background preloader

Toits Vivants ← projet d'agriculture participative, sur toitures et terrasses

Toits Vivants ← projet d'agriculture participative, sur toitures et terrasses

http://www.toitsvivants.org/

Related:  Ecologie UrbaineLieux & Expériences alternatives en FranceAgriculture urbaine

Graine de Jardins L’association Graine de Jardins anime le réseau régional des jardins partagés d’Île-de-France en valorisant leurs initiatives et en créant du lien entre eux. Graine de Jardins développe et soutient les jardins partagés franciliens. L’association apporte un appui au montage de projet, à la gestion du jardin et intervient, si besoin, comme médiateur. Elle représente régionalement le Réseau national des jardins partagés, le Jardin dans Tous ses États (JTSE). Albi vise l'autosuffisance alimentaire grâce au bio et au gratuit ! Article publié dans le numéro de mai (n°100), par Bluboux, mis en ligne le 8 mai 2016 Quand les « politiques » font preuve de volonté, tout est possible. La preuve ! À Albi, les élus de la ville viennent de se fixer un objectif aussi concret qu’utile et ambitieux : permettre à tous les habitants de se nourrir de denrées produites dans un rayon de 60 kilomètres autour de la préfecture tarnaise à l’horizon 2020 !

Dossier / l'agriculture urbaine Sous la direction de Eric Duchemin (VertigO - La revue électronique en sciences de l’environnement) (Institut des sciences de l’environnement, Université du Québec à Montréal) (Université du Québec à Montréal), Luc Mougeot (CRDI, Canada) et Joe Nasr (Collège Ryerson, Canada) Depuis maintenant plus d’une décennie - selon la plus récente estimation disponible – ils sont mondialement environ 800 millions à pratiquer l’agriculture urbaine (AU). 200 millions d’entre eux réalisent de la production de marché et 150 millions le font à plein temps. Ces gens produisent environ 15% de la production mondiale de nourriture.

Écoquartiers français et jardins collectifs : actualité et perspectives 1 Le ministère français de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie, a lancé en 2009 un C (...) 2 Celui-ci émane principalement des services techniques des collectivités locales concourant. 3 Cette exploitation s'effectue dans le cadre du programme de recherche PAGODE (Participation, Animat (...) 4 Le terme « jardin collectif », par opposition aux jardins privés individuels, intègre l’idée de cul (...) 1À l’international comme en France, on observe une préoccupation croissante pour le développement urbain durable, en même temps qu’un renouveau des jardins collectifs dans le champ de l’aménagement et de l’urbanisme. Ces derniers, figures de la « nature en ville » et de l’agriculture urbaine, donnent lieu à un engouement notable depuis les années 1990-2000, période qui marque aussi l’émergence des premiers écoquartiers en France. 2Les jardins collectifs, sous diverses formes, ont connu en France, des cycles d’expansion et de résorption depuis le XIXe siècle. 9 Art.

Transition au Pays : aventure lotoise Le Lot en Action n°65 (11 janvier 2013) Durant l'année 2012, un groupe de bénévoles lotois a réalisé un film documentaire sur la déclinaison locale du mouvement des villes et territoires en transition. L'équipe est allée à la rencontre de nombreux acteurs locaux qui, par leurs actions au sein d'associations, d'entreprises ou de collectivités, proposent et expérimentent des solutions de proximité pour palier les conséquences de l'épuisement des ressources naturelles, le pétrole en premier lieu. Le film est accompagné d'un livret de présentation qui présente en détail les divers sujets traités et les activités des protagonistes. De nombreuses questions agitent le monde rural : désertification des villages, dépendance à la voiture, chômage, difficulté de l'accès à la terre... Nous avons pourtant un potentiel humain et naturel colossal !

les GAS (groupement d'achat solidaire) Les Groupements d’Achats Communs (GAC) ou les Groupements d’Achats Solidaires (GAS) rassemblent des consommateurs dans une démarche de réflexion et d'action sur leur mode et leurs habitudes de consommation. Ils désirent soutenir l'agriculture locale et manger des produits sains à prix raisonnables. Pour cela, ils ont établi des relations privilégiées avec certains producteurs qui leur fournissent des légumes ou d’autres produits de saison, sous forme de panier ou via un dépôt. Certains ne prennent que des paniers de légumes bios, d’autres achètent des quartiers de viande ou vont eux-mêmes récolter des salades. Les GAC sont généralement des initiatives privées, parfois encouragées par des associations locales, qui se multiplient et se déclinent en diverses formes. Certains GAS et GAC vont plus loin et prennent la forme d'AMAP, Associations pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne, selon le modèle français.

Dossier Jardins partag s Décembre 2010 (mise à jour : mars 2011) (Flickr/Frederic Dinh) Depuis quelques années des jardins entretenus par des habitants fleurissent en ville. On les appelle des jardins partagés, collectifs ou communautaires. Outre le jardinage, ces espaces favorisent les échanges entre voisins par le biais d’activités sociales, culturelles ou éducatives. maison_autonome Site Internet : Qui sommes-nous ? Une famille accueillant des milliers de visiteurs témoignant qu'une autre vie est possible, proposant une alternative à la fatalité d’un monde qui réduit insidieusement l’espace de nos libertés. Un hectare de forêt... dans un immeuble En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous permettre de partager du contenu via les boutons de partage de réseaux sociaux,pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et pour nous permettre de mesurer l'audience. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies Francetv.fr plus NewslettersConfidentialité

La permaculture grand format La permaculture est une approche globale que l’on peut mettre en pratique à l’échelle d’un jardin, d’une maison, d’un hameau, mais qu’en est-il à une échelle beaucoup plus grande ? Nous avions déjà évoqué dans le premier dossier de Kaizen consacré aux villes comestibles la ferme urbaine de l’éco-quartier de Lanxmeer à Culemborg, petite ville de 27 000 âmes au sud d’Utrecht aux Pays-Bas. Ce quartier unique à plus d’un titre est justement le fruit d’une réflexion globale qui prend racine dans la permaculture. Retour à Culemborg Trémargat, village bio et solidaire - La Croix Trémargat, petite commune des Côtes-d’Armor, explore avec succès les valeurs de solidarité, d’entraide et d’écologie. Dans ce laboratoire à ciel ouvert de projets alternatifs, les habitants soutiennent l’installation de paysans, s’approvisionnent dans une épicerie de produits bio et locaux, et se retrouvent au café associatif. Les chênes, au bord de la route, ont été élagués. La mousse qui recouvre leurs troncs prend, dans la lumière grise de l’après-midi, une couleur émeraude. Les branches, dispersées sur le talus, attendent d’être glanées. Elles ont été coupées par 38 personnes lors d’un chantier collectif organisé, il y a quelques jours, par la municipalité de Trémargat (Côtes-d’Armor). « Voir autant de gens qui se dévouent, c’est incroyable !

Le Monde.fr : Supplément spécial Près de 60 % de l’Humanité se concentre aujourd’hui dans les zones urbaines. D’ici 2050, cette proportion devrait atteindre 80 %, et la planète gagnera au bas mot 3 milliards d’habitants. Même en anticipant certaines évolutions technologiques, l’agriculture traditionnelle ne pourra pas répondre à la demande alimentaire : 80 % des surfaces arables du globe sont déjà en exploitation, et 15 % de ces sols ont même été épuisés (agriculture intensive, pollution, désertification…). Heureusement, architectes, designers et ingénieurs agronomes allient leurs compétences pour inventer la ferme de demain : au cœur des villes, et… à la verticale !

Sites utiles La ville durable française dans la compétition mondiale 1/3 04/11/2014 - Paul-Antoine LECUYER Missionné en début d’année par le premier ministre pour définir les contours d’un « Institut pour la Ville Durable », le conseiller d’Etat Roland Peylet a remis son rapport le 30 octobre 2014. Accueil au siège social de l’association Tous les mardis après-midi, le siège social de l’association, situé à la Ferme Crocus à Jupilles, vous ouvre ses portes. L’occasion rêvée de venir découvrir nos activités, discuter avec des membres de l’association, consulter la bibliothèque, échanger des graines. Vous pouvez des maintenant consulter la liste des graines proposées par l’association en cliquant ici.

Related: