background preloader

Quels avantages d'un TNI en classe ?

Quels avantages d'un TNI en classe ?

http://www.ressources-ecole.net/spip/spip.php?article1082

Related:  Les usages du TBI9- TBImag0302

CRDP de l'académie de Besançon : Tableau numérique interactif A quoi peut servir un tableau numérique en classe ? Le Tableau Blanc Interactif (TBi) est aussi appelé Tableau Numérique Interactif (TNi). Le dispositif se compose de trois éléments indispensables : un tableau numérique, un vidéoprojecteur et un ordinateur. Ces trois éléments vont permettre à l’enseignant de piloter son ordinateur depuis le tableau, d’utiliser les multiples fonctions du logiciel accompagnant le TNi et de manipuler l’ensemble des ressources numériques exploitables sur un ordinateur dans un contexte d’utilisation collective et interactive. Il s’agit donc d’un système composé : d'un ordinateur (portable ou non),d'un vidéo projecteur relié à cet ordinateur,d'une surface "sensible" où est projeté l’écran de l’ordinateur et qui lui renvoie des informations.

Bilan noir pour le tableau blanc dans les écoles Implanté massivement dans les écoles du Québec sous le gouvernement Charest, le tableau blanc interactif (TBI) est bien loin de livrer la marchandise. Les données préliminaires d’une étude de l’Université de Montréal brossent un portrait dévastateur de cette nouvelle technologie, a appris Le Devoir. Avec son équipe, Thierry Karsenti, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les technologies de l’information et de la communication (TIC) en éducation, a interrogé 800 enseignants, mais aussi plus de 10 000 élèves du primaire et du secondaire de partout au Québec. Résultat : 86 % des enseignants ont trouvé des désavantages au tableau blanc interactif. Premier constat : le TBI n’est pas utilisé à la hauteur de son potentiel. La plupart du temps, le tableau sert d’écran de télévision ou d’écran de projection. « C’est triste », concède le chercheur, qui constate néanmoins que certains enseignants poussent plus l’exploitation de l’outil. « Mais ça reste un faible pourcentage. »

Un TBI, pour quels usages ? On me pose souvent la question de savoir quel est le meilleur outil ? Mais la question principale reste celle de l’utilisation que l’on veut faire de son tableau : 1 Pour pr2senter une " leçon " : Si elle est déjà écrite, le tableau va servir à souligner les points essentiels. Il permet aussi d’aller sur d’autres pages pour illustrer avant de revenir à la continuité. On reste dans une démarche très frontale qui convient très bien à des activités de démonstration, sans recherche nécessaire. Le TBI, véritable outil pour une médiation cognitive Écrit par Michèle Drechsler Jeudi, 06 Janvier 2011 15:49 Michèle Drechsler, inspectrice chargée de mission « pré-élémentaire », nous explique pourquoi le tableau blanc interactif peut être utilisé en maternelle, et, plus globalement, le rôle de cet outil au sein d’une classe. Comme nous le témoignent les recherches sur le tableau blanc interactif (TBI), The interactive whiteboard revolution: Teaching with IWBs (Betcher&Lee, 2009) nous pouvons souligner la profondeur et l'ampleur des changements que cet outil peut favoriser dans les pratiques des classes. Le tableau blanc interactif qui est un grand écran qui se connecte à un ordinateur et un projecteur est un média qui participe à la médiatisation cognitive de l'enseignement. Il facilite l'interactivité des élèves.

Les boîtiers de vote électronique par Marine Delaval * Les boîtiers de vote électronique (appelés clickers outre-Atlantique) sont de plus en plus utilisés dans le milieu éducatif et plusieurs études se sont penchées sur la question de leur utilité pédagogique et sur la perception qu’en développent élèves et enseignants. La problématique soulevée par ce champ de recherches est d’évaluer ce que ce nouvel outil pédagogique peut apporter en termes d’engagement dans l’apprentissage, dans la mémorisation mais aussi dans la compréhension des éléments d’un cours. Qu’est-ce qu’un boîtier de vote électronique ?

Le TBI favorise-t-il la pédagogie frontale? Certains pédagogues, à juste titre, font remarquer que le tableau interactif favorise la pédagogie frontale : les élèves sont tous tournés vers une seule source qui est le tableau et même si un ou deux participent, les autres ne font rien de plus que regarder et écouter pendant ce temps. Bruno Dechauvelle, sur son blog Veille et analyse TICE a un avis bien tranché : " ". Effectivement, le principal intérêt de l'utilisation de l'informatique en classe est de mettre en retrait l'enseignant et de favoriser la différenciation pédagogique. Or l'utilisation du TBI, orchestrée par le maitre, le replace dans une pédagogie frontale.

Apprendre les bases de Word 2010 Entrons dans le vif du sujet en commençant par Word ! Nous allons tout d'abord voir les bases de la mise en forme du texte, et l'insertion d'éléments. 1. Ecrire son premier texte On va commencer par un petit rappel de ce que l'on avait vu dans le chapitre "Clavier - Souris". Si vous sentez le besoin de réviser vos bases de saisie de texte, je vous invite à faire un petit tour sur le cours "Ecrire et modifier un texte".

Des vidéos courtes pour aider à l'appropriation du TNI Par Sébastien Menvielle (professeur des écoles à Rezé - 44 - et référent TNI de la circonscription) S’approprier l’outil Le manque de formation des enseignants et des référents TICE en circonscription, très occupés, explique que les TNI restent souvent éteints ou servent de simples vidéoprojecteurs, faute de temps pour en explorer les capacités. Or, pour que l’appropriation du TNI puisse être effective, les enseignants que nous avons pu rencontrer confirment un certain nombre de besoins : formation initiale, connaissance de bonnes pratiques, possibilité d’obtenir des conseils tout au long de l’utilisation du TNI, avoir un espace d’échange sur les pratiques (Baron & Boulc’h, 2011).

Utilisation du TBI : un premier bilan et des perspectives 1 Les trois axes dans lesquels se situe l’utilisation du TBI. 1.1 Le conflit sociocognitif La théorie du développement de l’intelligence dans l’interaction sociale est importante. Le conflit sociocognitif est le résultat de la confrontation des réponses socialement hétérogènes et parfois incompatibles de l’ensemble des élèves. Les tbi : fonctionnalités et pédagogie Par Mélissa Bricault, conseillère pédagogique en intégration des TIC, Commission scolaire de la Seigneurie-de-Mille-Îles, et animatrice Récit et Marc-Antoine Parent, secrétariat technologique du GTN-Québec Dossier de La Vitrine Technologie-Éducation Mise en situation Guillaume Pelletier, enseignant de mathématiques, de sciences et de technologie au secondaire, intègre le tableau blanc interactif (TBI) SmartBoard dans ses cours.

Le grand guide de LibreOffice En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies... Accueil

L’usage du TBI : formation et étapes à franchir par Mônica Macedo-Rouet * Le précédent article sur l’usage du TBI présentait l’un des facteurs clés de l’intégration de cet outil en classe : le temps d’expérience des enseignants. Ci-dessous seront présentés deux autres facteurs identifiés dans les études récentes : la qualité de la formation et la capacité à franchir certaines étapes. Des élèves de maternelle font un travail collaboratif sur le TBI en présence de leur enseignante, Maryvonne Blais.Voir le témoignage vidéo « Des outils TICE pour l'approche des nombres en maternelle » La qualité de la formation

L’usage du TBI : une amélioration des résultats des élèves par Mônica Macedo-Rouet * Depuis le dernier article sur le tableau blanc (ou numérique) interactif publié dans cette rubrique, plusieurs nouvelles études sont parues sur les usages de cet outil en classe. Celles-ci, réalisées dans des écoles participant à des expérimentations nationales, montrent que l’usage du TBI est associé à une amélioration des résultats scolaires des élèves. Ce résultat positif semble s’expliquer par le fait que les enseignants, après plusieurs années d’expérience, font un usage de plus en plus approfondi du TBI et changent leurs pratiques pédagogiques en faveur d’un enseignement plus interactif et engageant pour les élèves. C’est donc une combinaison du temps d’expérience d’usage, de la qualité de la formation délivrée aux enseignants et de leur capacité à franchir des étapes dans l’utilisation de l’outil et ses ressources qui garantit le succès de l’intégration du tableau interactif en classe.

Related: