background preloader

Le cerveau dérouté

Le cerveau dérouté
Photo : iStock C’est cette plasticité neuronale qui explique pourquoi les enfants d’Internet apprennent à penser autrement que ceux de Gutenberg. Marshall McLuhan l’avait annoncé : l’utilisation des médias (des outils intellectuels) modifie la façon dont on appréhende le monde, « ils opèrent peu à peu leur magie, ou leurs méfaits, sur le système nerveux lui-même ». Ce qui est vrai pour les individus l’est aussi pour l’espèce, insiste Nicholas Carr dans The Shallows, un livre riche en enseignements et réflexions, mais dont le titre en traduction – Internet rend-il bête ? Nicholas Carr est un auteur qui navigue depuis longtemps sur la Toile, mais il s’inquiète de circuler en eaux de moins en moins profondes. Google est aussi un exemple d’intelligence artificielle en voie de conquérir le monde. Related:  neurologie, hygiène

Procrastination : 16 facteurs à considérer pour un meilleur contrôle La procrastination, qui consiste à retarder intentionnellement l'accomplissement d'une tâche prévue malgré l'attente de conséquences négatives, affecterait de 15% à 20% de la population de façon chronique. La procrastination a des conséquences négatives sur la performance et le bien-être. La majorité des procrastinateurs (95%) voient ce comportement comme problématique et souhaitent le réduire. Le psychologue Ruurdje Procee de l'Université Utrecht et ses collègues ont recensé, dans la littérature scientifique en psychologie, 16 facteurs qui influencent la procrastination. Leur objectif est d'élaborer un modèle informatique qui tient compte du poids de chacun de ces facteurs afin de développer une application automatique de coaching. Les facteurs identifiés sont liés à la tâche, à la personnalité et à d'autres facteurs internes ou externes qui affectent adaptation. L'ennui La frustration La signification personnelle La motivation autonome Le sentiment d'efficacité personnelle L'échéance L'humeur

255 plantes médicinales pour soigner Se soigner au naturel La phytothérapie est une alternative aux traitements médicamenteux. En effet, il s’agit d’une solution qui permet de se soigner en utilisant les vertus des plantes dites médicinales. Depuis des années, le nombre de patients qui choisissent de se soigner par les plantes ne cesse de croître dans la mesure où ce type de soin leur a permis de guérir de leur maladie. Phytothérapie et homéopathie : les différences Les néophytes ont tendance à ne trouver aucune différence entre l’homéopathie et la phytothérapie. Toutefois, il existe bel et bien quelques différences entre ces deux pratiques. Histoire des plantes médicinales et de la phytothérapie Contrairement à l’homéopathie, qui est une découverte assez récente du 18e siècle, la phytothérapie est une médecine ancestrale que la Chine utilisait déjà en 5 000 avant J.C-. Ensuite, l’ouvrage de Discoride intitulé « De materia medica » est resté dans les annales et cela jusqu’au 18e siècle. L'acanthe est une plante vicace fleurie

LE JOUR OÙ J’AI ARRÊTÉ DE ME LAVER LES CHEVEUX Bonjour, je m’appelle Ophélie et je ne me lave pas les cheveux. Sujet sensible. Je vous imagine déjà, un petit air de dégoût au visage, mi-intrigués, mi-écœurés, en train d’essayer de vous imaginer l’état de ma chevelure et de plaindre inconsciemment l’homme de ma vie. Bon, je tiens à vous rassurer : mes cheveux sont propres, ils sentent bon et même mon chéri ne se lasse pas d’y passer la main. Ça vous va ? Et si je vous explique mes motivations et ma démarche, on est toujours amis ?.. Vous n’en avez jamais eu assez, vous, de voir sans cesser vos cheveux regraisser à peine le premier shampoing réalisé ? Et bien moi, à un moment, j’ai dit STOP. J’en ai eu assez. Alors, un jour, j’ai décidé de tout arrêter. Et vous savez quoi ? Ça a l’air de marcher. Pour quelles raisons se passer de shampoing ? Bref, voilà un paquet de bonnes raisons, en plus de la flemme personnelle, pour arrêter de vous shampouiner la tignasse. Croyez-moi, les résultats sont épatants. Comment procéder ? La recette du no-poo

Quand notre posture influence notre cerveau On connaît depuis plusieurs décennies maintenant les voies descendantes par lesquelles notre cerveau influence notre corps, qu’elle soient nerveuses ou hormonales. Ce que l’on sous-estimait encore il n’y a pas si longtemps, c’est à quel point ce que l’on fait avec notre corps influence le fonctionnement de notre cerveau. Au point où le simple fait de d’adopter une posture dominante pendant deux minutes amène des changements mesurables dans la concentration de certaines hormones et pour des comportements comme la prise de risque ! Cette expérience de Amy Cuddy publiée en 2010 et résumée dans une conférence TED en 2012 (voir les liens ci-bas) part d’une observation éthologique bien connue dans le monde animal : que ce soit chez les chats, les loups ou les grands singes, lorsqu’un animal affirme sa dominance sur un congénère, il le fait en adoptant une posture qui le fait paraître plus gros. Voilà donc des expériences à méditer la prochaine fois que vous aurez à passer une entrevue.

Le déficit d'attention Votre enfant a constamment la bougeotte, perd ses affaires, ne semble pas écouter quand on lui parle, a de la difficulté à s’organiser et peine à se concentrer sur une tâche. Pourrait-il souffrir d’un trouble du déficit de l'attention avec hyperactivité (TDAH) ? Les enfants d’âge préscolaire ont souvent ces comportements. Commencez donc par vérifier si votre jeune se démarque considérablement des autres petits. Les symptômes apparaissent avant l’âge de 7 ans. Évitez cependant de sauter trop rapidement aux conclusions. « Il faut voir ce qui se cache derrière les symptômes, explique Annick Vincent. Les personnes atteintes d’un TDAH risquent davantage de devenir toxicomanes, d’avoir des difficultés scolaires, d’éprouver de l’anxiété et de souffrir de dépression. « Mais cela ne va pas nécessairement se produire, rassure Annick Vincent. Contrairement à la croyance populaire, TDAH et Ritalin ne vont pas nécessairement de pair. Ensuite, on peut envisager une médication. Pour les adultes :

Communication non verbale : ces gestes qui vous trahissent - Articles - Bien-être Votre interlocuteur vous inonde de paroles ou, au contraire, se fait discret. Comment cerner la personne qui se trouve devant vous? Est-elle honnête avec vous? Comment se sent-elle? Plusieurs signes ne mentent pas lorsque vient le temps de découvrir les véritables sentiments de votre interlocuteur. Et il ne pourra rien faire pour les dissimuler. En fait, la communication passe par le langage, mais aussi par de petits gestes révélateurs, posés inconsciemment. Le mensonge En observant votre interlocuteur, vous serez en mesure de déterminer s'il dit la vérité ou s'il ment. Le menteur Il aura tendance à dissimuler son visage; Ses narines frémiront légèrement; Il clignera plus rapidement des yeux; Ses yeux fixeront un point vers la droite. L'honnête Au contraire, la personne qui s'exprime avec franchise se penchera légèrement vers vous, buste en avant, dans une allure plus détendue; Ses pupilles seront généralement dilatées; Son sourire sera chaleureux; Ses jambes et ses bras, décroisés.

Documents à imprimer pour le TDAH | Clinique FOCUS La clinique FOCUS offre des services spécialisés d'évaluation et de traitement pour le trouble du déficit de l'attention avec / sans hyperactivité (TDAH) chez l'enfant, l'adolescent et l'adulte. Ce site ne fait pas de publicité pour solliciter de nouveaux patients. Pour les personnes qui désirent consulter à la clinique FOCUS et prendre rendez-vous, SVP suivre les processus de référence décrits pour chacun des services. Les outils présentés sur ce site ainsi que les pictogrammes et illustrations qui ont été développés par la clinique Focus sont la propriété de la Clinique FOCUS.

Les gestes qui vous trahissent Orientation du regard, mouvement des mains, balancement du corps... Autant d'attitudes et gestes anodins qui traduisent votre état d'esprit. Décryptage. C'est parce qu'on ne les contrôle pas vraiment qu'ils transmettent beaucoup d'informations à vos interlocuteurs. En un mot, vos gestes parlent pour vous. La gestuelle est un langage non-verbal et inconscient que l'on peut apprendre à décrypter. Les mains attestent de votre discours Si les Italiens sont très bavards et parlent à grand renfort de gestes des mains, ils demeurent néanmoins cohérents dans leur attitude. Des regards qui en disent long Le regard est ce qui est le plus expressif dans un visage. La gestuelle associée au discoursObservez par exemple une personne qui vous pose une question. Des micro-caresses apaisantesCertains gestes indiquent que la personne à besoin de se rassurer, l'aident à se sentir bien, à se détendre. Un masque identitaire L'expression du visage exprime souvent ce qui ce passe en vous. Ça vous démange ?

DÉFICIT de l’ATTENTION et HYPERACTIVITÉ : Première preuve d’un lien génétique DÉFICIT de l’ATTENTION et HYPERACTIVITÉ : Première preuve d’un lien génétique Actualité publiée le 02-10-2010 The Lancet Une équipe de scientifiques de l'Université de l’université de Cardiff vient d’identifier le premier lien génétique direct avec le déficit de l'attention et l’hyperactivité (TDAH). L'étude, publiée dans l’édition avancée en ligne du 30 septembre du Lancet, révèle que les enfants atteints de TDAH sont plus susceptibles d'avoir certains petits segments de leur ADN en double ou manquants. Au-delà de ces résultats, les chercheurs ont constaté des similitudes entre les variations génétiques du TDAH, de la schizophrénie et de l’autisme. Une étude toute récente publiée dans BMC Neuroscience faisait le lien entre le sevrage précoce et la séparation d’avec la mère et le risque de développement de l'hyperactivité et de l'anxiété. Le TDAH est un des troubles mentaux les plus courants dans l'enfance, touchant environ un enfant sur 50. Accéder aux dernières actualités sur les TDAH

Water Filtration Systems. World's Leading Water Treatment Technologies

Related: