background preloader

Élèves à besoins éducatifs particuliers et prof-doc

Élèves à besoins éducatifs particuliers et prof-doc
Related:  Besoins éducatifs particuliersHandicap / Dys

Dyslexie : un guide à l'usage des enseignants - Espace santé & sécurité Quatre à six pour cent des enfants d’une tranche d’âge sont concernés par un trouble spécifique du langage soit en moyenne au moins un élève par classe. Ce trouble freine les apprentissages scolaires initiaux ou plus tardifs. Aussi ce guide, fruit d’une concertation pluridisciplinaire constitue-t-il un outil départemental. Il vise à fournir aux enseignants des premier et second degrés des réponses dans la connaissance, la reconnaissance et la prise en charge pédagogique des enfants présentant des difficultés du langage écrit. Les nécessaires adaptations pédagogiques à réaliser en partenariat, l’aide individualisée permettront à l’élève dyslexique d’optimiser ses apprentissages et ainsi de lui garantir un devenir scolaire et un avenir professionnel. François CAUVEZ, Inspecteur d’Académie Cliquer sur la vignette ci-dessous pour télécharger le guide

Guide de survie pour eleves dys lycée Ressources pour travail auprès d'élèves handicapés Handicap et emploi : L’Agefiph axe formation & maintien dans l'emploi Handicap et emploi : Pour combattre la crise et la montée du chômage, l’Agefiph (Association de gestion du fonds pour l’insertion des personnes handicapées) accentue ses mesures axées sur le maintien dans l’emploi et la formation en alternance. Entretien avec François Atger, directeur de la communication de l’association. Quel bilan pouvez-vous faire de l’année 2012 ? 2012 fut une année contrastée. Tout d’abord, le nombre de travailleurs handicapés au chômage a augmenté de 15 % en un an contre 7,5 % pour l’ensemble des demandeurs d’emploi. Ce chiffre a plusieurs explications. Face à cette situation, envisagez-vous de nouvelles mesures ? Le conseil d’administration a décidé en fin d’année 2012 de mettre en place une mesure d’aide au maintien dans l’emploi en fin de carrière. Les a prioris à l’envers. Une nouvelle présidente, Odile Menneteau, a pris la tête du conseil d’administration de l’Agefiph. Sa vision s’inscrit dans la continuité des actions de l’association. A lire également :

LES "DYS" : un site consacré aux troubles des apprentissages TÉMOIGNAGE d’une ENSEIGNANTE. Lausanne, le 17 février 2013. Dans ma pratique, j’ai eu la chance d’accompagner des enfants de différents âges, présentant des troubles praxiques. Je trouve que la problématique de la dyspraxie n’est pas facile à cerner. Dans le cas de la dyspraxie, pour moi, reviennent souvent les mêmes interrogations : Au moment de faire connaissance, la première chose qui me frappe est la difficulté d’organisation, et cela dès le vestiaire ; dans l’habillage pour les petits et dans l’organisation dans les affaires, cahiers, agendas, pour les plus grands. Puis vient l’aspect scolaire; je remarque souvent une grande lenteur dans l’organisation et l’exécution des tâches. L’enfant est aussi en difficulté d’imitation ; il semble comprendre ce que je lui dis, mais ne parvient pas à reproduire un mouvement, une position, un dessin. L’enfant semble perdu face à son travail, c’est comme s’il n’avait pas de repères; il ne sait pas par où commencer ni comment continuer. Irritation.

Vis ma vue Présentation Vis ma vue, développé à l’initiative de Streetlab (filiale de l’Institut de la Vision) avec le soutien du ministère de l’Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (direction du numérique pour l'Éducation), en lien avec le réseau Canopé et la MGEN, est un jeu sérieux de sensibilisation au handicap visuel. Il permet aux enseignants de cycle 3 (CE2, CM1, CM2 et 6è) d’aborder la question du handicap visuel avec leurs élèves en leur faisant prendre conscience des difficultés rencontrées par les élèves déficients visuels. Dans le contexte familier de la salle de classe, la cour de récréation ou encore la cantine, le jeu propose 8 missions de 3 minutes. Téléchargement du jeu Supports pédagogiques

Dix conseils pour…Développer une bienveillance scolaire globale Par Gilbert Longhi Le déficit de considération au détriment des élèves résulte souvent d’une kyrielle d’usages ne paraissant pas prêter à conséquence. Voici des exemples extraits des travaux de l’Observatoire déontologique de l’enseignement (1). Lycée Emile Flamand …Les demi-pensionnaires patientent pour entrer au réfectoire tandis que les profs empruntent un raccourci qui les dispense de la longue file d’attente dans le froid, le vent et la pluie. Parfois lorsqu’un des enseignants passe devant tous les élèves quelques uns goguenards manifestent leur désapprobation. Les jeunes français sont les champions du désamour de l’école. L'école, un univers pédophobe À quelques exceptions près (4) l’établissement scolaire est un univers pédophobe (5) . Dans le même ordre d’idée, Jacques Pain (6) s’intéresse à une maltraitance scolaire structurelle en notant que les établissements ignorent la parole des élèves tout en développant une vie interne déficitaire en relation et en humanité. Gilbert Longhi

Mathenpoche - soutien scolaire en mathématiques Quand les livres numériques atténuent la dyslexie Trouble spécifique de l’apprentissage de la lecture ; handicap neurologique se caractérisant par des difficultés de reconnaissance des mots courants ; difficulté à identifier les lettres, les syllabes ou les mots : la dyslexie fait souffrir de nombreux enfants et adolescents. Pour ceux-là, l’apprentissage de la lecture et de l’écriture devient un véritable calvaire parfois insurmontable. De nombreuses solutions existent cependant afin de remédier au problème. Marco Zorzi et son équipe de chercheurs de l’Université de Padoue ont réfléchi au moyen de faciliter la lecture des personnes présentant des troubles dyslexiques. Parallèlement, une application iPad/iPhone nommée « DYS » a été élaborée par Stéphane Dufau, ingénieur de recherche au CNRS, au Laboratoire de psychologie cognitive. Partant de ce constat, Christian Boer, un graphiste néerlandais atteint lui-même du trouble, a commercialisé une police spécifique, qu’il a appelée DYSLEXIE. Vincianne D’Anna — Vincianne D'Anna

Clavicom Descriptif Clavicom NG est un clavier virtuel qui permet d’écrire directement à l’écran, sans la frappe sur un clavier standard, à l’aide d’un pointeur (souris, joystick, trackball, etc.). Ce clavier est entièrement paramétrable et peut donc s’adapter aux besoins particuliers de l’élève handicapé.On peut modifier le clavier proposé par défaut et même créer son propre clavier avec des touches :- « caractères » (les lettres et les signes) ;- « mots » ;- « phrases » ;- « prédiction de mot » ;- « raccourcis » ;- « lancement d’applications » - « son » (bruits, paroles, …). L’organisation par défaut du clavier virtuel Clavicom NG : Le clavier peut ainsi s’adapter non seulement à l’enfant mais également au type d’exercice proposé par l’enseignant. Ce logiciel est généralement utilisé en complément à un traitement de texte comme Word ou OpenOffice mais il peut fonctionner également dans toutes les applications textuelles de Windows. Usages Alternative WiVik, clavier virtuel Support :

Fantadys | parce que nos DYS sont parfois DYScrets, ou pleins de FANTAisie tous DYSfférents, parce qu'il faut se rendre DYSponible, souvent DYScuter et tout faire puissance DYS , parce que nos enfants sont tout simplement FANTAstiques ! Vidéo-Maths : Des exercices de Maths en vidéos entièrement gratuits ! Vous me pensez surdoué, je me considère incapable : dans la tête d’un enfant zèbre Je sais que je suis différent. Je ne pense pas comme les autres garçons de mon âge. Personne n’est comme moi et je ne suis comme personne. Je ne suis pas mieux, même si on m’appelle à tort « surdoué », et je me sens souvent plus nul que nul. Je suis un enfant-zèbre.[Récit par Daisy Lorenzi] Je m’appelle Thomas. Ne dites pas surdoué. À l’école, je peux avoir des notes catastrophiques comme crever le plafond si j’aime une matière ou un professeur. Qu’il s’agisse d’exercices de mathématiques ou d’interactions sociales, j’ai du mal à comprendre ce que l’on attend de moi alors que j’en ai les capacités. Je ne suis serein qu’avec des certitudes. Un jour, mon professeur de sport a dit devant tous mes camarades que j’étais autiste. À la loterie génétique, nous avons tous hérité de cette spécificité maternelle. Avec ma mère, nous partageons une relation particulière : nous comprenons nos réactions, nos pensées, de manière limpide. Mais cela peut aussi être extrêmement stimulant.

Related: