background preloader

Guide.ai - guide_medias_sociaux_ubv.pdf

Guide.ai - guide_medias_sociaux_ubv.pdf
Related:  Exemples

Réseau social de la Fing Présentation Créée en 2000 par une équipe d’entrepreneurs et d’experts, la Fing ( www.fing.org ) a pour objet de repérer, stimuler et valoriser l’innovation dans les services et les usages du numérique. La Fing compte aujourd’hui plus de 200 membres, parmi lesquels on compte des grandes entreprises, des start-ups, des laboratoires de recherche, des universités, des collectivités territoriales, des administrations, des associations… Elle collabore avec des initiatives similaires en Europe et dans le monde. Son réseau social ( www.reseaufing.org ) est le support des travaux collaboratifs de l’équipe, de ses adhérents et des personnes qui participent et contribuent à ses activités en ligne ou hors ligne. Utilisation du réseau et création de contenus L’identité numérique pour les néophytes L’identité numérique pour les nuls… Sous ce titre quelque provocateur, Laurent Dulout (étudiant en Master 2 Documentation et systèmes d’information à l’IUFM de Pau) dresse une présentation didactique sur ce que recouvre aujourd’hui cette notion très discutée et ainsi définie par l’auteur : « l’identité numérique, c’est l’ensemble des traces que laisse un utilisateur sur Internet. » En 38 diapositives, il est ainsi passé au crible le paradigme des traces laissées sur Internet par les internautes et les mobinautes avec un leitmotiv d’attitude : utiliser l’Internet de façon responsable. Ainsi, il est question via les outils et les plates-formes en ligne : d’affirmer sa personnalité, de « se » créer une identité professionnelle (en étant présent sur des réseaux sociaux professionnels). L’identité numérique est-elle maîtrisable ? L’identité numérique « se fait sur ce que l’on dit, mais surtout ce que l’on dit de nous ». Ressources : séquences pédagogiques et liens de référence Licence :

Comment effacer des informations me concernant sur un moteur de recherche ? Un moteur de recherche permet d'obtenir une liste de pages internet comportant un mot-clé ou une expression saisie par son utilisateur. Un moteur de recherche répond quasi instantanément à plusieurs centaines de millions de demandes par jour. En pratique, un moteur de recherche est un robot qui balaie et "indexe" tous les contenus qu'il trouve sur internet. Pour faire supprimer d’un moteur de recherche une page comportant des informations vous concernant, vous disposez de deux solutions différentes, depuis l’arrêt de la Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE) du 13 mai 2014 : Vous pouvez demander la suppression de ces informations au site d’origine; Vous pouvez demander à ce que ces informations ne soient plus référencées par les moteurs de recherche. Ces deux démarches sont indépendantes l’une de l’autre. Première solution : faire une demande auprès du site d’origine Première étape - Contacter le responsable du site d’origine la popularité du sitela fréquence d'actualisation du site.

Apprendre à gérer son image sur internet : ex activité Comment apprendre à gérer son image sur internet (ce que peuvent recouvrir les expressions E-réputation et identité numérique) ? Auteur, formateur et éditeur de Français langue étrangère (FLE), Philippe Liria a conçu un travail sur l’identité numérique qui invite les élèves et/ou étudiants à dresser le profil numérique de la classe ou à rédiger une nouvelle de science-fiction. La fiche pratique Gérer son image sur Internet (10 pages, en pdf) a été réalisée dans un contexte explicité par son auteur : Proposition pédagogique FLE : écrire une nouvelle de science-fiction (CECRL B2). Identité numérique : exercices pratiques pour réfléchir et agir La fiche Gérer son image sur Internet propose des exercices pratiques axés sur la réflexion par rapport aux notions d’identité numérique, de traces laissées sur Internet, de la e-réputation, de la vie privée et des données personnelles… Tout en s’attachant à la langue française et à ses subtilités. Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : France

alternatives au monde de Google, saison 1×03 | la spirale digitale Je tiens à mettre à jour un billet précédent. Pas de changement radical dans la liste des alternatives à l’écosphère Google mais des nouveautés appréciables. remplacer Chrome par Iron et Firefox Ici pas de grand changement. Avec Firefox, nous avons affaire à une valeur sûre. le navigateur Iron est basé sur Chromium sans tous les procédés toxiques de Google Chrome. Reste qu’il faut se connecter au magasin Chrome pour installer des extensions, ce que je préfère éviter. remplacer Picasa par Piwigo Piwigo est un logiciel open-source qui vous permet de créer des galeries photos hebergées sur votre serveur. Vous garderez la maîtrise et la propriété de vos photos, ce qui n’est pas le cas de Google Picasa (ou Facebook…) remplacer Gmail par le webmail lié à l’achat d’un nom de domaine Je suis maintenant convaincu que pour avoir un webmail solide et remplacer Gmail, il faut acheter un nom de domaine et utiliser les services e-mail attachés à cet achat. remplacer Maps par Here J’utillise Here de Nokai.

4 exemples de chartes d’utilisation des médias sociaux i Rate This Charte d'utilisation des médias sociaux Dans mon dernier billet Les médias sociaux et les Jeux olympiques , je terminais mon article en vous présentant la directive du CIO sur l’utilisation des médias sociaux pendant l’évènement de Londres. Je trouve l’approche du CIO intéressante. Ils encouragent l’utilisation des médias sociaux tout en la balisant. 8. Les participants et autres personnes accréditées ne sont pas autorisés à promouvoir une marque, un produit ou un service dans un article de forum, un blog, un tweet ou autre sur aucun réseau social ni site web. Qu’on soit d’accord ou non, le CIO tente simplement de protéger ses intérêts. En plus de la charte des Jeux Olympiques, je veux attirer votre attention sur 4 autres exemples : On le constate, le défi d’implanter une charte d’utilisation des médias sociaux pour une organisation réside dans l’art de rattacher les valeurs de l’entreprise à la charte.

Facebook : régler ses paramètres de confidentialité Avec les MOOCs, le social learning change d’échelle Les MOOCs accueillant des milliers ou dizaines de milliers de participants, chacun peut s’appuyer sur les autres pour soutenir sa motivation et approfondir les contenus. C’est sans doute ici que réside la plus grande valeur ajoutée des MOOCs, hormis leur gratuité : dans la présence de communautés apprenantes fournies, diversifiées, dans lesquelles on apprend autant sinon plus qu’en regardant les vidéos de cours.Il faut dire que ces cours en ligne gratuits sont tentants, pour qui a une quantité limitée de temps et d’argent à consacrer à sa formation professionnelle : accessibles depuis n’importe quel ordinateur connecté, bien séquencés, les cours ainsi offerts proviennent dans leur majorité d’universités réputées. Si l’on réussit les quiz et l’examen final, on obtient un certificat. Utile par les temps qui courent, pour témoigner de son effort de formation. Les MOOCs, ces cours massifs, ouverts et en ligne font beaucoup parler d’eux dans le monde académique depuis deux ans.

Une histoire de l'internet citoyen Charte pour l'utilisation des media sociaux Le Groupe Capgemini a pleinement conscience de l'influence actuelle des plates-formes sociales en ligne, telles que les blogs, les wikis, les réseaux sociaux et tous les autres médias sociaux utilisés au sein du Groupe comme à l'extérieur, sur la façon dont nous interagissons. La collaboration en ligne nous permet de partager nos connaissances et nos idées, quel que soit notre statut, notre fonction ou notre expérience. C'est une façon pour nous de participer aux conversations autour des expertises de Capgemini. Développés à l'attention de tous les membres du Groupe, ce guide des fondamentaux doit être appliqué lors de chaque contribution apportée sur les plates-formes sociales faisant référence ou ayant éventuellement une incidence sur le Groupe. Réflexion N'oubliez pas que la plupart des plates-formes sociales en ligne s'apparentent à de véritables places de marché publiques : tout ce qui s'y trouve est visible et accessible par tous. Responsabilité Conduite irréprochable

Diffuser des contenus réutilisables par d’autres | Internet responsable Page mise à jour le 01 septembre 2011 Divulguer des créations sur Internet qui peuvent être facilement réutilisées par les internautes. Être informé sur les différentes licences, leur mise en place et les enjeux de la mise à disposition ouverte des œuvres. Présentation Une licence fixe un cadre légal à l’utilisation d’une production, d’un contenu. Parmi les licences citées, certaines sont mieux adaptées à certains types d’œuvres ou de supports. Elles présentent, par ailleurs, l’avantage d’une certaine souplesse dans les droits concédés, alliée à une grande simplicité de mise en œuvre. Témoignage Julie, 31 ans : « Je suis professeur dans un établissement du secondaire et j’ai mené un travail de création de livre numérique avec mes classes. Conseils Une licence permet de donner un cadre légal à l’utilisation d’une œuvre. Afin de préciser les conditions d’utilisation d’une œuvre, les licences Creative Commons utilisent quatre options, chacune illustrée par un logo aisément reconnaissable :

annecatherine : Prêts pour la photo de classe...

Related: