background preloader

L’humanité augmentée

L’humanité augmentée

http://www.lechappee.org/l-humanite-augmentee

Related:  Transhumanisme & autresEsthétiques des nouveaux médiasHomme réparé, augmenté ou simplifié?

Transhumanisme, Homme augmenté, singularité et futurologie.- CoBloging Comme je vous l’ai expliqué dans la première partie, le transhumanisme est déjà beaucoup plus présent dans nos vies qu’on ne pourrais le penser. Prothèses bioniques et exosquelette: On en a tous déjà vu, que ce soit dans Terminator ou dans IRobot, les prothèses hollywoodiennes nous ont tous fait rêver. Marida Di Crosta, Entre cinéma et jeux vidéo : l’interface-film 1Penser la société de l’écran. Dispositifs et usages traite du dispositif cinématographique confronté aux possibilités offertes par l’interactivité. En effet, ce domaine lève un interdit majeur et constitutif du dispositif cinématographique, celui de l’action. Ce qui est d’abord en jeu, explique Marida Di Crosta, c’est la redistribution des rôles entre auteur, film et spectateur.

Le cas Pistorius : homme augmenté ou réparé ? - Sciences J-M Besnier, F. Ansermet, D. Cerqui, J-C Ameisen, R. Santé augmentée, réaliste ou totalitaire ? - M. Thiel Les développements biotechnologiques de la médecine fascinent et inquiètent. Et ce qui nous apparaissait hier, à juste titre, comme un immense progrès, est peut-être en passe de susciter des tourments inédits. Immortalité, invulnérabilité, des moyens considérables de maîtrise s'invitent dans le développement de l'humain depuis sa première cellule. En se proposant non seulement de diagnostiquer, soulager, mais aussi de réparer, régénérer, voire de transformer et d'augmenter l'être humain, la médecine contemporaine s'ouvre à des scénarios de science-fiction, mais est-elle encore dans sa fonction ? Ce mouvement de médicalisation globale de l'existence humaine contribue-t-il à l'humanisation des personnes et au bien-être social ?

Transhumanisme, Homme augmenté, singularité et futurologie.- CoBloging Comme je vous l’ai expliqué dans la première partie, le transhumanisme est déjà beaucoup plus présent dans nos vies qu’on ne pourrais le penser. Prothèses bioniques et exosquelette: On en a tous déjà vu, que ce soit dans Terminator ou dans IRobot, les prothèses hollywoodiennes nous ont tous fait rêver. Les prototypes mis au point par les ingénieurs sont peut-être moins esthétiques mais ils permettent d’accomplir des performances sur-humaines. Ainsi, Oscar Pistorus a pu concourir lors des championnats du monde des valides en Corée du sud où il a obtenu le 14ème temps mondial.

Association "Médecine et psychanalyse dans la cité" Le 8e colloque de l’Association « Médecine et psychanalyse dans la cité » se tiendra les 29, 30 septembre et 1er octobre 2016 à Clermont-Ferrand Sur le thème : « L’homme passe infiniment l’homme » Blaise Pascal Transhumanisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. H+, un symbole du transhumanisme. Le transhumanisme est un mouvement culturel et intellectuel international prônant l'usage des sciences et des techniques afin d'améliorer les caractéristiques physiques et mentales des êtres humains. Le transhumanisme considère certains aspects de la condition humaine tels que le handicap, la souffrance, la maladie, le vieillissement ou la mort subie comme inutiles et indésirables. Transhumanisme : l’Homme du futur sera-t-il amélioré ? L'Homme modifié deviendra-t-il la règle dans le futur ? Neil Harbisson, que l'on voit sur l'image, est le premier cyborg de l'histoire, du moins le premier à être reconnu par un gouvernement grâce à son implant oculaire. Le transhumanisme pourrait se banaliser dans les décennies à venir. © Carlos Ramirex, Wikipédia, DP

Images des mathématiques J’ai bien conscience que ce titre peut paraître prétentieux. Ce que je souhaite, c’est attirer l’attention sur le fait qu’à mon humble avis, un certain nombre de travaux de l’informatique théorique apportent un éclairage nouveau sur des questions philosophiques. Dans cette contribution, je n’en aborderai que deux, le temps et le hasard. Transhumanisme, Homme augmenté. Quelles limites, thérapeutiques, techniques, éthiques ? – Intelligence Artificielle et Transhumanisme L’Homme augmenté sera-t-il solidaire ? La journée a été animée par Édouard Kleinpeter, ingénieur de recherche au CNRS, animateur scientifique du pôle de recherche Santé connectée et humain augmenté de l’ISCC. Les technologies modernes appellent dans le quotidien une consommation individualisée. Mais elles créent aussi du lien social, en facilitant les communications, les pratiques standardisées ou la constitution de réseaux. On voit aujourd’hui se développer des instruments susceptibles de doter l’humain de ressources nouvelles, tant sur le plan sensorimoteur que cognitif : des prothèses électroniques ou des exosquelettes, des neurostimulants ou des implants intracérébraux…

Conférence : Améliorer nos vies avec les technologies réflexives ? Beaucoup de technologies sont naturellement réflexives : consulter son agenda permet par exemple de prendre conscience de ses routines, du temps passé à mener telle ou telle tâche. D’autres sont spécifiquement conçues dans cet objectif : un coureur à pied utilisera des capteurs permettant d’analyser l’évolution de ses performances ; tandis qu’un diabétique prendra conscience de ses bonnes et mauvaises pratiques en mettant en regard son taux de glucose et son activité. La multiplication de capteurs à bas prix permet la collecte permanente de traces, qui sont mises en réseau, agrégées, analysées et finalement présentées aux utilisateurs.

L'amélioration morale selon les transhumanistes : attention danger ! Marina Maestrutti est maître de conférences en sociologie à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et membre du CETCOPRA (Centre d'études des techniques, des connaissances, des pratiques). Nous sommes inadaptés au futur. C'est ce constat que dressent Ingmar Persson et Julian Savulescu, respectivement chercheur et directeur du centre Uehiro de bioéthique à l'Université d'Oxford, dans leur ouvrage Unfit for the Future, publié en 2012. Les deux auteurs pointent les dangers de l'écart entre la puissance de nos technologies et notre psychologie morale. L'existence de l'humanité est menacée par le changement climatique, l'épuisement des ressources et de possibles conflits généralisés avec l'utilisation d'armes de destruction massive, mais nous ne parvenons pas à mettre en place des actions collectives et concertées pour y remédier. Selon I.

EdNM » Membres de l’équipe : Jean-Louis Boissier < Retour à Membres de l’équipe jean-louis.boissier (chez) univ-paris8.fr Professeur émérite en esthétique et art contemporain Responsable de l’équipe « Esthétique des nouveaux médias » jusqu’en 2013. Directeur de recherches invité à EnsadLab, École nationale supérieure des Arts Décoratifs, Paris. Sa recherche a porté, pour l’essentiel, depuis le début des années 80, sur les implications des nouveaux médias numériques et interactifs dans l’art contemporain.

Related: