background preloader

Crédit Coopératif - Banque de l’économie sociale et de la finance solidaire

Crédit Coopératif - Banque de l’économie sociale et de la finance solidaire
Virements & prélèvements, les règles changent avec le SEPA Le SEPA (Single Euro Payments Area) est un espace européen de 33 pays dans lequel les règles et les moyens de paiement sont en cours d'harmonisation. Le SEPA a pour objectif la mise en place de nouveaux instruments de paiement dont les normes et standards de fonctionnement ont été définis au niveau européen pour faciliter et accélérer les échanges. Cette nouvelle norme européenne sera obligatoire pour tous en février 2014. Pour répondre aux obligations du SEPA et bénéficier de ses avantages, vous devez procéder à des aménagements techniques et organisationnels. Le Crédit Coopératif vous accompagne pas à pas dans cette démarche.

http://www.credit-cooperatif.coop/

Related:  changer de banque > banques éthiquesyan__elFinancement et finances responsablesSocial Business

La Nef (entreprise) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Nef La Société financière La Nef est une coopérative de finances solidaires dont le siège social se trouve à Vaulx-en-Velin (Rhône en Région Rhône-Alpes). L’universalisme, une arme pour la gauche, par Vivek Chibber Après un hiver que l’on croyait sans fin, on assiste au retour d’une résistance mondiale contre le capitalisme, ou du moins contre sa variante néolibérale. Cela faisait plus de quarante ans qu’un mouvement de ce type n’avait pas surgi à l’échelle de la planète. Au cours des dernières décennies, le monde a certes connu des secousses sporadiques, de brefs épisodes de contestation qui ont perturbé ici ou là l’inexorable propagation de la loi du marché ; rien de comparable, toutefois, avec ce dont nous avons été les témoins en Europe, au Proche-Orient et sur le continent américain à partir de 2010. Cette réémergence a également mis au jour les ravages produits par le reflux des trente dernières années : les ressources dont disposent les travailleurs n’ont jamais été si faibles ; les organisations de gauche — syndicats, partis — ont été vidées de leur substance, quand elles ne se sont pas rendues complices du règne de l’austérité. Taille de l’article complet : 4 074 mots.

IDES - fonds solidaires et sociaux d'ESFIN Gestion L’apport en fonds propres de l’IDES est destiné à financer le développement tant endogène que par croissance externe, la reprise transmission voire même le retournement d’entreprises coopératives, d’associations et plus généralement d’entreprises de l’ESS. Eléments clés : SA de Capital Investissement,Création : 1983,Situation nette : 54 M€,Montant investi : 31 M€,Portefeuille (30/06/2015) : 95 lignes soit 11 000 emplois soutenus. Les principales caractéristiques des interventions de l’IDES, dans les entreprises du secteur de l’ESS en France, sont : Le Comité d'Investissements Sont représentées au Comité d'Investissements de l'IDES les entités suivantes:

Emmaüs & SFR Pour lutter contre l’exclusion numérique, l’association Emmaus Connect et l’opérateur SFR viennent d’annoncer une nouvelle initiative : le programme « Connexions solidaires » qui vise à assurer un accès Internet aux personnes les plus démunies. L’expérimentation a débuté dans trois points d’accueil en région parisienne où les personnes peuvent utiliser une connexion Internet en achetant des cartes prépayées. Le système fonctionne à partir d’une clé 3G hotspot qui se connecte au réseau mobile SFR et partage la connexion en WiFi. Le programme « Connexions solidaires » comprend également l’offre de téléphonie (anciennement « Téléphonie solidaire ») en partenariat avec SFR et la Ville de Paris qui, depuis 2010, propose des heures de communication à bas coût via des cartes prépayées. D'ici 2015, faire bénéficier 100 000 personnes

L’économie sociale, une réponse au capitalisme financier ?, par Une banque sociale, la Shore Bank, qui veut changer le monde en ouvrant l’accès au crédit aux populations défavorisées des quartiers de Chicago, Detroit ou Cleveland ; une société coopérative, Autocool, qui propose un service d’autopartage de véhicules, accessible vingt-quatre heures sur vingt-quatre et sept jours sur sept, grâce à un réseau de stations urbaines de proximité. Une collectivité locale qui lance une coopérative pour accompagner les projets de création d’épiceries solidaires dans trois communes de l’agglomération périgourdine... Pas de doute. Les entreprises sociales et solidaires suscitent des vocations. Les responsables politiques, qui ont longtemps ignoré, méprisé ou minimisé leur rôle en les reléguant au rayon des « accidents de l’histoire », les appellent désormais en renfort, en particulier sur le terrain du développement durable et de la solidarité. Une présence sur tous les continents

Crédit coopératif Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Groupe Crédit coopératif Le Crédit coopératif est une banque coopérative française. À l’origine outil bancaire des SCOP et des personnes morales de l’économie sociale et solidaire (associations, coopératives, mutuelles…), sa clientèle s’est élargie à d'autres formes d’entreprises et aux particuliers. Ses clients, à la fois usagers et associés, apportent le capital de la banque. Ils composent le Conseil d’Administration. Coopérative de consommation Il ne faut pas confondre les coopératives de consommation, où les coopérateurs* sont les clients, avec les coopératives de commerçants*, où les coopérateurs sont les propriétaires des magasins qui se regroupent pour se doter d’une enseigne et d’une centrale d’achat communes. La coopération de consommation est née au début du XIXe siècle au Royaume-Uni, puis en France en 1835, à Lyon, sous l’impulsion d’un disciple de Charles Fourier*, Michel Derrion. L’expérience qui a donné ses règles à la coopération de consommation est celle de la Société des équitables pionniers de Rochdale*, en 1844. L’essor des coopératives de consommation en France, comme sur le plan international, est largement dû aux efforts de Charles Gide*. Il s’agit d’abord de protéger le faible contre le fort, en luttant contre la vie chère, le crédit usuraire dont sont victimes les clients les plus pauvres et les tromperies sur les marchandises qui sont fréquentes à la fin du XIXe siècle.

Tata: maison en kit à 500€ La voiture la moins chère au monde est fabriquée par TATA. C’est aussi le cas du filtre à eau. L’entreprise indienne cible aujourd’hui un nouveau marché, l’immobilier, avec un kit permettant de construire une maison en une semaine pour 720 dollars. Le modèle basique fait 20m² et les murs sont faits en fibre de cocotiers ou en jute. L’espérance de vie de ces maisons est de 20 ans, ce qui n’est pas idéal pour le développement des villes.

Changer de banque pour changer la banque Àquoi sert l’argent que nous déposons dans les banques ? Changer de banque est-il possible ? Et sur quels critères ? Existe-t-il un établissement financier idéal ? D. Harvey : L’espace urbain après le capitalisme : une utopie nécessaire Les figures de la ville et de l’utopie ont depuis longtemps partie liée. Dès leurs premières apparitions, les utopies se présentèrent sous une forme distinctement urbaine et l’essentiel de ce qui est considéré comme de la planification urbaine au sens large a été infecté (certains diraient « inspiré ») par des modes de pensée utopiques. Le lien est bien antérieur à la première aventure de Sir Thomas More avec le genre utopien en 1516. Il y a plusieurs manières de comprendre le texte de More et les nombreux schémas utopiques qui ont vu le jour par la suite, tels ceux de Francis Bacon ou de Tommaso Campanella. Je me limiterai ici à un seul axe : la relation suggérée entre l’espace et le temps, entre la géographie et l’histoire. La gamme infinie d’agencements de l’espace ouvre sur la perspective d’une gamme infinie de mondes sociaux possibles.

Grameen Bank Déposé le : Vendredi, 20 Août, 2010 - 09:52 Améliorer la santé des enfants grâce à un yaourt enrichi en micronutriments Tout commence avec la rencontre en octobre 2005 de Franck Riboud, PDG du Groupe Danone et de Muhammad Yunus, fondateur de la Grameen Bank et depuis, prix Nobel de la Paix 2006. Les deux hommes échangent longuement sur leurs idées et leurs convictions respectives à propos du développement des pays pauvres, et découvrent que leurs savoir-faire sont complémentaires. Changer de banque, oui, mais pour laquelle? "Toutes les banques ne se valent pas". Voilà le mot d'ordre du collectif "Sauvons les riches", qui a lancé une campagne pour encourager les Français à transférer leur argent "des banques les plus nuisibles vers celles les plus recommandables". Une variante de l'idée d'Eric Cantona, qui avait appelé les Français, finalement sans grand succès, à vider leur compte bancaire pour détruire le système. Habillés en bagnards avec un costume rayé jaune et noir pour symboliser les Dalton, quatre membres du collectif ont ainsi vidé mardi leurs comptes dans une agence Société Générale à Paris avant de déposer les espèces retirées au Crédit Coopératif. Avec la Banque Postale et la NEF (Nouvelle économie fraternelle), le Crédit coopératif fait en effet partie des trois établissements recommandés sur le site internet "je change de banque" ouvert à l'occasion. Un sacré coup de pub.

Ne pas oublier que Crédit coopératif est une filiale du Groupe issue de la fusion des Caisses d'Epargne et des Banques Popualaires : BPCE. Et c'est un homme placé par l'actuel président de la république qui est aux commandes : François Perol. J'ai basculé cependant tous mes comptes sur cette banque, Livret A compris (qui a servi à financer le renfluement des banques françaises plutot que sa destination initiale : le logement social), en les éthiquetant NEF qui a un contrat avec eux. Vivement l'aboutissement du projet de banque équitable européenne ! by francois.vanhille Jun 13

Related:  Investir dans les énergies vertesBanque & CréditCredit BailleurActeurs ≥5EDBEconomie solidaireSites WebRéseauxEntreprenariat social