background preloader

Ecole : quand les multinationales remplacent les instituteurs - Pédagogie ou marketing ?

Ecole : quand les multinationales remplacent les instituteurs - Pédagogie ou marketing ?
Le groupe pharmaceutique Novartis va adresser 5 000 kits pédagogiques à des écoles élémentaires. De quoi sensibiliser 150 000 enfants à l’importance de prendre soin de leur animal domestique préféré, chiens ou chats, pour éviter la transmission de maladies grâce… à des produits en partie commercialisés par Novartis. S’agit-il de « séances pédagogiques » désintéressées, ou de réaliser une vaste opération marketing, avec l’aval de l’Education nationale ? Une trentaine d’enfants sont sagement assis dans les fauteuils de l’auditorium du Muséum national d’Histoire naturelle. Ils regardent un dessin animé sur les risques de transmission de maladie par les animaux de compagnie. Des experts pas si indépendants « En France, les chats et chiens sont vermifugés en moyenne 2,8 et 2 fois par an. Qui sont les experts indépendants qui recommandent de prendre en charge ce risque majeur pour la santé publique ? « Rallier le plus grand nombre à »... Du vermifuge aux fruits sous plastique Agnès Rousseaux Related:  collusions puissance publique/ gd. entreprises/ partenaires soc.

PSA – Peugeot-Citroën : le pouvoir socialiste contre l’intérêt national, l’emploi et l’industrie... Comment évaluer le degré d’autonomie de la France dans ses relations avec l’Iran par rapport à ses partenaires, États-Unis, Royaume-Uni, union Européenne, et à leurs propres objectifs politiques ou économiques, spécifiques et collectifs ? La question est complexe, difficile à traiter sans tomber dans le schématisme voire la caricature, aussi avons-nous adopté le parti-pris de nous appuyer sur un exemple concret, illustratif - et pourquoi pas emblématique - de ce que sont les relations à la fois “dégradées“ et contradictoires que Paris entretient avec Téhéran. L’exemple retenu devrait être présent dans tous les esprits, notamment ceux des observateurs attentifs de la chose publique. En réalité, paradoxalement et indépendamment de son importance, l’affaire est tombée dans une sorte d’ in pace médiatique – un cul de basse fosse – sans fond. Il est en l’occurrence question de la rupture du partenariat unissant le Groupe PSA, Peugeot-Citroën à l’Iran. Que s’est-il passé ? Qu’en conclure ?

«Made in Bangladesh»: le secret bien gardé des entreprises françaises - Des vêtements retrouvés dans l'incendie d'une usine de Dacca, au Bangladesh, le 9 mai 2013. REUTERS/Andrew Biraj. Q uelles entreprises françaises produisent des t-shirts «Made in Bangladesh»? Le plus meurtrier en date, l'effondrement du Rana Plaza dans la banlieue de Dacca fin avril, a mis une nouvelle fois en lumière la condition des travailleurs du textile au Bangladesh. publicité Si l’irlandais Primark, l’espagnol Mango et l’italien Benetton ont reconnu avoir eu recours à des fabricants présents dans l'usine , d'autres marques, dont les étiquettes auraient pourtant été retrouvées dans les décombres, continuent de le nier. Plus de 1.700 morts depuis 2005 Pour les organisations internationales de défense des travailleurs du textile, le Rana Plaza est l'incident de trop. Aujourd'hui, le prêt-à-porter à bas coût est au coeur de l'économie du pays, qui est le deuxième exportateur mondial de vêtements. Les clients des usines, eux, sont difficiles à «tracer». Cécile Schilis-Gallego

Le pantouflage, cause de la crise ? -- Enfant de la Société Dans les allées du pouvoir, dans la haute administration, dans les grandes entreprises et les banques, on aime rester entre soi. C'est la garantie de la confiance, de la fidélité et de la discrétion nécessaires à la bonne marche des carrières et des affaires. Le pantouflage, cause de la crise financière. L'Islande est le seul pays à avoir condamné un homme politique pour sa responsabilité dans l'effondrement des banques de ce pays. Pourquoi les États-Unis, le Japon, la France et tant d'autres, n'ont-ils pas suivi cet exemple de démocratie et de justice. La réponse est bassement triviale. Même en Islande, ceux qui devaient contrôler les banques ne les ont pas empêchés de spéculer au-delà de toute prudence. Ces institutions de contrôle ont-elle failli par incompétence ou laisser faire par intérêt ? Le constat est que dans chaque pays, des hommes n'ont pas fait correctement le travail d'intérêt public qui leur était confié. L'Histoire est ironique.

L'affaire Peugeot - Clap36 - Collectif pour le cinéma indépendant Au printemps 2012, Peugeot se retire de son premier marché à l'international : l’Iran. Cette amputation coïncide avec l’annonce par le constructeur automobile de la fermetures de sites industriels et de milliers de licenciements en France et en Europe.Qui a décidé d’abandonner un marché de 800 millions d’euros par an tout en envoyant à la casse 8000 salariés ? Un film documentaire de Francesco Condemi Sortie française le 22 mai 2013 Vous pouvez obtenir le DVD « L'affaire Peugeot » pour 20€ (frais de port inclus).Le film vous parviendra sous sept à dix jours.Durée : 59mnFormat ; 16/9ème, HDV, stéréoVersion originale : français, sous-titrage optionnel en anglais Premier marché à l'exportation pour Peugeot, deuxième marché dans l'absolu après la France, l'Iran importait des pièces détachées de France qui étaient assemblées dans des usines en Iran via sa filiale Iran Khodro. Nous avons recueilli le témoignage d'un membre du conseil d'administration d'une banque iranienne en France. Réalisation

L’autorité publique est aux mains du système financier Voir également : Fiction de démocratie par H.Kempf [Note perso : je suis évidement d'accord avec Mr Kempf, mais baser le changement sur une approche écologique sans changer la racine du problème n'est que repousser le problème plus loin .. ] Vous démontrez avec des exemples innombrables comment le monde glisse vers une sorte de régime autoritaire dont l’intention unique est de maintenir les privilèges d’une caste, l’oligarchie. Cela vous amène à une conclusion socialement et politiquement dramatique : la fin possible de la démocratie. L’oligarchie est la définition d’un régime politique. Vous suggérez que nous sommes dans une phase de post-démocratie dans laquelle, avec l’objectif de se maintenir au pouvoir, l’oligarchie maintient une fiction démocratique. Bien sûr. Les pays européens, et beaucoup plus les États-Unis, ont glissé vers un régime oligarchique où le peuple n’a déjà plus de pouvoir. Ce raisonnement implique que la souveraineté populaire a disparu, comme idée et comme pratique.

Bulgarie: le gouvernement démissionne sous la pression de la rue - Bulgarie Le Premier ministre Boïko Borissov a annoncé devant le parlement la démission de son gouvernement, ce mercredi 20 février. Cette démission intervient après une dizaine de jours de manifestations parfois violentes contre les tarifs de l'électricité et à quelques mois des législatives, prévues en juillet prochain. Le gouvernement de centre droit de Boïko Borissov avait pourtant une cote de popularité élevée. Mais son échec flagrant à résoudre la crise sociale qui secoue le pays depuis une dizaine de jours l’a finalement conduit à sa perte. C'est la hausse brutale des factures d'électricité qui a poussé les Bulgares dans la rue, il y a un peu plus d'une semaine. Privatisation critiquée Le développement du nucléaire a été stoppé depuis l'entrée de Sofia dans l'Union européenne, en 2007. Le tchèque CEZ a l'exclusivité de la distribution du courant dans l'ouest du pays, et donc à Sofia, la capitale. Mais cela n'a pas suffi. Elections anticipées

Massacre au bois de Tronçais Par Fabrice Nicolino Une putain d’affaire. Vraiment, on ne voit pas un pareil désastre tous les matins. Pascal Jacob, président du Medef Le coin est paumé, c’est-à-dire en réalité préservé comme bien peu. Jacob se lance dans un nouveau projet, toutes voiles dehors (ici, la localisation sur Google Map). Au pays des pique-prunes Or donc, un fier capitaine d’industrie veut s’emparer, pour le bien de la planète, d’un bois de 110 hectares. Je survole à nouveau. Christian Paul et Arnaud Montebourg Question de simple bon sens : pour quelle raison une préfète si récemment arrivée prend-elle une décision aussi grave ? Sur place, de valeureux combattants, que je salue ici, occupent comme ils peuvent le bois. Un tout dernier mot. fabrice-nicolino.com Répondre à cet article

Collusions entre sénateurs et labos Si certains d'entre nous croient encore que nos gouvernements, quels qu'ils soient, ne sont pas les valets des laboratoires et feront un jour le ménage chez nos sénateurs et autres hommes politiques, ils devraient lire l'excellent article de Patrick Mathieu du 1 février 2013, dans Altermonde-sans-frontières. Nous y apprenons que depuis qu'il a été élu sénateur UMP du Vaucluse en septembre 2004, le Dr Alain MILON a pris progressivement les leviers de tout ce qui touche au domaine de la santé au Sénat. Il est de notre devoir à tous de faire passer l'information. Le Dr Alain MILON « est devenu : membre de l'Office Parlementaire d'Évaluation des politiques de santé, vice-Président de la Commission des affaires sociales, membre du Haut Conseil du financement de la protection sociale, vice-président de la Mission d'Évaluation et de Contrôle de la Sécurité Sociale (MECSS). Notes [1] senat.fr [2] cifpr.fr [3] ebookbrowse.com [4] europolitic.fr [5] fondation-fondamental.org

Comment l'Europe est en train de transformer l'eau du robinet en marchandise en toute discrétion Soutenue par des multinationales, la Commission européenne pousse secrètement à la privatisation de l'eau en Europe, affirme le site de la télévision allemande « Monitor ». L'accès à l'eau de qualité est reconnue comme un droit fondamental par l'ONU, mais si ces multinationales parviennent à obtenir ce qu'elles souhaitent, elles pourront se partager un pactole constitué de milliards d'euros. La Commission a commencé à promouvoir la privatisation de l'eau pour les pays touchés par la crise et qui ont bénéficié de plans d'urgence, comme la Grèce et le Portugal par exemple. La troïka a parfois imposé cette privatisation, qui est alors expressément prévue dans les contrats qu'elle leur fait signer. En Grèce, les grands aqueducs d'Athènes et de Thessalonique ont été vendus. Pour le consommateur, la privatisation a des conséquences importantes. Pour les investisseurs, l'eau est devenue une marchandise de premier plan. Des groupes de défense protestent contre cet état de choses.

Related: