background preloader

L’analyse des pratiques professionnelles pourquoi cette expression

L’analyse des pratiques professionnelles pourquoi cette expression
Où l’on fait une analyse préalable et nécessaire de l’expression « analyse des pratiques professionnelles ».Pour y voir clair, il faut d’abord s’entendre... L’expression est à peine admise dans les milieux de la formation professionnelle qu’elle soulève, dès qu’on y réfléchit, un très grand nombre de questions. En effet, aucun des termes ne va de soi, pas plus que leur agencement. On peut encore se demander si l’expression « analyse de pratiques », de modes de travail qui se sont imposés, implique qu’il existe un seul type d’analyse. Pratiques Qu’entendre par pratiques ? Ainsi, contrairement à la perception commune et superficielle du terme, qui imposerait d’ailleurs l’identité entre connaissance pratique et connaissance commune, la pratique, bien qu’incluant l’idée de l’application, ne renvoie pas immédiatement au faire et aux gestes, mais aux procédés pour faire. Analyser... Le deuxième terme auquel il faut s’attacher est celui d’analyse. Professionnelles Une nécessité...

http://www.cahiers-pedagogiques.com/L-analyse-des-pratiques-professionnelles-pourquoi-cette-expression

Related:  charbonnierePROFESIONNALITE ENSEIGNANTEMETHODO

Analyse du travail et pratique enseignante L’analyse du travail est aujourd’hui appliquée à la plupart des professions et même l’enseignement bénéficie de cette méthode rigoureuse d’analyse de la pratique dans le cadre prestigieux du Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM). L’analyse des pratiques, largement développée dans le secteur éducatif, se fonde, notamment, sur la reconsidération a posteriori, de fragments de l’action professionnelle dont les acteurs sont invités à élucider le sens. Différentes approches se référant à divers champs théoriques s’y développent reprenant l’idée que le cadre proposé pour une telle activité favorise une prise de conscience de l’organisation et de la signification de l’action pour le sujet qui l’accomplit. Cette dynamique est créditée d’un effet formateur que l’on se situe dans le champ ouvert part J. Piaget (1974 a et b) ou dans celui de la psychanalyse ou encore, en référence au modèle d’un praticien réflexif. 1.

MENE1315928A Article 1 - La liste des compétences que les professeurs, professeurs documentalistes et conseillers principaux d'éducation doivent maîtriser pour l'exercice de leur métier est précisée à l'annexe du présent arrêté. Article 2 - L'arrêté du 12 mai 2010 portant définition des compétences à acquérir par les professeurs, documentalistes et conseillers principaux d'éducation pour l'exercice de leur métier est abrogé. Toutefois ses dispositions demeurent applicables aux personnels enseignants et d'éducation stagiaires, lauréats des concours de recrutement ouverts antérieurement au 1er septembre 2013. Anthropologie de la communication De la théorie au terrain, de Yves Winkin. Éditions De Boeck Université, Collection Culture & Communication, Bruxelles, 1996, 239 pages, 130 francs 1Yves Winkin, professeur à l’Université de Liège ou il dirige le Laboratoire d’Anthropologie de la communication, est un des meilleurs spécialistes européens en ce qui concerne les travaux de Erwin. Goffman, Gregory Bateson, Ray Birdwhistell ou Dell Hymes. Dans un précèdent ouvrage, La nouvelle communication, il présentait les différents chercheurs de ce que l’on appelle l’Ecole de Palo Alto, mais aussi d’autres auteurs qui partagent la même « conception orchestrale de la communication ».

Passer de l’analyse de la pratique à la pratique de la décision Si elle est parfois affichée comme objectif dans une formation de formateurs, l’analyse des pratiques professionnelles n’est qu’un moyen, une panoplie d’outils, qui vise la (trans) formation de l’individu. C’est par l’analyse régulière des pratiques, par un examen critique au sein d’un groupe que le professionnel (et pas uniquement dans le domaine de l’éducation) devient ce que D. Schön a appelé un praticien réflexif. La réflexion sur l’action Une première forme de pratique réflexive, la réflexion sur l’action, se fait a posteriori. On peut la conduire seul, en groupe informel ou dans un ensemble structuré.L’échange entre pairs permet un croisement de regards ; mais, si ce temps réunit des personnes impliquées dans la même situation, ce ne seront que des subjectivités qui se croiseront.

MENH1506379N Orientations générales La loi de programmation et d'orientation pour la refondation de l'école a créé les écoles supérieures du professorat et de l'éducation (ESPE), avec la volonté de mettre en place une formation des personnels enseignants et d'éducation par alternance conjuguant une formation universitaire, qui s'inscrit dans une démarche de recherche, avec une mise en situation professionnelle. Dans ce cadre, les ESPE sont habilitées à délivrer un master dans les domaines des métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation (Meef). L'objet de la présente note de service est de préciser, à compter de l'année 2014-2015, les modalités d'évaluation et de titularisation des stagiaires recrutés par concours. Le tableau récapitulatif joint (Fiche 2) précise, pour chaque type de stagiaires et de sessions de concours antérieure ou postérieure à 2014, les nouveaux textes et modalités applicables. - La composition des jurys académiques évolue.

Note de synthèse [Les pratiques comme objet d'analyse] / Consulté le 10/11/2016 des Sciences de l'Éducation : « Les pratiques enseignantes : contributions plurielles », n° 5. BROUSSEAU G. (1978). - L'observation des activités didactiques. Revue française de pédagogie, n° 45, p. 130-139. BRU M. et MAURICE J.-J. (2001) (coord.). - Les pratiques enseignantes : contributions plurielles. Les Dossiers des Sciences de l'Education, n° 5.

La vidéo : un moyen pour analyser sa didactique L’utilisation de la vidéo est devenue systématique dans l’entraînement sportif ; aujourd’hui, les professeurs d’EPS étendent cet outil à la formation des enseignants dans un cadre résolument didactique. La forme d’analyse des pratiques que je présente ici relève du champ de la didactique disciplinaire en EPS ; il s’agit d’un travail réalisé dans le cadre de la formation initiale des stagiaires EPS en deuxième année d’IUFM. Ce module « Analyse didactique des Pratiques » est organisé autour de la réalisation d’une cassette vidéo par le stagiaire et son conseiller ; il tente de développer la compétence à analyser la pratique d’un point de vue didactique en se centrant sur l’activité de l’enseignant ainsi que sur celle des élèves en EPS.

Les gestes professionnels et le jeu des postures de l’enseignant dans la classe : un multi-agenda de préoccupations enchâssées Un contexte idéologique et politique pressant 1Partout en Europe et en Amérique, la question de l’école et de la formation des maîtres devient une question politique et idéologique de premier plan. Les cursus de formation sont rallongés ici, raccourcis, là. Les institutions de formation sont prises dans la tourmente permanente de remises en cause, de campagnes médiatiques, de prescriptions institutionnelles, elles-mêmes soumises au maelström d’une pensée politique qui puise plus ses arguments dans des logiques économiques, technocratiques, supranationales que dans la culture accumulée par les enseignants, par les formateurs et les travaux de recherche. En même temps, l’évolution sans précédent des savoirs et des moyens de leur diffusion, la transformation dans nos pays développés des modes de vie (travail, loisirs, mentalités) questionnent en profondeur la place de l’école, ses visées et ses modes d’enseigner. La transposition nécessaire d’un ensemble très riche de travaux théoriques

Entretien d'autoconfrontation / Consulté le 10/11/2016 Cet article a été rédigé dans le cadre du cours Semactu 2010-2011 1 Introduction Dans l’éventail des méthodologies de recherche en sciences humaines, la démarche d’autoconfrontation est principalement utilisée dans le cadre de la psychologie du travail. Nous avons ici décidé de présenter les divers aspects de cette méthodologie : son origine, ses différentes déclinaisons, son mode de fonctionnement, etc. Vous trouverez donc ci-dessous un essai de définition, un regard critique sur ses apports et ses limites, puis un exemple concret de recherche ayant adopté cette démarche méthodologique.

Construire son autorité par l’analyse de pratiques Dans la mesure où l’autorité constitue la première demande des enseignants en formation, il devient évident de les aider à la construire par l’analyse de pratiques. « Monsieur, vous vous habillez chez Emmaüs ? » Cette phrase d’accueil laconique a été restituée par un professeur stagiaire, un peu déstabilisé, dans le cadre du module « Construire son autorité par l’analyse de sa pratique ».Depuis 1995, l’IUFM de Bourgogne a mis en place une formation à l’analyse de pratiques à destination des stagiaires de deuxième année (PLC2) ouverte aussi bien aux enseignants, qu’aux conseillers principaux d’éducation (CPE) et documentalistes. Cette formation transversale est de deux jours continus au premier trimestre et suivie d’une journée optionnelle le trimestre suivant.

Les postures enseignantes — 3-Ifé - Plateforme néo-titulaires - NéoPass@ction Une posture est une structure pré-construite (schème) du « penser-dire-faire », qu’un sujet convoque en réponse à une situation ou à une tâche scolaire donnée. Les sujets peuvent changer de posture au cours de la tâche selon le sens nouveau qu’ils lui attribuent. La posture est donc à la fois du côté du sujet dans un contexte donné, mais aussi de l’objet et de la situation, ce qui rend la saisie difficile et interdit tout étiquetage des sujets. Les « postures d’étayage » permettent de rendre compte de la diversité des conduites de l’activité des élèves par les maîtres pendant la classe : Une posture de contrôle : elle vise à mettre en place un certain cadrage de la situation : par un pilotage serré de l’avancée des tâches, l’enseignant cherche à faire avancer tout le groupe en synchronie.

Fiche technique n°4 : Comment construire une grille d’observation ? Fiche technique servant de support à la réalisation de l’observation demandée dans le cadre du TD d’initiation à l’investigation empirique (2008), Licence 1 Sociologie et science politique, Université Paris Nord Villetaneuse. Idée générale : à partir des premières séances d’observation avec une grille très générale, faire un bilan des premières observations afin de restreindre le questionnement : quelles sont les questions qui émergent des premières observations ? Sur quel aspect de la situation pourrait-on faire porter l’observation de façon plus systématique ? Il s’agit de se fixer sur une problématique parmi toutes les questions possibles, pour ensuite construire une grille d’observation centrée sur ce questionnement. Il pourra s’agir par exemple de l’observation d’une activité particulière parmi toutes celles se déroulant dans la situation.

diversité- Scérén.com, la librairie en ligne de l’éducation Diversité Revue trimestrielle en sciences sociales relative à l'intégration et aux publics en difficulté Diversité est une revue thématique destinée aux professionnels de l'action éducative et sociale qui agissent dans les quartiers défavorisés. Chaque trimestre, une vingtaine d'articles de fond liés aux travaux récents de la recherche, des analyses, des expériences, mais aussi des idées neuves pour faciliter le travail des professionnels de l'éducation. Principes éthiques pour la vidéoformation — 3-Ifé - Plateforme néo-titulaires - NéoPass@ction L’impact émotionnel de la vidéoformation La préparation des enseignants à leur futur métier ne peut pas cacher les difficultés qu’ils sont susceptibles de rencontrer sans pour autant verser dans des analyses misérabilistes ou pessimistes. Lorsqu’un futur enseignant est confronté par vidéo aux difficultés en classe d’un jeune collègue – l’immergeant dans ce que pourrait être son prochain monde professionnel – il éprouve le plus souvent de l’empathie (entendue comme conscience de la souffrance de l’autre), voire de la compassion (entendue comme souffrance avec l’autre). Ces phénomènes affectifs peuvent limiter sa capacité d’analyse des situations observées et surtout remettre en cause son projet professionnel. Cela pointe la nécessité d’accompagner les étudiants dans leurs observations pour que leur analyse réflexive puisse dépasser l’émergence d’affects et s’enrichir d’autres repères susceptibles de participer à la « re-normalisation » de leur conception du métier.

Related: