background preloader

Dessins pour la paix

Dessins pour la paix
Le projet « Cartooning for Peace à Manille » invite 5 dessinateurs européens (Bob Katzenelson (Danemark), Plantu (France), Thomas Plaßmann et Miriam Wurster (Allemagne) et Philippe Baumann (Suisse)) et 5 dessinateurs philippins (Steven Pabalinas (Manilla Times), Norman Isaac (Tempo), René Aranda (Philippine Star), Manix Abrera (Philippine Daily Inquirer), Rob Cham et Roni Santiago (Manilla Bulletin)) à une série de rencontres et de débats avec le public. Du 6 au 8 mai, ce sont donc deux jours de rencontres, conférences, master classes, interviews et une exposition de dessins de presse qui sont proposées dans le but de promouvoir le débat entre dessinateurs de presse, journalistes, monde universitaire et grand public sur les thèmes de la promotion de la paix, la liberté de la presse et le journalisme responsable.

http://www.cartooningforpeace.org/?lang=fr

Related:  MOOC EMI DIYMOOC DIYEMI - Semaine 2 - Liberté d'expressionPistes pédagogiques

Kit : créer son journal - Jets d'encre Créée en 2004, l’association Jets d’encre célèbre cette année son dixième anniversaire : une occasion de faire le bilan de dix années d’actions, et de se tourner vers l’avenir. 10 ans aux côtés de la presse d’initiative jeune Depuis 10 ans, Jets d’encre fédère et valorise les journaux faits par les jeunes de 12 à 25 ans. A travers les actions et les services qu’elle propose, l’association est devenue un acteur incontournable de la presse jeune via ses différentes missions : > Fédérer la presse d’initiative jeune, à travers notamment le festival Expresso et les Rézos régionaux, autour de la Charte des journalistes jeunes. > Valoriser cette presse jeune à travers des concours comme le Prix Varenne , Kaléïdo’scoop, ou encore le blog « 2012 est à vous ! 10 ans, ça se fête !

Éduquer à Internet sans diaboliser, c’est possible ! Il est tout à fait possible d’éduquer nos élèves à Internet sans entrer systématiquement par les les dangers et ainsi promouvoir les usages constructifs tout en prévenant les dérives… Pourquoi ? Parce que l’école ne peut ignorer les bouleversement que le numérique apporte dans notre société, notre vie quotidienne, nos façons de comprendre et d’apprendre. Parce que tous les élèves n’ont pas des parents forcément à l’aise avec les nouveaux usages liés au numérique et que l’école doit prendre sa part pour éviter que ne se creusent les écarts. Expliquer aux élèves pourquoi des dessinateurs de presse ont été assassinés Ce mercredi 7 janvier est un jour noir pour la presse et la démocratie françaises. Deux hommes ont attaqué les locaux du journal satirique Charlie Hebdo avant de prendre la fuite. À l’heure où j’écris ces lignes le bilan est de 12 morts, une vingtaine de personnes sont blessées dont certaines très grièvement. Parmi les victimes de cette attaque terroriste, deux policiers, quatre dessinateurs (Charb, Cabu, Tignous et Wolinsky) et le journaliste Bernard Maris. Même si cela est difficilement imaginable, des hommes sont morts pour des dessins en France.

Classe média : les caricatures Dans le cadre de la classe média, on ne pouvait pas passer à côté des événements tragiques de mercredi dernier. D’autant plus que dans le collège, nous avons eu certaines réactions très particulières, de type « bien fait pour eux » (pour rester soft). Toutes les classes ont bien entendu eu un moment d’explication et de recueillement jeudi, mais des incompréhensions demeures. Les élèves font des confusions, s’en tiennent à des brides d’informations. La Revue de presse des journaux scolaires et lycéens Au menu de cette nouvelle éditionL’édition 2014 de la Revue de presse des journaux scolaires et lycéens est parue. Vous trouverez dans ses trois brochures (écoles, collèges, lycées) des extraits d’articles et des dessins issus de près de 1500 publications des élèves sur différents thèmes de l’actualité. Dans l’actualité internationale dominent l’hommage à Nelson Mandela, les réflexions sur la guerre en Ukraine ou en Syrie.Au plan national, l’affaire Dieudonné, la montée de l’extrême-droite ou la politique du gouvernement font partie des sujets récurrents.Les lycéens réfléchissent à leurs pratiques en ligne et témoignent de leur activité de musiciens, les collégiens débattent à propos des jeux vidéos, de l’amour et de la famille; et les écoliers nous décrivent par le menu la richesse de leurs activités en classe. Et bien d’autres choses encore à découvrir en feuilletant La Revue de presse Cette année la brochure Collèges compte 4 pages supplémentaires

Liberté de la presse en France : quel cadre légal ? - Liberté de la presse en France : quel cadre légal ? © mizar_21984 - Fotolia L’attentat du 7 janvier 2015 contre la rédaction de Charlie Hebdo a mis en lumière les menaces qui peuvent mettre en cause la liberté de la presse. La presse est, en outre, un secteur économique en crise malgré l’ampleur des aides publiques. Une réforme de ces aides est en préparation. TV5 - Dessine-moi un Charlie Mercredi 7 janvier 2015, plusieurs hommes lourdement armés ont attaqué le journal satirique français Charlie Hebdo, faisant douze morts, dont cinq caricaturistes : Charb, Cabu, Wolinski, Tignous et Honoré. Le même jour, le dernier dessin de Charb, étrangement prémonitoire, était publié dans le numéro Charlie Hebdo de la semaine. Les deux jours suivants, d'autres attentats porteront le bilan des victimes à 17. En réaction à ces évènements tragiques, des centaines de dessins sont apparus dans le monde et sur les réseaux sociaux pour donner de la voix à la liberté d'expression. Enseigner le français avec TV5MONDE vous propose de revenir sur l'utilisation du dessin comme arme d'expression.

Géopolitique et FLE : parler du dessin de presse en cours de français Jump to navigation Formulaire de recherche recherche avancée Liberté de la presse : le dessin comme arme absolue ? Une émission ni bête, ni méchante sur l'art de la caricature. Réfléchir à l'impact d'un choix visuel. La Déclaration de Paris sur MIL est adoptée Les personnes présentes à ce forum sont invitées à formuler leurs remarques avant le 10 juillet, date à laquelle la Déclaration sera finalisée et officialisée. Le forum européen « Les médias et la maîtrise de l’information » est le fruit d’une collaboration internationale entre l’UNESCO, la Commission européenne, l’Université libre de Barcelone, entre autres, dans le cadre de l’Alliance mondiale des partenaires de l’éducation aux médias et à l’information (GAPMIL). Cet événement a rassemblé plus de 350 personnes venues de l’Europe entière et de plus de 15 autres pays, parmi lesquels des experts de l’éducation aux médias et à l’information, des enseignants, des professionnels des médias, de l’information et de la technologie, des industriels, des écoles, des autorités audiovisuelles, des organisations dans le domaine des médias, des chercheurs, des fondations, des organisations de la société civile ainsi que des autorités politiques et réglementaires.

Related: