background preloader

Pourquoi l’école française a tant de mal à passer au numérique

Pourquoi l’école française a tant de mal à passer au numérique
Il flotte encore dans les classes comme une odeur de craie. Même après une bonne quinzaine de plans numériques, le petit crissement n’a pas si souvent laissé place au stylet numérique. Comment l’école française a-t-elle raté toutes ces révolutions, au point qu’aujourd’hui, de l’avis d’un des consultants les plus au fait de la réalité du terrain, « un tiers des collectivités territoriales ont des établissements équipés où ça fonctionne. Le second tiers a juste besoin de la petite étincelle pour que ça démarre. Des réformes ratées La grande révolution aurait pourtant dû commencer en 1985, avec le plan informatique pour tous (IPT). Le consultant estime surtout qu’on s’y prend bien mal ! Un exemple? Un million d'ordinateurs dans les écoles Aujourd’hui la France est globalement plutôt équipée. Pédagogie, pédagogie... Que se passe-t-il quand on équipe une école ? SOS école ringarde Alors que va-t-il falloir pour que l'école française s'installe vraiment, pleinement dans le XXIe siècle? Related:  ipad à l'école

Usages des ENT - Dispositif d'évaluation EVALuENT Finalité EVALuENT vise à décrire les principes et outils permettant l’évaluation des usages des ENT sur l’ensemble des 30 académies : évaluation à des fins d’observation et de diagnostic ;évaluation à des fins d’action et d’appui aux acteurs des projets. Il s’inscrit dans un contexte de déploiement des ENT aux établissements du second degré, et de disparités entre les projets (notamment quant à leur périmètre de déploiement, et à leur calendrier). Objectifs du cadre d'évaluation Le cadre d'évaluation EVALuENT : décrit les principes et critères d’évaluation communs permettant de guider les choix d’outils pour les porteurs de projet ENT ;fournit un apport en ingénierie en décrivant les outils types, dont la combinaison est nécessaire pour une approche des usages des ENT ;fournit une base de questions qui pourront être exploitées pour des outils de proximité, ainsi que des questions «communes» pour production d’indicateurs au niveau national. Documents du cadre d'évaluation

P.-L. Ghavam (CG40) : Le point de vue d'un département pionnier dans l'usage des TICE A quelques jours de la présentation du plan numérique de V. Peillon, s'il est un responsable territorial qui a son mot à dire sur le déploiement des TIC dans l'institution scolaire c'est bien le conseil général des Landes. Pierre-Louis Ghavam a piloté , avec le président du Conseil général des Landes, Henri Emmanuelli, une politique très incitative et résolument pionnière depuis 2001. Le Conseil général des Landes est un département pionnier dans l'utilisation des TICE. Pour 37 collèges, et environ 17 000 élèves, le budget 2013 consacré à l’Education est de 36,7 m€, dont 1,8 m€ consacré au numérique éducatif. En étudiant les données du Ministère de l’Intérieur (sur 100 départements) (1), j’observe que le Conseil général des Landes a été 1er Département d’Aquitaine en dépenses globales en €/habitant sur 7 années sur 8 (2nd en 2006) et dans les dix premiers de la métropole, entre 2003 et 2010. Le ministère va lancer une « stratégie pour le numérique ». Notes 4- Expresso du 24 avril 2013

Google, Facebook, Microsoft… Comment contourner l'espionnage de la NSA ? Microsoft, Yahoo!, Google, Facebook, PalTalk, AOL, Skype, YouTube, Apple... La liste des entreprises compromises dans le scandale Prism, du nom de ce vaste programme d'espionnage élaboré depuis 2007 par la NSA, l'agence de sécurité nationale américaine, a de quoi faire frémir. A travers elles, c'est toute votre vie numérique, et parfois davantage, qui se retrouve dans la ligne de mire de Big Brother. Votre téléphone Si vous utilisez un smartphone, c'est le moment d'en faire votre deuil. Votre navigateur internet Inutile de noyer plus longtemps le poisson, votre navigateur internet vous mène en bateau depuis un moment déjà. Vous ne comprenez rien à l'informatique. Vous êtes geek et complètement paranoïaque. Vos e-mails En matière de messagerie, c'est officiel, les géants du web vous mettent en boîte. Vous préférez vous en tenir au gratuit. Quitte à payer, vous voulez tout maîtriser. Vous préférez vous faire servir en y mettant le prix. Vos recherches en ligne Google Search, Yahoo!

Les réseaux sociaux vont-ils remplacer le site web des entreprises ? Et si la question se pose, c'est qu'aujourd'hui les sites semblent de moins en moins répondre aux besoins des internautes. Statiques, peu ou pas mis à jour, rarement adaptés aux formats mobiles, ils sont dans leur ensemble plutôt vieillissant. Et la plupart vieillissent mal. Ils sont également de plus en plus isolés sur la toile tant leurs possibilités d’expansion se sont finalement avérées limitées. Difficile également d’y faire converger beaucoup de trafic par l’envoi régulier de newsletters. Les sites pros souffrent aujourd’hui de tous ces maux et si certains se distinguent en utilisant des plateformes plus dynamiques comme Wordpress, il semblerait bien qu’un profond fossé se creuse avec les nouveaux outils. Parce que les réseaux sociaux bénéficient quant à eux d’un engouement grandissant et d’une visibilité sans égale, ils font aujourd’hui totalement partie du paysage et si les acteurs peuvent changer, les pratiques, elles, sont dans l’air du temps et ont de beaux jours devant elles.

Création d'un service public du numérique éducatif et de l’enseignement à distance L’article 16 de la Loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école est consacré au futur service public du numérique éducatif et de l’enseignement à distance. Il s'agit de mettre à disposition des écoles et des établissements scolaires une offre diversifiée de services numériques permettant de prolonger l'offre des enseignements qui y sont dispensés, d'enrichir les modalités d'enseignement et de faciliter la mise en œuvre d'une aide personnalisée à tous les élèves. Parallèlement, les enseignants se verront proposer une offre de ressources pédagogiques contribuant à leur formation ainsi que des outils de suivi de leurs élèves et de communication avec les familles.Un réseau social professionnel leur offrira également une plate-forme d'échange et de mutualisation. Ce nouveau service devra aussi contribuer au développement de projets innovants et à des expérimentations pédagogiques favorisant les usages du numérique à l'école et la coopération.

Partage via WebDAV Scénarios d'utilisation iPad Diffuser et récupérer des documents via WebDav Document réalisé par le CRDP de l'Académie de Grenoble, en collaboration avec la mission TICE - version du 2 février 2011 Télécharger la version pdf de ce document… Scénario A : diffuser un document qui sera modifié par les élèves : Professeur : L'enseignant(e) de mathématiques se connecte sur le compte « iPad » de l'ENT et dépose dans son dossier de classe le fichier Word qu'il a créé chez lui et qui contient le travail qu'il souhaite donner à ses élèves. Élève : En classe, chaque élève allume son iPad et récupère le document en suivant les étapes suivantes : • ouvrir le navigateur internet Safari, • aller sur la page d'accueil de l'ENT , • se connecter avec les identifiants du compte « iPad » • aller dans le dossier Mes documents > Documents, • cliquer sur le fichier déposé par l'enseignant, • choisir « ouvrir dans Pages » • lire et modifier le document, Contexte d'utilisation : Récapitulatif :

65 % des Français croient au numérique Les Français croient au potentiel du numérique en France révèle une enquête exclusive Ifop-L’Usine Nouvelle-Futur en Seine. Mais la conviction reste fragile. Le secteur doit faire ses preuves. Le numérique redonnerait-il le moral au français ? Un nombre important d'emplois en France Confiants, les Français sont aussi 61 % à penser que le secteur représente un nombre important d’emplois en France et 57 % qu’il sera fortement créateur d’emplois, dans le pays, dans les prochaines années. 71 % sont même prêts à conseiller à leurs enfants d’y travailler. Mais attention, "si les résultats dans l’ensemble sont bons, l’adhésion pourrait être plus ferme", observe Jérôme Fourquet. Prouver le potentiel "Globalement il n’y a qu’un petit noyau dur de vraiment convaincus et un large ‘ventre mou’ qui pense qu’effectivement le numérique est plutôt porteur, qu’il va dans le sens de l’histoire. Aurélie Barbaux et Julien Bonnet

Données personnelles: orage dans les nuages Nicolas Kayser-Bril, qui s'occupe du datajournalisme ici chez OWNI, pige aussi aux Inrocks où il tient le blog Web-Obscur. Consacré aux arnaques et aux manipulations sur Internet, ses articles se penchent régulièrement sur les risques du cloud computing. Celui qui suit est une synthèse d'un article de février et de son follow-up d'avril. Nicolas Kayser-Bril, qui s’occupe du datajournalisme ici chez OWNI, pige aussi aux Inrocks où il tient le blog Web-Obscur. Consacré aux arnaques et aux manipulations sur Internet, ses articles se penchent régulièrement sur les risques du cloud computing. Rocío Lara / CC Flickr Où sont mes données lorsque je les stocke en ligne sur Hotmail, Flickr ou Google Docs? La complexité du statut juridique de données faisant plusieurs fois le tour du monde dans la journée et stockées sur des serveurs dans des endroits tenus secrets, fait qu’il est quasi-impossible d’évaluer précisément les risques posés par le cloud computing. Un peu plus à l’ouest, en 2007.

Related: