background preloader

La psychogénéalogie : Qu'est-ce que c'est ?

La psychogénéalogie : Qu'est-ce que c'est ?
Branche de la psychanalyse s'intéressant de près aux conséquences des actes de nos ancêtres sur notre vie, la psychogénéalogie, bien que controversée, fait de plus en plus d'adeptes en France. Quelles-sont ses origines ? Quelles-sont les méthodes employées ? Pourquoi cette pratique pose-t-elle question ? GeneaNet vous donne toutes les clés pour mieux la comprendre... Et si nos ancêtres laissaient sur nous une empreinte psychologique ? La psychogénéalogie part du postulat suivant : l'individu est le maillon d'une longue chaîne générationnelle qui influe sur lui. A partir de cette idée, la psychogénéalogie étudie les répétitions d'événements sur plusieurs générations pour découvrir ce qui, dans la vie de nos aïeux, pourrait avoir déclenché notre mal. Des origines qui remontent au début du XX° siècle Bien avant l'utilisation du terme « psychogénéalogie », certains avaient déjà essayé d'expliquer comment des informations peuvent être transmises d'un inconscient à un autre. … ou la dessiner

http://blog.geneanet.org/index.php/post/2013/06/La-psychog%C3%A9n%C3%A9alogie%C2%A0%3A-Qu-est-ce-que-c-est%C2%A0.html

Related:  psychogénéalogie, constellations familialesPsychogénéalogiePsychogénéalogiela psychogénéalogie

LA NAISSANCE DE LA PSYCHOGENEALOGIE La psychogénéalogie est plus "psy" que "généalogie" ; il s'agit d'une thérapie que l'on peut faire sans même avoir réalisé le moindre arbre généalogique, simplement à partir de la mémoire familiale . Que recouvre au juste la psychogénéalogie ? L'idée maîtresse de cette thérapie est qu'il est possible de soigner plus vite et plus facilement un "mal-être" si l'on s'intéresse non seulement au classique triangle freudien père-mère-enfant, mais aussi à la famille tout entière : un grand-père autoritaire, une tante qui se mêle de tout, un oncle dont personne ne veut parler ...peuvent peser sur l'inconscient tout autant que les parents . La psychogénéalogie, c'est donc l'étude et la prise en compte de l'influence des générations précédentes dans nos comportements . Quels sont les premiers concepts identifiés par la psychogénéalogie ? C'est au psychanalyste hongrois Ivan Boszormenyi-Nagy qu'on doit les concepts de "loyauté familiale invisible" et de "grand livres des comptes familiaux" .

Y a-t-il des familles maudites ? © Jupiter Maladies, morts brutales, suicides à répétition. Il est des lignées qui sont comme marquées par le sort. Hasard, coïncidences, malédiction ? Que pensez-vous de la psychogénéalogie ? Suite à l’article paru de Généanet, la semaine dernière, la psycho généalogie semble faire de plus en plus d’adepte en France. Mais la psycho généalogie c’est quoi ? D’après la définition de Wikipédia, la psycho généalogie est une théorie développée dans les années 1970 par la professeure Anne Ancelin Schutzenberger selon laquelle les événements, traumatismes, secrets, conflits vécus par les ascendants d’un sujet conditionnerait ses faiblesses constitutionnelles, ses troubles psychologiques, ses maladies, voire ses comportements étranges ou inexplicables… La psycho généalogie a des fondations bien fragiles…. Tout d’abord ce n’est qu’une théorie…. Et une théorie doit être vu, corrigée ou invalidée si celle-ci ne résiste pas au cours du temps…Va-t-on finir autour d’une table dans une séance de spiritisme et spéculer sur la vie de nos ancêtres pour connaître la nôtre ?

Les repas de famille, comment bien les vivre: Conflits, non-dits, secrets, colères, rancœurs, jalousie fraternelle Fêtes de fin d’année, repas d’anniversaire, réunions de familles… Autant d’occasions où il fait bon se retrouver, on souhaite que ces moments soient des temps forts. Et pourtant, c’est souvent à ce moment-là qu’explosent de vielles colères, que surgissent des rancœurs, que d’anciennes jalousies ou rivalités fraternelles se font jour. Comment contourner les pièges, éviter les conflits et vivre au mieux ces rencontres familiales ? Repas de Noël, fêtes de fin d'année, réunions de famille : comment éviter les tensions ? Rivalités fraternelles, jalousies et rancœurs surgissent pendant les repas de famille… Mais pourquoi ces temps que l’on souhaite vivre dans la paix dégénèrent de cette manière, si souvent ?

S'initier à la psychogénéalogie Ce mini cours va vous permettre de vous initier à la psychogénéalogie. Il s'adresse aux personnes qui s'intéressent à la psychologie ou qui cherchent des moyens de mieux comprendre certains types de comportements. Notre vie est un vrai roman et nous sommes moins libres que nous ne l'imaginons. D'étonnantes coïncidences Il y a un an, avant de démarrer ma généalogie, j'ignorais absolument que mon grand-père, Berrichon, avait des ancêtres ayant vécu au Mans, ma ville natale, au XVIIIème siècle. Entre les homonymes et les dates de naissances communes avec nos ancêtres, ce qui m'a le plus surpris, c'est une sorte de prédestination géographique étonnante, pour ne pas dire effrayante. On le voit bien sur cette carte, à part quelques ancêtres morts au loin (comme ce marchand drapier berrichon du XVIème siècle mort à Venise), nous venons de trois pôles géographiques en France : l'Ouest, le Centre, et le Sud-Ouest, formant une sorte de croissant dans les terres. Lorsque j'ai commencé à remonter l'ascendance de la famille de Bastard, établie dans le Berry, le parcours m'a emmené vers Clisson, où on vécu nos ancêtres Métreau, cheminots, au XIXème siècle. Les coïncidences troublantes ne s'arrêtent pas là, ce qui me pousse à continuer l'exploration des différentes branches de cette famille de Bastard.

Les objectifs et méthodes de la psychogénéalogie © Yuri Arcurs - Fotolia.com Outils et symboles de la psychogénéalogie La psychogénéalogie s’appuie sur la métaphore de l’arbre généalogique pour symboliser la naissance d’un individu et la transmission de valeurs. Parce qu’il est un modèle de représentation du cycle de la vie, il intéresse particulièrement les psychogénéalogistes qui insistent sur la temporalité cyclique des événements. De cet arbre généalogique, est né le génogramme, un outil apparu à la fin des années 1970 et utilisé dans le cadre des thérapies familiales.

Le goût du risque expliqué par la généalogie 13 nov En montagne, comme vous, je prends parfois des risques en m’interrogeant sur les raisons qui me poussent à des actes aussi déraisonnables. D’où viennent ces pulsions? Peut-on les expliquer? Le guide de haute-montagne Emmanuel Ratouis pense que les clés de ces comportements peuvent se décrypter via la psycho-généalogie. La psychogénéalogie © Jupiter Asthme, cauchemars ou échecs récurrents… Et si nos troubles “commémoraient” les faits marquants de la vie de nos ancêtres ? Cette technique, qui étudie les répétitions sur plusieurs générations, donne des résultats étonnants. Erik Pigani Grand boom sur la généalogie. Ces trois dernières années ont vu se développer un intérêt sans précédent pour nos origines familiales : explosion des sites publics ou privés sur Internet, création d’associations familiales, multiplication de livres et logiciels de techniques généalogiques, sagas télévisées, etc. " Dans une société qui perd ses valeurs traditionnelles et est bouleversée par la désintégration de la cellule familiale, les gens cherchent à retrouver leurs racines ", commente Steve Lacy, créateur du site Genealogy Gateway To The Web.

Psychogénéalogie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La psychogénéalogie, appelée aussi analyse transgénérationnelle[1], est une théorie développée dans les années 1970 par le Pr Anne Ancelin Schützenberger selon laquelle les événements, traumatismes, secrets, conflits vécus par les ascendants d'un individu conditionneraient ses faiblesses constitutionnelles, ses troubles psychologiques, ses maladies, voire ses comportements étranges ou inexplicables. Pour élaborer cette théorie, Anne Ancelin Schützenberger s'est fondée sur ses propres observations, et sur des concepts issus de la psychanalyse, de la psychologie, de la psychothérapie et de la systémique. Aujourd'hui, cette approche a donné lieu à de nombreuses pratiques psychothérapiques très différentes, certaines étant l'objet de vives critiques.

Psychogénéalogie : tombé par terre, la faute à grand-père ’Poste restante’ (mkorchia/Flickr) Lorsque Marine a accouché, elle a subi une césarienne et a dû être soignée pour une hémorragie. Trois mois plus tard, des crises d’angoisse l’empêchent de respirer. Lors d’un travail sur sa généalogie, elle s’aperçoit qu’une grand-tante a eu exactement les mêmes symptômes : hémorragie puis embolie pulmonaire, dont elle est morte. Une « psychogénéalogie », appelée aussi « analyse transgénérationnelle », cela commence ainsi.

Stockage de nos mémoires émotionnelles dans l'ADN ! L'ADN est capable de stocker toutes les empreintes émotionnelles ancestrales ! La cellule est capable de stocker toutes les empreintes émotionnelles ancestrales, cosmiques et bien sûr, celles du vécu de nos ancêtres d'où la croyance a la réincarnation alors que le sujet ne fait qu'hériter du souvenir des vies de ces ancêtres ou lorsque la personne héberge une entité qui a souvent plus de 900 ans d'existence et lui montre toute sa vie passé en rêve ou par souvenir. (NDR : il semble également que l'ADN enregistre aussi les caractéristiques des virus ou bactéries qui ont provoqué des épidémies, permettant au système de défense d'empêcher les nouvelles épidémies même après plusieurs générations !)

Related: