background preloader

L’open data, véritable voie de modernisation pour les administrations

L’open data, véritable voie de modernisation pour les administrations
Trouver les restaurants qui rejettent leurs huiles usagées dans les égouts en croisant une poignée de jeux de données : le travail de la « geek squad » de New York illustre les perspectives ouvertes par l’utilisation, par les administrations, en interne, des données, une des promesses de l’open data. En France, des réutilisations aussi poussées et spectaculaires se font toujours attendre dans les administrations de l’Etat ou des collectivités territoriales. L’ouverture récente des données, depuis 2010, soit trois ans après les pionniers anglo-saxons, explique cette timidité. Et peut-être aussi une absence de vision aussi forte qu’à New York, ville qui se pense comme « une plate-forme ». Sans aller jusque-là, Datalocale, le portail du conseil général de Gironde, s’est fixé comme objectif « de structurer le traitement des données au sein de la collectivité et d’orienter et de construire [leur] système d’information en faveur des usages internes. » Related:  OpendataDocumentation Open DataOpen Data

Etalab dissout, vers la fin de l'open data à la française ? La dissolution d'Etalab pourrait entrainer un changement de philosophie de la part de l'Etat en matière d'ouverture des données publiques. Le gouvernement a décidé de dissoudre Etalab dans la Direction interministérielle pour la modernisation de l'action publique, plus connue sous son ancien nom de Direction générale de la modernisation de l'État (DGME). Une annonce qui s'accompagne de celle du départ du directeur d'Etalab Séverin Naudet, figure de droite auto-proclamée, qui avait critiqué le programme du PS lors de la campagne présidentielle. La mission chargée de faciliter la mise à disposition des données publiques demeure sous l'autorité du Premier ministre". Cette réorganisation pourrait donc être le signe d'un revirement dans l'approche de l'Etat quant au partage des données publiques. Premières victimes, les données de santé Rendre les données publiques disponibles gratuitement n'est en effet pas un objectif partagé par tous les membres du gouvernement.

Henri Verdier : faire de data.gouv.fr le meilleur outil possible pour une communauté riche et créative Etalab, jeune mission qui a fêté ses un an début décembre 2012, prépare une refonte de la plateforme data.gouv.fr. Mais, nouveauté et grande première, elle compte s’entourer de la communauté Open data pour parfaire les différentes fonctionnalités. La deuxième mouture de la plateforme est en marche. Henri Verdier, directeur de la mission, a accepté de répondre à nos questions. Pourquoi intégrer une notion de collaboration dans la refonte et comment organiser et sélectionner les différentes remarques ? L'open data est une politique publique qui ne prend son sens qu'à travers des réutilisations, par les administrations elles-mêmes, les citoyens, le mouvement associatif et les entreprises. Et il aurait été dommage de se priver des talents, de l'imagination et des apports de tous ordres que recèle cette communauté et qu'elle partage si volontiers. Comment définir cette communauté et qui la compose ? Elle se définit elle-même, par son engagement. Quels sont les enjeux d’une telle refonte ?

Les écrans sont-ils si dangereux pour nos enfants ? es produits culturels les plus vendus en France sont les jeux vidéo. Les premiers ordinateurs s’adressent aux enfants de 3 ans. Et il existe des émissions de télévision destinées aux bébés de 6 mois. Bref, comment utiliser les avantages des nouvelles technologies sans sombrer dans l’addiction ? En 2008, des psychiatres se mobilisent et lancent une pétition contre la création en France de programmes de télévision pour les 0-3 ans, après le lancement en Grande-Bretagne de BabyFirst et de BabyTV, qui émettent depuis le sol britannique mais dont les émissions sont reprises dans le bouquet de CanalSat. Besoin de ses cinq sens « Ce qui nous préoccupe, développe-t-il, c’est que le bébé n’est pas un enfant en réduction. Cinq ans après, il n’a pas changé d’avis, mais l’a affiné, cosignant un avis, « L’Enfant et les Écrans », publié en janvier dernier par l’Académie des sciences. L’aspect positif des écrans La culture des écrans est en train de remplacer celle des livres. Sondage

N° 3318 - Projet de loi pour une République numérique Enregistré à la Présidence de l’Assemblée nationale le 9 décembre 2015. pour une République numérique. (procédure accélérée) (Renvoyé à la commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l’administration générale de la République, à défaut de constitution d’une commission spéciale dans les délais prévus par les articles 30 et 31 du Règlement.) au nom de M. Premier ministre, par M. et par Mme Axelle LEMAIRE, secrétaire d’État chargée du numérique Mesdames, Messieurs, Le numérique constitue une nouvelle opportunité de développement, de croissance et de partage pour notre pays, nos entreprises et nos concitoyens. À cette fin, le Gouvernement a déjà entrepris des actions de fond, que ce soit par la transformation numérique de l’État ou en matière de politique économique. – d’une part, donner une longueur d’avance à la France dans le domaine du numérique en favorisant une politique d’ouverture des données et des connaissances ; Il s’organise autour de trois axes : Chapitre IER « Art.

L’Inde (dé)connectée Derrière l'image de pays en plein boom technologique, l'Inde reste divisée en deux pays, côté rural et côté urbain, dont les accès au web restent très disparates. Une réalité quelque peu compensée par la démocratisation du mobile, mais qui reste bien loin de la légende de la 3G généralisée colportée par les études. Au départ, ce papier devait parler de train en Inde. Plus précisément, de l’initiative de la compagnie ferroviaire nationale indienne de publier une carte de temps réel du mouvement des trains à travers le sous-continent sous forme de Google Maps. Le tout agrémenté d’une évaluation en temps réel de la ponctualité sur le réseau. Mais la question est vite venue au sein du Pôle “data” de savoir : à qui profite la carte ? Portrait schizophrénique Si l’Inde jouit sous nos climats d’une image de pays en plein boom technologique, les statistiques publiques reflètent une autre image. Prisme mobile déformant Une réflexion valable pour les humanitaires comme pour les pouvoirs publics.

Textes et liens Textes et liens > Textes et liens Partager Lettre d'information Une présentation du rapport d’activité 2013 et une synthèse sur la communication des documents relatifs aux associations loi 1901 constituent le menu de la lettre de rentrée. Rapport d’activité 2014 Le rapport d’activité pour l’année 2014 vient de paraître. Textes et liens Vous trouverez ici les liens vers le site Legifrance pour le livre III du code des relations entre le public et l’administration et ses textes d’application, mais aussi les textes prévoyant des dispositions particulières d’accès que la CADA est compétente pour interpréter. Textes Le code des relations entre le public et l’administration Le livre III du code des relations entre le public et l’administration Arrêté du 1er octobre 2001 relatif aux conditions de fixation et de détermination du montant des frais de copie d’un document administratif Sites institutionnels Pour trouver des informations

Lutter contre le vol de contenu et le contenu dupliqué Les voleurs de contenus se font de plus en plus nombreux. Pourquoi s’embêter à écrire du contenu de qualité quand on en a des milliards à disposition. Le vol est si simple. Un simple « copier coller » et vous avez un article de qualité en quelques secondes. De plus en plus de personnes n’ont plus de scrupule et passent à l’action. Dernièrement, c’est la société Netissime qui volait du contenu chez Axe Net. Quelques semaines plus tôt c’est Bouzid Otmani qui plagiait du contenu, dont celui de Rodrigue qui ne s’est pas laissé faire en appelant directement le voleur. Et encore plus récemment, c’est Neoptin qui se faisant voler son contenu. Google et le contenu dupliqué Automatiquement, le vol de contenu créera du contenu dupliqué. La popularité du site est un des critères de Google pour le choix de la page d’origine. Limiter le risque Il est conseillé d’introduire un lien absolu vers une page de votre site dans chacun de vos article (ce que je ne ferai pas dans celui ci ). RewriteRule .

La métropole, "bonne échelle pour développer le service public local de la donnée" Nathalie Vernus-Prost est la première administratrice générale des données (AGD) en collectivité, nommée en avril 2015 au sein de la métropole de Lyon. Elle y a auparavant exercé différentes fonctions qui l’ont menée à endosser ce rôle de “chief data officer” (CDO), pour reprendre le terme anglo-saxon originel : chargée du Centre de formation informatique, responsable de l’intranet, webmestre de l’extranet, responsable web économique. Une expérience qui lui a permis d’acquérir le bagage hybride nécessaire à une AGD combinant connaissances techniques, compétences managériales et vision stratégique en terme de développement de la collectivité. Son travail s’appuie entre autres sur le portail “smart data”, ouvert en 2013. Elle inaugure une série d’entretiens avec des AGD, destinés à mieux cerner ce métier, nouveau sans l’être complètement, qui devrait faire école, du moins pour les collectivités d’une certaine taille. En quoi consiste votre mission ? Elle se présente sous trois aspects. Focus

Guide pratique de l’ouverture des données publiques territoriales en version beta, à commenter et enrichir Dans le cadre du programme d’ouverture des données publiques, la Fing publie le guide pratique de l’ouverture des données publiques territoriales, à l’usage des territoires et de leurs partenaires. Ce guide version béta est publié sous licence Creative Commons CC-By. Pour commenter et enrichir le guide en version beta, rendez-vous sur le réseau social de la Fing : L’ouverture des données publiques n’est pas une option pour les acteurs publics : elle est rendue obligatoire par des directives européennes et une législation française qui en a fait un droit opposable. Mais cette ouverture constitue également, et surtout, une chance. Il s’agit donc d’une véritable opportunité pour les territoires, qui plus est moins coûteuse et moins complexe qu’il n’y parait de prime abord. Reutilisation-des-donnees-publiques Reutilisation des donnees publiques Fing Une version de travail à enrichir : au contact du terrain et de vos critiques et suggestions.

Glossaire Catégorie Métadonnées décrivant les grandes thématiques auxquelles est associé un jeu de données : Urbanisme, Environnement - Energie, etc. Donnée publique Au sens de la loi du 17 juillet 1978, les données publiques sont des informations contenues dans les documents produits ou reçus par un acteur public (Etat, collectivités territoriales, personnes de droit public ou privé chargées d’une mission de service public) dans l’exercice de ses missions de service public. A noter que les documents produits ou reçus par un acteur public dans l’exercice d’une mission de Service Public à caractère Industriel et Commercial (SPIC) sont exclus droit à la réutilisation par la loi du 17 juillet 1978. Pour en savoir plus : Les données publiques, guide juridique & pratique (Agence des Initiatives numériques – n°4 – Décembre 2010). Fréquence des mises à jour Fréquence de mise à jour d'un fichier en téléchargement ou en référencement sur le portail. Format de données CSV (Comma-separated values) SHP (Shapefile)

Le développement des réseaux sociaux a-t’il influencé le développement des grandes écoles et des universités ? Enquête Côté écoles… « Quand je suis arrivé fin 2010 au poste de community manager de Reims Management School, on était à tout casser cinq en France, avec notamment ESCP Europe et la Sorbonne », se souvient Nicolas Grosse-Waechter, désormais community manager d’Euromed Management. Deux ans plus tard, les grandes écoles ont sans conteste pris le virage des réseaux sociaux. L’étude « Les réseaux sociaux et l’enseignement supérieur » réalisée en 2012 par l’agence C’est un signe révèle ainsi qu’à présent, seuls 2 % des établissements n’ont pas d’équipe dédiée aux réseaux sociaux. En 2012, est-il possible pour une école de ne pas être présente sur les réseaux sociaux ? En conclusion, les réseaux sociaux ont-ils influencé le développement des grandes écoles ? … Côté entreprises Côté entreprises, les réseaux sociaux ont également mené leur petite révolution. … et employés De plus, la relation avec les employés change, elle aussi. Claire Bouleau

Related: