background preloader

☼ TERRE SOUS INFLUENCE - HD ☼

☼ TERRE SOUS INFLUENCE - HD ☼

Les chants d'oiseaux - écoutez les 208 différentes espèces d'oiseaux. L'intelligence de l'amibeBest of bestioles La bestiole du jour est un peu particulière. Elle se situe à la frontière animale et végétale, frontière floue s’il en est, j’en avais parlé ici. En l’occurrence, il s’agit de Physarum polycephalum. Physarum polycephalum. © J. Il ne paye pas de mine, mais ce que l’on en fait est proprement fascinant, et donc aucune raison de vous en priver. Physarum polycephalum est un myxomycète (famille des Physaraceae) que l’on trouve dans les sous-bois, sous les feuilles et sur le bois mort. D’abord, ils sont dépourvus de mycélium, l’ensemble des filaments souterrains qui constituent la partie végétative des champignons. Alors, où les ranger dans la classification ? Lorsqu’il n’est pas en phase de reproduction, la bestiole (j’hésite à dire « animal ») explore son environnement à la recherche de nourriture, notamment des bactéries et des champignons, en étendant des prolongements (on parle de pseudopodes) de son corps monocellulaire. En A, le réseau Physarum polycephalum sans contrainte. A.

Les oiseaux dans la ville, indicateurs de biodiversité - Jardins de France Les paysages urbains n’ont pendant longtemps suscité que peu d'intérêt auprès des naturalistes, plus intéressés par les systèmes dits « naturels ». Les choses changent aujourd’hui. Dans un contexte d’urbanisation croissante et d’une prise en compte accrue des questions environnementales par l’opinion publique, la question de la conservation de la biodiversité urbaine est devenue aujourd’hui un objet de recherche scientifique et un enjeu important des politiques urbaines. Les oiseaux y occupent une place importante. Étourneau sansonnet - © J. Les oiseaux représentent des indicateurs de l’état de la biodiversité facilement détectables. Les oiseaux en Stoc Différents programmes de suivis de la biodiversité, s’appuyant sur des protocoles standardisés et rigoureux, permettent de récolter des informations précieuses sur l’état de santé des populations animales et végétales. > Lire la suite janvier-février 2014

Related: