background preloader

Co-creative events patterns

Co-creative events patterns
Related:  Management éducatif

Empahty Map Now it's time for the group to describe and note what Freddie's personal experience is (empathizing from his point of view) in each of the categories above. Remember, the context is very important; what he's seeing, hearing, thinking, doing, feeling and saying will be very different, depending on the situation (i.e. say, Freddie wants to sell more product). Spend about three minutes on each section, moving through the sections as a group. You can fill in each section using Post-it® notes or marker, asking: What is Freddie hearing? The most important thing to keep in mind throughout the exercise is that the group should keep the emphasis on Freddie as they fill in each section.

Démocratie participative et municipales : petit guide pratique à l’attention des candidats Le mandat 2001-2007 vit l’essor des conseils participatifs en tout genre, le suivant fut le temps de la remise en question et de l’adaptation. En dehors des questions théoriques, que peuvent concrètement attendre électeurs et candidats du mandat à venir en matière de participation du citoyen ? Mieux associer le citoyen à la vie démocratique de la commune : posé en ces termes, l’enjeu de la démocratie participative n’est guère contestable. Pourtant, l’expression semble peu présente dans le discours des candidats aux élections à venir, sans doute en réaction à un terme si galvaudé dans les années précédentes qu’il finit par être contre-productif électoralement. Les pages qui suivent écartent les questions théoriques (rôle de l’élu, notion d’intérêt général, etc.) pour proposer un point de vue opérationnel, issu d’expériences de la démocratie participative dans la fonction publique territoriale d’une part, auprès de la commission nationale du débat public d’autre part.

Bibliothèque libre de patterns d’évenements co-créatifs | Lilian Ricaud Version 1.0 – 25/03/2013 Version 1.01 – 11/07/2013 Version 1.02 – 12/07/2014: ajout Minga brest + 1 caractéristique supplémentaire Résumé: Le format d’une rencontre influence les interactions sociales Quand nous allons en boite de nuit ou au bureau, nous n’avons pas du tout les mêmes interactions sociales. Une boite de nuit aura un format qui favorise un certain type d’interaction (obscurité, musique forte, alcool, …) Une réunion de bureau aura une format différent (tableau blanc, une table, des chaises, …). De plus, au dela des différences d’architecture visible, ces formats génèrent des attentes et des préparations différentes (on ne s’habille pas de la même façon pour aller à lune ou l’autre et on ne se comporte pas pareil une fois sur place). En boite de nuit, nous nous attendons à rencontrer des nouvelles personnes, nous amuser, flirter, mais s’il est possible de faire un brainstorm ou un travail sérieux, ce n’est probablement pas le meilleur endroit pour cela. Références Vision du projet

Animer un World Café | Christine Koehler Qu’est-ce qu’un World Café ? Le World Café est une invitation à dialoguer et à explorer les questions clés qui rassemblent. Au cours de la journée, ces conversations vont s’enrichir les unes des autres et construire des lignes, permettant de faire émerger des tendances, de nouvelles idées ou de nouvelles compréhensions. Elles nous permettent d’engager le groupe vers l’avenir. Comment se déroule un World Café? Habituellement, trois questions successives sont posées, qui génèrent trois conversations d’une durée de vingt à trente minutes chacune • La première question est large et permet une grande divergence de réflexions • La seconde question est plus focalisée et permet un début de convergence • La troisième question permet de récolter les idées qui vont servir à centrer le groupe sur les actions à mener. Vue d’ensemble d’un World café par ses créateurs : Christine Koehler, Executive Coach, Facilitateur d’Intelligence collectiveMes référencesMe contacter

Méthodes d’animation Une mine de ressources en animation participative . Les incontournables pour une rencontre réussie : – avant la rencontre – pendant l’animation – après l’animation et 65 outils pour : – déclencher ou amorcer les échanges – explorer et réfléchir collectivement – faire... Des jeux pour animer un groupe . 48 fiches – jeux simples destinés à permettre l’émergence ou l’expression de la parole dans un groupe – Jeux de de déconditionnement verbaux ou corporels – Jeux de communication verbale – Jeux de communication non verbale –... 19 outils d’animation . 19 outils (28 pages – PDF) : Se Présenter Le Salut Croisé – Le Portrait Chinois – Les Présentations Croisées – Le Positionnement dans le groupe – Des Prénoms et des Lettres – Le Photolangage – Le CV Imaginaire S’exprimer Le... 12 outils low-tech . 12 outils low-tech pour animer une session en intelligence collective – Cartes d’inspiration – Gestion de parole – Supports de narration – Conversation Starters – Outils de prototypage Voir :... . . . .

15 Killer facilitation Questions A facilitator rarely has to know what to do, but is at their most powerful by knowing what to ask. The right question at the last time can unlock problems, reveal new solutions, open up attendee’s minds to change or shed light on new possibilities for actions. A feature of effective interventions is often that they help to give participants an entirely new perspective on the topic of the meeting. Other useful questions engage emotions, thinking or action. Powerful questions include: What killer questions have you used? Outils & Méthodes L’Atelier de philosophie à l’école AGSAS-Lévine Publié jeudi 20 mars 2014 L’ATELIER-PHILOSOPHIE-AGSAS : « (se) penser avec les autres » Historique Cette pratique est née en 1997 de la rencontre d’Agnès Pautard, enseignante à Lyon, et de Jacques Lévine, psychanalyste et fondateur de l’AGSAS, Ils ont co-piloté, avec Dominique Sénore une équipe de recherche qui a permis de fixer un protocole et de poser les fondements théoriques. Lire la suite Organiser un atelier de « Désintoxication du langage » Publié lundi 2 septembre 2013 Interroger le rapport entre nos engagements citoyens et notre émancipation personnelle, nos préjugés, nos servitudes, la colonisation de nos esprits... et si cela passait d’abord par une cure de désintoxication de notre propre langage ? Lire la suite Lancer les Incroyables Comestibles dans sa ville ou son village Publié samedi 27 juillet 2013 | Mis à jour le vendredi 20 décembre 2013 Lire la suite Week-end de formation WEADSI Vous voulez changer le monde ? Lire la suite

ImageThink | Innovate and communicate with graphic recording & facilitation. Guide de méthodes participatives : 63 méthodes présentées! Comment animer, manager, former, contribuer en mode réel à plusieurs et de façon créative. Pour éviter la « réunionite », les conférences traditionnelles et ateliers formels avec orateurs ne donnant pas la parole à l’audience, pour refonder la formation… Pour rompre les habitudes, la Fondation Roi Baudouin propose une publication librement téléchargeable qui fait dans la différence : Méthodes participatives. Un guide pour l’utilisateur (204 pages, en pdf). Ce guide pratique « boite à outils » présente 13 méthodes participatives éprouvées pour que les individus « jouent un rôle plus actif dans la gouvernance de leur société » ; pour des projets favorisant dans leur construction et élaboration un exercice démocratique, un recul critique. Participer et apprendre à collaborer! Une introduction très fournie permet d’établir un cadre général de ces méthodes avec critères de réussir et de dresser un tableau comparatif de 13 méthodes participatives. Les 13 méthodes du guide Licence :

Listen Actively – Work & Life Skill | Masterful Facilitation Institute Good facilitators are good listeners. Cultivating your capacity to listen actively will serve you well at work, and in every other aspect of your life. TIP: Here’s are 9 ways to enhance your listening skills when facilitating: Listen like you mean it – show genuine interest and curiosity.Suspend your assumptions, listening to understand what is really being spoken.Listen with all your senses – eyes, body language, tone of voice.Listen for what is not being said as well as the words being spoken.Move towards the speaker to be more closely connected.Scan the whole room to sense how others are reacting and responding to what is being said.Write it down, and check out what you’ve written to ensure the speaker does feel heard.As culturally appropriate, use eye contact to acknowledge people, and to encourage quiet folks to take part.Assist those with differing ability to articulate; paraphrase what you believe they are trying to say.

Méthodes participatives. Un guide pour l'utilisateur Destiné aux praticiens, cette boîte à outils apprend à initier un processus participatif. Elle comprend une description très pragmatique de 13 méthodes participatives et précise leur utilité, les différentes étapes à suivre, les bonnes pratiques et le budget nécessaire. Sur cette page vous pouvez télécharger le guide complet, les liens ci-dessous vous donnent un fichier téléchargeable par méthode:’21st Century Town Meeting®’CharretteJury de citoyensConference de Consensus’Deliberative Polling®’DelphiPanel d’expertsFocus GroupeSuivi et évaluation participatifsCellule de planificationExercice de construction de scénariosFestival technologiqueLe World Café

Tip Facilitation: Des règles de base pour vos workshops Les règles de base font partie de mes petits outils de facilitation; un incontournable, quand il s’agit de mener une série d’ateliers de travail, qui rassure certaines Equipes que j’accompagne notamment au début de leur histoire quand l’Equipe se forme, et qu’elle monte progressivement en maturité… Quelques Règles de base de facilitation pré-remplies Plus qu’un simple poster, les règles de base accompagnent au final toute la démarche du facilitateur dans son travail sur l’efficacité du Groupe au Travail. C’est un outil de diagnostic et d’apprentissage qui va guider les comportements. Ce « grand » outil de facilitation permet plus simplement de répondre à la problématique suivante: Comment atteindre notre objectif sans conflits destructeurs ni distraction ? J’aime définir les règles de base du bon fonctionnement de l’Equipe, collectivement, par exemple lors de notre premier RDV quand l’Equipe ou le Groupe de travail est amené à se revoir sur une série de workshops… Follow Me:

Formateur : Qu’est-ce que la pédagogie du détour ? Quatre types de détour pour le formateur On distingue quatre types de détour qui peuvent être utilisés par le formateur: • La rencontre : le stagiaire est invité à aller vers l’autre pour comprendre la réalité avec d’autres yeux. Exemple : en découvrant le principe du « vie ma vie », c’est une nouvelle approche de la réalité qui s’ouvre • Le décalage : le participant s’échappe de la réalité concrète pour l’envisager par analogie. • La confrontation : le stagiaire va être amené à rencontrer l’autre dans une situation tout à fait différente de son quotidien pour découvrir de nouveaux horizons, de nouvelles réalités. • Le recul : le formateur propose au stagiaire de prendre du recul et de voir la réalité de loin Exemple : en partant d’une problématique concrète vécue dans l’entreprise, la stagiaire va rédiger un scénario de sketchs. Quatre catégories employées par le formateur Le jeu et le parcours ludique Le théâtre, le jeu de rôle et l’improvisation

Related: