background preloader

Altermondialisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Slogans altermondialistes lors de la manifestation au Havre contre le sommet du G8 2011 à Deauville. Les mouvements altermondialistes regroupent divers acteurs qui, opposés à ce qu'ils appellent le « mondialisme néolibéral », jugé injuste et dangereux, revendiquent la mise en place d'une autre mondialisation. Leur diversité incite à parler davantage de mouvance que de mouvement au singulier. L'altermondialisme met en avant des valeurs comme la démocratie, la « justice économique et sociale », la protection de l'environnement et les droits humains. Hétérogène[1], le mouvement oscille entre un réformisme (par exemple à travers la revendication d'une Taxe Tobin[2] proposée par Attac) et un radicalisme[3], mais se rassemble autour du slogan « Un autre monde est possible » ou plus récemment, « D'autres mondes sont possibles »[4]. Historique et structure[modifier | modifier le code] Composition[modifier | modifier le code]

Leszek Kołakowski Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Leszek Kołakowski Philosophe occidental Époque contemporaine Leszek Kołakowski, Varsovie (Pologne), 23 octobre 2007. Leszek Kołakowski, né le à Radom (Pologne) et mort le à Oxford[1], est un philosophe, historien des idées et essayiste polonais. Biographie[modifier | modifier le code] Kolakowski naquit à Radom, durant la Seconde République de Pologne. Après la Seconde Guerre mondiale, il étudie la philosophie à l'université de Lodz. Spécialiste du marxisme, Leszek Kołakowski est connu pour une étude en trois volumes intitulée Les Courants principaux du marxisme. Ouvrages traduits en français[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code] Liens externes[modifier | modifier le code]

Green Code | Solutions de trajets éco-responsables Ohax.fr | Journal d'un technicien informatique Claude Lefort Claude Lefort (1924 - 3 de octubre de 2010[1] ) fue un filósofo francés conocido por su reflexión sobre la noción de totalitarismo, a partir de la cual construyó entre los años 1960 y 1970 una filosofía de la democracia como el régimen político donde el poder es un lugar vacío, inacabado, siempre construyéndose donde se alternan las opiniones y los intereses divergentes. Antiguo director de estudios en la École des hautes études en sciences sociales, era miembro del Centro de Investigaciones Políticas Raymond-Aron perteneciente a esta escuela. Trabajó particularmente sobre Maquiavelo, Merleau-Ponty y sobre los regímenes del bloque del Este. Carrera[editar] Ingresa en la asociación francesa de filosofía en 1949 y obtiene un doctorado en letras y humanidades. Enseña sucesivamente en la Sorbonne, en la Université de Caen y en la EHESS. En el seno del grupo Socialisme ou barbarie, participa en un movimiento de desmitificación del Marxismo. Concepción del totalitarismo[editar]

Résilience (psychologie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Arbre qui pourrait être perçu comme un symbole de résilience : sa cime a été coupée, et néanmoins il vit et se déploie Du verbe latin resilio, ire, littéralement « sauter en arrière », d'où « rebondir, résister » (au choc, à la déformation). Les premières publications dans le domaine de la psychologie datent de 1939-1945. Werner et Smith, deux psychologues scolaires américaines à Hawaï, travaillent avec des enfants à risque psychopathologique, condamnés à présenter des troubles. À l'occasion d'un suivi effectué pendant trente ans, elles notent qu'un certain nombre d'entre eux « s'en sortent » grâce à des qualités individuelles ou des opportunités de l’environnement[réf. nécessaire]. La notion de résilience s'oppose parfois à la notion de « coping » (Paulhan & al., 1995) (en anglais to cope = se débrouiller, s'en sortir). La résilience serait le résultat de multiples processus qui viennent interrompre des trajectoires négatives.

Wiki de l'internet libre Bienvenue ! L'objectif de ce wiki est d'établir une base de connaissances technique communes et vulgarisées qui nous permettra à tous de profiter d'Internet et de l'espace de liberté que ce formidable outil nous offre. Rédigez vos tutos ! Si vous souhaitez participer et publier/modifier/corriger des tutoriels et explications techniques sur les thèmes suivants, alors créez-vous un compte et éditez les pages de votre choix. Ne mettez rien d'illégal, SVP (fichiers piratés and Co), évitez les sujets politiques, religieux etc... et bien sûr si vous voyez des conneries, fautes d'orthographes, etc... faites par d'autres, corrigez-les ou revenez à une version précédente. Ensuite, vous pouvez donner la forme que vous voulez à ce wiki en créant de nouvelles pages, de nouvelles rubriques et en architecturant cela comme bon vous semble. Ah ! Merci à tous. Pour commencer Un chat est disponible pour discuter en direct entre lecteurs/contributeurs du wiki. !! MOBILISEZ VOUS!!

Pierre Clastres Pierre Clastres (París, 1934 — 1977) fue un antropólogo y etnólogo francés. Fue director de investigaciones en el Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) de París, y miembro del Laboratoire d'Anthropologie Sociale do Collège de France. Adherido a la ideología anarquista y tuvo una activa participación en los sucesos conocidos como el Mayo francés. Biografía[editar] Filósofo por formación, se interesó por la antropología americanista bajo la influencia de Claude Lévi-Strauss y Alfred Métraux. Pierre Clastres realizó investigaciones de campo. Trabajos[editar] En su obra más conocida, La sociedad contra el Estado, Clastres critica los conceptos que a los evolucionistas les gustaría que el Estado organizara bajo la finalidad de toda sociedad y que Rousseau expresaba con «la inocencia natural del hombre». Pensamiento[editar] Parafraseando a Karl Marx y burlándose de la aplicación universal de las «leyes de la historia» Clastres escribió: Obras[editar] Bibliografía[editar]

mouvement utopia Vers une société sans État Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vers une société sans État (ISBN 0812690699) est un essai écrit par l'économiste libertarien David Friedman, traduit en Français par Françoise Liégeois et publié en France en 1992. C'est un des livres les plus influents dans la littérature anarcho-capitaliste. Thèse principale[modifier | modifier le code] Le livre cherche à démontrer non seulement la faisabilité pratique, mais aussi la désirabilité d'une société fonctionnant sans le moindre État, défini comme une agence de type gouvernementale bénéficiant d'un monopole de la violence légale et parfois de divers autres droits exclusifs. Dans la seconde partie, l'auteur fournit les concepts de base de l'économie au lecteur, comme la propriété privée, les diverses théories de la valeur utilisées au cours de l'Histoire, ainsi que les mécanismes de la praxéologie. Approche utilitariste de l'anarchie[modifier | modifier le code]

Est-il possible de remplacer le pétrole dans les délais ? Nombreux sont les espoirs qui se fondent sur notre foi en la technologie providence. Pas un jour sans un article de presse qui annonce une expérience nouvelle de carburant, de captation du soleil ou autre récupération de l’énergie éolienne ou marine. Mais peut-on réellement croire en ces lueurs pour remplacer notre besoin colossal … et dans les délais ? Il est raisonnable de penser que nous avons encore cinq à dix années de « sérénité ». Nous supposerons alors qu’une technologie qui est encore au stade du laboratoire ne pourra pas, dans les délais, représenter l’équivalent d’une Arabie Saoudite tous les deux ans (compensation nécessaire estimée). Au delà de la technique elle-même, c’est toute une logistique très lourde et très complexe qu’il faudrait mettre en place. Agrocarburants Trois types d’agrocarburants ont dépassé le stade du laboratoire. Le monde a déjà atteint voire dépassé les limites de l’acceptable. L’hydrogène Electricité - Remplacement de plusieurs millions de véhicules

Totalitarisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le totalitarisme est l'un des trois grands types de systèmes politiques avec la démocratie et l'autoritarisme. C'est un régime à parti unique, n'admettant aucune opposition organisée et dans lequel l'État tend à confisquer la totalité des activités de la société. L'expression vient du fait qu'il ne s'agit pas seulement de contrôler l'activité des personnes, comme le ferait une dictature classique. Les origines du concept[modifier | modifier le code] On peut définir le totalitarisme comme une idéologie qui « nie toute autonomie à l'individu et à la société civile et s'emploie a les supprimer autoritairement au profit d'une vision moniste du pouvoir et du monde ; recouvrant tous les aspects de la vie humaine, cette idéologie fonde et justifie la domination absolue de l'État ». L'écrivain allemand Ernst Jünger, par son exaltation de la « mobilisation totale », décrit les contours du totalitarisme[9].

Related: