background preloader

Comment s’informe la Génération Y ?

Comment s’informe la Génération Y ?
Une récente étude du tout jeune cabinet new yorkais d’étude de marché Ypulse met en lumière les réels moyens d’information et les exigences en la matière de la génération Y. Et le constat est sans appel, les médias “traditionnels” ont bel et bien cédé leur place aux médias sociaux, dans le coeur des 14-30 ans en tout cas. Les réseaux sociaux, 1ère source d’information des 14-30 ans Comme nous le montre l’infographie “The Ypulse Times”, 68% des personnes issues de la génération Y s’informeraient grace aux réseaux sociaux. Crise de confiance de la génération Y dans les nouveaux médias d’information Avec la diversification des médias, les 14-30 ans ont vu se développer les sources d’information. Pas étonnant donc de constater que 66% des interrogés émettent un doute sur l’exactitude des informations qu’elles reçoivent. 67% des 14-30 ans interrogés préférèrent même être les derniers au courant mais que l’information soit vérifiée. Une génération à la recherche de signes de sérieux Related:  Histoire et Sociologie des MédiasTraces du futur... déjà là !études - stats

La presse comme contre-pouvoir Lorsque l’on définit le journalisme comme étant le « quatrième pouvoir » c’est en opposition aux trois autres : le législatif, l’exécutif et le judiciaire. Cette appellation a encore cours aujourd’hui mais la nature de ce pouvoir reste floue. Ainsi, dans le Débat numéro 138 de 2006 sur « Penser la société des médias », Marcel Gauchet s’est attaché plus précisément à définir ce « quatrième pouvoir » et ce qu’il représente. Dans son article « Contre-pouvoir, méta-pouvoir, anti-pouvoir », il cherche à cerner plus précisément le rôle que peut jouer la presse. Ces trois termes correspondent à trois étapes du changement de la tâche du journalisme pour Marcel Gauchet. Source : Stock-Xchng Ce terme de « quatrième pouvoir » semble supposer que le journalisme dispose des mêmes possibilités que les trois autres. Pour Marcel Gauchet, « est pouvoir, dans l’exercice de ces fonctions, ce qui contribue à empêcher ou à obliger les pouvoirs constitués »[1]. Nolwenn Picoche – Paris IV

nouveautesYM-automne-hiver2014.pdf Réseaux sociaux : que veulent les fans ? - ETUDE Le premier contact numérique dans la journée des internautes reste généralement sur la consultation de leurs e-mails, dans un second temps ils vont sur Facebook et, enfin, ils consulteraient les sites de presse. Selon l'étude réalisée par ExactTarget sur 5 pays (France, Angleterre, Australie, Allemagne, Brésil) 79% des français utiliseraient un ordinateur personnel, 10% leur mobile téléphone, et 8% leur ordinateur au travail ou à l'école. Si Facebook connait un réel succès,Twitter a, en revanche, encore un peu de chemin à faire pour que les marques présentes sur le réseau soient suivies. En effet, 4% des Français suivent le compte Twitter d’au moins une marque, ce qui place la France sur la dernière marche du podium, derrière les Australiens (6%), les Allemands (7%) et les Britanniques (7%). Les Brésiliens sont les seuls à s’impliquer très fortement sur le réseau puisque plus d’un consommateur sur quatre (26%) déclare suivre le compte d’une marque. Source image - Wazimir

Didasystem - Logiciels et services pour l'enseignement, la formation et la création multimédia Une posture "clairvoyante" requise avec l'adoption des NTIC par les jeunes Dakar — "Une clairvoyance et une gouvernance claire" s'imposent relativement à l'adoption des Technologies de l'information et de la communication (TIC) par les enfants, "nettement en avance" par rapport aux adultes, a déclaré, mardi à Dakar, le chef du bureau de suivi du ministère de l'Éducation nationale, El Hadji Ndiaye. Il représentait le ministre de l'Education nationale, Serigne Mbaye Thiam, à la cérémonie d'ouverture d'un forum intitulé : "Le numérique au service du développement et de la diversité culturelle", au Village de la Francophonie. "Les TICS sont des outils que nous sommes dans l'obligation d'utiliser et de faire connaître aux enfants. Si on ne le fait pas, eux, ils vont le faire. Les enfants sont nettement en avance sur nous par rapport aux technologies, parce qu'ils l'aiment et parce qu'ils savent qu'ils peuvent régler leur problème", a-t-il déclaré. Pour le représentant du ministre de l'Education nationale, "la classe ne suffit plus pour faire de l'éducation". M.

Médias, l'ère de l'hyperconcurrence ? Diversification de l’offre, quête de nouveaux modèles économiques, redéfinition du métier de journaliste : les médias français sont en plein chamboulement. Au cœur de la tourmente, le rôle de l’État reste central. L’espace médiatique français s’est profondément reconfiguré depuis la fin des années 1970. À l’image des autres pays européens, la France est désormais marquée par une situation d’« hyperconcurrence » entre supports et entreprises médiatiques. Ce processus a ébranlé les anciennes hiérarchies. Maîtres de conférences en science politique, respectivement à l’université Paris-I et à l’université Versailles–Saint-Quentin-en-Yvelines.

Lettre d'information • Novembre 2014 Créée en Juin 1996, sous l'impulsion de Michel Giran, ADOME a réalisé de nombreux produits multimedia autour du développement durable [ CD Roms , Livres , sites internet ] et organisé des évènements autour de l'utilisation des Technologies de l'Information et de la Communication pour le Développement Durable. Membre du Collectif des ONGs françaises au Sommet de Johannesbourg, du Comité 21 , de l'Alliance des ONGs pour la Planète [ L'Alliance pour la planète après 6 ans d'existence, s'est dissoute le 30 juin 2012 ] , de 1% pour la planète , présente au dernier Sommet Rio + 20...etc , ADOME s'insère dans un vaste réseau de partenaires.

Infographie : Les Médias Sociaux préférés des marketeurs B2B Quels sont les médias sociaux les plus utilisés par les marketeurs 2B2 ? Quels sont les réseaux sociaux préférés pour partager du contenu ? Pourcentages et évolutions en une infographie. L’étude 2013 « Content Marketing Benchmarks » est en ligne ! Quels sont les plateformes privilégiées pour propager du contenu ? 83% des marketeurs B2B utilisent LinkedIn pour partager du contenu 80% ont recourt à Twitter et à Facebook Près de 2 marketeurs sur 3 utilisent Youtube pour leurs stratégies de content marketing en B2BLe pourcentage de marketeurs B2B qui utilise Google Plus a triplé entre 2011 et 2012 ! Les webmarketeurs ont trouvés cet article en recherchant : buff lymédias préférés

Mettre l'intelligence collective au service de la performance d'entreprise, par Francois Badenes - You are a lecturer, journalist, blogger, speaker and you need the source video file? You can buy: Fee: 1800€ Video file command Fee: 1980€ In the first two cases be careful: you can purchase the file for a single use (for archiving, integration of excerpts in a film company, integrating on your blog in a format and / or another player that you selected): you can not then claim as a commercial file: please read terms and conditions prior to purchase that will appear below. NB. Be careful, you're about to acquire the source file that permits generating this video techtoc.tv. This does not in any way correspond to an assignment of copyright or opening any proprietary and / or commercial exploitation of this file. This video is dedicated to use for backup and comfortable viewing in a private setting (under archive, for example if you appear in the film and want to keep track of quality, or to mount a DVD with your response). Thank you for your understanding. Remember to check your mailing address.

Usages des NTIC : les approches de la diffusion, de l'innovation et de l'appropriation (1ère partie) | Millerand | Commposite Usages des NTIC : les approches de la diffusion, de l'innovation et de l'appropriation (1ère partie) Florence Millerand Résumé Les recherches réalisées dans le domaine des usages des médias et des technologies se caractérisent par une grande variété, à la fois dans les objets de recherches privilégiés, les problématiques développées et dans les positions théoriques qui les fondent. L'auteur livre dans ce texte une synthèse présentant trois approches de l'étude des usages, à savoir l'approche de la diffusion, l'approche de l'innovation et l'approche de l'appropriation*. *La 2e partie de cet article, traitant de l'approche de l'appropriation, a été publiée dans COMMposite v99.1. Mots-clés usages, usagers, médias, technologies, diffusion, innovation, appropriation, théories, modèles Texte intégral : PDF Renvois Il n'y a présentement aucun renvoi. © Les Éditions électroniques COMMposite.

Related: