background preloader

Education thérapeutique du patient (ETP)

Education thérapeutique du patient (ETP)
Related:  ETP

Education thérapeutique du patient (ETP) INPES - Compétences en éducation thérapeutique du patient Avec près de 15 millions de personnes atteintes de maladies chroniques en France, l’éducation thérapeutique du patient (ETP) constitue un axe stratégique fort des politiques de santé actuelles. Depuis plusieurs années, dans le cadre de ses missions en matière de formation, l’Inpes développe des actions visant à identifier et renforcer les compétences des intervenants en ETP. Ces compétences viennent d’être redéfinies et précisées par le décret n° 2013-449 du 31 mai 2013 et l’arrêté du 31 mai 2013. Celui-ci comprend en annexe les référentiels de compétences requises pour dispenser ou coordonner l’éducation thérapeutique du patient. Prévue par l’article 84 de la loi Hôpitaux Patients Santé Territoire (HPST) du 22 juillet 2009, l’éducation thérapeutique s’inscrit dans le parcours de soins du patient. Depuis sa création en 2002, l'Inpes a pour mission de développer la formation dans le champ de l'éducation pour la santé. L’Inpes met aujourd’hui à votre disposition :

Éducation thérapeutique du patient La Haute Autorité de santé et l’Institut national de prévention et d'éducation pour la santé publient un guide méthodologique L’éducation thérapeutique du patient est une pratique et un domaine scientifique jeune et en évolution, qui trouve un ancrage à la fois dans la médecine, la pédagogie de la santé et les sciences humaines et sociales. La démarche éducative repose essentiellement sur la relation de soin et sur une approche structurée et inscrite dans la durée. Elle accorde une place prépondérante au patient en tant qu’acteur de sa santé. En réponse à la demande croissante des professionnels de santé, de leurs instances (sociétés savantes, collèges, etc.), des patients, de leurs proches et de leurs associations, ainsi que des institutionnels (ministère de la santé, caisses d’assurance maladie), la HAS et l’Inpes ont souhaité proposer un cadre méthodologique général et transversal aux maladies chroniques afin que des programmes puissent être élaborés et évalués.

Éducation thérapeutique du patient Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’éducation thérapeutique du patient (ETP) « s’entend comme un processus de renforcement des capacités du malade et/ou de son entourage à prendre en charge l’affection qui le touche, sur la base d’actions intégrées au projet de soins. Elle vise à rendre le malade plus autonome par l’appropriation de savoirs et de compétences afin qu’il devienne l’acteur de son changement de comportement, à l’occasion d’évènements majeurs de la prise en charge (initiation du traitement, modification du traitement, événement intercurrents,…) mais aussi plus généralement tout au long du projet de soins, avec l’objectif de disposer d’une qualité de vie acceptable par lui[1]. » L'éducation thérapeutique du patient s'intègre dans un processus continu de soins et de prise en charge. Elle répond à une demande de prévention tertiaire. Définition[modifier | modifier le code] Histoire[modifier | modifier le code] Les objectifs[modifier | modifier le code]

Les 4 étapes de l'éducation thérapeutique - education thérapeutique et télémédecine Une démarche éducative en quatre étapes I. Élaborer un diagnostic éducatif : recueil des besoins et des attentes du patient Le diagnostic est indispensable à la connaissance du patient, à l’identification de ses besoins et attentes et à la formulation avec lui des compétences à acquérir ou à mobiliser. II. III. Elle se concrétise par des séances individuelles (d’une durée de 30 à 45 minutes) ou (le plus souvent) collectives ou en alternance. Les séances collectives d’une durée de 45 minutes chez l’adulte, plus courtes ou avec des pauses chez l’enfant, rassemblent au minimum 3 personnes (au maximum 6 à 8 enfants, 8 à 10 adultes). IV. Elle permet de faire le point avec le patient sur ce qu’il a compris, ce qu’il sait faire, comment il vit au quotidien avec sa maladie, ce qu’il lui reste éventuellement à acquérir afin de lui proposer une nouvelle offre d’éducation thérapeutique du patient qui tienne compte des résultats de cette évaluation et de l’évolution de la maladie.

L’infirmier dans l’éducation thérapeutique L’éducation thérapeutique a été définie ainsi par la loi HPST du 21 juillet 2009, à l’article L. 1161-1 du code de la santé publique : « L’éducation thérapeutique s’inscrit dans le parcours de soins du patient. Elle a pour objectif de rendre le patient plus autonome en facilitant son adhésion aux traitements prescrits et en améliorant sa qualité de vie. Elle n’est pas opposable au malade et ne peut conditionner le taux de remboursement de ses actes et des médicaments afférents à sa maladie. » Les articles R. 1161-4 à R. 1161-26 du CSP et un arrêté du 2 août 2010 précisent les modalités de sa mise en oeuvre. Dans ce contexte, le Conseil national de l’Ordre des infirmiers juge prioritaire de promouvoir et valoriser les pratiques infirmières dans tous les domaines que permettent le cadre réglementaire et la formation des infirmiers, bien au-delà de ce qui est généralement perçu aujourd’hui en France. Les besoins en matière d’éducation thérapeutique Etudes internationales :

Education thérapeutique du patient (ETP) La notion d’ empowerment (de prise de pouvoir, dans le sens d’une autonomie, d’une responsabilisation accrues), est sous-jacente dans toutes les définitions. D’où les concepts assez récents en France d’autosoins Autosoins Stratégie acquise par le patient pour gérer sa santé en vue de l’améliorer. Le malade apprend à s’autosoigner., d’auto-prise en charge, voire "d’autogestion" de sa santé, voir rubrique GLOSSAIRE. (1) La définition la plus courte est celle-ci : l’éducation thérapeutique a pour but d’aider les patients à prendre soin d’eux-mêmes. (2) La définition de l’OMS oms est plus longue : (...) l’éducation thérapeutique du patient (ETP) L’éducation thérapeutique du patient (ETP) "L’éducation thérapeutique a pour but d’aider les patients à prendre soin d’eux-mêmes". est un processus continu, intégré dans les soins et centré sur le patient. Un processus continu d’apprentissage, intégré à la démarche de soins. L’éducation thérapeutique s’inscrit dans le parcours de soins du patient.

Société Française de Santé Publique - Publications L’éducation thérapeutique du patient (ETP) est un champ d’études et de pratiques qui, depuis plus de 40 ans, prend sa place dans le système de soin de différents pays. Il n’existe pas, à proprement parler, une histoire de l’ETP, hormis quelques travaux qui éclairent des moments propices à son développement et ses rapports avec la médecine, la promotion de la santé, l’éducation pour la santé. En 1998, un rapport de l’OMS reconnaît sa pertinence dans sa contribution aux soins proposés aux personnes malades chroniques. La définition proposée est assez générale pour rassembler toutes pratiques qui visent à éclairer une personne sur son rapport à la maladie et à procéder à des choix de santé qui la concernent. Même si le terme d’ « éducation thérapeutique » a été repris dans le rapport OMS, on parle de « self care », de « self-management » et de « patient education », dans les pays anglo-saxons. Le deuxième facteur est philosophique. Informations générales Chartes, déclarations Textes de loi

Education thérapeutique du patient | APHP A qui s’adresse-t-elle ? L’éducation thérapeutique du patient - ETP est destinée à aider une personne atteinte de maladie(s) chronique(s), et/ou rares ainsi que son entourage, à maintenir ou acquérir les compétences dont elle a besoin pour mieux se soigner et mieux vivre son quotidien. Elle s’appuie sur une relation étroite entre les acteurs de santé et les patients et concerne tous les âges de la vie.Elle se décline, essentiellement mais pas exclusivement, sous forme de programmes comprenant des activités individuelles ou collectives.En savoir plus sur l’ETPA l’AP-HP, les programmes d’éducation thérapeutique concernent des maladies aussi diverses que le diabète, l’asthme, l’infection à VIH, les pathologies cardio-vasculaires, rhumatologiques, rénales et neurologiques, l’obésité et les allergies ainsi que de nombreuses autres. Comment en bénéficier ? Quels sont les programmes existants ? Ils sont au préalable soumis à une autorisation de l’agence régionale de santé d’Ile-de-France.

Concepts de l'Education du Patient Les concepts en Education du Patient Loin d'être statique, l'éducation du patient est une discipline en pleine évolution et dont les limites sont difficiles à définir. Education du patient, éducation thérapeutique du patient, éducation du patient à la maladie, éducation pour la santé du patient, psychoéducation, .... Bien plus qu'un problème de terminologie, chacune de ces appellations renvoit à des champs d'actions, des objectifs, à des thèmes et à des moments différents d'intervention dans l'histoire de la maladie et/ou de la santé des patients, à des « patients » différents. 1. Qu'appelle-t-on « patient »? Il y a les malades et les bien portants !! 2. Pour désigner l'éducation plus largement dirigée vers la vie avec une maladie, mais sans lien obligatoire avec le traitement, on parle « d'éducation du patient à sa maladie ». 3. L'appellation de « patient »recouvre ici une autre conception.

Related: