background preloader

Le carnet de recherche d'André Gunthert

Le carnet de recherche d'André Gunthert
Les usages ordinaires des images L’histoire de l’art comme les visual studies privilégient une approche autonomiste des images, bien loin de leurs usages réels. Utilisées comme supports de récit ou espaces de projection, les images interviennent dans la culture ordinaire de façon décorative ou utilitaire, à des fins principalement référentielles, comme des outils de transaction ou de naturalisation des formes culturelles. Seule la prise en compte de la globalité des dispositifs, des circulations intermédiales et de l’interaction avec la réception permet de comprendre les particularités et les forces des ressources visuelles. A travers une série d’études de cas, le séminaire se donne pour objectif de dégager les conditions théoriques d’une analyse du rôle du visuel dans la culture. Blog: Initiation à l’étude de la culture visuelle

http://culturevisuelle.org/icones

Related:  magazines, blogs, sitesrecherche

Spéciale « Séries » (2/2) : De quel monde nous parlent les séries ? Les séries nous offrent-elles une grille de lecture du monde qui nous entoure ? Permettent-elles de décrypter des phénomènes politiques complexes ou d'anticiper des changements sociétaux à venir ? « Le temps du monde et le temps des séries se sont rencontrés autour du 11 septembre » D. Moïsi Pour cette seconde partie d’émission, nous recevons le conseiller spécial de l'IFRI, professeur au King's College de Londres Dominique Moïsi, auteur de « La géopolitique des séries Ou le triomphe de la peur » (Stock, février 2016). Le projet de loi sur la famille décalé à la fin de 2014 Très attendu, l'examen du projet de loi sur la famille va être décalé. Il sera en lecture au Parlement au second semestre 2014 au lieu du premier, comme initialement annoncé, a annoncé, jeudi 16 janvier, Dominique Bertinotti, la ministre déléguée chargée de la famille, lors d'un déplacement à Nantes sur le thème de l'adoption et de l'accès aux origines. Lire le post de blog : Promesses tenues, promesses brisées : le bilan 2013 de François Hollande La présentation du projet de loi, initialement prévu en mars, avant les élections municipales, « pourrait être en avril au Conseil des ministres pour un examen devant les chambres deuxième semestre 2014 », a déclaré la ministre. Le texte n'est pas encore prêt. A l'occasion d'une table ronde avec des professionnels en contact avec les problématiques de l'accouchement sous X, la ministre a évoqué plusieurs pistes de travail.

plateforme suisse pour les arts contemporains Vernissage 06.03.2013 Un jury composé de jeunes historiennes et historiens de l'art a sélectionné treize artistes: Marco Baltisberger Nino Baumgartner Adrien Chevalley Michael Meier & Christoph Franz Tarik Hayward Matthias Huber Bleta Jahaj Martin Jakob Charlotte Khouri Thomas Koenig Jan Kiefer Guy Meldem David Suter

Notre cerveau à l’heure des nouvelles lectures Maryanne Wolf, directrice du Centre de recherche sur la lecture et le langage de l’université Tufts est l’auteur de Proust et le Calmar (en référence à la façon dont ces animaux développent leurs réseaux de neurones, que nous avions déjà évoqué en 2009). Sur la scène des Entretiens du Nouveau Monde industriel au Centre Pompidou, la spécialiste dans le développement de l’enfant est venue évoquer « la modification de notre cerveau-lecteur au 21e siècle » (voir et écouter la vidéo de son intervention)… Image : Maryanne Wolf face au public sur la scène du Centre Pompidou, photographiée par Victor Feuillat.

Fukushima, trois ans de désastre Un très lent rétablissement et beaucoup d’incertitudes. Trois ans après la triple catastrophe (séisme, tsunami et accident nucléaire) du 11 mars 2011, le Japon est engagé jusqu’au cou dans de titanesques chantiers de décontamination et de reconstruction dont certains prendront au moins quarante ans pour être menés à terme. Le sort des populations exposées aux radiations, le problème du stockage des déchets nucléaires et la situation toujours précaire à la centrale de Fukushima Daiichi restent trois défis d’ampleur à relever pour le gouvernement de Shinzo Abe. Quel est le bilan humain ? Selon des chiffres de la police nationale japonaise, la catastrophe a causé la mort de 15 884 personnes (9 537 pour la seule préfecture de Miyagi) et blessé plus de 6 100 autres.

Judith Butler, la judéité sans le sionisme Vers la cohabitation: judéité et critique du sionisme, Judith Butler Ceux qui connaissent Judith Butler pour son travail sur les questions de genre et de sexualité s’étonneront peut-être de voir la philosophe américaine, professeure à l’Université de Berkeley, figure de proue de la queer theory, publier un livre sur la judéité et sur l’épineuse question des relations entre Israël et Palestine. En réalité, Vers la cohabitation est l’occasion pour Butler de continuer les efforts de «traduction culturelle» déjà opérant dans son célèbre Trouble dans le genre. Fiction et cognition : la lecture se fait avec tous les sens Les chercheurs savent depuis longtemps que certaines régions cérébrales - comme l'aire de Broca et l'aire de Wernicke - sont impliquées dans la façon dont le cerveau interprète les mots écrits. Mais notre compréhension du langage n'est pas limitée aux aires du traitement du langage... La lecture de certains mots peut déclencher des réactions d'autres zones cérébrales. Le rôle des sens dans la littérature

Ces designers des petits riens Qui ne s’est pas énervé avec son sac-poubelle, dont le petit lien attaché au fond se colle aux pieds, se casse, se détache ou est introuvable ? On finit par ne plus rien attacher, le sac déborde. Pour Handy Bag, marque leader en France, les Sismo, soient les designers industriels Antoine Fenoglio (né en 1971) et Frédéric Lecourt (né en 1972), viennent de mettre au point un «lien pratique».«Rose, plus large et donc plus solide, il est fixé en haut du sac, explique Frédéric Lecourt. Revenez sur chEEk ! “Je ne voudrais pas être une ministre alibi” société L'interview “Future ministre” / Laurianne Deniaud C'est en prenant la présidence des Jeunes socialistes en 2009 que Laurianne Deniaud, 32 ans, s'est fait connaître des médias. Aujourd'hui, elle célèbre la victoire de sa liste aux municipales dans sa ville, Saint-Nazaire.

Une brève histoire de l’image On sait que Michel Melot, entre autres ancien directeur du département des Estampes et de la Photographie de la Bibliothèque nationale (pas « de France » à l’époque) et ancien directeur de la Bibliothèque publique d’information, a toujours conçu une passion pour l’image, son histoire et ses influences. Une flânerie, une réflexion Dans la petite collection « Brève histoire » des éditions de L’œil neuf où il avait déjà publié, dans une autre collection, La sagesse du bibliothécaire, il propose donc Une brève histoire de l’image.

Les usagers sont la clef de l’amélioration des technologies L'ethnographie est une méthode des sciences sociales consistant en l'étude descriptive et analytique, sur le terrain, des moeurs, coutumes et pratiques de populations déterminées. Longtemps cantonnés aux populations primitives, les sociologues, anthropologues et ethnologues ont depuis les années 70 élargies l'usage de ces méthodes à bien d'autres terrains, et notamment à l'étude de nos pratiques quotidiennes, afin de mieux comprendre "les expériences humaines en contexte". Parmi les repères de la conception ethnographique appliquée à la technologie, citons au moins le travail pionnier de Lucy Suchman au Xerox Parc dès les années 90, ou celui de Genevieve Bell qui poursuit ce travail chez Intel et qui a signé, avec Tony Salvador et Ken Anderson, en 1999, l'un des articles fondateur de l'ethnographie appliquée aux questions technologiques. Pourquoi consommons-nous de l'énergie ? Dans ses résultats, Dan Lockton met bien sûr l'accent sur la conception des systèmes utilisés. Hubert Guillaud

Scandale artistique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Histoire[modifier | modifier le code] XVIe siècle[modifier | modifier le code] Peinture[modifier | modifier le code] La nature scandaleuse de la Vénus d'Urbin, de Titien est lié à son caractère profane. À l'origine, l'œuvre était un nu sans identification à une déesse, situé dans un décor contemporain identifié comme la garde robe du commanditaire de l'œuvre Girobaldo Della Rovere.

Related: