background preloader

Un autre moyen de consommer économique et respectueux.

Un autre moyen de consommer économique et respectueux.
Related:  trocOn arrête tout et on réfléchitRêvesolutions et Génialeries

Je loue ta voiture, tu loues mon costume, on sauve la planète Basée sur l’idée de partage, la « consommation collaborative » est une pratique qui se développe de plus en plus. « Chèvre pour tondre votre pelouse de manière écologique – location à la journée par couple de deux – 10 euros. » Ceci n’est pas une blague, mais une annonce trouvée sur le site e-loue, où les particuliers pratiquent la « consommation collaborative ». Le concept s’applique à tous les objets que l’on possède et que l’on n’utilise pas tout le temps, ou que l’on n’a pas besoin d’acheter. Comme l’expliquait déjà en 2000 Jeremy Rifkin dans son livre sur l’économie de l’accès ( « The Age of Access »), on n’est « pas toujours heureux d’hyperconsommer ». « La notion de propriété et la barrière entre vous et ce dont vous avez besoin sont dépassées. » Un brin révolutionnaire, le site « Collaborative consumption » proclame ainsi comme slogan : « Ce qui est à moi est à toi. » (Voir la vidéo de présentation, en anglais) « Des produits plus chers mais plus solides »

L’AVENIR DE LA BIO Le passage à l’agriculture biologique implique-t-il que les errances du passé seront oubliées ? Rien n’est moins sur ! La culture de l’argent roi, du gigantisme générateur de profit et de la subvention à l hectare ne se laisseront pas extirper si facilement. C est une dent pourrie et contagieuse dans la bouche de l’humanité qui gâche sa nourriture, ruine les plus pauvres et enrichit toujours plus les nantis, les financiers et les marchands en tout genre. La révolution ne se fera que par l’implication du consommateur qui adhérera ou non aux systèmes réalistes anti-gaspi et écolos-responsables: circuits courts,amap,respect des saisons et de la nature, retour du goût de manger pour son bien-être et celui de sa tribu. Sinon, gageons que les vautours sont déjà sur la branche à préparer des avenirs bio-agro-industriels impliquant seulement un changement de produits artificiels (fussent-ils agréés bio ) et non de philosophie et de méthodes. Les commentaires sont fermes.

Viens Manger à la Maison Pretoo - Prête tout et tout près ! - Accueil Comprendre le protocole Bitcoin echange de maison GRATUIT : GuestToGuest LES NOUVEAUX PRODUITS ALIMENTAIRES. Chaque année, des milliers de nouveaux produits alimentaires sont mis sur le marché . Ils ont une espérance de vie généralement assez courte ( mode, tendance, nouveau design ). Mais c’est quoi au juste un nouveau produit alimentaire ? Une nouvelle recette ? Un nouveau fruit exotique ? Et à quoi cela peut-il bien servir ? Développer un nouveau produit alimentaire, c’est soit-disant coller à l’évolution du goût du consommateur, lui proposer des solutions plus pratiques, des façons plus ludiques de se nourrir . En fait, développer de nouveaux produits alimentaires , c’est généralement, dans la réalité, transformer de la merde en merde vendable, attirante, design ou tendance .n’importe quoi pourvu que ça gagne. De la merde colorée en rouge, parfumée à la fraise, enrobée dans un écrin design qui parle à la modernité de notre époque, c’est toujours de la merde, mais plus onéreuse ( surtout plus rentable! Et la même chanson nous est resservie pour le vin: un bon goût de chêne ?

France - WWOOF World Wide Opportunities on Organic Farms (France) Graines de Troc

Related:  Alimentation solidaireAlimentation & jardindiversProduits du jardinJardin et potagerannchasu