background preloader

"3 Ptits Pois"

"3 Ptits Pois"
Related:  districtsolidaireVRAC !

CREONS - Appui à la création d'activités économiques Francis Hallé Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Hallé. Francis Hallé Francis Hallé (né le à Seine-Port en Seine-et-Marne) est un botaniste, biologiste et dendrologue français. Biographie[modifier | modifier le code] Francis Hallé est diplômé en biologie de la Sorbonne, en botanique de l’université d’Abidjan et il devient botaniste et biologiste. « Ses convictions sont ancrées dans le sol, comme les racines de ses amis feuillus et branchus. — Entretien avec Fabienne Chauvière, Les Savanturiers[1] Il travaille avec Luc Jacquet et l'association Wild-Touch sur Il était une forêt (initialement intitulé La Forêt des pluies), un projet cinématographique et cross média sur les dernières grandes forêts du monde et les dangers qui les guettent[2]. « Tout le monde le sait, descendre au jardin ne résout pas les problèmes de la vie quotidienne, mais les relativise et les rend plus supportables. — Francis Hallé, Aux origines des plantes[3] Darlyne Murawski et F.

Création du premier supermarché sans emballages en Allemagne A Berlin, les quatre jeunes fondatrices de Original Unverpackt veulent ouvrir le premier magasin dépourvu de tout emballage alimentaire. Une grande surface sans flacons, barquettes, boîtes de conserve ou emballages en tout genre, le concept semble difficilement réalisable. C’est pourtant le défi que se sont fixé quatre jeunes Berlinoises en créant Original Unverpackt (à comprendre “sans emballage d’origine”). Il s’agit de créer le premier supermarché proposant uniquement des produits non emballés et vendus au poids. Pour les jeunes femmes à l'origine du projet, l'idée est d'encourager une forme d’écologie préventive en misant sur le “precycling” plutôt que sur le “recycling”. Le concept a une double visée écologique. Si elle souhaite ouvrir le supermarché garanti sans emballages très prochainement, l'équipe d'Original Unverpackt est pour l'istant à la recherche de ses futurs locaux.

Bientôt , la Carline ambulante ? Bientôt , la Carline ambulante ? Fondation Groupe Chèque Déjeuner Nicolas Gengoux l'Ostéopathe Végétal Les Fresnes De HULL . Devant le parvis de HOLLY TRIMILY, considérée comme étant la plus Grande église en brique d'Angleterre, dans la ville portuaire de HULL, Ont été planté,voici fort longtemps, deux Frenes, devenus respectables. A leurs pieds, une multitude de <Dalletombeaux>,recouvrent le sol. Des <Dalletombeaux>, que les racines des deux géants,sont parvenues, Avec l'aide du temps,à soulever, à faire danser; peut-étre, pour éviter l'oubli des Ames , qui se trouvent, gravées dans ces pierres, Peut étre, pour les rendre légères, flottantes, et surtout, voyageuses comme le furent les marins qui Embarquaient ,aux siécles passés, pour une saison de pèche, une bataille navale, ou bien encore, pour une expédition botanique, laissant derrière eux,un ami, une famille, une amante, avec comme compagnie, l'attente et l'espoir d'un retour, au bout de la jetée du port de HULL. . L'automne grimpe sur mes jambes. J'aimerais connaître la danse de la Pluie, n'en déplaise aux marchants de soleil. Salut.

Adieu sacs et barquettes en plastique: Berlin teste le magasin sans emballage Adieu biscuits secs en sachet fraîcheur, barquettes de plats ... Créé le Mis à jour le Mots-clés Aucun mot-clé Adieu biscuits secs en sachet fraîcheur, barquettes de plats cuisinés et tranches de saumon fumé avec film protecteur! A Berlin, le premier magasin sans emballages a ouvert ses portes samedi alors que le recyclage des déchets devient une préoccupation grandissante. Du café moulu colombien à l'huile d'olive grecque en passant par le savon au karité, tout est proposé en vrac chez «Original Unverpackt» («Sans emballages d'origine»). On vient avec son sac en coton, ses bocaux en verre ou ses boîtes plastique et on les remplit de muesli, de riz ou de pâtes. Ici on peut même apporter sa bouteille et la remplir de bière ou de vin rouge. Idem pour les produits d'hygiène et la lessive. «Il était important d'agir et d'être la solution au lieu juste de m'énerver contre la fin du monde programmée», souligne Milena Glimbovski, l'une des co-fondatrices. - Ecologie préventive -

Scarole & Marcellin - Jean Macé Comme ce n'est pas près de chez moi, je n'aurai pas forcément l'occasion d'y aller souvent, mais je suis quand même rentrée ravie de ces emplettes !Nous avons pris :- quelques légumes et fruits pour la semaine (que du local, et les prix sont raisonnables). Respect des saisons oblige, le choix était assez restreint, mais j'y ai quand même trouvé l'essentiel.- 2 kg 5 de farine T65, pour un prix à peine plus élevé que les sacs de 1 kg dans mon magasin bio habituel (OK, ce n'est pas du bio mais c'est un produit local et issu d'une agriculture raisonnée)- des chips de légumes à la saveur très naturelle, incomparablement meilleures que celles qu'on trouve en grande surface !- un Saint Félicien, un saucisson et du pain, que malgré leur prix élevé nous aurons du mal à faire durer tant ils sont bons... Enfin, nous avons testé la formule déjeuner à emporter : Les quiches (épinards et saint marcellin, pour moi) sont délicieuses, riches et copieuses comme je les aime.

CRESS Rhône-Alpes accueil | plan du site rechercher Accès direct évènement(s) Entreprendre autrement L’économie sociale et solidaire « Les entreprises de l’Economie Sociale ne sont pas des entreprises comme les autres, mais comme les autres, elles sont des entreprises » **CEGES-1995 La CRESS Rhône-Alpes La CRESS RA (association Loi 1901) est l’organisation régionale représentative des mouvements et des syndicats d’employeurs de l’économie sociale et solidaire en Rhône-Alpes (coopératives, mutuelles et associations). La CRESS en action La CRESS RA se positionne en tant qu’opérateur de reliance, favorise les mises en dynamique et encourage les logiques de coopération ; ceci dans le but de créer une compétence collective au service du développement de l’ESS. Partenaires Mention légale | Crédits Haut de page

Jean Giono - L'homme qui plantait des arbres La nouvelle de Jean Giono qui suit a été écrite vers 1953 et n'est que peu connue en France. Par contre, traduite en treize langues, elle a été largement diffusée dans le monde entier et si appréciée que de nombreuses questions ont été posées sur la personnalité d'Elzéard Bouffier et sur la forêt de Vergons, ce qui a permis de retrouver le texte. Si l'homme qui plantait des chênes est le produit de l'imagination de l'auteur, il y a eu effectivement dans cette région un énorme effort de reboisement surtout depuis 1880. Cent mille hectares ont été reboisés avant la première guerre mondiale, surtout en pin noir d'Autriche et en mélèze d'Europe, ce sont aujourd'hui de belles forêts qui ont effectivement transformé le paysage et le régime des eaux. Voici d'ailleurs le texte de la lettre que Giono écrivit au Conservateur des Eaux et Forêts de Digne, Monsieur Valdeyron, en 1957, au sujet de cette nouvelle : Cet homme parlait peu. Après le repas de midi, il recommença à trier sa semence.

Un supermarché sans emballage en Allemagne Vous lisez un article qui a été lu en priorité par les abonnés premium Un supermarché sans emballage, beaucoup d’entre vous en rêvent. Deux jeunes femmes, la Suissesse, Sara Wolf et la Berlinoise Milena Glimbovski, vont le faire ! Imaginez un endroit où le shampooing s’achèterait au centilitre, où les yaourts n’auraient plus de pot… mais où la chance de réduire les déchets s’offrirait au consommateur ! Le gaspillage alimentaire est un fléau de nos sociétés contemporaines.Face à ce constat, deux jeunes Berlinoises ont décidé d’agir. Elles ont monté la start-up Original Unverpackt, subtil jeu de mots que l’on pourrait traduire par « sans emballage d’origine » et « non emballé à l’origine ». Leur souhait ? Dans ce magasin ingénieux, dont les instigatrices cherchent encore les futurs locaux, les produits de consommation courante seront stockés dans de grands récipients et vendus au poids ! Le supermarché sans emballage : comment ça marche ? Rien de plus simple !

Rhône en vert Au bonheur des arbres Un supermarché avec «zéro emballage», c'est possible Il va ouvrir en Allemagne. Imaginez un supermarché où les pots de yaourts n'existeraient pas, où le shampooing s'achèterait au centilitre, où les légumes ne seraient pas vendus sous plastique... Un supermarché dont on sortirait sans devoir ramener chez soi pléthore d'emballages à trier et à jeter à la poubelle. C'est le rêve de deux jeunes Berlinoises qui ont monté la start-up Original Unverpackt, jeu de mots qu'on pourrait à la fois traduire par «sans emballage d'origine» et «non emballé à l'origine». Les clients auront le choix entre apporter leurs propres récipients, se procurer sur place des récipients réutilisables ou bien utiliser des sacs en papier recyclé. «La nature a déjà emballé ce concombre. En permettant aux clients d'acheter non seulement les produits sans emballages inutiles mais aussi la quantité qu'ils souhaitent, la start-up entend aussi lutter contre le gaspillage alimentaire. A Vienne, une autre épicerie à l'ancienne, Luzners, a ouvert au début de l'année.

La première entreprise conçue par District Solidaire ! by districtsolidaire Sep 23

Related: