background preloader

Étude : les comportements numériques des Français

Étude : les comportements numériques des Français
Le cabinet d’audit et de conseil Deloitte vient de publier une étude particulièrement intéressante sur les comportements des Français sur Internet et les réseaux sociaux. Cette 7ème édition du très complet « State of the Media Democracy » est réalisée dans 10 pays sur plus de 2000 personnes par pays. L’étude dégage plusieurs grandes tendances qui reflètent les nouveaux comportements liés aux technologies numériques. Les Français, « Digital Omnivores » Derrière ce terme rarement rattaché aux usages technologiques, se cache la propension des Français à cumuler les devices connectés. Un Français sur 5 est utilisateur de tous les devices et possède à la fois un ordinateur, un mobile, et une tablette. A chaque appareil ses usages Si les Français ont de multiples appareils connectés, ils ne sont pas tous réservés au même usage. L’ordinateur est principalement utilisé pour surfer et gérer ses mails, la tablette pour télécharger des applications gratuites, lire des articles et jouer. Related:  Web et RSLes comportements addictifs liés à l'usage du numérique

96% des sites web ne sont pas optimisés pour le mobile - Etude | Arobasenet Créer un site optimisé pour le mobile, c'est faire en sorte d'assurer une qualité de visibilité et de navigation au mobinaute. Car, avoir un site web non optimisé pour le mobile est toujours frustrant pour les utilisateurs et surtout contre-productif pour les affaires. Aujourd'hui, et on ne le répétera jamais assez, la connexion à internet à partir du mobile est en train de prendre le pas sur celle par le PC. Et les consommateurs font de plus en plus de recherches et d'achats de produits à partir de leur smartphone ou de leur tablette. Et quand ils le font, ils souhaitent visiter des sites faits pour bien s'afficher sur leur mobile. Plus d'achats sur les sites optimisés mobiles Les consommateurs sont plus enclins à acheter en ligne lorsque l'offre d'un site eCommerce rencontre leurs désirs. Pire encore, beaucoup de fans d'une marque sont déçus si l'expérience mobile ne répond pas à leurs attentes en terme de qualité d'affichage mobile. Que recherchent les mobinautes

Blog du modérateur – média des professionnels du digital. Fabian Ropars, le 28 mai 2013. Etude : les comportements numériques des Français. Internet et cyberdépendance - Développement personnel - Psychologie Aujourd'hui environ 27 millions de Français se connectent à Internet. Le web a fait naître des addictions d'un nouveau genre, de plus en plus fréquentes. Comment prévenir ces dépendances numériques ? La réponse avec le psychologue Jean-Charles Nayebi, auteur de « La cyberdépendance en 60 questions ». Doctissimo : Qu'appelle-t-on cyberdépendance et quel est le profil des individus qui en souffrent ? Jean-Charles Nayebi : A l'origine, la cyberdépendance désigne toute dépendance à l'univers informatique. Doctissimo : En France, parmi les 27 millions d'internautes, combien peuvent être considérés comme cyberdépendants ? Jean-Charles Nayebi : Pour l'instant aucune statistique n'a été établie. Doctissimo : Quels signes doivent alerter ? Jean-Charles Nayebi : La cyberdépendance s'exprime par différents signes spécifiques. Doctissimo : Les jeunes sont-ils les plus susceptibles de devenir cyberdépendants ? Doctissimo : Les deux sexes sont-ils égaux face à la cyberdépendance ? Ecrit par:

Les radios sont-elles à la traîne sur le web ? C'est sans doute le média préféré des Français, l'un de ceux qui est le plus consommé chaque jour à la maison, dans la salle de bain, au bureau ou dans la voiture. Mais bizarrement, pas sur son ordinateur ou sur son smartphone... Lorsque l'on regarde de plus près les audiences des radios françaises sur le web, un constat saute aux yeux. Celles-ci restent loin derrière la presse écrite. Les sites média les plus fréquentés en mars (chiffres médiamétrie) Le Monde/Le Huffington Post : 9,6 millions de visiteurs uniques Le Figaro : 9, 4 millions de VU Le Nouvel Obs : 8 millions de VU Le Parisien : 8 millions de VU L'Express : 7,2 millions de VU Skyrock : 6,6 millions de VU L'Express : 5,6 millions de VU Le Point : 4,5 millions de VU Ouest-France : 3,9 millions de VU Europe 1/Le Lab : 3,6 millions de VU BFM TV * : 3,5 millions de VU (*BFM TV regroupe en une seule audience les sites de BFM TV, BFM Radio, BFM business et RMS) Radio France : 3,1 millions de VU NRJ : 2,9 millions de VU RTL : 2,3 millions de VU

80% des internautes inscrits à un réseau social Alors que les réseaux sociaux sont déjà bien installés dans les usages avec 80% d'internautes membres en France, le phénomène " Social " fait toujours plus d'adeptes année après année. En effet on compte aujourd'hui près de 32 millions d'inscrits sur un réseau social - soit 2 millions de plus en 1 an. Une progression encore supérieure à celle de l'an dernier où l'on avait déjà gagné 1,6 million d'adeptes. Les inscrits sont toujours aussi assidus avec près de 2 sur 3 les visitant tous les jours ou presque. Ils sont notamment de plus en plus nombreux à les consulter tous les jours sur leur téléphone mobile Twitter, Google + et LinkedIn étoffent leurs réseaux Signant déjà l'an dernier les plus fortes progressions en part d'inscrits, Twitter, Google + et LinkedIn continuent cette année encore à faire leur nid. A chaque réseau, sa sphère ? Tandis que de nouveaux réseaux apparaissent et que ceux existant poursuivent leur conquête, comment s'y retrouver ? A vos marques !

Blog des professionnels de la santé, 11 octobre 2012. Internet : êtes-vous plutôt compulsif ou excessif ? Dépendance à Internet Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La dépendance à Internet (également nommée cyberdépendance cyberaddiction usage problématique d'Internet (UPI) ou trouble de dépendance à Internet (TDI)) désigne un trouble psychologique entraînant un besoin excessif et obsessionnel d'utiliser un ordinateur et interférant sur la vie quotidienne. Des activités en ligne, telles que l'achat en ligne, si faite en personne, peuvent être considérées comme problématiques si celles-ci sont compulsives. Signes et symptômes[modifier | modifier le code] D'après le spécialiste français Romain Cally « sur le web, la compulsion apparaît lorsque l'internaute ne juge plus son comportement normal, mais ne peut pour autant éviter de se connecter. Symptômes psychologiques allégués[9] : Symptômes physiques allégués[10] : yeux secs ;maux de tête migraineux ;maux de dos ;syndrome du tunnel carpien ;repas irréguliers ou sautés ;mauvaise hygiène personnelle ;insomnies ou changements dans le cycle du sommeil. D. Psychologie :

Etudes - Réseaux sociaux : la pub explose Publié le 12 mai 2013 Alors que Facebook va faire son entrée sur le marché de la publicité vidéo, INfluencia s’intéresse à deux récentes études qui démontrent l’explosion des revenus publicitaires sur les réseaux sociaux. L’information s’est répandue dès le 6 mai comme une trainée de poudre aux Etats-Unis : Facebook se lancerait donc dans la pub vidéo ! Dès le mois de juillet, le plus grand réseau social du monde – entré cette année pour la première fois dans le Fortune 500 – proposera des spots tests de 15 secondes aux marques membres de son Client Council - AmEx, Unilever, Ford et Coca-Cola, entre autres. Pour mieux comprendre cette décision logique et prévisible du géant de Menlo Park, INfluencia rapporte deux études reflétant l’expansion presque historique des revenus publicitaires sur les réseaux sociaux. « La pub sur les réseaux sociaux a ce pouvoir d’atteindre l’audience dans laquelle vous avez investi du temps et de l’argent. Benjamin Adler / @BenjaminAdlerLA Visuel : Atlancic.com

Les réseaux sociaux au coeur de la recherche web en 2012 (Etude) Abondance > Actualités > Les réseaux sociaux au coeur de la recherche web en 2012 (Etude) La société Forrester vient de publier une étude auprès de 33 000 internautes canadiens et américains sur la façon dont les internautes cherchent l'information sur le web. Le site ZDnet explique que selon cette étude, ce sont les réseaux sociaux qui sont la plus grandes nouveauté de l'année 2012. Même si, pour effectuer des investigations sur le web, 54% des sondés passent toujours par un moteur de recherche (contre 50% en 2011), 32% des internautes utilisent en revanche les réseaux sociaux pour trouver de nouveaux contenus en ligne, contre 18% en 2010 et 25% en 2011. La découverte des contenus par les liens passe donc en troisème place avec 28% de citations (31% en 2011). Notons également que selon cette étude, seuls 18% des internautes cliquent sur les liens sponsorisés (Adwords ou autres) pour identifier de nouvelles pages.

Je trouve cet audit pertinent car on s'intéresse beaucoup aux conséquences de l'usage du numérique sur notre santé et peut-être un peu moins à l'impact sur notre économie nationale, mondiale, sur notre quotidien, nos habitudes de consommation, qui procède pourtant à une profonde transformation de nos sociétés et notre hygiène de vie. Par ailleurs, ce changement numérique est bien là, et nous apporte aussi des éléments de confort et des habitudes différentes, notamment de consommation. J'apprécie de considérer la problématique des "comportements addictifs liés à l'usage du numérique" de ce point de vue, économique.

Lien, L’impact du numérique sur les médias traditionnels : [consulté le 01/03/2017].

Toujours dans un esprit de "consommation numérique", je propose le lien ci-dessus d'un des blogs tenus par Frédéric Cavazza, consultant pour de grandes entreprises et "expert" et auteur d'ouvrages dans le domaine du web et de la gestion des médias numériques par les professionnels du web (informations trouvées sur la page Amazon [en ligne] : trouve que ce post donne aperçu intéressant de ce que sont encore nos habitudes de consommation des médias traditionnels (vidéos, tv, radio, etc) et de ce qu'elles pourraient devenir. by mutez_grouped_psy Mar 1

Related: