background preloader

Le lobbying agressif de Washington pour les OGM

Le lobbying agressif de Washington pour les OGM
Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Audrey Garric On le sait, les organismes génétiquement modifiés (OGM) font l'objet de lobbying de la part des firmes de l'industrie des biotechnologies comme Monsanto, Syngenta, Bayer et consorts. Mais ce que l'on soupçonne moins, c'est qu'une partie de cette promotion active, voire agressive, est menée depuis des années par des diplomates américains dans de nombreux pays du monde. L'ONG américaine Food and Water Watch a analysé et compilé, dans un rapport publié mardi 14 mai, 926 câbles diplomatiques échangés entre le département d'Etat américain et les ambassades de 113 pays étrangers entre 2005 et 2009. Il en ressort une campagne soigneusement conçue pour briser la résistance aux produits génétiquement modifiés à l'extérieur des Etats-Unis, et ainsi aider à promouvoir les profits des grandes entreprises agrochimiques américaines, qui dominent la production de maïs, de soja et de coton outre-Atlantique.

http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/05/16/le-lobbying-agressif-du-departement-d-etat-americain-pour-les-ogm_3239450_3244.html

Related:  fuck les OGMArticles en français sur les OGM

La confession-choc d'un célèbre écologiste devenu pro-OGM - A DeWitt, dans l'Iowa, en juin 2012. REUTERS/Adrees Latif. - Si les aliments génétiquement modifiés vous font peur, Mark Lynas fait sans doute partie des gens que vous pouvez remercier. Séralini contre-attaque Au Parlement européen Strasbourg, ce mardi 15 janvier, le Professeur de biologie moléculaire à l’Université de Caen, Gilles-Eric Séralini, et ses amis du CRIIGEN (Comité de Recherche et d’Information Indépendantes sur le génie Génétique), présidé par Corinne Lepage et dont G.E Séralini préside le comité scientifique, ont indiqué « qu’ils déposent solennellement auprès d’un huissier de justice, les données brutes du travail réalisé par l’équipe caennaise sur les effets du round-up, et du maïs OGM NK603 de Monsato. » L’équipe du Professeur Séralini et le CRIIGEN, promettent de les rendre publiques « dès que les agences ou Monsanto auront fait de même pour les leurs, et que les gouvernements y auront consenti. L’EFSA rend publiques ses données Hier justement, l’équipe du professeur Séralini a obtenu une avancée.

OGM: Québec se joint à la lutte contre Monsanto Le mouvement d'opposition à Monsanto, plus grande entreprise productrice d'OGM au monde, ne cesse de prendre de l'ampleur. Au Québec, une première marche avait été inscrite à Montréal. S'y ajoutent maintenant des rassemblements à Québec et à Sherbrooke. Une autre défaîte pour Monsanto Va-t-on finir par avoir cette pourriture ? Il y a de l'espoir... Monsanto perd du terrain – un groupe d'Afrique du sud appelle à une interdiction de céréales OGM Anthony GucciardiNaturalSociety30 Septembre 2012 Sur la lancée de nations comme la France et la Russie, l'Afrique du sud pourrait bien être dans peu de temps la toute dernière nation à formuler une interdiction du maïs OGM de Monsanto, récemment relié au développement de tumeurs et à des lésions d'organes chez les rats. Le Centre Africain pour la Sécurité Biologique (ACB en anglais), organisme de surveillance créé pour protéger les consommateurs des divers dangers biotechnologiques, appelle aujourd'hui les autorités sud-africaines à interdire le maïs de Monsanto générateur de tumeurs, connu sous le nom de NK603.

Comment les Etats-Unis ont manipulé le Prix de l'alimentation 2013 pour promouvoir les OGM Le prix mondial de l'alimentation décerné à Monsanto ne cacherait-il pas une opération de propagande plus vaste destinée à séduire les pays du Sud, à commencer par l'Afrique à l'heure où le président Obama visite le continent ? « Lorsqu'on parle d'agriculture, le Prix mondial de l'alimentation est l'équivalent des oscars », c'est par ces mots que le New York Times annonçait les lauréats 2013 récompensant trois pionniers des biotechnologies. En tête, Robert T. Fraley, vice-président de Monsanto, Mary-Dell Chilton fondatrice du centre de recherche de biotechnologie de Syngenta en 1984 et Marc Van Montagu, chercheur belge, fondateur de Plant Genetic Systems Inc en 1982 et actuel président du lobby de la Fédération européenne des biotechnologies (Europa BIO).

L’Europe veut mener des études à deux ans sur les OGM À Bruxelles, le patron de la DG Sanco (Direction générale de la santé et de la protection des consommateurs) Ladislav Miko a annoncé discrètement la semaine dernière que la Commission Européenne essayait de réunir un budget pour mener une étude à long terme de deux ans sur les OGM. C’est ce que révèle un article du Journal EU Food Policy en date du 17 décembre. Cette décision fait suite à l’étude controversée sur des rats conduite par le Professeur Gilles-Eric Séralini, de l’Université de Caen. Ce dernier a été entendu le 14 décembre dernier par la Commission Européenne. Pour le moment, Bruxelles n’a pas été plus précise sur le protocole de l’étude qu’elle chercherait à lancer. Il semblerait toutefois que la Commission envisage de tester un maïs différent de celui testé par le Pr Séralini, le Monsanto 810.

Pesticides : une étude pointe des modifications physiologiques chez les femmes enceintes " Les mélanges de pesticides induisent des modifications physiologiques chez les femmes enceintes" , rapporte l'association Générations Futures, citant les résultats publiés dans la revue scientifique Plos One par une équipe de chercheurs dirigée par Sylvaine Cordier . "L'étude suggère que l'exposition à des mélanges complexes de pesticides induit des modifications de l'empreinte métabolique" , conclut l'équipe de recherche française, ajoutant qu' "il est possible d'émettre l'hypothèse (…) selon laquelle le mélange de pesticides pourrait augmenter le stress oxydatif et perturber le métabolisme énergétique" . L'étude apporte ici des pistes sur des mécanismes susceptibles d'expliquer les effets constatés de certains pesticides sur le déroulement de la grossesse et la croissance intra-utérine. Un complément de l'étude Pélagie Ces nouveaux travaux s'appuient sur les résultats d'analyses urinaires réalisées auprès de 83 femmes enceintes au cours du premier trimestre de grossesse.

OGM Jacques Berthelot, agro-économiste, membre du Conseil scientifique d’Attac-France, nous fait suivre ici une étude réalisée par Michel Fok et Marcelo Dias qui porte sur les règles d’utilisation du soja transgénique au Brésil. Une des conclusions de cette étude, qui semble être la seule de son espèce, est formulée ainsi par les auteurs "Ces règles (...) Christian Velot, biologiste enseignant chercheur est, notamment, connu pour ses travaux portant sur les OGM. On lira ici "AFBV : vous avez dit rigueur scientifique", dans lequel il démonte la petite musique portant sur les réflexions menées sur les OGM. On connaît, malheureusement, bien d’autres dossiers où la démonstration obéit moins à la rigueur (...)

EXCLUSIF. Oui, les OGM sont des poisons ! (Cet article paraît dans le "Nouvel Observateur" daté du 20 septembre 2012) C’est une véritable bombe que lance, ce 19 septembre à 15 heures, la très sérieuse revue américaine "Food and Chemical Toxicology" - une référence en matière de toxicologie alimentaire - en publiant les résultats de l’expérimentation menée par l’équipe du français Gilles-Eric Séralini, professeur de biologie moléculaire à l'université de Caen. Une bombe à fragmentation : scientifique, sanitaire, politique et industrielle. Elle pulvérise en effet une vérité officielle : l’innocuité du maïs génétiquement modifié.

Combat Monsanto - Articles L’infiltration de l’administration Qu’est ce que le "pantouflage", ou "jeu des chaises musicales" ? Comment Monsanto a mis en place un important réseau dans les administrations. Le cas de Michael Taylor : de membre de la FDA à vice-président de Monsanto. Comment un ancien avocat de Monsanto est devenu responsable de la régulation des biotechnologies. Le réseau de Monsanto mis à contribution pour l’homologation de l’hormone laitière transgénique. La planète en marche contre Monsanto Etrangement passée sous silence par la majorité des médias, l a marche planétaire contre Monsanto qui s'est déroulée samedi 25 mai 2013 représentait pourtant une incroyable mobilisation transversale, inédite et puissante. Présent dans 436 villes du monde, 52 pays et sur tous les continents , l'évènement a déplacé, selon ses organisateurs , plus de deux millions d'individus. Un mouvement de protestation massif, tant par sa dissémination géographique que par sa méthode de propagation, soit l'internet et les relais de réseaux sociaux de la toile mondiale.

Monsanto retire ses demandes de culture en Europe cet article est réservé aux membres vip Pour poursuivre la lecture / mois * Taxes Incluses * Certaines conditions s'appliquent Contenu réservé VIP :

Related:  Santé