background preloader

Les libraires français face à la révolution numérique

Les libraires français face à la révolution numérique
Les 700 libraires français seront réunis à Bordeaux pour les Rencontres nationales de la librairie, les 2 et 3 juin. Le Monde | • Mis à jour le | Par Alain Beuve-Méry Les 2 et 3 juin, les 700 libraires français, réunis à Bordeaux pour les Rencontres nationales de la librairie, aborderont sans doute d'un sujet de plus en plus récurrent : leur présence sur le Web. "Si les clients veulent acheter des livres en tapotant sur leur ordinateur, c'est leur droit et nous devons nous adapter", estime Charles Kermarec, ex-responsable de la librairie Dialogues, à Brest, une des 400 "grandes" librairies (120 000 titres, 1 800 m2) mais qui reste minuscule, face à Amazon. Depuis treize ans que le géant américain du commerce en ligne s'est implanté en France, il est devenu un acteur majeur du marché du livre. Début 2013, Virgin Megastore, cinquième groupe de distribution du livre en France, a fait faillite et le réseau Chapitre a annoncé la fermeture de 12 librairies sur 57. Related:  Edition / Librairie / Economie du livre

Aurélie Filippetti veut s'attaquer au "dumping" d'Amazon et aider les librairies La ministre de la culture , Aurélie Filippetti, a accusé lundi le site Amazon de se livrer à du "dumping" , indiquant qu'elle réfléchissait à des mesures pour y mettre fin. Un nouveau plan de soutien aux libraires de 9 millions d'euros a été annoncé dans la foulée, auquel l'Etat contribuera à hauteur de 2 millions d'euros aux côtés des éditeurs. "Aujourd'hui, tout le monde en a assez d'Amazon qui, par des pratiques de dumping, casse les prix pour ensuite pénétrer sur les marchés pour ensuite faire remonter les prix une fois qu'ils sont en situation de quasi-monopole" , a lancé la ministre à Bordeaux, où elle participait à la deuxième édition des Rencontres nationales de la librairie. "Le secteur du livre et de la lecture est concurrencé par certains sites utilisant toutes les possibilités pour s' introduire sur le marché du livre français et européen. [...] Lire notre éclairage : Aurélie Filippetti cherche une mauvaise querelle à Amazon

Présentation - LiR - un label de Référence - Libraire LiR - UN LABEL DE RÉFÉRENCE Un label pour reconnaître, valoriser et soutenir les engagements et le travail qualitatifs des libraires indépendants. L’étude réalisée conjointement par le ministère de la Culture et de la Communication, le SLF et le SNE, le rapport de la mission « Livre 2010 » et celui d’Antoine Gallimard, remis au cours de l’année 2007, ont souligné la fragilité de la situation économique des librairies indépendantes et préconisé de faire du maintien et du développement de ces entreprises une des priorités de la politique du livre. La loi de finances rectificative du 25 décembre 2007 a posé le principe d’un label de librairie indépendante de référence, ouvrant la possibilité aux collectivités locales d’exonérer les librairies labellisées répondant aux conditions de l’article 1464 I du code général des impôts de taxe professionnelle (TP), qui a été remplacée au 1er janvier 2010 par la contribution économique territoriale (CET) Un label qui offre la possibilité

La librairie fortement soutenue Mercredi 05 Juin 2013 Pendant 2 jours, à Bordeaux, les ateliers ont permis de faire le point sur le métier de libraire avec des échanges parfois très vifs sur les remises, la distribution, les problèmes de trésorerie et la grande fragilité des plus petites librairies. Mais ces rencontres nationales ont été aussi marquées par la mobilisation de l’interprofession et des pouvoirs publics en faveur du commerce indépendant de livres. La ministre de la Culture est venue présenter et préciser les différentes mesures de soutien à la librairie. Le fonds d’aide à la trésorerie de 5 millions d’euros géré par l’IFSIC sera ouvert dès l’automne ; il est renforcé par une enveloppe de 4 millions d’euros confiée à l’ADELC pour faciliter la transmission et qui sera disponible dès juillet. Synthèse à venir sur le site des Rencontres nationales de la librairie < Retour

Loi pour une République numérique : les impacts pour l'industrie du livre Axelle Lemaire - CC BY ND 2.0 Après les interventions évoquées fin juin par la CMP, un texte commun est ressorti des échanges entre les 7 sénateurs et députés. Le gouvernement, qui avait souhaité une procédure accélérée, devrait voir son projet aboutir, depuis la consultation publique du 26 septembre. Plusieurs grands points chatouillaient directement le Syndicat national de l’édition, qui avait fortement combattu les modifications que le projet présentait. Les éditeurs ont manifestement obtenu que l’article 17 concerné soit adopté par la CMP sans modification majeure. Loi Lemaire : l’édition explique les dangers de l’open access à Manuel Valls Pour rassurer tout le monde, le ministère de Najat Vallaud-Belkacem, sur demande expresse de Manuel Valls et en lien avec le ministère de la Culture, a prévu des portes de sortie. Notons qu’une enveloppe de 2 millions € sur 5 ans a été dévolue à ce plan, qui s’article autour de deux axes, soulignait Axelle Lemaire :

Amazon versus librairies indépendantes : point de vue d’un lecteur Je viens de relire le billet de la semaine dernière publié sur Lettres numériques et intitulé « Amazon, un acteur qui dérange » et je partage entièrement à la fois le contenu du billet et la réponse de FennNaten qui ajoute, pour le livre numérique, le point de vue du lecteur en attente d’un prix significativement plus bas que celui de l’édition papier grand format. Mais en ce qui concerne le livre papier et surtout si l’on parle bien du domaine anglo-saxon, je rejoins le constat pessimiste de Thibault Léonard concernant l’avenir des libraires indépendants. Ce constat ne s’applique ainsi pas tel quel au livre du domaine français, qu’il soit papier ou numérique, en raison de la loi française sur le prix unique du livre. En effet, grâce à cette loi (je pèse ma préposition !) Je ne saurais dire en revanche si ce mouvement a encouragé les libraires à élargir leur offre aux productions « du monde entier » (pour paraphraser une célèbre collection). Alexandre Lemaire

Lieux d'achat du livre Taxer la revente en ligne des livres d’occasion c’est porter atteinte aux droits fondamentaux du lecteur Wallyg CC-BY-SA-NC Fickr Le député Hervé Gaymard vient de proposer dans une intervention écrite au Ministère de la Culture de taxer la revente en ligne de livres d’occasion, et plus largement de produits culturels, au motif qu’elle représenterait un préjudice et une perte pour les titulaires de droits. Hervé Gaymard va même jusqu’à assimiler ces pratiques à une forme de piratage . Si l’idée d’une taxation de la revente d’occasion peut sembler intuitivement logique, elle n’en est pas moins erronée et dangereuse. L’épuisement des droits est la doctrine juridique (dont l’équivalent anglo-saxon est la doctrine de la première vente) qui fait que lorsqu’on entre en possession d’une œuvre sur support, certains droits exclusifs qui portaient sur cette œuvre n’existent plus. Un mécanisme essentiel pour la vie culturelle De l’environnement physique à l’environnement numérique S’appuyer sur l’épuisement des droits plutôt que l’affaiblir

Les librairies-café : une diversification pour le commerce du livre Shakespeare & Cie - ActuaLitté, CC BY SA 2.0 Ce guide pratique passe ainsi en revue, sur le territoire, Bretagne, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Bourgogne et Alsace, une trentaine d’établissements. Les conclusions sont assez évidentes : en couplant au modèle économique de la librairie celui du café/restauration, les libraires accèdent à une meilleure rentabilité. Le café-librairie Calibou & Co brasse un très large public Pour autant, s’il est vérifiable que la marge augmente, « cette diversification nécessite un investissement humain et économique important tant en termes de personnel que d’aménagement, de fixation des prix, de positionnement vis-à-vis de sa clientèle ». Il importe donc de savoir comment communiquer sur cette offre nouvelle, tout en prenant en compte que la librairie café induit « une rotation des stocks plus importante et réduit les délais de paiement des fournisseurs ». “Le libraire ne devra jamais penser que la gestion de sa librairie fait son âme”, mais...

MO3T : la plateforme française du livre numérique est lancée Annoncée depuis un certain temps déjà, la plateforme MO3T (pour modèle ouvert 3 tiers) est officiellement lancée depuis ce 27 septembre 2012. Elle sera opérationnelle fin 2013, selon le calendrier établi. C’est une belle équipe qui est donc officiellement en place désormais, et qui veut aller battre sur leur terrain Google, Amazon, Apple ou encore Kobo ou Nook, en proposant de sortir de la logique actuelle pour rentrer dans un système plus ouvert. Le concept tout entier repose sur l’idée d’un système totalement différent de distribution, qui intègre harmonieusement tous les acteurs de la chaîne, pour le bénéfice de tous, avec un utilisateur final qui serait le grand gagnant de l’histoire. Si le programme peut sembler très ambitieux, c’est en partie parce que le consortium est lui-même constitué d’acteurs importants, comme Eden Livres, Editis, Editions Flammarion, Editions Gallimard, La Martinière Groupe, Immatériel.fr, pour les éditeurs et distributeurs.

Baromètre des prêts et des acquisitions en bibliothèque - 2017 Industries culturelles Études et statistiques Quatrième édition du Baromètre des prêts et des acquisitions, réalisée par le ministère de la Culture en partenariat avec TMO Régions, C3rb Informatique et le magazine Livres Hebdo. Quels sont les livres les plus achetés par les bibliothèques de lecture publique ? Les livres les plus empruntés ? Le baromètre concerne en 2017 un panel représentatif de 167 de bibliothèques de tailles et de profils différents. Cette nouvelle édition du baromètre illustre l'amélioration continue de la méthodologie mise en œuvre pour sa réalisation, depuis quatre ans. Chiffres-cles_2010-2011.pdf (Objet application/pdf) Au sein du ministère de la Culture et de la Communication, la direction générale des médias et des industries culturelles (DGMIC) définit, coordonne et évalue la politique de l’État en faveur du développement du pluralisme des médias, de l’industrie publicitaire, de l’ensemble des services de communication au public par voie électronique, de l’industrie phonographique, du livre et de la lecture et de l’économie culturelle. Dans ce cadre, elle propose et coordonne la mise en œuvre de mesures destinées à favoriser le développement des industries culturelles, du mécénat et du marché de l’art. Elle suit les activités du Centre national du cinéma et de l’image animée. La direction générale des médias et des industries culturelles comprend : La direction générale des médias et des industries culturelles:

Dépôt Légal (présentation et chiffres) La Bibliographie nationale française Livres rassemble les notices bibliographiques des livres édités ou diffusés en France, et reçus par la BnF au titre du dépôt légal. Évolution du nombre de notices publiées Une notice peut correspondre à plusieurs volumes ou unités physiques. Ces chiffres correspondent aux nouveaux titres et nouvelles éditions, à l’exclusion des réimpressions sans changement qui ne sont pas annoncées. Détail de la répartition par grande discipline CDD Répartition des livres par grande classe de la classification décimale Dewey en 2017 0 Généralités 0,8% 1 Philosophie et psychologie 4,1% 2 Religion et théologie 3.8% 3 Sciences sociales 12,1% 4 Langues et linguistique 1,2% 5 Sciences pures 1,9% 6 Sciences appliquées 8,3% 7 Arts, jeux, sports 9,4% 8 Littérature et techniques d'écriture 45,4% 9 Histoire, géographie et biographies 12,5% Généralités Philosophie, Psychologie Religion, Théologie Sciences sociales Langues et linguistique Sciences pures Sciences appliquées Livres scolaires

La réunion consacrée au dépôt de bilan de Virgin se poursuivra mardi Les élus du Comité d'entreprise de Virgin Megastore ont indiqué lundi 7 janvier que la réunion extraordinaire consacrée au projet de cessation de paiement de l'entreprise se poursuivrait mardi, en présence de l'actionnaire majoritaire. La rencontre au cours de laquelle la direction présentait officiellement son projet de cessation de paiement du groupe qui emploie plus de 1 000 salariés dans 26 magasins en France, s'est déroulée dans un "climat plutôt serein", a indiqué Guy Olharan (CGT) au cours d'une suspension de séance à la mi-journée. "Lors de la réunion de ce matin, nous avons fait un état des lieux de l'entreprise, de son endettement, et nous avons défendu une idée forte qui est celle de rencontrer l'actionnaire Butler Capital Partners", a-t-il ajouté au nom de l'intersyndicale (CFTC, CFE-CGC, CGT, FO et SUD). "Nous sommes absolument déterminés à trouver une solution pour les 1 000 salariés des Virgin", a-t-il ajouté.

Les chiffres du livre numérique en France En ce mois de mars, deux traditionnelles enquêtes sur le marché du livre nous fournissent d’intéressantes informations sur l’évolution des habitudes des lecteurs de livres numériques en France. Le cabinet GfK constate que l’ebook est en pleine croissance, alors que le baromètre des usages du livre numérique Sofia/SNE/SGDL nous confirme une légère progression des chiffres. L’ebook en pleine croissance Tout d’abord, dans le contexte d’une année 2018 plutôt mauvaise et d’un recul du chiffre d’affaires de la vente de livres en général (moins 0,9 %), GfK note que l’ebook est cependant en pleine croissance. Le chiffre d’affaires des ventes de livres numériques dépasse pour la première fois les 100 millions d’euros (103,3 millions) et est en hausse de 6 %, totalisant près de 14 millions d’exemplaires vendus. Des chiffres en progression Les habitudes des lecteurs numériques Ailleurs sur Lettres Numériques :

Related: