background preloader

Très chères données personnelles

Très chères données personnelles
LE MONDE | • Mis à jour le | Par Yves Eudes Un restaurant chic de Strasbourg, proche du Parlement européen. En ce jour d'avril, une quinzaine de convives déjeunent dans un salon privé. Il y a là deux députés, quelques assistants parlementaires, des fonctionnaires de la Commission, et face à eux, quatre membres de l'US Chamber of Commerce, association défendant les intérêts des entreprises américaines partout dans le monde – dont un senior manager arrivé tout droit de Washington. Au menu du jour, un dossier hautement stratégique et très polémique : le Data Protection Regulation (DPR), projet de règlement visant à améliorer la protection des données personnelles des Européens quand elles sont stockées dans des bases de données ou qu'elles circulent sur Internet. Face aux fonctionnaires de la Commission qui défendent stoïquement leur projet, les Américains mènent une attaque sans merci. Depuis un an, le projet est examiné par le Parlement. Pour le reste, ils rejettent l'essentiel du projet.

http://www.lemonde.fr/a-la-une/article/2013/06/02/tres-cheres-donnees-personnelles_3422477_3208.html

Related:  se protégerPrivacy / Surveillanceprotection données persoVie privée

Comment savoir si quelqu'un se connecte sur votre messagerie Gmail Entre les mots de passe trop faciles à deviner ou connus de tous, les accès mobiles, les navigateurs qui mémorisent les sessions, on peut légitimement s'interroger pour savoir si d'autres personnes accèdent à sa boîte de messagerie Gmail. Heureusement, Google propose un moyen de contrôle très simple permettant de lister les adresses IP accédant à son compte ainsi que des dates et heures de consultation de sa messagerie. Si vous accédez à Gmail depuis votre accès ADSL à la maison ou depuis le travail, il est facile de repérer cette adresse IP, toutes les autres non connues étant à priori suspectes.

Muse & Geek - [LEGISLATION] Directive Européenne sur les Cookies Depuis quelques temps, vous avez pu apercevoir sur vos divers sites web préférés un bandeau vous signalant l'utilisation des cookies et vous demandant, de manière plus ou moins tacite, votre consentement pour en déposer sur votre navigateur. Il s'agit en fait d'une obligation légale émise par la Commission Européenne sous la directive 2002/58/EC mise à jour par la directive 2009/136/EC et entrée en vigueur le 25 Mai 2011. L'article 5(3) de cette directive stipule (page 20) que : Les États membres garantissent que le stockage d’informations, ou l’obtention de l’accès à des informations déjà stockées, dans l’équipement terminal d’un abonné ou d’un utilisateur n’est permis qu’à condition que l’abonné ou l’utilisateur ait donné son accord, après avoir reçu, dans le respect de la directive 95/46/CE, une information claire et complète, entre autres sur les finalités du traitement. Consentement, d'accord. Mais sous quelle forme ?

Comment vous protégez vos données sur Internet Utiliser les services web avec prudence Bon sens et connaissance, par Sebastien (Hongkong), 41 ans Hormis le basique – softwares à jour et non piratés, antivirus –, l’essentiel de mon approche passe par une séparation des activités et la compréhension des modèles d’affaires utilisés par les sociétés qui mettent en place des services, programmes ou autres applications sur la Toile. Séparation des activités : famille, amis et relations personnelles via une certaine adresse de messagerie ; une autre pour le professionnel ; et d’autres pour les sites imposant des inscriptions obligatoires. VIE PRIVÉE – La Suède bannit Google Apps d’une municipalité danxoneil/Flickr/CC L'organe gouvernemental suédois en charge de la défense de la vie privée (l'équivalent de la CNIL française) a dénoncé lundi, pour la deuxième fois, un accord passé entre Google et la petite municipalité de Salem. Le Bureau d'inspection des données interdit de fait à Salem d'utiliser les services Google Apps (email, calendriers, traitement de données), à moins que la loi suédoise sur les données privées ne soit amendée.

Du droit à violer la vie privée des internautes au foyer Les sites web que vous visitez, les recherches que vous faites sur Google, une bonne partie de ce que vous partagez sur Facebook en particulier, et l’Internet en général, sont des données personnelles qui relèvent de votre vie privée. Pour autant, le Conseil de l’Union Européenne estime que cela relève de ce que vous faites dans votre « foyer », et qu’il n’y a donc pas matière à inclure vos activités en ligne et sur les réseaux sociaux dans le champ d’application de la « directive européenne sur la protection des données personnelles »… et donc d’exiger de Google, Facebook & Cie, tout comme aux entreprises de marketing direct, de respecter votre droit à la vie privée. La nouvelle ruée vers l'or (numérique) L’exploitation de nos données personnelles, considérées comme le “pétrole du numérique”, est l’un des principaux business modèle de l’économie numérique, eldorado financier que se disputent les géants du web, du tracking comportemental et de la publicité personnalisée.

8 VPN testés pour surfer anonymement: IPVanish, HideMyAss, VPNTunne... En partenariat avec Nikon et PNY, Les Numériques et Focus Numérique privatisent la vague à surf de Cergy le vendredi 19 juillet. Surf, explications d'un photographe de sport professionnel, mise à disposition d'appareils photo... : inscrivez-vous vite, les places sont limitées à 30 (les abonnés Premium sont prioritaires) ! Rendez-vous sur Paris avec l'équipe photo des Numériques (Arthur, Bruno et Morgane), gare du Nord, ou directement sur place. Loi Hamon, tout savoir pour être en règle Le web français est régit par un certains nombre de textes légaux qu'il convient de respecter. Car même si nul n'est sensé ignorer la Loi, il faut bien admettre qu'un petit rappel en la matière n'est jamais inutile. En plus des mentions légales et des Conditions Générales de Vente (ou d'utilisation) déjà obligatoires, l'année 2014 a été marquée par l'entrée en vigueur d'une obligation d'information sur les cookies ainsi que d'un renforcement de l'information et de la protection du consommateur avec la Loi Hamon (LOI n° 2014-344 du 17 mars 2014 relative à la consommation). Promulguée en juin dernier, ce texte législatif important apporte de substantielles avancées par rapport à la loi Chatel pour les e-commerçants. A l'approche des fêtes de fin d'année, je vous propose de voir les grandes lignes de ce texte et quelles sont les conséquences pour votre site web.

Just Delete Me vous guide pour disparaitre du web ! Il n'est pas toujours facile de supprimer un compte Facebook, Amazon ou Paypal, alors le site web Just Delete Me vous donne le mode d'emploi. A l'heure actuelle, nous sommes nombreux à posséder de multiples comptes sur des sites web alors que nous les utilisons peu voire jamais. Sites marchands ou communautaires, il est plus facile de s'inscrire que de supprimer son compte. Pour venir en aide à ceux qui souhaitent éliminer les données qu'ils ont fourni à ces différents sites, Just Delete Me montre la voie. Vie privée: le gouvernement américain surveille des milliers de comptes internet, selon Google INTERNET - Les agences gouvernementales américaines, dont la police fédérale (FBI), ont surveillé des milliers de comptes internet de 2009 à 2012 pour prévenir d'éventuelles activités terroristes, a rapporté le géant américain de la toile Google, sans donner toutefois de chiffre exact. Google rendait publiques cette semaine les lettres dites de "sécurité nationale" qu'il a reçues et qui correspondent à des demandes officielles de données, au nom de la loi antiterroriste Patriot Act, adoptée après les attentats du 11 septembre 2001. C'est la première fois qu'une entreprise privée publie des données sur ces lettres, très critiquées par les organisations de défense des droits de l'homme. 2000 à 3000 personnes surveillées en 2010 De 2009 à 2012, le géant de l'internet a reçu du gouvernement entre zéro et 999 demandes. "Vous remarquerez que nous publions des éventails de chiffres mais pas de chiffres exacts.

01. Qu'est-ce que la norme ISO 27001 ? La norme internationale ISO 27001 spécifie un système de gestion de la sécurité des systèmes d’information (SGSSI) / Information Security Management System (ISMS). Ce SGSSI est structuré en quatre étapes récurrentes (planifier, mettre en œuvre, vérifier, améliorer), afin de respecter le principe de la roue de Deming, issue du monde de la qualité. Ce concept permet d’établir un parallèle avec les normes relatives aux systèmes de management de la qualité (ISO 9001) et de l’environnement (ISO 14001). Pour opérer ce SGSSI, la norme ISO 27001 préconise d’employer son annexe A ou la norme ISO 17799 pour identifier les mesures de sécurité à mettre en œuvre au cours de l’étape de planification. La norme internationale ISO 17799 est un guide de bonnes pratiques regroupant 39 objectifs de sécurité, décomposés en 133 mesures de sécurité, et relatifs à 11 domaines (politique de sécurité, sécurité du personnel, contrôle des accès…).

Related:  SECURITE ECONOMIQUE