background preloader

Les plantes tinctoriales

Les plantes tinctoriales
Certaines plantes permettent, grâce aux pigments contenus dans leurs fleurs, leurs feuilles, leurs baies, leur bois ou leurs racines, de fabriquer teintures, peintures ou colorants : ce sont les plantes tinctoriales. Partons à leur découverte... Pigments naturels, pigments synthétiques Longtemps, l'homme n'a eu à sa disposition que ce que lui offrait la nature pour peindre, écrire, décorer ou teindre : il a ainsi appris à identifier et à utiliser les plantes capables de fournir ces précieux pigments. Ces couleurs "naturelles" ont été détrônée au début du XXe siècle avec l'avènement de la pétrochimie, qui fournit désormais les pigments de synthèse largement utilisés aujourd'hui. Cependant, depuis quelques décennies, parallèlement au développement des produits biologiques et écologiques (cosmétique bio, textile écologique, décoration d'intérieur "naturelle"...) on recommence à s'intéresser aux pigments naturels, qu'ils soient végétaux ou minéraux. Qu'est-ce qu'une plante tinctoriale ? Jaune Related:  plantes_suite

COLORATION VEGETALE - BioBela Passer ses doigts dans des cheveux vivants et pleins de vitalité : un vrai plaisir. La coloration végétale nous réconcilie avec nos cheveux. Contrairement à la coloration chimique qui les affaiblit, elle les fortifie, en leur donnant du corps, de la lumière et du relief. A condition de ne pas rechercher des transformations radicales, mais de privilégier des résultats naturels et des modifications douces et progressives. Comment ça marcheLa coloration végétale exploite les colorants naturels des plantes tinctoriales, utilisées depuis toujours pour teindre les tissus. Les teintes brunes sont formulées avec des extraits de noix, de chicorée, de santal et de châtaignier. Ses atoutsLa coloration végétale enrobe le cheveu et forme une gaine protectrice autour de lui. Dépourvue de substances toxiques, elle respecte l’écosystème des cheveux. Contrairement aux idées reçues, cette coloration naturelle est durable. un séjour à la mer (pas d’effet « paille » au retour) et se patine joliment.

Plantes tinctoriales : les comprendre Une Plante tinctoriale possède les propriétés de teinter une fibre et cet article est loin de toutes les citer, elles sont bien trop nombreuses, mais il vous donnera un début de piste pour les comprendre. Je tiens également à souligner que toutes les informations donnés ici sont sur les plantes tinctoriales dans une utilisation générale, pas exclusivement pour les teintures capillaires ou les savons. Parce qu'entre autres bien trop nombreuses, Colbert a voulu les distinguer en deux espèces ( 120 tons de teinture ) les Grand-teint ou Petit-teint en rapport à leurs qualités. * Teintures Grand-teint et Petit-teint les "Grand-teint" ce sont les teintures aux couleurs franches, résistantes à la lumière et aux lavages répétés, tout le contraire des teintures « petit teint » bien instables et éphémères. Les teintures classées grand-teint ne sont vraiment pas nombreuses : pastel, garance, gaude. Reprenons ! pastel pour le bleu, garance pour le rouge, gaude pour le jaune. Nous avons déjà 8 couleurs.

Lexique des Poisons - Au 221 Bis Baker Street- Science de la déduction Aconit Napel : La racine de cette plante est le poison le plus toxique de la flore. Il suffit d'une ingestion de plus de 2g de racine pour tuer un homme adulte. Anémone Sylvie : Il y a différentes sortes d'anémones, et cette plante n'est pas d'une forte toxicité. Aristoloche clématite : Cette plante n'est pas fortement toxique pour l'homme, mais il suffirait de 1 à 2g de racine pour tuer un chien et elle est extrêmement mortelle pour les chevaux. Arsenic : Probablement le poison le plus connu. Peut provoquer des crachats de sang, hémorragies internes... Arum : L'arum tacheté et l'arum d'Italie, en particulier, sont très toxiques. Belladone : Plante extrêmement toxique, elle était néanmoins utilisée comme produit de beauté dans l'ancien temps car elle fait dilater les pupilles et fait un peu loucher, ce qui était un canon de beauté ! Spoiler sur la nouvelle de Conan Doyle Le détective agonisant : Bryone dioïque : Cette plante est surtout toxique par sa racine et ses baies. Buis : Chélidoine :

Cheveux : coloration naturelle, mode d'emploi Cheveux : coloration naturelle, mode d'emploi Les colorations naturelles "prêtes à l'emploi" du commerce Presque exclusivement vendues dans les magasins bio ou sur internet, les colorations pour cheveux 100% naturelles sont encore très peu nombreuses. Les marques les plus connues sur le marché sont LOGONA, Aube Indienne ou encore Lush Application : ces colorations sont présentées sous forme de poudre ou de barre, à mouiller avec de l'eau chaude pour en faire une pâte. Le nombre de teintes disponibles est assez limité mais il y a de quoi illuminer toutes les chevelures. Prix : entre 10 € et 15 € ce qui est semblable aux colorations chimiques. Le henné : la coloration maison La plus célèbre des colorations naturelles est le henné. • Le henné d'Égypte : on l'utilise pour se teindre en roux, en rouge ou pour obtenir des reflets auburn. • Le henné châtain foncé : c'est un mélange de henné châtain clair et d'indigo, il permet d'obtenir une couleur châtain foncé.

Teinture végétale & plantes tinctoriales Ébola : un traitement efficace après l’apparition des symptômes Sur cette image, on comprend pourquoi le virus Ébola appartient à la famille des filovirus. S'il est quasiment synonyme de mort, l'espoir d'un traitement partiellement efficace permettrait de sauver des vies humaines. © Cynthia Goldsmith, CDC, DP Ébola : un traitement efficace après l’apparition des symptômes - 2 Photos On ne plaisante pas avec le virus Ébola. Tirant son nom du fleuve éponyme traversant la ville de Yambuku (actuelle République démocratique du Congo), d’où est partie la première épidémie en 1976, ce filovirus est l’un des pires pathogènes jamais rencontrés par l’Homme. Transmis par contact avec les fluides biologiques (sang, salive, etc.), voire par aérosols, il se multiplie très vite dans le corps et sature tous les organes et le système immunitaire, ce qui empêche l’organisme de réagir et de l’éliminer. Trois macaques sauvés d’une infection à l’Ebolavirus Les anticorps monoclonaux sont des polypeptides en forme de Y dont les extrémités sont spécifiques à un antigène.

Les plantes tinctoriales et la coloration végétale Le déclin de la chimie nous annonce le retour à l’essentiel, nous offrant à tous l’opportunité de revenir simplement au naturel. Les plantes tinctoriales que j’utilise sont à la fois colorantes et médicinales. Elles sont utilisées depuis des millénaires pour leur propriétés cicatrisante et détoxinante pour le cuir chevelu et nourrissante pour les cheveux. Au Moyen Orient et en Inde elles sont utilisées pour soigner et embellir les cheveux, tout comme nos grands-mères savaient utiliser les plantes de nos régions pour prendre soin d’elles (noyer, ortie, prêle…). Les recettes d’association d’huile bien spécifique et des plantes se transmettent de génération en génération. Grâce aux plantes tinctoriales, la coloration végétale a une excellente tenue dans le temps. Retour haut de page

Couleurs de plantes - colorants naturels - Plantes tinctoriales Des matières premières naturelles et renouvelables Nos produits sont fabriqués à partir de plantes tinctoriales provenant de nos propres cultures ou d'achats auprès de producteurs sélectionnés pour les espèces provenant de régions chaudes. Couleurs de Plantes propose des matières colorantes provenant d'environ 20 espèces végétales différentes et participe ainsi au maintien de la biodiversité. Nos cultures en France Nos cultures sont menées en France par un réseau d'agriculteurs (Poitou-Charentes principalement et Midi-Pyrénées pour le pastel) à partir de variétés sélectionnées sur des critères agronomiques et pour leur richesse en matières colorantes. Les cultures suivent des cahiers des charges spécifiques et respectent les principes de l'agriculture raisonnée. Un partenariat avec la CAPA (Coopérative Agricole des Plaines d'Ariège) permet de vous proposer l'indigo de pastel relancé par le groupement CAPA - Bleu de Lectoure. Nos cultures Cultures biologiques Approvisionnements sélectionnés

Se coucher moins bête : le site qui permet de briller en soirée Soins | Atelier des elfes Les plantes tinctoriales utilisées depuis des siècles nous rappelle que la nature est une grande richesse. Elle apportent les pigments nécessaire pour colorer les cheveux. Mélangées à de l’eau très chaude, elles sont utilisées pour colorer mais également pour apporter du soin au cheveu. La coloration végétale respecte le cheveu. La coloration végétale ne modifie pas la structure du cheveu puisqu’il n’y a pas d’oxydation. La coloration végétale apporte du pigment, mais ne retire pas le pigment naturel du cheveu. Les pigments végétaux vont être déposés sur les cheveux. Dans les plantes utilisées, on va retrouver le henné, l’indigo, le curcuma, le brou de noix, le noyer, l’urucum, la garance, la racine de rhubarbe, le thé noir, la camomille et encore bien d’autres plantes toutes connues pour leurs vertus bienfaisantes. C’est la molécule du henné qui va permettre la fixation de tous les autres plantes. Cécile vous propose une couleur unique qui vous ressemble. CECILE vous propose 3 soins :

8 associations de plantes testées au potager et verger bio Qui n’a jamais entendu parler de l’association de la tomate et de l’œillet d’inde ? Du poireau et de la carotte ? Des trois sœurs ? Cette année je vais expérimenter 8 associations de plantes jamais testées dans mon potager, certaines sont bien connues par les jardiniers, d’autres moins. Les trois sœurs – Haricot Maïs Courge Maïs Haricot Courge Cette association est relativement bien connue, davantage outre atlantique car elle était traditionnellement utilisée par les ethnies amérindiennes d’Amérique du Nord et d’Amérique Centrale. Comment procéder en pratique ? Semez en ligne le maïs doux par poquet de 2 ou 3 graines tous les 30 cm. Chou – Mélisse – Cosmos Melisse Effets recherchés :La mélisse et les cosmos repoussent les ravageurs du chouLa mélisse et les cosmos attirent les prédateurs des ravageurs du chouLes trois plantes ensembles améliorent l’hygrométrie au niveau du sol, idéal pour aider les choux lors des plantations d’étés. Capucine – Poirier – Menthe Effets recherchés : Souci

Savoir reconnaître la terre de son jardin pour réussir ses cultures - Jardin potager Quel est votre type de terre ? Il existe quatre types de sols qu'il faudra amender (c'est-à-dire améliorer sa structure) ou traiter différemment afin d'obtenir une terre plus équilibrée pour vos plantations. On trouve dans les jardineries des kits d'analyse indiquant avec précision la composition physique du terrain. Il est également possible de reconnaître un sol en l'observant et en le « testant ». Malaxez une poignée de terre humide puis laissez la-tomber sur un sol dur : si la motte s'agglomère et reste intacte après la chute, c'est une terre argileuse ;si la motte ne s'agglomère pas et s'effrite, c'est une terre sableuse. Prélevez à la bêche une tranche de terre : si la tranche est de plus en plus blanche en profondeur, c'est une terre calcaire ;si la tranche est très foncé grumeleuse et spongieuse, c'est une terre humifère. À noter : aucune terre n'est totalement calcaire, argileuse, humifère ou sableuse. Sol argileux Caractéristiques : lourd ;compact ;collant. Flore spontanée : Avantages :

Related: