background preloader

Cigarette électronique. “Les experts sont des dangers pour la santé publique”

Cigarette électronique. “Les experts sont des dangers pour la santé publique”
Professeur de Santé publique à l'Université de Genève, Jean-François Etter est le seul des dix experts à avoir refusé de signer le rapport de l'Office français de Prévention du tabagisme, remis mardi dernier à la ministre de la Santé. Paris Match. Pourquoi avez-vous refusé de signer le rapport du Pr Dautzenberg?Jean-François Etter. D’abord, la qualité scientifique du rapport n’est pas du tout à la hauteur. Les vrais experts sur la cigarette électronique, les Anglo-saxons, n’ont pas été invités. Vous parlez de l’interdiction de vapoter dans les lieux publics ? «Il est absurde de comparer la cigarette électronique au tabac» L’usage libre de la cigarette électronique peut-il au contraire inciter les fumeurs de tabac à choisir cette alternative ? Reste la dépendance à la nicotine…Il ne faut pas se tromper d’ennemi. «Nombre des experts du rapport sont beaucoup trop proches de l'industrie pharmaceutique» Est-ce qu’on protège les jeunes en interdisant la vente aux mineurs ? Quels sont les enjeux ?

http://www.parismatch.com/Actu/Sante/Cigarette-electronique-Les-experts-sont-des-dangers-pour-la-sante-publique-518146

Related:  effets sur la santé - études - recherche #ecigcigarette électronique

Big tobacco s’organise et lance des recherches scientifiques sur la cigarette électronique Une association scientifique regroupant la quasi totalité des industriels du tabac, planche à l'heure actuelle sur notre substitut. C'est en lisant le Tobacco Journal que j'ai appris aujourd'hui l'existence de la CORESTA, une association financée par les cigarettiers dont le but est la coopération sur la recherche scientifique relative au tabac [4]. Cette organisation, basée à Paris et soumise aux lois françaises, a été fondée en 1956 par 20 membres et regroupe aujourd'hui 138 organisations.

Arrêter de fumer avec la cigarette électronique - Avez-vous déjà songé à arrêter le tabac? Les cigarettes électroniques vous tentent-elles? La nicotine que la cigarette contient provoque une très forte dépendance que les fumeurs aient beaucoup de mal à s’en détacher. Les experts britanniques reconnaissent la cigarette électronique Partargez vos témoignages sur notre forum de discussion Deux millions de Français auraient déjà testé la cigarette électronique ou vapoté, selon le néologisme en vogue. L’engouement des fumeurs pour cette e-cigarette, mise au point en 2004 en Chine, dépasse largement nos frontières. Le billet d'humeur d'un adhérent : J'accuse 60 Millions de consommateurs Nos élites, enfin ceux que l’on nomme sous ce vocable valorisant, nous ont par le passé habitué à faire peu de cas de l’intelligence individuelle et collective des Français … La grande mascarade à laquelle nous venons d’assister, orchestrée par la revue « 60 Millions de Consommateurs », publication de L’institut National de la Consommation, lui même bras armé du Ministère chargé de la consommation, (*) n’en est qu’une illustration de plus ! (*) Et oui … il y a des associations de consommateurs indépendantes et d’autres gouvernementales … Ca change tout … Là nous sommes bien en face d’une communication gouvernementale ! S’il est un dossier sur lequel nos élites ont montré leur incapacité chronique à prévoir … et donc gérer, c’est bien celui de la cigarette électronique … Un gouvernement et des lobbys dans l’impasse …

La cigarette électronique 5 à 15 fois plus cancérigène que le tabac ? - La Parisienne Inodore, incolore, mais peut-être pas inoffensive... La cigarette électronique pourrait être plus dangereuse pour la santé que le tabac. Chauffée au maximum et aspirée profondément, la vapeur contenant de la nicotine dans les cigarettes électroniques peut en effet former du formaldéhyde, une substance qui les rend cinq à quinze fois plus cancérigènes que le tabac, selon une étude américaine publiée mercredi. En novembre dernier, une étude japonaise arrivait à une conclusion similaire. Cigarette électronique « médicament » : imaginons…le concret Le 10 juillet dernier, la Commission santé et environnement du Parlement européen recommande que la cigarette électronique soit définitivement qualifiée comme médicament, ce qui est déjà une aberration en soi : un médicament doit avoir des propriétés curatives ou préventives à l’égard des maladies humaines (def. Commission des Affaires juridiques).Or, la cigarette électronique n’a pas plus la prétention de prévenir des maladies que d’en soigner. Faute de définition claire et censée, une classification aberrante. Sur France Inter le 17 juillet dernier, Marion Adler, médecin et tabacologue à l’Hôpital Antoine Béclère de Clamart affirme haut et fort que la cigarette électronique n’était ni un substitut nicotinique, ni un produit pharmaceutique, ce qui ne l’empêche pas : - de confirmer qu’elle ne désapprouvait pas ses patients de vapoter si les patches et gommes (qui sont bien des substituts nicotiniques, il me semble) ne leur suffisaient pas,

Les boutiques pourront continuer à présenter les e-cigarettes en vitrine - Journal du vapoteur La loi a été modifiée pour permettre aux vendeurs de présenter des e-cigarettes en vitrine de leurs boutiques. L'amendement adopté à l'Assemblée interdit toujours la pub. La publicité en faveur du vapotage est interdite sur les ondes, à la télévision et dans les rues depuis un bon mois en France. Malgré cette décision du ministère de la Santé, les vendeurs de e-cigarettes attendaient toujours d'être fixés sur leur sort. L'ordonnance parue au JO le 20 mai ne donnait en effet aucune précision sur l'avenir de leurs vitrines. Et si les autorités françaises respectaient à la lettre une directive européenne, les devantures de ces commerçants auraient dû être soumises aux mêmes règles contraignantes que celles des sex-shop.

La cigarette électronique est-elle dangereuse ? Les cigarettes électroniques sont-elles des ovnis - objets de vapotage non identifiés, selon une expression qui semble avoir été inventée en Suisse ? Il ne s'agit officiellement ni de "produits du tabac", ni de médicaments substitutifs qui permettraient d'en combattre l'usage. En France, comme dans beaucoup d'autres pays, l'e-cigarette se situe dans un total fou juridique. Surtout, on ne sait à peu près rien de ses éventuels risques pour la santé - malgré quelques rares études scientifiques généralement péremptoires, livrant comme par hasard les conclusions souhaitées par les firmes qui les ont financées. Ainsi les fabricants de ce nouvel ovni évacuent promptement la question des "e-liquides", contenus dans les recharges. Glycérine, propylène glycol, terpènes...

Dangers des cigarettes électroniques: les fumeurs vapotent dans le flou Dangereuse, la cigarette électronique? Le New York Times dénonçait en début de semaine le nombre d'empoisonnements liés au liquide des e-cigarettes qui aurait bondi à 1 351 en 2013, soit une hausse de 300 % par rapport à 2012 aux Etats-Unis. Il s'agit dans les faits de quantités de liquides ingérées ou absorbées par la peau et non pas inhalées. De quoi tirer à boulets rouges sur ladite cigarette?

Des molécules cancérogènes dans l'e-cigarette ? Les "vapoteurs" s'en moquent onique tire sur une blonde devant la boutique Ivapote, rue du Loup, à Bordeaux. « Pas le droit de vapoter, rage-t-elle. Je suis asthmatique. Un comble. Quelle cigarette électronique pour quel profil de fumeur ? Le vaporisateur personnel (autrement appelé à tort cigarette électronique) a connu une évolution technologique très rapide en l’espace de trois ans. Les formats box ont quasiment partout remplacé les formats tubes, et le fumeur souhaitant passer à la vape pour arrêter de fumer peut se trouver un peu perdu à l’heure du choix. Alors quel vaporisateur personnel pour quel profil de fumeur ? La réponse à cette question n’est pas toujours simple. L’aspect technique Il arrive encore que les fumeurs cherchent un objet petit, pas trop éloigné de la cigarette, mais l’arrivée des formats box que tout le monde peut voir maintenant entre les mains de nombreux vapeurs fait qu’il est moins difficile de convaincre un fumeur de s’équiper avec ce type de matériel.

Related: