background preloader

CubieBoard: le Raspberry surboosté

CubieBoard: le Raspberry surboosté
Il y a quelques mois j’avais commencé par vous parler de la carte Arduino, une petite carte peu couteuse permettant de réaliser de nombreuses choses: robots, drones, systèmes domotiques, etc… Ensuite est venue la Raspberry Pi, une carte plus évoluée, plus proche de l’ordinateur, toujours à un prix très attractif (30$), permettant de réaliser des robots, mais également des systèmes plus gourmands, comme on a pu le voir dans la réalisation d’un boitier Media Center. Malgré tout, le Raspberry Pi trouve des limites dues à sa puissance. Le concept restant très intéressant, il a donné naissance à de nombreux autres projets (un petit comparatif est disponible ici), l’un des plus intéressants étant la CubieBoard, lancée en financement participatif sur Indiegogo fin 2012. On reprend tout ce qui a fait le succès du Raspberry Pi, mais en l’améliorant. Alors que le Raspberry est propulsé par un processeur 700Mhz ARM1176JZFS le CubieBoard, lui, est pourvu d’un ARM 1 GHz Cortex-A8.

http://maison-et-domotique.com/2013/05/23/cubieboard-le-raspberry-surbooste/

Related:  Raspberry Pi

Homeseer + Raspberry Pi = Hometroller-Zee ! Homeseer est l’une des solutions logicielles les plus connues dans le monde de la domotique. Pas toujours facile à prendre en main, il n’en reste pas moins la solution la plus puissante et la plus polyvalente. Et l’une des plus chères, la licence de la version normale coutant tout de même 250$ (et près de 600 pour la version pro…). A l’origine, le logiciel devait être installé sur un ordinateur tournant sous Windows. En 2011, Homeseer a commencé à sortir ses « box » domotiques, sous forme d’un mini PC embarquant Windows XP Embeded et le logiciel Homeseer: les Hometrollers. Pas à pas : Installer XBMC sur un Raspberry Pi Le Raspberry Pi est un mini ordinateur (85,6 x 53,98 x 17 mm) "low-cost" vendu moins de 50 euros. Nous vous proposons de vous expliquer comment créer un PC Home-Cinema, sans être un "crack" de l'informatique. Suivez le guide...

Après la framboise et la banane, voici la Orange Pi Une énième carte de développement associée à un nom de fruit. On a connu la Raspberry Pi puis la Banana Pi et voilà que débarque la Orange Pi. Ou plutôt les Orange Pi puisque le constructeur derrière la carte ne lâche pas moins de 3 modèles d’emblée. Ce ne sont plus des cartes de développement, c’est un remake de la corne d’abondance. Montez votre propre Zibase Mini ! Zodianet vient de susciter une grosse surprise en annoncant la Zibase Mini ! Encore une nouvelle Zibase, diront certains ? Oui et non. Il s’agit plus d’un nouveau concept, puisque ce que propose ici Zodianet est de monter votre propre Zibase à l’aide d’un Raspberry et d’une carte SD où sera installé le système de la Zibase. Pour les protocoles de communication domotique, il vous suffira de brancher la clé Usb de votre choix: Z-Wave, EnOcean, Rfxtrx, etc… Voire même plusieurs en même temps, la force de la Zibase étant tout de même de pouvoir gérer de nombreux protocoles différents. Oui, c’est fort !

Contrôleur z-wave aeon labs Contrôleur Z-Wave Aeon Labs Z-Stick S2 Ce contrôleur se connecte sur un port USB de votre ordinateur et permet ainsi de communiquer avec votre réseau Z-Wave. Vous pourrez ainsi piloter vos modules à partir de votre ordinateur. La particularité de ce contrôleur Z-Wave est d'avoir une batterie intégrée qui permet de l'utiliser de manière portable pour inclure ou exclure des périphériques Z-Wave de votre réseau. Guide Raspberry PI , quelques adresses pour bien commencer ! Salut à tous ! La semaine dernière je vous parlais du formidable Raspberry PI, l’ordinateur le plus compact du marché. Aujourd’hui, après avoir avoir expérimenté quelques applications dont je vous parlerais plus tard, je vais vous partager les adresses que j’ai le plus appréciées pour commencer avec la bête. (bon je vous avoue que ma recherche est orientée, car j’étais plus parti dans l’esprit de m’en faire un petit serveur domestique)

ODROID-C1 une minicarte quadruple coeur à 35$ Encore une carte de développement sur le marché, encore un poisson pilote derrière la Raspberry Pi. Cette ODROID-C1 garde les caractéristiques de base du genre mais évolue en terme de performances tout en restant, pour une fois, proposée au même prix. La ODROID-C1 est une production d’Hardkernel, une société dont on a déjà souvent parlé ici. Et une société qui a voulu sortir une autre carte du genre, baptisée Odroid-W, avant de voir ses plans réduits à néants par la décision de Broadcom de ne pas leur livrer de puces. Hardkernel voulait en effet le même composant que celui qui équipe les Raspberry Pi.

Contrôler son bureau à distance avec VNC sur le Raspberry pi Dans cet article nous allons voir comment télécommander son Raspberry pi à distance grâce à VNC (Virtual Network Connection), pour que cela fonctionne il faut que vous ayez suivi le tutoriel sur SSH et donc que vous puissiez vous connecter en SSH à votre Raspberry pi. La différence entre SSH et VNC est que SSH ne gère pas d’interface graphique il ne vous permet que d’exécuter des commandes dans le terminal, contrairement à VNC qui va vous donner la possibilité de contrôler votre Raspberry pi de manière graphique avec la souris et le clavier. Nous allons donc commencer par installer un serveur VNC, il en existe plusieurs, mais celui que je vous propose est tightvnc. Pour l’installer connecter vous en SSH au Raspberry pi et faites ces deux commandes sudo apt-get update sudo apt-get install tightvncserver

Related: