background preloader

Présentation de PRECIP, un projet d’enseignement de l’écriture numérique

Présentation de PRECIP, un projet d’enseignement de l’écriture numérique
Le projet PRECIP (Pratiques d'écriture interactive en Picardie), mené par Serge Bouchardon de l’Université de Technologie de Compiègne, et financé par la Région Picardie, part d’un constat : la fracture numérique est en général traitée en termes d’équipement et d’accès, rarement en termes de pratiques d’écriture numérique. Or, sans une formation de l’utilisateur aux pratiques d’écriture numérique, un ordinateur est au mieux une machine à écrire sophistiquée, au pire une boîte noire. Le projet PRECIP fait l’hypothèse que l'écriture numérique est une écriture spécifique, et que l’on peut enseigner ces spécificités. Les pratiques d’écriture sont profondément transformées par les médias numériques. La pensée du numérique sur laquelle nous nous appuyons doit se lire dans la continuité de questions plus générales que nous nommons par exemple par les mots de « support » ou « dispositif ». Nos modules pédagogiques La culture numérique et l’école. Victor Petit, au nom de l'équipe PRECIP.

Apprendre avec le numérique Pour parcourir le contenu de ce webdocumentaire, cliquez dans le bandeau sur : Les thèmes, pour construire votre propre cheminement dans le contenu. A la fin de chaque vidéo, vous pourrez choisir comment continuer votre voyage dans le webdocumentaire. Les vidéos, pour accéder à l'intégralité des vidéos à partir d'un seul écran. Idéal pour retrouver rapidement une vidéo déjà vue. Le film, pour voir l'enchainement de toutes les vidéos dans un ordre pré-établi. Le traitement de texte dans le processus d’écriture : outil banal ou au fort potentiel didactique et pédagogique? | Le Conditionnel Présent Êtes-vous de ces enseignants qui offrent l’opportunité à leurs élèves de rédiger la version définitive de leurs textes au traitement de texte dans un laboratoire informatique? Si oui, ce qui suit vous intéressera… et ça intéressera tous les autres enseignants désireux de faire autrement en écriture! Si l’on vous disait qu’il est possible de faire bien plus avec le traitement de texte qu’une simple « mise au propre »… Si l’on vous disait que le traitement de texte devrait faire partie intégrante du processus d’écriture et, de surcroît, à chacune de ses étapes… C’est possible. Cela peut même devenir un attrait motivationnel à l’écriture pour certains de nos élèves… D’abord, faisons un bref rappel de ce qu’est le processus d’écriture*. - planifier; - rédiger; - réviser, améliorer et corriger; - évaluer l’efficacité de sa démarche. Du reste, le traitement de texte, puisqu’il s’agit du propos de cet article, peut être utile tout au long du processus d’écriture. * MELS, (2009). J'aime :

L'Agence nationale des Usages des TICE - Organiser l'écriture collaborative des élèves par Béatrice Coutelet * Écrire un roman, construire un site, rédiger un carnet de voyage... autant d'activités qui peuvent être réalisées de façon collaborative par les élèves, mais qui ne sont pas toujours faciles à mettre en place. Comment organiser les échanges entre élèves ? Quelles consignes donner ? Trois études publiées récemment montrent qu'un facteur crucial pour la réussite du travail collaboratif est de permettre aux élèves de communiquer facilement et souvent. La communication entre élèves Une étude d'Ami Barile, de l'Université de l'Arkansas Central (États Unis), et Francis Durso, de l'Université de l'Oklahoma (États Unis) a mesuré la qualité des échanges entre apprenants et son impact sur la rédaction d'un article scientifique. Les chercheuses ont demandé à 99 étudiants de psychologie d'écrire un article sur le thème de la psychologie développementale de façon collaborative. Les étudiants disposaient de 6 semaines pour écrire leur article. diagramme, liste, matrice.

L'Agence nationale des Usages des TICE - Écrire avec le traitement de texte : quels avantages et pour qui ? par Emmanuel Sylvestre * De nombreuses recherches se sont efforcées d’analyser les conditions permettant de favoriser l’entrée dans l’écrit. Deux spécialistes de cette question, Steve Graham (université Vanderbilt) et Dolores Perin (université de Columbia), ont recensé ces différentes conditions à partir des résultats de 131 études ayant mesuré l’effet du traitement de texte et d’autres éléments sur la qualité de la production écrite des élèves. Il en ressort que l’utilisation du traitement de texte est l’un des 11 éléments clés ayant un effet positif sur les performances des élèves. Le traitement de texte permet d’obtenir une écriture claire et lisible. Cependant, les effets positifs du traitement de texte varient en fonction : de l’âge des élèves, de leur niveau initial en écriture, de la situation d’enseignement (travail individuel, collectif…). L’âge des élèves Le niveau initial en écriture Le contexte d’enseignement Autres éléments clés Conclusions date de publication : 22/06/2009

Related: