background preloader

Neurosciences - Psychologie

Neurosciences - Psychologie
Related:  une idée du cerveau [brouillon]Neuro

Neurone miroir Les neurones miroirs sont une catégorie de neurones du cerveau qui présentent une activité aussi bien lorsqu'un individu (humain ou animal) exécute une action que lorsqu'il observe un autre individu (en particulier de son espèce) exécuter la même action, ou même lorsqu'il imagine une telle action, d'où le terme miroir. Ils sont connus pour être à l'origine du bâillement[1]. Il existe également des neurones échos. Les neurones miroirs sont considérés comme une découverte majeure en neurosciences. Si, pour certains chercheurs[3], ils constituent un élément central de la cognition sociale (depuis le langage jusqu'à l'art, en passant par les émotions et la compréhension d'autrui), pour d'autres[4], ces conclusions restent très hypothétiques quant au rôle de ces neurones dans ces processus psychologiques. Découverte[modifier | modifier le code] Propriétés fonctionnelles des neurones miroirs[modifier | modifier le code] Rôle des neurones miroirs[modifier | modifier le code]

HAS - TDAH - Consultation publique La Haute Autorité de Santé (HAS) va prochainement lancer une Consultation Publique relative au thème de recommandation de bonne pratique " Conduite à tenir en médecine de premier recours, devant un enfant ou un adolescent susceptible d’avoir un trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité". L’objectif de cette Consultation Publique est de recueillir l’avis collectif de tout organisme, association et institution se sentant partie prenante dans un contexte de repérage d’un enfant ou d’un adolescent susceptible d’avoir un trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité. Les questions principales abordées dans ces recommandations sont les suivantes : Comment améliorer le repérage d’un trouble déficit de l’attention/hyperactivité par le médecin de premier recours ? Quelle évaluation peut être conduite dans le cadre du repérage, par le médecin de premier recours ? Quel accompagnement peut être proposé à l’enfant et à sa famille ?

1 Perception, conscience et intelligence existent avant la naissance ! Le 19 avril dernier, une équipe de recherche franco-danoise, dirigée par Sid Kouider, du Laboratoire de Sciences Cognitives et Psycholinguistique (ENS Paris, CNRS) publiait dans la prestigieuse revue « Science », un article qui a eu un grand retentissement au sein de la communauté scientifique internationale. Cette étude, intitulée « Découverte d’un marqueur neuronal de la perception consciente chez le nouveau-né » (LSCP), a, pour la première fois, établi de manière rigoureuse l’existence chez le nourrisson d’une réponse cérébrale à des stimuli extérieurs, identique à celle des adultes. Les chercheurs sont parvenus à cette surprenante conclusion en analysant l’activité cérébrale de bébés de 5 à 15 mois. Au cours de ces expérimentations, ils ont pu montrer que l’enchaînement des événements neurologiques entraînés par la vision, même très brève, d’un visage, s’effectue de manière identique chez ces nourrissons et chez les adultes.

Version gratuite Le livre est en vente (6,92€) exclusivement sur Amazon. Il existe en version Kindle au prix de 2,68€ Si vous hésitez, vous pouvez lire ci-dessous une version gratuite. Pendant ou après votre lecture, n’hésitez pas à venir réagir ou échanger sur le forum TDAH. Tous droits de traduction, d’adaptation et de reproduction réservés pour tous pays. © 2013, Dominique Dupagne. 2 rue de Phalsbourg, 75017 Paris Avant-Propos Ce livre est court. Qu’est-ce qu’un zappeur ? Ce caractère est très répandu, et comme tous les caractères, il ne possède pas de frontières nettes. Des médecins et des industriels du médicament assimilent ce caractère à une maladie : le Trouble du Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDA/H). Le caractère du zappeur lui vient du fond des âges préhistoriques. Heureusement, une nouvelle ère s’ouvre devant eux : un monde en pleine accélération valorise de nouveau leurs qualités. Étant personnellement un zappeur, je me réjouis de notre retour en grâce. Souvenez-vous :

2 Cerveau Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour l’article homophone, voir Servo. Le cerveau est le principal organe du système nerveux des humains et des animaux. Au sens strict, le cerveau est l'ensemble des structures nerveuses dérivant du prosencéphale (diencéphale et télencéphale). Malgré de grandes avancées en neurosciences, le fonctionnement du cerveau est encore mal connu. Anatomie[modifier | modifier le code] Schéma d'organisation fondamental d'un bilatérien. L'origine du cerveau remonte à l'apparition des bilatériens, une des principales subdivisions du règne animal notamment caractérisée par une symétrie bilatérale des organismes, il y a environ 550-560 millions d'années[2]. Invertébrés[modifier | modifier le code] La composition du cerveau des invertébrés est très différente de celle des vertébrés, à tel point qu'il est difficile de comparer les deux structures à moins de se baser sur la génétique. Vertébrés[modifier | modifier le code]

Migraine et algies de la face Objectifs pédagogiques Nationaux Diagnostiquer une migraine, une algie de la face. Connaissances requises Connaître l'intrication fréquente de migraines et de céphalées de tension. Objectifs pratiques Chez un patient migraineux réel ou simulé : conduire l'interrogatoire et réunir les arguments du diagnostic de migraine (avec ou sans aura) ;identifier les facteurs favorisants éventuels ;énoncer la hiérarchisation de prescription pour les médicaments de la crise ;expliquer les règles de prise d'un médicament au cours de la crise ;discuter la mise en route d'un traitement de fond ;rédiger l'ordonnance (traitement de crise et, le cas échéant, traitement de fond) ;donner à une jeune migraineuse les conseils de nature à réduire les facteurs de risque vasculaire associés (tabac, contraception hormonale, surcharge pondérale). I. II. La migraine est due à une hyperexcitabilité neuronale d'origine génétique et environnementale. III. A. Tableau 13.1 - Critères de la migraine selon l'IHS. B. 1. 2. C.

3 Émotion Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une taxonomie non-définitive des émotions existe. Certaines catégorisations incluent : Il faut distinguer, entre l'émotion et les résultats d'émotions, principalement les expressions et les comportements émotionnels. Définition générale[modifier | modifier le code] Huit types d'émotions tirées d'un manga, incluant (de gauche à droite) : neutralité, euphorie, joie, tristesse, férocité, déception, gêne et perplexité. L'un des premiers traités sur les émotions est dû au philosophe René Descartes. Une émotion est une réaction psychologique et physique à une situation. L'émotion peut se définir comme une séquence de changements intervenant dans cinq systèmes organiques (cognitif, psychophysiologique, moteur, dénotationnel, moniteur), de manière interdépendante et synchronisée en réponse à l’évaluation de la pertinence d’un stimulus externe ou interne par rapport à un intérêt central pour l’organisme. Bibliographie[modifier | modifier le code]

Neurofeedback Neurofeedback Psyrène 2015… Présentation de Jean-Arthur Micoulaud Franchi une histoire de haut potentiel Avertissement : dans cette série d’articles sur le congrès PSYRENE 2015 qui s’est tenu à Lyon les 3 et 4 Juillet 2015, toute la difficulté de la Fille sera de vous faire partager au mieux les conférences de haut vol auxquelles elle a assisté.. sans pour autant vous dévoiler tout le travail de ces médecins ou chercheurs.. qui referont peut-être ou sûrement d’autres conférences sur le même sujet. Jean-Arthur Micoulaud Franchi est docteur en médecine, docteur en sciences, psychiatre, neurophysiologiste et médecin du sommeil. Comme le jeune et brillant psychiatre a partagé sa présentation sur le Net, et que la Fille l’a trouvée en recherchant quelques informations complémentaires sur le sujet, elle se permet de la partager ici (depuis le site d’origine!) Ben oui.. 90 slides ce n’est pas rien! une histoire du NFun principeun niveau de preuvedes guides de bonnes pratiques .

payant

Related: