background preloader

Compétences du formateur

Compétences du formateur
Différencier les pratiques, individualiser les parcours, prendre en compte l'hétérogénéité font travailler fortement l'identité professionnelle. C'est l'apparition d'une logique plus complexe, plus floue, mais plus pertinente, plus personnalisante du métier. Elle touche autant l'enseignant dans sa classe que le formateur face à un public d'adultes corrélats: style d'enseignement, guidance, facteurs d'efficacité de l'apprentissageles 6 postures du formateur Le tableau synoptique tranche en deux colonnes (logique d’enseignement, logique de formation), mais il s’agira bien plus pour chacun d’entre nous de nous interroger sur la place où nous mettons le curseur. Ces deux approches sont complémentaires ; cependant la validation des compétences, en fonction des indications du socle, nous invite à découvrir bien des aspects d’organisation de la formation, avant que de s’intéresser directement à l’évaluation terminale.

http://francois.muller.free.fr/diversifier/competences_du_formateur.htm

Related:  CAFFAAnalyse de pratiqueCAFIPEMF 2016CafipemfCAFFA

Sitographie sur les outils de formation Accueil > Publications > Les hors-série numériques > Les articles en ligne > Sitographie sur les outils de formation Philippe Meirieu Le site de Philippe Meirieu est incontournable pour ouvrir cette rubrique. Notre ami y propose de nombreux textes ainsi qu’une histoire des grands pédagogues. Visiter le site La page “Outils et documents utilisables en formation” François Muller L’auteur est responsable de la mission « innovation et expérimentation" de l’académie de Paris. Il propose un site et un blog avec énormément d’éléments utiles pour les formations. Visiter le site Visiter le blog Une bibliographie Le site de Jacques Nimier Ancien prof de maths et formateur IUFM.

Goigoux : Pour une autre formation des enseignants Intervenant lors du colloque national du Snuipp, Roland Goigoux, professeur à l'Espe de Clermont Ferrand, a vivement plaidé pour une autre formation des enseignants permettant la mutualisation et la transmission intergénérationnelle du métier et située au plus près dans les circonscriptions. "La préoccupation majeure des enseignants se situe dans la classe et plus dans le rapport à la hiérarchie". C'est la leçon que tire Roland Goigoux du sondage publié par le Snuipp le 19 janvier lors du colloque national sur le métier enseignant. Et c'est sur le terrain de la formation des enseignants qu'il va intervenir. Postures et gestes professionnels du conseil en entretien de formation - Dominique BUCHETON - Formation des personnels de l'académie de Dijon Former c’est résister à ses tentations : montrer, expliquer, faire à la place, vouloir tout donner. C’est surtout faire réfléchir sur la pratique, faire inventer des dispositifs plus efficients. Apporter des ressources diverses. Dominique BUCHETON est professeure honoraire à l’Université de Montpellier. Son intervention traite de la nécessité de construire des éléments de culture commune entre personnels d’encadrement, de décision et formateurs. Les grands chantiers de réforme actuels nécessitent un changement très profond, voire une révolution des pratiques d’enseignement.

IC formation -Trucs du formateur 9 astuces pour établir et maintenir un climat propice à l'apprentissage 9 astuces pour établir et maintenir un climat propice à l'apprentissage. Les pièges courants du coaching On garde un souvenir impérissable des personnes qui ont su nous guider dans nos apprentissages, mais aussi des maladresses des autres. Découvrez les 10 situations de coaching à éviter. Établir et maintenir la collaboration : près de 20 trucs et astuces Votre rôle comme formatrice ou formateur est de faciliter les apprentissages. Pour aider vos « élèves », vous aussi avez besoin de leur aide.

Pourriez-vous définir les liens qui lient le/la stagiaire à son tuteur/sa tutrice ? Conseil et aide sont les deux principaux rôles du tuteur. Cela ne signifie donc pas "figures imposées"... Ces deux approches du rôle du tuteur sont réductrices : l’exercice du tutorat est bien plus complexe. Tout d’abord, le tuteur agit dans un cadre bien précis. Ses missions sont définies institutionnellement. « Le professeur-tuteur a pour mission principale de faciliter l’intégration des professeurs fonctionnaires stagiaires dans l’environnement professionnel qui devient le leur à partir de leur première rentrée scolaire. En quoi la formation continue des enseignants contribue-t-elle au Les éléments qui contribuent à la formation, qu’elle soit initiale ou continue, restent bien souvent mystérieux, de l’ordre de la “ boîte noire ”. Cet article a le mérite de poser la question de cette élaboration, de cette percolation ou infusion, pour reprendre les deux métaphores les plus utilisées. Parler de “ formation tout au long de la vie ” est de nos jours une banalité. Pourtant, au moment où cette formation n’est pas seulement perçue comme le droit au développement personnel dont dispose tout individu, où elle est également considérée comme un devoir qui s’impose à chacun, tout au moins dans sa dimension de développement professionnel, il n’est pas illégitime de s’interroger sur les bénéfices attendus de cette dynamique largement véhiculée par le discours dominant, et de considérer la place spécifique de la formation continue des enseignants dans le développement des compétences professionnelles. Ce qui revient à : Quelles compétences peut-on construire en formation continue ?

Bibliographie sur les outils de formation André De Peretti, Jean-André Legrand, Jean Boniface, Techniques pour communiquer, Hachette Éducation 1994. La référence en matière de dispositifs de formation. Ce livre est toujours une mine d’idées et devrait faire partie de la bibliothèque de tout formateur. Cet ouvrage sur le site de l’éditeur André De Peretti, Jean-André Legrand, Jean Boniface, Encyclopédie de l’évaluation en formation et en éducation, ESF 2005. Didactique professionnelle Je suis loin de me prendre pour Descartes, mais il semblerait qu’il y ait une quête sans fin, en éducation, dans la recherche d’une méthode d’enseignement idéale. Cette quête consiste à chercher une façon miracle d’enseigner qui fait en sorte que les élèves vont comprendre, comme par magie, tout ce que l’enseignant va leur dire ou leur faire réaliser. Malheureusement ou heureusement, faire apprendre n’est pas la conséquence de la magie, mais plutôt d’une démarche consciente basée sur la science. Cette démarche repose sur la gestion des contraintes à l’apprentissage associées à l’enseignant, au contexte de formation, à l’objet à faire apprendre et aux apprenants. Contrairement à ce que je viens d’indiquer la plupart du temps, le choix d’une méthode repose plutôt sur l’intention de faciliter l’enseignement ou son organisation.

Bien démarrer sa formation Le début d’une session de formation est une étape qui se prépare et que les formateurs ne doivent pas négliger. Elle permet à le fois de briser la glace pour que les participants fassent connaissance et d’expliquer le déroulement de la/des journées qui vont suivre. Accueillir les participants Ayez en tête que votre formation démarre dès que le premier participant entre dans la salle.

Les gestes professionnels et le jeu des postures de l’enseignant dans la classe : un multi-agenda de préoccupations enchâssées Un contexte idéologique et politique pressant 1Partout en Europe et en Amérique, la question de l’école et de la formation des maîtres devient une question politique et idéologique de premier plan. Les cursus de formation sont rallongés ici, raccourcis, là. Les institutions de formation sont prises dans la tourmente permanente de remises en cause, de campagnes médiatiques, de prescriptions institutionnelles, elles-mêmes soumises au maelström d’une pensée politique qui puise plus ses arguments dans des logiques économiques, technocratiques, supranationales que dans la culture accumulée par les enseignants, par les formateurs et les travaux de recherche. En même temps, l’évolution sans précédent des savoirs et des moyens de leur diffusion, la transformation dans nos pays développés des modes de vie (travail, loisirs, mentalités) questionnent en profondeur la place de l’école, ses visées et ses modes d’enseigner.

Related: