background preloader

Professeur ET Documentaliste

Professeur ET Documentaliste
Lorsque j’ai choisi de passer le CAPES de documentation, je savais ce métier en pleine mutations et j’ai trouvé que cela était un défi intéressant à relever. Cependant ces derniers temps (depuis quelques mois) les débats et échanges se font vifs et nous ne sommes parfois pas loin d’une scission dans les points de vue et les regards portés sur notre fonction multiple et riche. Suite à certains de ces échanges sur la place de la formation et la mise en oeuvre d’espaces documentaires revus appelés learning center ou 3C, je me suis sentie très mal à l’aise et j’ai eu besoin d’écrire mon ressenti et de le partager, voici ce texte avec une ou 2 remarques de collègues qui ont pris le temps (et je les en remercie) de m’accompagner dans mon questionnement que j’élargis avec cette publication sur mon blog. “J’ai un peu de mal à me positionner au coeur des débats actuels (qui peuvent rapidement devenir houleux o_O) quant à l’évolution de notre profession. Quelques pistes en réponse : Related:  Le CDI au quotidien

L'autonomie des professeurs documentalistes Avec l’annonce des 6e rencontres de SavoirsCDI, à Amiens, fin octobre, le CNDP précise le programme d’une série de conférences et d’ateliers réunissant les professeurs documentalistes autour de la question de l’autonomie et de l’initiative. Sous la tutelle de Jean-Louis Durpaire, Jean-Pierre Véran et Didier Vin-Datich, inspecteurs en charge de la Documentation, il s’agit d’associer les CPE, les COP et les chefs d’établissement à cette réflexion [1], autour d’un sujet qui devient problématique, à force d’être ainsi mis en avant, venant soutenir en partie le projet d’un changement pour le changement, des CDI en 3C, dans un mythe pourtant maintes fois dénoncé d’une autodidaxie [2]. D’ailleurs, on ne se gêne pas, comme Marie-France Blanquet lors du salon InterTICE organisée à La Défense en février 2013 [3], de poser la question de la « légitimité du prof-documentaliste dans l’éducation », comme s’il fallait venir encore la prouver, plutôt que de la conforter et de la développer [4].

Le blog de Saamarande | Ici, Khadie lit et partage ses lectures ! Espace Doc Web L’application Atelier franceinfo junior c’est quoi ? L’application "L’atelier franceinfo junior" est un véritable outil d’éducation aux médias ouvert aux élèves du CM1 à la Terminale. Elle permet aux enseignants et à leurs élèves, de comprendre la fabrique de l’info et de fabriquer en classe des journaux radiophoniques de 7 minutes. Les avantages pour votre classe ● Proposer un véritable atelier innovant et ludique ● Participer et élaborer son journal audio d’informations sans déplacer votre classe ● Bénéficier d’un outil conçu par de vrais professionnels : l’équipe de l’émission franceinfo junior Cette appli est composée de 4 volets. → Une présentation : découvrez Radio France, franceinfo et franceinfo junior en vidéo → Une rubrique À vous de jouer : les élèves enregistrent leur propre journal et le montent eux-mêmes ! → Pour aller plus loin : des fiches métiers, des fiches pédagogiques sur les fake news, autrement appelées infox, élaborées par le CLEMI. Plus d’infos : Ici Là

blOg-O-nOisettes Insérer des widgets Twitter dans son portail Esidoc Dans un précédent article, j’avais expliqué ma démarche pour insérer le flux RSS d’un compte Twitter sur le CMS Esidoc. Ma démarche d’aujourd"hui : je souhaitais proposer aux collègues et aux élèves des sélections de fils Twitter thématiques disponibles sur Esidoc. J’ai donc créé mes listes sur Twitter, j’ai cherché à insérer le flux RSS d’une liste, mais il semble que depuis le changement d’API cela ne soit plus possible (si quelqu’un a la solution je suis preneuse...) Grâce à @caro_albertini et @Docnice06 (grand merci ! ), j’avais testé l’insertion d’un widget user dans la colonne centrale, j’ai repris le même procédé que voici : Accéder à la page Widget de Twitter : Créer un nouveau widget, je peux ici choisir la source de mon fil (utilisateur, favoris, listes, recherche) Je sélectionne listes, les différentes listes de mon compte s’affichent. Pour ma part je garde les réglages par défaut et je clique sur créer

Astuces de fonctionnement en collège 6e (dossier 6e de l'an dernier) ou le nouveau de cette année - Dès la rentrée : leur donner les clés du fonctionnement (horaires, règles, prêt, occupations possibles, clubs…) - Formation à la RD (classements, vocabulaire et notions, e-sidoc, quelques exposés…) : on peut faire le minimum seul, mais avec des activités ludiques et vraies par rapport à leur activité d'utilisateur de bibliothèque et de chercheur d'information, pas une formation de mini-documentaliste...) - Ensuite, rebondir sur les projets des classes, pour des séances autour de la lecture, ou de la RI (création d’un livre, d’un journal, d’une expo…) - Quand ? On peut dédoubler avec un collègue, faire avec lui sur une heure type vie de classe, ou imposer un créneau étude, toute l'année ou ponctuellement. 5e (dossier 5e de l'an dernier) ou le nouveau de cette année (page 5) : j'ai choisi personnellement depuis plusieurs années de prendre les 5e sur des heures d'études, en demi-groupes.

IRD 2013-2014 : séQuence 1 : DécOuverte du CDI IRD 2013-2014 : séQuence 1 : DécOuverte du CDI Pour cette nouvelle année, pas de grands changements au niveau organisationnel, j'ai toujours toutes les classes de sixième, en demi-groupes, par quinzaine, tout au long de l'année. La seule modification que l'on a fait c'est d'appeler ce cours "IRD" plutôt que "documentation" comme c'était le cas depuis 4 ans (par décision de mon ancien chef d'établissement). J'ai donc 6h hebdomadaires d'IRD dans mon emploi du temps (toujours le matin de 8h30 à 9h30 ou le soir de 16h à 17h). Lors de la séquence de découverte du CDI (une seule séance) les élèves apprennent ce qu'est le CDI et ses règles. J'ai pas mal modifié ma fiche élève car l'an dernier (voir là aussi) j'avais utilisé des cartes heuristiques mais les élèves n'arrivaient pas à les lire et étaient un peu perdus.J'ai également prévu de leur faire coller dans le cahier les règles et horaires du CDI, que j'ai demandé aux profs principaux des autres niveaux de faire coller dans le carnet.

BYOD-AVAN : libérer les projets ... un peu Le BYOD signifie "Bring your own device". En français, cela donne le AVAN "Apportez votre appareil numérique". Il consiste à demander aux élèves d'utiliser leur propre appareil numérique en milieu scolaire dans le but d’effectuer des économies et de palier également à certains problèmes techniques dus au passage maison-école (logiciels différents, formats de fichiers non compatibles avec les logiciels utilisés en milieu scolaire ...). Je l'ai testé avec des 3°DP3h sur un projet de découverte des métiers du centre-ville de Toulouse. Contexte : une sortie scolaire à Toulouse durant une journée entière ; le matin découverte d'Airbus et l'après-midi, le centre-ville de Toulouse. L'après-midi dans un centre-ville était l'occasion de confronter les élèves de DP3h aux professionnels qu'ils côtoient sans jamais se poser de questions sur leur métier, leurs conditions de travail ... Si le BYOD a permis de libérer le projet de certaines contraintes, il l'a également compliqué. Objectifs du projet :

Related: