rivière, pourtant, le scorpion la pique mortellement. Comme la grenouille demande au scorpion la raison de son geste, ce dernier répond que c'est dans sa nature.

Libertés fondamentales Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les libertés fondamentales ou droits fondamentaux représentent juridiquement l'ensemble des droits essentiels pour l'individu, assurés dans un État de droit et une démocratie. Elles recouvrent en partie les droits de l'homme au sens large. Dans la doctrine juridique, le concept est relativement récent et il existe plusieurs façons d'appréhender la « fondamentalité » d'un droit ou d'une liberté. L'idée même de fondamentalité revient à prioriser et hiérarchiser les droits ou les libertés en fonction de leur essentialité. Liberté de la presse : la fragile conquête Les événements bouleversants qu’a connus notre pays dans les premiers jours de janvier appellent, provoquent, exigent diverses mises en perspectives. Au fil de nos prochains rendez-vous je vous inviterai donc à considérer notamment, de samedi en samedi, les relations compliquées des religions révélées avec les images au long des siècles, l’histoire politique des défilés et des manifestations, la résurgence inattendue de la notion d’indignité nationale, la portée des caricatures dans les sociétés successives. Mais ce matin, je vous propose d’aller tout droit vers la question primordiale de la liberté de la presse et de ses inévitables limites. Son essor, en Occident, et en France assurément, s’est trouvé lié de près avec celui de la démocratie. Patrick Eveno, professeur à la Sorbonne, à l’Université de Paris 1, spécialiste de ces questions, est mon invité pour traiter de cette longue durée. Programmation sonore :

Liberté d'expression Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La liberté d'expression est le droit reconnu à l'individu de faire connaître le produit de son activité intellectuelle à son entourage[1]. Elle procède de la faculté de communiquer entre humains, qui a longtemps été seulement considérée comme simple phénomène naturel conditionnant la vie sociale, avant d'être solennellement érigée en liberté individuelle, aujourd'hui juridiquement garantie mais en réalité assez étroitement encadrée. La faculté de s'exprimer, phénomène social[modifier | modifier le code] Aussi loin que l'on puisse remonter dans l'Histoire, on observe que l'expression des idées, principalement sous sa forme verbale, mais aussi par l'écrit, a suscité l'intérêt des penseurs.

La liberté de la presse recule partout dans le monde La situation de la liberté de l'information s'est aggravée en 2014 selon Reporters sans frontières, qui publie jeudi son classement annuel. La France, elle, gagne une place. La dégradation est mondiale. Déclaration universelle des droits de l'homme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. À l'origine, 48 États sur les 58 participants devaient adopter cette charte universelle. Aucun État ne s'est prononcé contre et seuls huit se sont abstenus. Parmi eux, l'Afrique du Sud de l’apartheid refuse l'affirmation au droit à l'égalité devant la loi sans distinction de naissance ou de race ; l’Arabie saoudite conteste l’égalité homme-femme.

ÉVÉNEMENT : La liberté d’expression, oui, mais sans certains abus 1Nous continuons notre série de numéros spéciaux sur les attentats de la semaine dernière en France. Les terroristes voulaient « venger Mahomet », caricaturé dans Charlie Hebdo. 2Depuis 1789, la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen stipule : « Tout citoyen peut parler, écrire, imprimer librement. » La loi du 29 juillet 1881 a établi la liberté de l’imprimerie et de la librairie.

Related: