background preloader

Contour Crafting - CC

Contour Crafting - CC

http://www.contourcrafting.org/

Related:  Impression 3DImpression 3Dnouveautés construction

Fini le proto, vive la fabrication directe ! Les équipements de prototypage rapide sont de plus en plus prisés pour produire des pièces de série. Ils seront les machines-outils de demain, au moins pour la fabrication des pièces de géométries complexes. Les industriels confrontés à la fabrication des pièces biscornues doivent s'attendre à un bouleversement de leur métier. En effet, après plus de deux décennies de bons et loyaux services, les systèmes de prototypage rapide passent à la fabrication directe. Cette technologie est désormais capable de produire, dans le matériau cible, des pièces ou des outils conformes au cahier des charges. Deux méthodes cohabitent : la déposition de métal par laser (LMD) et la fusion laser sélective (SLM). « Dans les deux cas, un laser assure le frittage ou la fusion.

Imprimante 3D: pourquoi et comment cette technologie peut changer nos vies Vous en avez certainement entendu parler. Articles, sujets au JT de 20h, livres, émissions: ces imprimantes en trois dimensions sont partout. Pour faire simple, l'idée est "d'imprimer" un objet couche par couche. Pas très clair? Cette vidéo devrait vous permettre de comprendre comment faire pour imprimer votre propre buste de Yoda:

francais C’est LE MATERIAU que toute la profession bois attendait. La profession l’attendait depuis longtemps ce matériau, bois hybride bio-sourcé et thermoformable. Le Selun®, matériau 100% bio-sourcé composé de 60% de farine de bois et de 40% d’acétate de cellulose, est proche du bois et en a l’aspect, la chaleur et l’élégance. La thermoformabilité est l’atout principal du Selun®. Il peut être façonné en 3D par simple chauffage pour donner des formes complexes et harmonieuses. (fr) Composants électroniques par jet d'encre métallique Née à l'initiative de Polypore, société créée en 1987 par Charles Neuman, Poly-Ink est le fruit des travaux réalisés, en collaboration avec le laboratoire de l'école (LGP2), dans le cadre d'une thèse CIFRE réalisée par Aurore Denneulin, ingénieure diplômée de Grenoble INP-Pagora en 2007, et soutenue en 2010. Encadrés par Anne Blayo et Julien Bras, ces travaux portaient sur le développement d'encres conductrices dédiées au procédé d'impression jet d'encre. Les résultats très innovants obtenus après trois ans de collaboration ont abouti au dépôt d'un brevet en 2009. Depuis mars 2010, l'équipe du projet bénéficie de l'accompagnement de l'incubateur d'entreprises GRAIN (Grenoble Alpes Incubation) afin de valoriser ses découvertes et de créer la start-up Poly-Ink. Un Fonds d'Appui Laboratoire (FAL) de la région Rhône-Alpes et de Grenoble INP favorise cette incubation dans les locaux de Grenoble INP-Pagora.

Les constructeurs encore peu intéressés par l'impression 3D - technologie - equipementiers 13/03/2014 — L'étonnant prototype EDAG Genesis. On ne peut appréhender cet EDAG Genesis d'un simple coup d'œil. Il faut y porter un regard appuyé pour comprendre qu'il s'agit d'une maquette de monoplace auquel il manque les roues, mais il subsiste le sentiment d'être devant quelque chose d'anormal. L’impression 3D c’est quoi ? Tout d’abord le termes même d’imprimante pourrait être discuté car on n’utilise pas à proprement parler d’imprimantes telles que tout le monde les connait, il s’agit en fait de dispositifs permettant à partir d’un modèle numérique (un objet virtuel en 3D) d’obtenir un objet bien réel, palpable et surtout utilisable dans la vie courante. Le terme « d’imprimante » est utilisé par analogie, en effet votre lettre écrite sur un traitement de texte (document purement virtuel et numérique) devient réel et « palpable » une fois sortie sur papier par votre imprimante, de plus certaines technologies d’impression 3D utilisent des buses comme les imprimantes dites « jet d’encre »! Maître Yoda dans sa version numérique puis imprimée Il convient de distinguer le monde industriel et la sphère privée. Dans le premier, il existe des imprimantes très sophistiquées capables de produire des objets très complexes avec un rendu exceptionnel.

L'imprimante 3D qui peut construire une maison en 24h IMPRIMANTE 3D - En juin 2013, le blogueur américain, Randy Nelson estimait qu'il faudrait 220 ans pour construire une maison avec une imprimante 3D. Behrokh Khoshnevis, professeur à l'université de Californie du Sud, pense pouvoir faire mieux avec Contour Crafting, une machine capable de construire une maison de 225 mètres carrés en 24h (voir ci-dessous). Un véritable gain de temps, d'argent et de moyens pour les constructeurs immobiliers.

Comment choisir sa salle de bain préfabriquée ? Installer une salle d’eau préfabriquée permet de créer rapidement un Espace Toilette en se simplifiant la vie. L’opération peut être bouclée en un minimum de temps : une journée, finitions comprises, dès lors que les attentes (alimentation en eau chaude et froide, évacuations des eaux usées et raccordements électriques et VMC) ont été préparées. Pour que ce soit un succès quelques précautions sont indispensables au moment de choisir le modèle de « cabine préfa ».

(fr) Des vinyles en 3d Sera-t-il bientôt possible de confectionner ses propres vinyles chez-soi? Peut-être, grâce aux imprimantes 3D. Amanda Ghassaei a réussi ce tour de force. Cette ingénieure américaine, basée chez Instructables à San Francisco a mis au point une technique permettant, à partir de fichiers audios, d?obtenir des 33 tours lisibles sur n?importe quelle platine. Construire une maison avec une imprimante 3D, le défi d'un architecte néerlandais Partager Ni grues ni échafaudages, mais une immense imprimante 3D pour seul outil. Voilà avec quoi un architecte néerlandais envisage de construire une maison de 1 100 mètres carrés. Janjaap Ruijssenaars, 39 ans, du bureau d'architecte Universe Architecture d'Amsterdam, souhaite construire la demeure en utilisant une imprimante 3D de modèle D-Shape, fabriquée par l'ingénieur italien Enrico Dini (lien en anglais). En superposant au fur et à mesure des fines couches de matière (5-10 mm), la machine peut imprimer des éléments en 3D mesurant jusqu'à six mètres de long et six mètres de large à partir de roche réduite en sable et d'un agglomérant.

Related:  3. Créer l'objet adapté au besoin plutôt que l'inverseimpression 3d