background preloader

(558) Radio-Londres - Les Français parlent aux Français - Honneur & Patrie - c.1943

(558) Radio-Londres - Les Français parlent aux Français - Honneur & Patrie - c.1943

http://www.youtube.com/watch?v=gVTGBLgMT1E

Related:  Seconde Guerre MondialeLe tournant de la guerre et résistance

BBC : "Radio Paris ment" et "Messages personnels" [audio] - Lumni La véritable Radio Paris, l'une des meilleures radios de France émet jusqu'au 17 juin 1940. L'occupant allemand, qui en a réquisitionné les locaux et le matériel, va usurper ce nom pour en faire, en zone occupée, l'outil principal de sa propagande, dès le 18 juillet 1940. Disposant de moyens financiers importants, cette radio allemande en langue française recrute de nombreux journalistes collaborationnistes et antisémites. Profitant des nombreux concerts et spectacles donnés à Paris, elle joue la confusion avec la radio de Vichy (qui n'est pas au début, autorisée en zone Nord).

Face au génocide "mourir les armes à la main" Face au génocide "mourir les armes à la main" Les combattants de l'ombre Publié le 10/04/2013 - Mis à jour le 04/10/2018 La politique nazie d'anéantissement de la population juive commence en Europe de l'Est en 1941 : elle incite les populations civiles à participer à des pogroms contre les Juifs, les Einsatzgruppen instaurent l'assassinat systématique de la communauté juive lors de la "Shoah par balles", puis Hitler, Himmler et Heydrich décident de mettre en place la "Solution finale" en faisant construire des camps d'extermination. Dans les ghettos et les maquis, pour survivre, certains Juifs réussissent à organiser une résistance contre leurs oppresseurs. Bernard George

La France coupée en deux - Vidéo Histoire Le butin c'est la France, ses usines, ses ports, ses richesses. Les Français ont déclaré la guerre et, chaque jour, ils devront payer une indemnité équivalente à 100 millions d'euros. Le général Huntziger se rend en Allemagne pour gérer les clauses de l'armistice. Pour économiser ses troupes, Hitler préfère laisser une partie de la souveraineté à un gouvernement à sa botte, avec une armée réduite. La France est alors coupée en deux : une zone occupéeau Nord et le long de la façade maritime pour disposer des ports et une zone le long des Alpes, occupée par l'Italie ; le reste est une zone dite libre avec une nouvelle capitale, Vichy.

Les armées de l'ombre de la Seconde Guerre mondiale Après la Russie et la Pologne, c'est la France occupée qui fournit le plus gros contingent de travailleurs aux nazis. En 1943, le régime de Vichy instaure le Service du Travail Obligatoire, le STO, et recrute 600 000 ouvriers pour l'Allemagne. Les réfractaires au STO s'enfuient dans les forêts pour renforcer les maquis, ces groupes de résistants dont l'hymne est le Chant des partisans, écrit par Joseph Kessel et Maurice Druon sur une musique d'Anna Marly et chanté par Germaine Sablon. Des armées de l'ombre se constituent dans tous les pays occupés. La reddition japonaise, fin de la Seconde Guerre mondiale - Vidéo Histoire A la fin de la Seconde Guerre mondiale, les militaires japonais ne peuvent accepter l'idée même de la capitulation. Dans le Pacifique, les avions-suicides japonais, les kamikazes, fondent sur la flotte américaine pour empêcher un débarquement. En représailles, les États-Unis déclenchent l'enfer atomique.

Victoire de Montgomery contre Rommel à El-Alamein En 1942, les Allemands menacent les Anglais en Égypte. L'armée blindée de Rommel, l'Afrikakorps, avance dangereusement vers le canal de Suez et atteint El-Alamein. L'Empire britannique est menacé. Le 23 octobre 1942, le général Montgomery déclenche son offensive dans le style de la Première Guerre mondiale, avec une préparation d'artillerie puis avec une attaque massive de chars.

6 juin 1944, 6h30, sur la plage d'Omaha Beach - Vidéo Histoire 6 juin 1944. A 6h30, la première vague d'assaut américaine va se heurter aux défenses allemandes d'Omaha Beach. Ernest Hemingway accompagne les soldats américains. Il écrit : « Alors que nous avançons vers la terre, dans la pâleur grise de l'aube, l'embarcation de fer ressemble à un cercueil de 12 mètres, prenant des paquets d'eau verte qui retombent sur les têtes casquées des hommes serrés épaule contre épaule, dans l'inconfortable, l'insupportable, la dure solitude des soldats allant au combat. » Un autre correspondant de guerre, le photographe Robert Capa, témoigne : « Aujourd'hui, le 6 juin 1944, c'était la plage la plus laide du monde entier.

Contre-offensive soviétique à Stalingrad L'armée allemande occupe Stalingrad. Les flancs sont tenus par les unités des pays satellites du Reich, des Roumains, des Hongrois et des Italiens. Plus d'un million de soldats soviétiques se préparent à l'assaut. Le 19 novembre 1942, 3 000 canons et orgues de Staline écrasent les lignes ennemies. L'immense armée de Joukov passe à l'offensive. 5 juin 1944 : préparation du débarquement de Normandie - Vidéo Histoire Dans le sud de l'Angleterre, la machine de guerre alliée pour le débarquement en Normandie se met en marche. De très violents bombardements tactiques alliés frappent non seulement la Normandie mais toute la France au nord de la Loire et la Belgique, pour que les Allemands ne localisent pas la zone du débarquement. À minuit, le 5 juin, les planeurs chargés de parachutistes britanniques et les dakotas américains se glissent vers l'intérieur des terres normandes.

La bataille de Koursk, tournant de la Seconde Guerre mondiale À Koursk, en 1943, les Russes se sont imprudemment enfoncés dans le dispositif allemand. C'est l'occasion rêvée pour Hitler de les encercler et de les détruire. C'est l'opération Citadelle, le plus grand affrontement de blindés, la première bataille industrielle de l'histoire : 2 700 chars allemands près à affronter 3 600 chars soviétiques. La supériorité technique du char Tigre allemand est écrasante. Pourtant l'armée allemande se heurte à une violente défense anti-chars russes et à d'énormes concentrations de blindés.

22 juin 1941 : invasion de l'Union Soviétique - Vidéo Histoire Depuis le pacte germano-soviétique, Staline a expédié en Allemagne des milliers de tonnes de pétrole, de chrome, de nickel... Ce qui a aidé Hitler à conquérir la France. Pourtant le 22 juin 1941, sans déclaration de guerre, 153 divisions allemandes, finlandaises, roumaines, slovaques, hongroises et même une division franquiste espagnole pénètrent en territoire russe...

Related: