background preloader

Aromatiques oubliées : mélisse, absinthe et compagnie

Aromatiques oubliées : mélisse, absinthe et compagnie
Un coin de jardin sans aromatiques, c'est comme une journée sans soleil... Ca manque de goût ! Cette année, exit les traditionnels basilic, persil & Co et place à des aromatiques trop souvent mises de côté... La fée absinthe... Adorée des bourgeois et des poètes de la fin du XIXe siècle et bannie ensuite en 1915, l'absinthe (Artemisiae absinthium) est restée pendant plusieurs décennies la grande absente des jardins aromatiques, mais retrouve petit à petit ses lettres de noblesse grâce à quelques irréductibles jardiniers. La joyeuse bourrache Cette plante croît naturellement dans les champs et les jardins qu'elle décore de ses charmantes fleurs bleu ciel au printemps. Le fenouil, bon à tout faire Le fenouil (foeniculum vulgare) n'a jamais quitté les jardins depuis l'Antiquité. Douce mélisse La mélisse (Melissa Officinalis) est une herbe du soleil vivace poussant en touffe partout, et présente à l'état sauvage dans le sud de l'Europe. >> A lire aussi : Related:  natureplantes_suitemedecine

Association Faune et Flore de l'Orne - AFFO - Sauge des prés Une auxiliaire appréciée La sauge des prés a oublié d'être modeste. Convaincue de ses mérites, elle se dresse fièrement dans les prairies, sur les talus, au bord des chemins et des routes. Ses tiges s'élancent, offrant au regard qui ne peut qu'admirer, des fleurs d'un violet épiscopal intense. Il faut bien reconnaître que cette ostentation n'est pas gratuite. La sauge des prés n'est pas la seule du genre. Tant de qualités chez une plante incite à crier miracle, et la magie alors se faufile dans les usages. Elle assainit les armoires, protège le linge, chasse les idées noires et de nombreuses variétés embellissent nos jardins.

Ashwagandha (Withania somnifera) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Ashwagandha (Withania somnifera) est une plante indienne de la famille des Solanaceae. Elle fait partie de la pharmacopée traditionnelle de l'Inde: l'Ayurveda. Dans un essai clinique publié en 2009, l'Ashwagandha a montré un effet thérapeutique significativement supérieur à la psychothérapie dans le traitement de l'anxiété. Il est cependant à noter que la pharmacopée française édition 2012 a mise la racine de Withania somnifera sur la "liste B des plantes médicinales utilisées traditionnellement en l'état ou sous forme de préparation et dont les effets indésirables potentiels sont supérieurs au bénéfice thérapeutique attendu". Historique et dénomination[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code] Liens externes[modifier | modifier le code] Portail de la botanique

Cette Incroyable Herbe tue 98% des cellules cancéreuses en seulement 16 heures Par Superadmin, Esprit science métaphysique (link is external) Des scientifiques ont fait de nombreuses études pour trouver un remède afin de mettre un terme au cancer, sachant que c’est l’une des maladies les plus mortelles. Cette herbe magique est un de ces remèdes dont personne ne parle dans la communauté médicale, car il peut tuer jusqu’à 98% des cellules cancéreuses en seulement 16 heures. À savoir, selon une série d’études publiées dans « Science de la vie »: l’artémisinine (link is external), de la « Douce vermouth » du dérivé « d’ Artemisia Annua » était utilisée dans la médecine chinoise et peut tuer 98% des cellules cancéreuses du poumon en moins de 16 heures. La plante utilisée seule réduit les cellules cancéreuses du poumon jusqu’à 28%, mais en combinant avec le fer, « Artemisia Annua »,elle réussit à « effacer » complètement le cancer et en plus, la consommation de cette plante n’a aucun impact sur les cellules pulmonaires saines. Lire aussi : Fortuitement !!!

12 herbes médicinales à connaître absolument Parfois sans le savoir, nous ingérons des plantes médicinales. Incluses dans des préparations proposant une amélioration (de beaux cheveux, une forme olympique), ou en petite dose dans des médicaments. Les herbes médicinales peuvent être utiles au quotidien et c'est pourquoi nous vous présentons une sélection de 12 herbes essentielles, pour vivre plus sainement. Les herbes médicinales ne sont pas beaucoup utilisées de nos jours et c'est bien dommage. Car la phytothérapie gagne à être découverte ; elle est un moyen de se faire du bien de manière naturelle et économique. L'astragale L'astragale est parfaite pour booster le système immunitaire. Le calendula Le souci Calendula est une jolie fleur, mais également une plante utile à la guérison. La consoude Plante utile à la guérison, grâce à sa teneur en allantoïne, de la même façon que le souci, la consoude peut être intégrée dans des pommades, mais également être infusée. Le sureau L'ail L'alchémille La mélisse officinale L'Althaea L'ortie

255 plantes médicinales pour soigner Se soigner au naturel La phytothérapie est une alternative aux traitements médicamenteux. En effet, il s’agit d’une solution qui permet de se soigner en utilisant les vertus des plantes dites médicinales. Phytothérapie et homéopathie : les différences Les néophytes ont tendance à ne trouver aucune différence entre l’homéopathie et la phytothérapie. Toutefois, il existe bel et bien quelques différences entre ces deux pratiques. Histoire des plantes médicinales et de la phytothérapie Contrairement à l’homéopathie, qui est une découverte assez récente du 18e siècle, la phytothérapie est une médecine ancestrale que la Chine utilisait déjà en 5 000 avant J.C-. Ensuite, l’ouvrage de Discoride intitulé « De materia medica » est resté dans les annales et cela jusqu’au 18e siècle. Quelques exemples de plantes médicinales La liste est vraiment très longue si l’on cite toutes les plantes qui ont des vertus thérapeutiques. L’absinthe est également une espèce botanique à la propriété médicinale.

L' Aloé véra : la plante verte de l'électrosensible ! Plus les mois passent, plus je potasse le sujet et plus je me rends compte que l'origine des maux de mon mari (fibromyalgie, hyperactivité...) est très certainement liée aux ondes électromagnétiques... Je pense qu'il est électrosensible et que cela ne s'arrange pas avec le temps et la multiplication des antennes relais et la diffusions d'ondes toujours plus nocives pour un tas de fonction inutiles des téléphones portables... Mais le débat n'est pas là... J'avais déjà écrit un article sur l'électrosensibilité entre-autres, visible en cliquant ICI. Heureusement il n'en est pas à devoir dormir dans une cage de Faraday mais est supra réceptif à toutes les ondes électromagnétiques... Et plus le temps passe pire c'est... Pour vous donner une idée , il est même capable de prédire l'orage: ses mains changent de couleur et se tachent... elles le piquent et quand il me serre une main entre les siennes je le ressens... Et ben croyez moi si vous voulez il n'est pas tombé une goutte! - Quoi? /Oups!

Les vertus insoupçonnées du gombo sur les cheveux Vous connaissiez le gombo en cuisine, attention, il débarque dans la sphère cosmétique! Aussi appelé hibiscus esculentus par les scientifiques, le gombo est un incontournable de la cuisine africaine, créole et cajun. Cet aliment est aussi largement consommé au Moyen Orient, en Inde et en Amérique du Sud. Si le gombo est excellent pour la santé, grâce aux taux d’antioxydants, de vitamines et de minéraux qu'il apporte, il serait peut être temps de considérer ce légume sous un aspect différent. Les propriétés du gombo - Le manganèse : le gombo cru et bouilli est une excellente source de manganèse (un antioxydant). - La vitamine K : la vitamine K est nécessaire à la fabrication de protéines qui participent à la coagulation du sang (autant à sa stimulation qu’à son inhibition). - Le calcium : le minéral de loin le plus abondant dans le corps humain. - Le magnésium : Le gombo cru et le gombo bouilli sont des sources de magnésium. - Le fer : chaque cellule du corps contient du fer.

Des plantes contre 6 maux du quotidien : des plantes contre les troubles de la digestion La réglisse, employée comme aliment et comme médicament, propose de nombreux bienfaits pour la santé digestive. La racine est la partie la plus fréquemment utilisée puisqu’elle renferme de la glycyrrhizine et son dérivé, l’acide glycyrrhizique (ou glycyrrhizinique). On attribue à ces composantes les effets thérapeutiques qui caractérisent la réglisse. Dans le traitement des troubles digestifs comme les ballonnements, brûlures d’estomac et flatulences, la réglisse est généralement utilisée avec d’autres plantes qui présentent des propriétés similaires afin d’augmenter le taux d’efficacité. Des recherches cliniques ont démontré que l’usage de ce type de préparation à base de plantes était plus efficace qu’un placebo pour soulager différents maux liés à la digestion. Posologie Racines séchées : de 5 g à 15 g par jour, répartis en 3 fois dans la journée.

Précis de Magie Végétale «La Magie est l’étude et la pra­tique du maniement des forces secrètes de la Nature» C’est ainsi que Papus, un célèbre occultiste français, définit la magie. La magie végé­tale s’occupe donc d’étudier les forces secrètes du roy­aume des sim­ples (nom donné au Moyen Age aux plantes médic­i­nales). La phy­tothérapie en est la prin­ci­pale dis­ci­pline, mais elle s’approfondit égale­ment au tra­vers de pra­tiques plus sub­tiles, du domaine du vibra­toire, telles que l’homéopathie, les elixirs flo­raux, le mag­nétisme, le yoga, la médi­ta­tion, le shamanisme… Les temps de la rationnal­ité tri­om­phante sem­blant toucher à leur fin, j’ai le sen­ti­ment qu’aujourd’hui, de plus en plus de per­son­nes ressen­tent le besoin de se recon­necter avec les forces de la Nature. Le Pré­cis de Magie Végé­tale est né du désir de partager mes recherches per­son­nelles. Je vous souhaite une bonne visite

Une centaine de nos gènes proviendrait d'autres organismes vivants ADN. Vous n'êtes pas entièrement humain, du moins en ce qui concerne le matériel génétique présent à l'intérieur de vos cellules, car celles-ci abriteraient des gènes provenant de bactéries et d'autres micro-organismes unicellulaires. C'est la conclusion d'une nouvelle étude publiée dans Genome Biology. "L'arbre de la vie n'est donc pas l'arbre largement représenté avec des branches parfaitement ramifiées", affirme le biologiste Alastair Crisp de l'Université de Cambridge au Royaume-Uni, l'un des auteurs de l'étude. "En réalité, il ressemble davantage à un figuier étrangleur dont les racines sont enchevêtrées." Un transfert horizontal de gènes Comment avons-nous hérité des gènes d'autres organismes ? ESPÈCES. Au minimum 33 gènes issus d'autres organismes Les drosophiles et les nématodes ont continué à acquérir des gènes étrangers lors de leur évolution, tandis que les primates en ont relativement peu gagné depuis leur ancêtre commun. © Alastair Crisp / Genome Biology HUMAIN.

Related: