background preloader

Faire un sachet pour ses graines

Faire un sachet pour ses graines

http://jardinexperimental.free.fr/trucs/sachetgraine/sachet-graine.htm

Related:  Potagerhaie fruitieres

La permaculture : Un jardin potager sans entretien Cultiver son potager en accord avec la nature, sans pollution, sans labour et sans pesticide…c’est ce que propose la permaculture. Cette méthode de culture possède de bien nombreux avantages dont celui de pouvoir cultiver un jardin potager sans entretien, ou presque. C’est une véritable alternative au jardinage classique, puisque la permaculture permet en quelque sorte de s’affranchir des corvées et de profiter pleinement du potager et de ses récoltes ! Une méthode de culture adaptée aux « gens pressés » ! Produire vos semences Voici un beau projet facile à faire avec vos jeunes enfants. Prévoyez pour les régions nordiques comme le Québec, planter vos semences à l’intérieur 5 semaines avant la date du dernier gel au sol. Pour cela, entailler la coquille pour laissez plus de chances à cette légumineuse de croître rapidement. En effet, on croit souvent qu’une arachide est une noix… erreur! Comme elle origine des régions tropicales, la chaleur et l’humidité demeurent la clé du succès pour la germination. Pour cela, enterrer les graines dans un pot (muni de trous de drainage) avec un mélange humide de compost, peat moss et de vermiculite à raison d’un tiers de mélange chacun.

Fiche technique - Récolter ses graines Il peut être intéressant de faire ses semences pour diverses raisons : elles sont assez chères dans le commerce et cela représente une économie dans le budget jardinage, il est aussi satisfaisant de « faire soi-même » et rassurant d'être un peu plus indépendant... Cela nécessite un peu plus de travail et d'attention et quelques habitudes nouvelles, car il faut aussi prévoir pas mal de place en plus en raison de certaines plates-bandes ou parties de plates-bandes qui restent occupées pratiquement toute l'année et même, pour les bisannuelles, une année et demie... Il faut essayer de choisir et laisser pousser des porte-graines vigoureux, veiller à ce que leur santé ou leur croissance ne soit pas trop entravée par d'autres plantes, trop de mauvaises herbes, les travaux de proximité, et cela tout au long de leur croissance jusqu'à leur maturité.

Production de vos semences Capitule de tournesol Le plus difficile avec la production de semences de tournesol, c’est de savoir s’il y a une autre variété à proximité. En effet, pour éviter la pollinisation croisée, la distance recommandée entre les cultivars, incluant les variétés sauvages se situe entre 800 mètres et 5 kilomètres. Les légumes perpétuels Voici une curieuse façon de cultiver un potager mais que les futés du jardinage adopteront volontiers. Parmi les légumes, un certain nombre peuvent survivre plusieurs années et continuer à produire pendant de longs mois. Plus besoin de labourer, semer et conserver la récolte ! Rustiques, ils peuvent pousser partout en France, parmi les fleurs ou le potager pourvu que l’endroit soit ensoleillé. Les légumes perpétuels sont souvent proches des espèces sauvages aussi leur saveur souvent typée fait le bonheur des gourmets. On le dit perpétuel car vous n’avez pas besoin d’arracher la plante pour consommer les bulbes et il reste en place de nombreuses années.

Au potager : récolter et conserver les graines des légumes et plantes cultivées Légumes et potager | 25/08/2012 Fin de l'été au potager : c'est le moment de surveiller la montée à graines ou bien le degré de maturité des fruits et des semences que vous souhaitez récupérer. Faire ses graines au potager : facile ! - F. Marre - Rustica Le Champ de Pagaille Production de vos semences Avant toute chose, le navet doit être isolé de 1,6 km de distance d’une autre variété de type rapa. Qu’est-ce que ça veut dire? Et bien, le nom latin du navet est brassica rapa subsp. rapa. Les moutardes de types orientales, les autres navets, les brocolis rapi ainsi que les choux chinois ne doivent pas être semés à l’intérieur de ce périmètre pour êviter tout croisement car ces légumes sont de la même famille. Connaître le nom latin est donc très important lorsque vous produisez des semences pour éviter des mauvaises surprises.

Sa Majesté l'Ortie On croyait deviner qu'il avait dû vivre jadis de la vie des champs, car il avait toutes sortes de secrets utiles qu'il enseignait aux paysans. Il leur apprenait à détruire la teigne des blés en aspergeant le grenier et en inondant les fentes du plancher d'une dissolution de sel commun et à chasser les charançons en suspendant partout, aux murs et aux toits, dans les héberges et dans les maisons de l'orviot en fleur. Il avait des « recettes» pour extirper d'un champ la luzette, la nielle, la vesce, la gaverolle, la queue-de-renard, toutes les herbes parasites qui mangent le blé.

Related: