background preloader

Norme simplifiée n° 48 : Délibération n° 2012-209 du 21 juin 2012 portant création d’une norme simplifiée concernant...

Norme simplifiée n° 48 : Délibération n° 2012-209 du 21 juin 2012 portant création d’une norme simplifiée concernant...
21 Juin 2012 - Thème(s) : Fichiers de clients et de prospects JORF n°0162 du 13 juillet 2012 page texte n° 72 La Commission nationale de l’informatique et des libertés. Formule les observations suivantes : En vertu de l’article 24 de la loi du 6 janvier 1978 modifiée, la Commission nationale de l’informatique et des libertés est habilitée à établir des normes destinées à simplifier l’obligation de déclaration des traitements les plus courants et dont la mise en œuvre n’est pas susceptible de porter atteinte à la vie privée ou aux libertés. Les traitements informatisés relatifs à la gestion de clients et de prospects sont de ceux qui peuvent, sous certaines conditions, relever de cette définition. La norme simplifiée n° 48 en vigueur a été adoptée le 7 juin 2005. Décide : Article 1 Peut bénéficier de la procédure de la déclaration simplifiée de conformité à la présente norme tout traitement automatisé relatif à la gestion de clients et de prospects qui répond aux conditions suivantes.

http://www.cnil.fr/documentation/deliberations/deliberation/delib/184/

Related:  F3 veille opérationnelle

Processus et essai d'evaluation en veille et en intelligence economique pour les TPE de Marseille Innovation - Hassen Karim HAMDI Paul Degoul définit la création de service de veille dans une entreprise en posant cinq questions suivantes : (Quelle information à rechercher ? Où la trouver ? Comment la valoriser ?

Les 6 étapes d'un projet de recherche d'information (1996-2011) - Pédagogie du projet Démarche adaptée et mise à jour par Hélène Guertin avec la collaboration de Paulette Bernhard, professeure honoraire, École de bibliothéconomie et des sciences de l'information (EBSI), Université de Montréal, Québec, à partir de l'ouvrage La recherche d'information à l'école secondaire : l'enseignant et le bibliothécaire, partenaires de l'élève (1997) - Crédits Note : Le travail d'élaboration de la démarche a bénéficié de l'accès privilégié au document de travail daté de 1996, obtenu avec la permission de Yves Léveillé, dont le titre provisoire était La recherche d'information à l'école secondaire : un projet de recherche d'information en six étapes. La présente version remaniée (2005) respecte l'esprit du document : Les compétences transversales dans Programme de formation de l'école québécoise, enseignement secondaire (2004), ministère de l'Éducation du Québec.

Organiser sa veille, pourquoi, quelle stratégie et pour quels résultats? La veille et plus largement l’intelligence économique est une activité essentielle pour gérer sa réputation et au développer son business. Nous allons aborder dans ce billet les notions de veille et d’intelligence économique (IE) avec en illustration un plateau réalisé par TechTocTV . Suivra un prochain billet sur la veille Low Cost pour les TPE . La veille, un des aspects de l’intelligence économique (IE) L’intelligence économique – terme emprunté aux militaires et aux services de renseignement - n’est ni une démarche « honteuse », « secrète », « suspicieuse »… ni une activité réservée aux services secrets et encore moins aux grands groupes mais une discipline stratégique inhérente à tous plans d’actions. C’est une pratique légale structurée et impliquante qui peut vous servir à :

Big Data et l’impossible anonymat des données personnelles Big Data et l’impossible anonymat des données personnelles Source serdalab.com Les Big Data au détriment de l’anonymatEtienne Michardiere , le 15/05/2013 Patrick Tucker, rédacteur en chef adjoint du magazine The Futurist, explique dans la revue scientifique du MIT Technologie Review que l’anonymat devient une impossibilité mathématique. En reprenant la directive européenne de 1995 sur la vie privée, il met l’accent sur l’évolution de la notion de donnée personnelle.

La veille informationnelle et ses outils (application dans le domaine juridique) Un article de Wiki URFIST. Rédacteur: Michel Roland (Veille numérique: mécanisme et outils) ATTENTION: cet article rédigé pour le c2i niveau 2 "métiers du droit" en 2009 n'a pas été mis à jour depuis décembre 2010. Intelligence Economique et Norme AFNOR XP X 50-053 Cette norme, bien que livrant un ensemble d'éléments clés visant à définir les conditions de réalisation des prestations de veille stratégique ainsi que leurs contenus, n'est cependant qu'une norme expérimentale et donc non obligatoire. L'on entend souvent dire "Je fais de l'intelligence économique, comme Monsieur Jourdain faisait de la prose", cette norme vient nous rappeler que l'on ne fait pas de l'intelligence économique sans le savoir mais que l'exercice relève bien de la figure imposée et surtout maîtrisée. La norme AFNOR rappelle ainsi sous forme schématique le processus de veille, la démarche de mise en place d'une cellule de veille, référence différents termes clés étroitement liés à l'intelligence économique et récapitule également les points que devraient formaliser toute proposition de prestation en intelligence économique.

Le "Big Data" peut vite devenir le "Big Brother" Pour consulter l' interview de Christiane Féral-Schuhl en pdf. USF n°14 - mars 2012 Que représente pour vous le phénomène du « Big Data » ? Le phénomène du « Big Data » désigne la croissance exponentielle du volume des données disponibles sous forme numérique dans les entreprises et surtout sur l'internet,. Ces données sont de sources très variées : données des utilisateurs (réseaux sociaux, messagerie, géolocalisation...), des entreprises (données sur les marchés, les produits...) et des pouvoirs publics (statistiques, bibliothèques, recensement...). Le choix de l'appellation de ce phénomène est intéressant.

Intelligence économique et veille stratégique, des cours et exemples Cette discipline s'appelait auparavant "veille stratégique", elle se nomme maintenant "Intelligence Economique". L'idée derrière cette appellation est d'aller au-delà de l'activité du veilleur. Il s'agit pour l'entreprise de surveiller son environnement selon des objectifs définis et d'intégrer les données collectées pour les transformer en véritables informations opérationnelles. Ce processus est représenté selon le cycle ci-contre. Infographie : Les Français méfiants sur l'utilisation de leurs données personnelles Source : 81 % des consommateurs savent que leurs achats sont minutieusement étudiés lorsqu'ils souscrivent à un programme de fidélité. 80 % sont informés que l'étude de leurs habitudes de navigation sur le Web permet de leur proposer des publicité ciblées en ligne. En revanche, entre 20 et 40% seulement déclarent connaître les avantages liés à la communication de leurs données.

Assurez une veille professionnelle avec Google Pour rester concurrentiel, il est indispensable d'être la pointe de l'actualité de son secteur professionnel. Pour vous faciliter cette veille professionnelle, Google dispose d'outils spécifiques : Google News, Google Alertes, Google Reader, iGoogle. On vous explique pourquoi et comment les utiliser dans le cadre de votre entreprise. Régulation des cookies : où en est-on ? Plus de deux ans après la transposition en droit français de la directive européenne "Paquet télécom", où en sont les négociations entre la Cnil et les acteurs de la pub online ? Plus de deux ans après la transposition en droit français de la directive européenne "Paquet Télécom", le sujet continue d'agiter le monde du Web. Comment réguler l'utilisation à des fins publicitaires des cookies, ces petits fichiers valises qui permettent de collecter des informations relatives au surf de l'internaute afin de lui adresser des bannières display ciblées ? (lire l'article, Le marché de l'e-pub va-t-il se casser les dents sur les cookies, du 14/03/2012). La Cnil avait lancé le début des hostilités en publiant une fiche récapitulative des bonnes pratiques que les acteurs du marché estimaient au minimum zélée, au pire suicidaire pour l'économie online.

5 tutoriels Scoop.it Comment utiliser Scoop.it ? Scoop.it est un outil en ligne dit de « curation » créé par une jeune pousse (start up) en France. Ce type de service permet de filtrer, canaliser, exploiter des informations sous forme de flux ; un choix intéressant lorsqu’il s’agit d’effectuer une veille et de vouloir redistribuer des actualités, articles et contenus sélectionnés. À côté de Netvibes et Paper.li, l’outil en ligne Scoop.it est apprécié pour sa facilité d’utilisation, des pré-choix de sources d’information parmi des centres d’intérêt indiqués par l’utilisateur et pour une redistribution via des Scoop.it (pages sous la forme de journaux tableaux de bord), les réseaux sociaux (Twitter, Facebook, Google Plus) et des sites (blogs…). Des tutoriels Scoop.it pour gérer un projet de veille et de curation

Rechercher sur internet - cours en ligne Rechercher sur Internet Rechercher une information sur internet s'apparente souvent à trouver une aiguille dans une botte de foin. Pourtant, avec un peu de méthode, on peut arriver à obtenir des résultats beaucoup plus pertinents. Ce tutoriel a pour mission de vous transformer en Columbo du web. (Remerciements: Ce cours s'est largement inspiré d'un article paru dans Micro Hebdo n°354.) PRISM : le réseau de surveillance qui voit au-delà du chiffrement Depuis les révélations d'Edward Snowden, Google, Microsoft et de nombreux autres fournisseurs IT tentent de se racheter une crédibilité. Transparence et nouvelles techniques de chiffrement sont les cartes qu'ils abattent. Les révélations autour de l'existence du gigantesque réseau d'espionnage mondial PRISM piloté par les Etats-Unis ont placé les fournisseurs informatiques et télécoms américains dans une situation très inconfortable. N'ayant eu de cesse de vanter les mérites de leurs services cloud (messagerie, stockage...) en matière de sécurité et de protection des données personnelles, ils sont depuis sous le feu des critiques. Accusé pendant l'été de fournir à la NSA les moyens de casser le chiffrement de plusieurs de ses services cloud (Outloook.com et Skype en particulier), Microsoft a contre-attaqué en demandant à l'agence l'autorisation de communiquer davantage sur les informations effectivement transmises dans le cadre de ces requêtes.

Related:  Donées perso joueursRéglementation