background preloader

Portail:Spiritualité

Portail:Spiritualité
Related:  Religions

Spiritualité Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. « L'âme captive » (soul in bondage) par Elihu Vedder. La plupart des spiritualités cherchent une « libération de l'âme » prisonnière ou dominée par la matière Religions et spiritualité[modifier | modifier le code] La spiritualité dans le cadre de la religion[modifier | modifier le code] La spiritualité religieuse est généralement associée à l'aspiration à se « relier » (du latin religare, racine possible du mot religion). Après avoir supplanté les spiritualités plus ou moins structurées du paganisme ou de l'animisme, les spiritualités juive, bouddhique, chrétienne, musulmane, se sont développées sans véritable concurrence pendant de nombreux siècles, jusqu'au siècle des Lumières. Pratiques associées[modifier | modifier le code] Différentes pratiques sont issues des spiritualités religieuses : La notion « d'expérience spirituelle »[modifier | modifier le code] La spiritualité hors du cadre des religions[modifier | modifier le code]

Liens spiritualite Spiritualité liens Vous trouverez dans cette rubrique les liens vers des sites qui partagent avec nous l'Amour simple et universel. Qui avancent dans la connaissance de Soi sans se réfugier derrière un dogme, qui donnent chaque jour un peu d'eux-mêmes, éclairent et guident sans imposer. A toutes celles et ceux qui on décidé un jour dans leur existence qu'il était temps de faire quelque chose, et qui prirent leur bâton vers les sentiers inconnus, à tous ceux-la, je le dis bien haut : MERCI de tout notre coeur. Retour annuaire L'association Unisson n'est en aucun cas responsable du contenu des sites proposés. Revue 3ème millénaire Revue spirituelle de référence, partenaire d'Unisson06. Advaïta : La Non-Dualité Site sur l'Advaïta Vedanta, l'enseignement directe de la spiritualité originelle, vous êtes déjà l'absolu... La page de Jacques Prestreau Site sur le Bouddhisme avec le très complet dictionnaire des termes bouddhistes. CETC SanYuan Le centre d'étude de la culture Taoïste.

Soi (spiritualité) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Soi, transcrit avec un S majuscule, désigne l'identité originelle et ultime de l'être dans plusieurs traditions spirituelles. L'introspection et la méditation sont des pratiques suggérées pour accéder au Soi. Le Soi avec un S majuscule (parfois appelé « vrai soi » ou « Soi supérieur » par distinction avec l'ego, ou « soi » avec un s minuscule), dans l'acception spirituelle du terme et particulièrement dans les courants issus du Védanta tel que l'Advaïta Védanta, désigne l'identité première et ultime de l'être [1],[2],[3]. Le Soi constitue une réponse proposée par certaines traditions spirituelles à la question « Qui suis-je ? Mais le concept, couramment utilisé de nos jours, et absorbé par les courants du New Age[6], a porté d’autres noms et se rapproche d’autres concepts philosophiques plus anciens. L’Âme est un synonyme de Soi : La Conscience est un autre synonyme de Soi : L'Être est un autre synonyme de Soi : « Connais-toi toi-même !

Éveil spirituel Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La notion d'éveil spirituel (ou encore « illumination[1] » et « réalisation de soi » ou simplement « éveil »), communément associée au bouddhisme et à l'hindouisme, désigne un état de conscience supérieur dans de nombreuses religions et philosophies[2] et l'aboutissement d'une voie religieuse ou spirituelle. L'expression a pris un sens aux contours plus flou dans les courants New Age, où les acceptions et les traductions les plus diverses de la notion sont parfois amalgamées. La notion d'éveil spirituel dans les traditions religieuses[modifier | modifier le code] Une telle expérience, traditionnellement réputée bouleversante, est décrite dans différentes traditions (hindouiste, le dvija, ou chrétienne, notamment) comme une « seconde naissance ». L'individu y découvrirait sa véritable nature ainsi que des joies et des états inaccessibles au commun des mortels (ataraxie, apatheia, samadhi). Voir aussi[modifier | modifier le code]

Ressources - Canal-U UOH : Université Ouverte des Humanités L'Université Ouverte des Humanités est l' Université Numérique Thématique consacrée aux champs disciplinaires des Sciences humaines et sociales, des Lettres, des Langues et des Arts. Elle est l'aboutissement d'une volonté d'établissements supérieurs de travailler ensemble, avec pour principal objectif de contribuer au développement de l'université numérique française en diffusant des ressources pédagogiques de qualité en accès libre : texte, audio, vidéo, multimédia... L'UOH regroupe actuellement 25 établissements supérieurs.Sa mission centrale consiste à mettre à disposition des ressources numériques validées scientifiquement, pédagogiquement et techniquement, afin d'offrir aux étudiants des compléments et supports de cours de qualité*. Accéder au portail de l'UOH * les ressources présentes dans les arborescences thématiques UOH de Canal-U n'ont pas toutes été validées par le conseil scientifique de l'UOH.

Idéalisme Idéalisme Il n'y a pas de connaissance sans rencontre entre un sujet connaissant et un objet connu. Les difficultés commencent avec les questions. Qu'est-ce qu'un sujet ? Sujet - objet A l'opposé de l'hindouisme et de ses écoles brahmaniques, le bouddhisme refuse toute entité permanente. Il n'y a que les cinq agrégats. Vijnana est un moment singulier de conscience conceptuelle. C'est par ignorance qu'est conçu un monde extérieur, séparé et indépendant. Le monde est fait de relations interdépendantes. Rien n'existe sans dépendance. Les deux vérités Au fond il y a deux vérités par rapport à deux sortes de réalité. La réalité relative n'est pas fausse. Entre idéalisme et illusionnisme Comment la connaissance est-elle possible ? Dans le bouddhisme il y a, au départ, 18 écoles qui s'affrontent sur la question du sujet et de sa rencontre avec l'objet et, partant, sur la 'réalité' du monde extérieur. Idéalisme L’idéalisme va jusqu'au bout d'une logique qui veut exclure l'illusion.

Philosophie, religion, science et conscience - Dieu, Platon, Darwin et l'avenir Pleine conscience Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La pleine conscience (parfois également appelée attention juste, samma-sati en pali, samyak-smriti en sanskrit[1], ou présence attentive) est une expression dérivée de l’enseignement de Siddhartha Gautama et désignant la conscience vigilante de ses propres pensées, actions et motivations. Elle joue un rôle primordial dans le bouddhisme où il est affirmé que la pleine conscience est un facteur essentiel pour la libération (Bodhi ou éveil spirituel). Il s’agit du septième membre du noble sentier octuple. En Occident, la pleine conscience est utilisée comme une thérapie ayant pour but la réduction du stress et la prévention de rechutes dépressives. Les principes de la pleine conscience[modifier | modifier le code] Cette pleine conscience n’est pas limitée à la pratique de la méditation, mais elle consiste simplement à observer les objets physiques et mentaux qui se présentent à l'esprit. Critiques[modifier | modifier le code] en français :

Transcendance Le terme transcendance (du latin transcendens ; de transcendere, franchir, surpasser) indique l'idée de dépassement ou de franchissement. C'est le caractère de ce qui est transcendant, c'est-à-dire qui est au-delà du perceptible et des possibilités de l’intelligible (entendement). À l'inverse, les philosophies de l'immanence, comme le stoïcisme ou le panthéisme de Spinoza maintiennent que Dieu se manifeste dans le monde, et est présent dans celui-ci et dans les choses qui le composent. Approches philosophiques[modifier | modifier le code] Ce qui est transcendant est ce qui est coupé - au-delà - de ce que l'on admet communément être capable (humainement) de pouvoir penser[réf. nécessaire]. Métaphysique[modifier | modifier le code] Le transcendant est ce qui est au-delà, ce qui dépasse, surpasse, en étant d'un tout autre ordre. Le terme est particulièrement, mais pas toujours, utilisé pour discuter la relation de Dieu au monde. Phénoménologie[modifier | modifier le code]

Religion Une religion est un système de pratiques et de croyances en usage dans un groupe ou une communauté. Il n'y a pas de définition qui soit reconnue comme valable pour tout ce qu'il est permis aujourd'hui d'appeler religion[1]. Le terme latin religio a été défini pour la première fois par Cicéron comme « le fait de s'occuper d'une nature supérieure que l'on appelle divine et de lui rendre un culte »[2]. Dans les langues où le terme est issu du latin, la religion est souvent envisagée comme ce qui concerne la relation entre l'humanité et Dieu. Dans le Coran, le terme dîn, qui peut être considéré comme équivalent de celui de religion, désigne avant tout les prescriptions de Dieu pour une communauté[3]. En chinois, le terme zōng jiào (宗教), inventé au début du XXe siècle pour traduire celui de religion, est connoté de l'idée d'un enseignement pour une communauté[4]. Le bouddhisme est souvent considéré comme religion bien qu'il n'y soit question ni de Dieu, ni de nature divine[5]. Pour R. .

Bön Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Détail de la roue de la vie dans la tradition bön Monastère bön de Khyungpori Tsedruk au Nord du Tibet Pierre de mani-bön avec le mantra om ma tri mu ye sa le du Pour les articles homonymes, voir Bon. Le terme bön (prononcer beun), désigne trois traditions religieuses tibétaines distinctes, selon le tibétologue norvégien Per Kværne : tout d'abord une religion tibétaine préexistant au bouddhisme et qui est supplantée par celui-ci aux VIIIe siècle et IXe siècle ;ensuite une religion syncrétique qui apparaît au Tibet aux Xe siècle - XIe siècle, époque où le bouddhisme, après une période de décadence, se propagea à partir de l'Inde pour devenir, la foi dominante ;enfin, le vaste corpus de croyances populaires, souvent mal définies, dont la divination, qui ne sont pas d'origine bouddhique et sont communes aux adeptes du bön ou bönpos et aux bouddhistes[1]. Jusqu'à aujourd'hui le bön a continué à exister comme religion minoritaire.

Eckhart Tolle (Enseignement) - Nouvelle Terre, L'avènement De La Conscience Humaine tch?v=EuEFlzEZIQI Eckhart Tolle "La porte du corps intérieur et la porte du silence" tch?v=eyIJZ7mxTQw Eckhart Tolle : "Nous sommes plus grands que nos pensées" tch? "Comprenons ceci dès le départ, l’égo ne peut pas mourir par la volonté personnelle. "Simplement, les voiles qui nous enveloppèrent à notre arrivée dans la vie, ont refermé notre être sur son seul égo auquel il a fini par totalement s’identifier. À propos de l'Ego : L'ego veut toujours obtenir quelque chose des autres ou des circonstances. L'émotion sous-jacente qui gouverne l'activité de l'ego est la peur. Ref : Nouvelle Terre (L’avènement de la conscience humaine) de Eckhart Tolle. Avoir raison, donner tort Photo 1 sur 1 Retour à l'album · Photos de Oeil · Profil de Oeil Se plaindre, réagir et trouver les défauts des autres constituent des stratagèmes qui renforcent le sens des limites et de la division de l'ego, et qui en assurent la survie.

Ketchup aux épices douces {homemade} Chéri-chéri est en pleine "cri-crise" de ketchup en ce moment. Il a envie d'en mettre un peu partout... Est-il retomber en enfance? Je n'en sais rien, mais voulant lui faire plaisir, j'ai décidé de réaliser une petite bouteille de ketchup maison (je ne suis pas adorable, sérieusement?!). Un peu moins sucré, je vous l'accorde et un peu plus épicé... Il a adoré et a quasiment terminé la bouteille à l'heure à laquelle je vous parle! Que ce soit pour vous, ou pour vos chères petites têtes blondes, n'hésitez pas à vous lancer dans cette préparation super facile à faire et délicieuse!! {pour une petite bouteille} - 800 g de tomates fraîches bien mûres - 5 cl de vinaigre de cidre - 2 gousses d'ail - 2 cuillères à soupe d'huile d'olive - 60 g de rapadura (ou sucre, cassonade) - 2 petits piments secs - ½ cuillère à café de cannelle, - 5 grains de poivre - 3 clous de girofle - 1 cuillère à café de sel, poivre 1. 2. 3. 4. 5.

Related:  PHILOSOPHIES